La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La communication scientifique à lheure dInternet Juin 2006 JP Verjus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La communication scientifique à lheure dInternet Juin 2006 JP Verjus."— Transcription de la présentation:

1 1 La communication scientifique à lheure dInternet Juin 2006 JP Verjus

2 2 Lire Publier La communication scientifique à lheure dInternet… les archives ouvertes, OAI la communication scientifique directe, le libre accès à la connaissance, « open access », la déclaration de Berlin …

3 3 Plan Lédition scientifique – Contexte : impact du web la crise des périodiques Les nouveaux modèles de communication scientifique La communauté scientifique française sengage dans la voie de « lOpen Access » en sappuyant sur le CCSD

4 4 Lédition scientifique (1) Impact du web Visibilité et accessibilité Limpact dune publication est accru de manière substantielle si celle-ci est accessible librement sur le web. « On line or invisible » ? S. Lawrence, NEC Research Institute –En informatique, sur articles de conférences, ceux qui sont accessibles en « open access » vs accès payant sont cités 7.03 vs 2.74 (en nbre moyen de citation) (Lawrence S., Nature 2001) –Dans dautres domaines : mathématiques (Odlyzko A., 2001), astrophysique (Kurtz MJ, 2003), physique, avec un échantillonnage de 14 millions darticles de la BdD ISI sur 10 ans, le taux de citation est 2.5 à 5 fois supérieur pour les articles en libre accès (S. Harnad, 2004) –Et, depuis fin novembre 2004, on peut consulter qui indexe les articles en ligne et traite toutes leurs références

5 5 Lédition scientifique (2) Impact du web Pérennité Différentes études sur les liens figurant en notes de bas de page et références des publications révèlent une inquiétante «dégénérescence» avec le temps : –3,8% des liens cités dans les articles de 3 journaux scientifiques (Nature, Science et The New England Journal of Medecine) sont inaccessibles 3 mois après leur publication; ce taux monte à 10% après 15 mois, 13% après 27 mois – 40% des liens référencés par les articles de deux journaux informatiques sont inaccessibles 4 ans après la publication « I think of it like the library burning in Alexandria » said Robert Delavalle, physician University of Colorado

6 6 Lédition scientifique (3) La crise des périodiques … « serial crisis » Depuis 15 ans, le tarif des revues a augmenté de 215 %, les dépenses dabonnements des bibliothèques universitaires ont augmenté de 210 % et léventail de titres de revues auxquelles elles sont abonnées sest réduit de 5%. (Ass. of Research Libraries statistics, 2001)

7 7 Lédition scientifique (4) La crise des périodiques … Le désengagement des universités vis-à-vis des éditeurs « We now pay $1.7 million dollars for Elsevier journals. Those journals account for less than 2% of the serials to which the Cornell Library subscribes, but that cost is equal to over 20% of the Librarys total serials expenditures » (Cornell University, december 2003) Les grandes bibliothèques universitaires entraînent leurs établissements à dénoncer ou renégocier les contrats dabonnements, notamment chez Elsevier (Science direct, journaux …) – Harvard university, Duke, Cornell University, NCS University, UNC, MIT En France, débat intense (Couperin, Organismes)

8 8 Les nouveaux modèles de communication scientifique (1) Dans ce contexte, on assiste à un vaste mouvement de réappropriation de la communication scientifique par les scientifiques Revendication « humaniste » : le libre accès à la connaissance Revendication pragmatique : les budgets documentaires des organismes narrivent plus à suivre les tarifs des éditeurs et à lémergence de nouveaux «modèles économiques» de lédition scientifique Découplage des différentes fonctions du processus traditionnel de publication : évaluation – archivage – diffusion – enregistrement – labellisation … redistribution des rôles entre les différents acteurs (producteurs, éditeurs)

9 9 Les nouveaux modèles de communication scientifique (2) Ce mouvement est illustré par différentes initiatives, déclarations, projets, mesures incitatives … (US, Europe). Public Library of Science, lettre ouverte fév Déclaration de Budapest pour laccès ouvert, fév Déclaration de Bethesda, avril 2003 Déclaration de Berlin sur le libre accès, oct Déclaration du Sommet Mondial sur la Société de lInformation, décembre 2003 Déclaration de lOCDE sur laccès aux données de la recherche financée par des fonds publics, janvier 2004 Déclaration de lIFLA sur le libre accès à la littérature scientifique et aux documents de la recherche, avril 2004 Southampton en mars 2005 (CP commun CNRS, INRA, INSERM, INRIA ) SMSI en nov (ouverture aux pays du Sud) …

10 10 Les nouveaux modèles de communication scientifique (3) Wellcome Trust report (GB, novembre 2003) et prise de position en faveur de « lOpen Access » En particulier, le Wellcome Trust : * approuve la création de revues scientifiques de haute qualité en libre accès, diffusées via lInternet ; * encourage et soutient la création de telles revues et/ou darchives en libre accès pour les articles scientifiques ; * prend en charge les frais de publication, notamment les frais afférents aux revues uniquement électroniques, pour les travaux de recherche financés par le Wellcome Trust et permettra aux chercheurs du Wellcome Trust dutiliser le fonds de prévoyance à cet effet ; * encourage les chercheurs à diffuser le plus possible leurs résultats gratuitement et, lorsque cela est possible, à conserver leurs droits dauteur … * soutient le principe selon lequel cest la valeur intrinsèque de lœuvre et non le titre de la revue dans laquelle les travaux dun chercheur sont publiés qui doit être prise en compte dans les décisions de financement et lattribution de subventions

11 11 Les nouveaux modèles de communication scientifique (4) La Commission européenne lance une étude sur la publication scientifique, juin 2004 Lobjectif est de déterminer les conditions nécessaires au fonctionnement optimal du secteur et dévaluer dans quelle mesure la Commission peut contribuer à les satisfaire. Létude va se pencher sur les grandes questions du débat public actuel, telles que lavenir de la revue scientifique imprimée, les risques liés à laugmentation du prix des publications en termes daccès à linformation par les chercheurs, le libre accès («Open Access») aux résultats de la recherche pour tous et la nécessité de réconcilier le droit des auteurs et les intérêts économiques des éditeurs. Résultats disponibles en juin 2006.

12 12 Les nouveaux modèles de communication scientifique (5) « Scientific Publications : Free for All ? », Juillet 2004 Rapport de la Commission « sciences et technologies » de la Chambre des Communes (UK). –Le rapport recommande que TOUS les établissements denseignement supérieur du Royaume-Uni mettent en place des réservoirs institutionnels pour archiver les résultats publiés de leurs recherches, et pour les rendre consultables en ligne gratuitement –Il recommande également que les « Research Councils » et autres organismes de financement publics exigent que les chercheurs quils subventionnent déposent un exemplaire de tous leurs articles par ce biais –Enfin il demande la mise en place de conditions favorables aux expérimentations sur de nouveaux modèles économiques de publication (auteur-payeur notamment)

13 13 Les nouveaux modèles de communication scientifique (6) Le gouvernement fédéral américain appuie le libre accès aux résultats de la recherche biomédicale publique, juillet 2004 le Congrès américain a approuvé un rapport accompagnant le texte concernant le budget alloué aux NIH pour lexercice Ce rapport recommande que les NIH déposent dans PubMed Central tout article publié par les chercheurs quils subventionnent. Ces articles seront accessibles gratuitement soit 6 mois suivant publication, soit immédiatement si les NIH utilisent leurs fonds pour dédommager les éditeurs des frais de publication tels que les frais afférents au nombre de pages, aux illustrations en couleur ou à la diffusion électronique

14 14 Les nouveaux modèles de communication scientifique (7) BioMed Central ouvre un service darchivage institutionnel, septembre prix Nobel soutiennent le Libre Accès (lettre ouverte au congrès, septembre 2004) Soutien au NIH visant à promouvoir le libre Accès en archivant sur PubmedCentral tous les résultats de recherche financés sur des crédits du NIH. …. et en France : Académie des Sciences, INRIA (« devoir moral »), CA de lANR (2005)

15 15 Les nouveaux modèles de communication scientifique (8) Les éditeurs, sont de plus en plus nombreux à revoir leur politique de publication et les contrats de transfert de droits dexploitation associés. Dernier en date : Elsevier « An author may post his version of the final paper on his personal web site and on his institutions web site (including his institutional repository). Each posting should include the articles citation and link to the journal homepage (or the article DOI). The author does not need our permission to do this, but any other posting (e.g to a repository elsewhere) would require our permission. By his version we are referring to his word or tex file, not a pdf or HTML download from science direct, but the author can update his version to reflect changes made during the refereeing and editing process.… » K. Hunter senior vice president strategy Elsevier, may 2004

16 16 Les nouveaux modèles de communication scientifique (9) Première étude de limpact des revues en libre acces (ISI). Sur les 8700 journaux analysés et classés actuellement par le Web of Science figurent, fin 2004, près de 200 revues en Libre Accès; ces revues ont passé avec succès la barrière de sélection qualitative opérée par lISI. Létude des facteurs dimpact ne révèle pas de différences notables entre les deux types de publications «libres/payantes». Etant donné la jeunesse de ces revues, ces résultats sont encourageants Plus récemment, on lit dans : "les articles disponibles en libre accès dans une revue sont plus cités que les articles de la même revue disponibles uniquement suivant le modèle de labonnement".

17 17 Les nouveaux modèles de communication scientifique (10) CiteSeer est compatible avec le protocole OAI et donc intègre des articles déposés dans les archives ouvertes et peut être interrogé par les moteurs de recherche OAI (« oaister ») Le moteur de recherche Google s'est associé au MIT et 16 autres universités dans le monde pour offrir dans les prochains mois un accès aux articles de leur archives scientifiques Who gets acknowledged : measuring scientific contributions through automatic acknowledgement indexing (Proc of the Nat Academy of Sciences, Giles and Councill, dec 21, 2004) World Universities' ranking on the Web :

18 18 Les nouveaux modèles de communication scientifique (11) et au sein de la communauté scientifique : Création darchives ouvertes (OA), sur le modèle ArXiv des physiciens, thématiques ou institutionnelles. Naissance de journaux en accès libre (2260 titres recensés par le DOAJ, dont 75 en informatique) ex : Journal of Machine Learning Research Ces archives sont les réservoirs de la production scientifique des laboratoires, accessible selon un protocole normalisé (OAIProtocol for Metadata Harvesting).

19 19 LINRIA sest engagé dans la voie de l« open access » Les publications à lINRIA Les rapports de recherche, une édition INRIA Importance des publications dans le cadre de conférences

20 20 LINRIA sest engagé dans la voie de l« Open Access » (2) Signature de la déclaration de Berlin (juillet 2004) Accord cadre CNRS-INRIA autour de la communication scientifique directe, (juillet 2004) Collaboration autour de la plate-forme logicielle dauto archivage HAL, hébergée au CCSD (Lyon)

21 21 Dès mars 2005, le CNRS (dans sa totalité, via la DIS), lINRA, lINSERM et lINRIA affichent ensemble à Southampton leur volonté de développer des archives ouvertes Puis discussion dans un comité inter-établissements de recherche + Universités (représentés par CPU et COUPERIN) + Ministères (Ens. Sup et Recherche) Protocole daccord que J.P. Finance va maintenant évoquer La communauté scientifique française sengage dans la voie de « lOpen Access » en sappuyant sur le CCSD


Télécharger ppt "1 La communication scientifique à lheure dInternet Juin 2006 JP Verjus."

Présentations similaires


Annonces Google