La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sam Dillemans … ou la quête de la divinité Sam Dillemans: De waanzin van het detail van regisseur Luc Lemaître en scenarist Sam Degraeve, FIPA dOr, Festival.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sam Dillemans … ou la quête de la divinité Sam Dillemans: De waanzin van het detail van regisseur Luc Lemaître en scenarist Sam Degraeve, FIPA dOr, Festival."— Transcription de la présentation:

1 Sam Dillemans … ou la quête de la divinité Sam Dillemans: De waanzin van het detail van regisseur Luc Lemaître en scenarist Sam Degraeve, FIPA dOr, Festival International des Programmes Audiovisuels, 2007

2 Je me mesure avec les grands maîtres. Cela crée une saine frustration qui me donne la force de continuer. Cest la raison pour laquelle je travaille comme un fou… Montrez-moi Rembrandt et je panique… il me reste tant de choses à faire… Vous me direz que Rembrandt cétait avant. Non, non !!! Rembrandt ce nest pas avant, cest demain… vous voyez ?

3 Mon ambition cest de peindre jusquà mes 90 ans. Jai encore tant de choses à faire… Si Picasso a peint pendant 80 ans, moi, jaurai besoin de 320 ans… Mon ambition cest de devenir le plus vieux possible, non pour voir grandir et vieillir les autres, ni les voir crever… mais pour essayer de réaliser le mieux possible mon rêve plastique…

4 Ce qui manque aux gens daujourdhui cest la dévotion, la vénération. Les gens naiment plus diviniser les hommes, il préfèrent humaniser les dieux. Merckx est un meilleur cycliste que Sam Dillemans. Je ne vais pas souligner le côté humain dun dieu afin de pouvoir dire que, finalement, dans ce qui le rend humain, il me ressemble quelque part…nous nous ressemblons… Non ! Michel-Ange devait aller aux toilettes comme tout le monde, mais mettez nimporte qui dans la Chapelle Sixtine, la plupart narrivera même pas à grimper sur léchafaudage… Et ça cest important, il faut savoir tomber à genoux.

5 Aujourdhui il y a un morcellement énorme dans ce que les gens font. Tout le monde fait mille choses, mais on ne fait rien à fond. Demandez aux gens dans la rue ce quils font dans leur temps libre. Il y aura celui qui fait de la poterie, un autre de la peinture, encore un autre grattera sur sa guitare… On est tous joyeusement créatifs… Beaucoup de gens sont créatifs, mais peu dentre eux sont vraiment artistes. Rien de grave, bien évidemment… Cest un système démocratique que je défends… Le problème cest que cette dame de 90 ans, qui fait de la poterie pour passer le temps, veut tout à coup exposer ses poteries… Là cela devient fatigant… Rien de plus grave quun mi-artiste. Il faut essayer de lêtre à part entière. La moitié…ça ne va pas… Cela demande beaucoup de sacrifice !

6 Beaucoup de gens font des compromis. La vie est pleine de compromis. Mais dans lart, le compromis nest pas admis… Il faut donc se remettre en question et ce en permanence. Il faut essayer daller à la découverte de soi-même, de son intériorité… sans pour autant devenir psychédélique ou faire de la philosophie…

7 Avec toutes les possibilités que nous avons, il y a rarement quelquun qui sarrête sur le bord de la route pour regarder un arbre. Et se dire « quelle merveille, cet arbre! ». Cela narrive plus… ou très rarement… Et quand cela arrive, cest programmé. Le dimanche, par exemple, en poussant la voiture denfant, vous voyez ? Une poussette avec 17 étages… « Aujourdhui on va regarder les arbres… » Mais ça ne fonctionne pas comme ça, évidemment. Alors ils vont voir une exposition. Une exposition sur lart contemporain. Comme ça, ils sont à la mode. Branchés ! Ils ont bon goût ! Il ne veulent surtout pas passer pour des vieux cons. La vérité, cest que justement, ils le sont parce que les jeunes desprit, cela regarde le ciel, les yeux ouverts, comme Jacques Brel…

8 Être branché, à la mode, cest crever… Il ne faut pas être branché sur lair du temps, il faut être branché sur la poésie. Il faut être branché sur tout ce qui dépasse lépoque et le temps. La vraie quête porte sur autre chose que le présent et lair du temps. Cest cette quête-là qui nous approche de ce qui est divin. Conclusion : que font les gens dans leur temps libre ? Des conneries…


Télécharger ppt "Sam Dillemans … ou la quête de la divinité Sam Dillemans: De waanzin van het detail van regisseur Luc Lemaître en scenarist Sam Degraeve, FIPA dOr, Festival."

Présentations similaires


Annonces Google