La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

F.Reysoo, IHEID THE GRADUATE INSTITUTE OF INTERNATIONAL AND DEVELOPMENT STUDIES - Genre et développement - Fenneke REYSOO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "F.Reysoo, IHEID THE GRADUATE INSTITUTE OF INTERNATIONAL AND DEVELOPMENT STUDIES - Genre et développement - Fenneke REYSOO."— Transcription de la présentation:

1 F.Reysoo, IHEID THE GRADUATE INSTITUTE OF INTERNATIONAL AND DEVELOPMENT STUDIES - Genre et développement - Fenneke REYSOO

2 F.Reysoo, IHEID Avancement, changement, progrès (social) Bonheur généralisé Amélioration de la situation des populations pauvres Création de consommateurs futurs des produits industriels Une croyance moderne (Rist, 2007, p. 487) Développement

3 F.Reysoo, IHEID DEVELOPMENT AS A DISCOURSE

4 F.Reysoo, IHEID Développement social Développement humain Développement durable Development fatigue (cf Dead Aid, Dambisa Moyo) Développement avec adjectifs

5 F.Reysoo, IHEID Colonisation Impérialisme Mondialisation/bonne gouvernance Globalisation/Marché ouvert (open market) Guerre contre le terrorisme/sécurité Termes alternatifs

6 F.Reysoo, IHEID Development that is not engendered is endangered (UNDP, 1995) Credo

7 F.Reysoo, IHEID Educate poor women and you educate the next generation Train poor women for a job and your investment is guaranteed Give poor women credit and the whole family benefits Teach poor women about sprayed nets to prevent malaria and you save a whole community Replace poor women with men in a factory and you have docile and effective workforce for less pay and less trouble Sterilize poor women and you control unwanted children and prevent a population explosion (Harcourt, 2006, p )

8 F.Reysoo, IHEID Access to education Access to paid labour Equal pay for equal work Decrease double burden Mobilize financial resources (Harcourt, 2006, on issues from South-African feminists)

9 F.Reysoo, IHEID Gender equality without social/economic justice will not address womens concerns (DAWN, 1987) (« women do not need a larger share of a poisoned pie » (Sen & Grown, 1987)) Origin of the credo

10 F.Reysoo, IHEID Economic issues: control over resources and property Womens issues: personal autonomy and bodily integrity (G. Sen, 2005, p. 6) La double face de la médaille

11 F.Reysoo, IHEID Droits humains Droits des femmes sont droits humains Droits reproductifs Droits sexuels Agenda de droits

12 F.Reysoo, IHEID Violence envers les femmes Sexualité, choix reproductifs et sexuels Santé des femmes Viol (Cairo consensus, 1994) Body-politics

13 F.Reysoo, IHEID Agenda du développement durable Sustained economic growth (ICPD, Cairo, 1994) Développement soutenable (Brundtland, 1987, economic growth as a means to achieve general happiness) Climate change (biodiversity, desertification, CO2)

14 F.Reysoo, IHEID IPS: Women are said to be the major agents of change, but their role is still not recognised, according to the gender and climate alliance. LORENA AGUILAR REVELO: Women have been playing a major role in the management of natural resources for centuries, dealing with the agricultural sector. In countries of Africa, in Congo for example, they produce 73 percent of the food and in Africa as a whole 50 percent of the food that is being consumed on the continent. Unfortunately, when you look at the other data you see that women only own one percent of the land worldwide; or when you look at the money from the new financing mechanism – or the previous financing mechanism – associated with climate change, you dont find women as major beneficiaries. UNFCCC, Copenhagen (2009)

15 F.Reysoo, IHEID IPS: Why is that so? LAR: The reason is that the whole climate change convention is gender blind. Of the three major conventions related to climate change – desertification, biodiversity and climate change – the U.N. Framework Convention on Climate Change is the only agreement with no mention of gender. There are innumerable global mandates calling for integrating a gender perspective into environmental and poverty reduction efforts that also apply to climate change. Nevertheless, there is no gender plan of action and even no mention of gender or womens issues. Analysis/Q-A-Gender-Missing-in-Climate-Agreements

16 F.Reysoo, IHEID (…) the tension between social/economic justice and gender justice may be more deep- rooted in practice than womens organizations have recognized today (…) For women, the biggest challenge is one of political identity: which identity should they choose as their primary one? And how is the choice linked to a feminist social project? (G. Sen, 2005, p. 5)

17 F.Reysoo, IHEID The call for gender: whats in a name?

18 F.Reysoo, IHEID Besoins pratiques et intérêts stratégiques (Molyneux, 1985; Moser, 1989)

19 F.Reysoo, IHEID

20 Corée du Sud (2000)

21 F.Reysoo, IHEID « Mainstreaming la perspective de genre se réfère au processus dévaluer les implications/les effets sur les femmes et les hommes de toute action planifiée, y compris la législation, les politiques ou programmes, dans tous les domaines et à tous les niveaux.. Cest une stratégie pour inclure les expériences et besoins (concerns) des femmes et des hommes une dimension intégrale de la formulation, mise en œuvre, monitoring et évaluation des politiques et programmes dans toutes les sphères politiques, économiques et sociétales de sorte que les femmes et les hommes bénéficient de façon égale et que les inégalités ne soient pas perpétuées. Le but ultime est datteindre légalité de genre » (UN ECOSOC, 1997, traduction FR) Gender Mainstreaming

22 F.Reysoo, IHEID Gender mainstreaming « Mainstreaming a gender perspective is the process of assessing the implications for women and men of any planned action, including legislation, policies or programmes, in all areas and at all levels. It is a strategy for making women's as well as men's concerns and experiences an integral dimension of the design, implementation, monitoring and evaluation of policies and programs in all political, economic and societal spheres so that women and men benefit equally and inequality is not perpetuated. The ultimate goal is to achieve gender equality » (UN ECOSOC, 1997)

23 F.Reysoo, IHEID Gross Domestic Product (GDP/PNB) and Gross National Product (GNP/PIB) Genuine Progress Indicators (GPIS) Measure poverty (poverty line) Measure gender inequality Measure well-being How to measure performances?

24 F.Reysoo, IHEID Life expectancy at birth/espérance de vie Adult literacy/alphabétisation adulte Gross enrollment ratio/scolarisation brute GDP per capita/PNB per capita Human Development Index (UNDP)

25 F.Reysoo, IHEID Composite Index to reflect the inequalities between men and women. Gender-Related Development Index

26 F.Reysoo, IHEID Composite Index –Womens political participation and decision- making –Female economic participation and decision- making –Power exerted by women over economic resources Gender Empowerment Measure/Indice de potentiation des femmes (UNDP)

27 F.Reysoo, IHEID Four pillars: Health and survival Educational attainment Economic Participation and Opportunities Political Empowerment –128 countries –14 indicators (ILO, WHO, UNDP, Survey Peasant Leaders) Global Gender Gap Reports (WEF)

28 F.Reysoo, IHEID (Saadia Zahidi, 436)http://www.youtube.com/watch?v=tWk7vA2_Pu4 (Saadia Zahidi 239; on women in the Middle East)http://www.youtube.com/watch?v=CPbQlbx7laA&feature=channel Global Gender Gap

29 F.Reysoo, IHEID ILO conventions 100 and 111 How to hold powerful multinationals accountable (when power of governments is overruled) UN-Global Compact (http://www.unglobalcompact.org) WB 2002: Country Gender Assessments as a tool for GM strategy WTO no gender impact measure instruments Enforcement of labour standards

30 F.Reysoo, IHEID Gender mainstreaming … but what is the main stream? What is/are the underlying development paradigm(s)? What do we measure, and what do we leave out? (technical and political issue) Who measures ? (quasi monopoly of legitimate information from International Organizations) Why has gender inequality persisted? (http://www.youtube.com/watch?v=wtI5FtEQTiQ, Different standards for working women (Dee Dee Myers))http://www.youtube.com/watch?v=wtI5FtEQTiQ Critical Comments

31 F.Reysoo, IHEID Les économistes et anthropologues féministes ont utilisé le langage de la production vs reproduction, de la division sexuelle du travail, de léconomie des soins, de la sexualité et des droits reproductifs, et de lautonomie personnelle au sein des ménages, des communautés, des marchés de travail, et dans les systèmes légaux et politiques. La focalisation était sur les rapports et hiérarchies entre femmes et hommes. Il y a cependant une tâche aveugle, car les femmes sont opprimées/subordonnées comme membres appartenant à des classes ou castes, ou à cause de leur race, ethnicité, religion, orientation sexuelle, nationalité ou phase dans le cycle de vie. Ceci est une lacune dans la théorisation féministe parce que la subordination, lexclusion et la marginalisation sont liées aux réalités quotidiennes que vivent les femmes. (FR paraphrase, G. Sen, 2005, p. 3) Genre, culture et pouvoirs Semestre printemps 2010, Fenneke Reysoo

32 F.Reysoo, IHEID Comprendre, surpasser et transformer ces rapports de pouvoir dans les différents sphères traités dans le cours dintroduction est lobjet détude et de réflexion lors du séminaire Genre, culture et pouvoirs Jeudi, Salle Preiswerk, Rothschild 1ere séance, le jeudi 25 février 2010 Genre, culture et pouvoirs Semestre printemps 2010, Fenneke Reysoo

33 F.Reysoo, IHEID « Sancho ne veut pas que deux individus soient en contradiction lun avec lautre, comme bourgeois et prolétaire (…), il voudrait les voir entrer dans un rapport personnel dindividu à individu. Il ne considère pas que, dans le cadre de la division du travail, les rapports personnels deviennent nécessairement, inévitablement, des rapports de classes et se cristallisent comme tels; ainsi tout son verbiage se réduit à un vœu pieux et quil pense réaliser en exhortant les individus de ces classes à chasser de leur esprit lidée de leurs contradictions et de leur privilège particulier, il suffirait de changer l opinion et le vouloir. (Marx, op cit Bourdieu, Le métier de sociologue, p. 33) Fedaljurcion

34 F.Reysoo, IHEID La lisibilité de la personne humaine Je voudrais ici poser une question normative relativement simple que je formulerai ainsi : que se passe-t-il si lon "défait" les conceptions normatives et restrictives de la vie sexuelle et genrée ? Il peut arriver quune conception normative du genre "défasse", "déconstruise", la "personne" [personhood] et lempêche, à long terme, de persévérer dans sa quête dune vie vivable. Il peut aussi arriver quen déconstruisant une norme restrictive, on déconstruise du même coup une conception identitaire préalable, pour tout simplement inaugurer une nouvelle identité dont le but sera de sassurer une meilleure viabilité. (Butler, 1990)

35 F.Reysoo, IHEID Les théories et outils pratiques du "Genre et Développement" seront éclairées par des expériences de terrain et les avancées des féminismes du Sud. A la fin du séminaire, les étudiants sont capables d'utiliser ces outils analytiques et de les mettre à lépreuve dans l'analyse des problématiques de développement et des asymétries structurelles entre hommes et femmes. Intégrer la perspective genre dans le travail théorique et pratique implique une démarche auto-réflexive caractéristique des épistémologies et méthodologies de l'anthropologie (féministe) et s'inscrit dans un projet de transformation tant au niveau social qu'individuel. Mardi, , salle Eckenstein, début 23 février 2010 Inégalités de genre et développement Semestre printemps, 2010, Christine Verschuur

36 F.Reysoo, IHEID DAWN (Manila-based; AWID (Canada-based; WIDE (Brussels-Based; WEDO (New York-based;

37 F.Reysoo, IHEID


Télécharger ppt "F.Reysoo, IHEID THE GRADUATE INSTITUTE OF INTERNATIONAL AND DEVELOPMENT STUDIES - Genre et développement - Fenneke REYSOO."

Présentations similaires


Annonces Google