La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 19 «Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et la rouille les dévorent, où les voleurs percent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 19 «Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et la rouille les dévorent, où les voleurs percent."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2

3 3

4 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

11 11

12 12

13 13 19 «Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et la rouille les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler. 20 Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où les mites et la rouille ne dévorent pas, où les voleurs ne percent pas les murs pour voler. 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.» (Mt 6, 19-21)

14 14

15 15

16 16 Jb 22, : «Si tu déposes ton or sur la poussière, Dieu sera pour toi des lingots dor». Pr 3, : «La possession de la sagesse vaut mieux que la possession dargent. Rien de ce que lon peut désirer ne légale». Pr 13, 7 : «Tel joue au riche qui na rien. Tel fait le pauvre qui a de grands biens».

17 Laffaire est donc dimportance. Le désir de ton cœur : répond-il à des attraits passagers et fugaces, qui en plus spolient le pauvre et lhabitant du pays ? Ou se centre-t- il sur Dieu et sur ce qui, en chaque personne humaine, jouit des promesses déternité ? 17 Si 29, 10 : «Sacrifie ton argent pour un ami, quil ne rouille pas en pure perte». Mt 19, 21 : Jésus au jeune homme riche : «Va, vends tous tes biens, et tu auras un trésor dans le ciel». Jc 5, 2-4 : «Pleurez, les riches, votre or et votre argent sont rouillés. Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers crie». Ap 3, 17 : «À lÉglise de Laodicée. Tu timagines : me voilà riche, je me suis enrichie et je nai besoin de rien. Mais tu ne le vois donc pas : cest toi qui es pitoyable et malheureuse».

18 18 22 «La lampe du corps, c'est l'œil. Donc, si ton œil est vraiment clair, ton corps tout entier sera dans la lumière ; 23 mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera plongé dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres y aura-t-il !» (Mt 6, 22-23)

19 19 La référence à Dieu est essentielle : sen couper, cest brouiller la connaissance des choses et nous égarer; laccueillir, cest situer notre existence dans lhistoire dAlliance où nous sommes engagés avec lui.

20 20 24 «Aucun homme ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera l'un et aimera l'autre, ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent.» (Mt 6, 24) Correspondre à la Parole, cest unifier ma vie. Cf. S. Ignace : «Exercices spirituels pour se vaincre soi- même et ordonner sa vie sans se décider pour quelque attachement qui serait désordonné» (Exercices spirituels, n. 22).

21 21

22 22

23 23 Les oiseaux ne se soucient pas de la nourriture. Les lis des champs et les herbes des prés ne se soucient pas de leur revêtement. Le créateur soccupe deux. Or vous valez plus que tous les oiseaux et toutes les plantes ! Car vous êtes à limage de Dieu. Donc ne vous inquiétez pas pour rien comme ceux qui ne croient à rien.

24 Cest compter uniquement sur mes propres ressources. Cest imaginer que je fais seul ma vie, à la force de mes poignets («self-made man»). Cest la spiritualité de la nage. Et je coule ! Pour éviter le court-circuit, il faut un élément médiateur capable de surmonter la différence de potentiel entre les deux termes en question. Cest là quintervient la présence du Dieu Père, Créateur et Sauveur. 24 Le court-circuit, cest la mise en relation de deux points dont les potentiels sont différents. Sinquiéter, cest mettre en relation mes capacités (je me dévalorise, je pense que je ne suis pas capable) et ce qui me sera demandé (surtout si cest quelque chose dinconnu). Cest faire un court-circuit.

25 Cest reconnaître quil ma fait par amour, comme son enfant, et quil ne peut pas me lâcher. Cest lui donner une réponse damour : «oui, jaccueille ce que tu me donnes chaque jour» (cf. le Notre Père). Cest me lancer dans ses bras, car il est mon Père (cf. lincendie, le funambule). 25

26 26

27 27


Télécharger ppt "1. 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 19 «Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et la rouille les dévorent, où les voleurs percent."

Présentations similaires


Annonces Google