La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Comment interpréter les tendances glycémiques? Une méthodologie en 3 étapes Nom, Prenom Adresse de lhopital.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Comment interpréter les tendances glycémiques? Une méthodologie en 3 étapes Nom, Prenom Adresse de lhopital."— Transcription de la présentation:

1 1 Comment interpréter les tendances glycémiques? Une méthodologie en 3 étapes Nom, Prenom Adresse de lhopital

2 2 ECG Radio Guides dinterprétation Linterprétation des tracés requiert des guides Une méthodologie standard facilite linterprétation

3 3 Un long chemin … 1842 : découverte des courants électriques cardiaques Plus de 50 ans après : identification de londe PQRS 15 ans de plus pour établir la relation électrocardiogramme / activité myocardique Willem Einthoven Leiden, the Netherlands

4 4 La Méthodologie Trois étapes dobservation: : la nuit : les périodes préprandiales : les périodes postprandiales

5 5 Véritable période de jeûne Aucun repas ni collation ninfluence cette période En général de minuit à 6h du matin Identifier hypos et/ou hypers En fonction des objectifs individuels du patient Etape 1 : la nuit

6 6 Chercher les hypos –Toute période en dessous de lobjectif –Insuline basale trop élevée ? Chercher les hypers –Toute période au dessus de lobjectif –Insuline basale trop faible ? Etape 1 : la nuit A B Hypoglycémie est proportionnelle à lintensité de la couleur ROUGE Hyperglycémie est proportionnelle à lintensité de la couleur ORANGE Moyenne du glucose mesuré par le capteur

7 7 Période précédant immédiatement un repas ou une collation Cest en fait une période interprandiale (3 à 5h après le repas précédent) Que peut-on détecter ? –La fin daction du bolus précédent (insuline active) –Leffet résiduel du repas précédent –Déventuelles activités physiques Examiner petit déjeuner, déjeuner puis dîner Etape 2: Les périodes préprandiales

8 8 Hypos ? Chercher la cause –Bolus précédent ? –Insuline active ? –Exercice, activité ? –Alimentation ? Hypers ? Chercher la cause Au petit déjeuner, chercher un phénomène de laube A B Etape 2: Les périodes préprandiales Hypoglycémie est proportionnelle à lintensité de la couleur ROUGE Hyperglycémie est proportionnelle à lintensité de la couleur ORANGE Moyenne du glucose mesuré par la capteur

9 9 Etape 3: Les périodes postprandiales Période de 3h suivant un repas Pic attendu : 1,35-1,80 g/l Analyser repas après repas individuellement Que rechercher ? Validité du bolus Activités

10 10 Hypos ? Chercher la cause –Bolus : type, quantité, timing –Exercice Hyper ? Chercher la cause –Bolus : type, quantité, timing –Repas : quantité, nature A B Hypoglycémie est proportionnelle à lintensité de la couleur ROUGE Hyperglycémie est proportionnelle à lintensité de la couleur ORANGE Moyenne du glucose mesuré par la capteur Etape 3: Les périodes postprandiales

11 11 Etudes de cas

12 12 Le cas de LUKE 19 ans Type 1 depuis 2 ans Multi injections : NPH et Humalog HbA1c = 9.1% Fin de la lune de miel Fluctuations glycémiques erratiques

13 13 Le cas de LUKE

14 14 Le cas de LUKE La nuitA: hypo ?B: hyper ?

15 15 Le cas de LUKE Périodes préprandiales A: hypo ?B: hyper ?

16 16 Le cas de LUKE Périodes postprandiales A: hypo ?B: hyper ?

17 17 Le cas de LUKE 1.Activité variable 2.Repas erratiques 3.Hypo nocturne 4.Phénomène de laube 5.NPH à ajuster

18 18 Le cas de LUKE Recommandations du médecin: –Baisser la NPH pour la nuit –Revoir ladéquation bolus / repas –Revoir le petit déjeuner –Luke est un candidat à la pompe

19 19 Le cas de LINDA 37 ans 19 ans de diabète type 1 9,5 ans sous pompe HbA1c = 5.6% Cours 1 h tous les matins à 6h30 avec ses 2 chiens glycémies par jour

20 20 Le cas de LINDA La nuit A : Hypo ?B : Hyper ?

21 21 Le cas de LINDA Période préprandiales A : hypo ?B : hyper ? Exercice

22 22 Le cas de LINDA Périodes postprandiales A : hypo ?B: hyper? Exercice

23 23 Le cas de LINDA Exercice Votre diagnostic 1.Mauvais débit basal nocturne 2.Equilibre général impeccable 3.Alimentation non adaptée 4.Lexercice entraîne hypo tardive

24 24 Le cas de LINDA Votre décision 1.Ajuster basal post exercice 2.Collation avant lexercice 3.Rassurer le patient : tout va bien 4.Reposer un capteur Exercice

25 25 Le cas de LINDA Bénéfices du capteur pour Linda : 1.Perte de temps ? 2.Manque de fiabilité, à refaire ? 3.Aide à léducation ? Réconfort ? 4.Ajustement du rapport glucide / insuline ? 5.Ajustement débit basal ?

26 26 Le cas de Brigitte 18 ans Durée du diabète : 9 ans Sous pompe depuis 4 mois HbA1c = 8.1% Gain de poids (IMC = 28.3) Cache sa maladie

27 27 Le cas de Brigitte La nuit A : hypoB : hyper ?

28 28 Le cas de Brigitte Préprandial A : hypo ?B : hyper ?

29 29 Le cas de Brigitte Postprandial A : hypo ?B : hyper ?

30 30 Le cas de Brigitte Que montrent les graphes ? 1.Hyper la nuit 2.Hyper préprandiales 3.Hyper postprandiales 4.Hypo avant le petit déjeuner 5.Hyper avant le déjeuner

31 31 Le cas de Brigitte Les actions à entreprendre Changer le débit basal nocturne Apprendre les glycémies postprandiales Activité physique régulière baisse du poids Contacts plus fréquents avec léquipe soignante Acceptation de la maladie ?


Télécharger ppt "1 Comment interpréter les tendances glycémiques? Une méthodologie en 3 étapes Nom, Prenom Adresse de lhopital."

Présentations similaires


Annonces Google