La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Poèmes de Monique Mérabet Ces délicats poèmes, aériens comme des nuages, irisés comme des arc-en-ciel, nous sont offerts par une Fleur de La Réunion,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Poèmes de Monique Mérabet Ces délicats poèmes, aériens comme des nuages, irisés comme des arc-en-ciel, nous sont offerts par une Fleur de La Réunion,"— Transcription de la présentation:

1

2 Poèmes de Monique Mérabet

3 Ces délicats poèmes, aériens comme des nuages, irisés comme des arc-en-ciel, nous sont offerts par une Fleur de La Réunion, Monique Bérabet., qui cisèle des texte comme des bijoux. Et j’ai choisi pour les illustrer les dessins intemporels de Joséphine Wall, tout aussi gonflés de rêve que ces poésies… J’ai pensé que cela ferait un bel écrin…

4 Sur un blanc nuage, Je dessine au couchant Le plumage rose D’un rêve d’enfant. Sur un blanc nuage Je navigue au gré du vent Vers des rêves vagues, De la mer des étoiles…

5 LA ROUTE A SUIVRE Quel chemin prendre Pour une grande Promenade tendre ? Celui de la mer ? Des collines ? Plutôt du cœur, J’imagine !

6 LES ROSES DU VENT Le vent vocalise, Les matins de printemps. On le chuchote brise, Alizé caressant. Le vent, bon jardinier, Multiplie ses corolles, Les déploie, pour guider Nos rêves-farandole.

7 PETITE SOEUR Petite sœur aux boucles brunes, Petite fille désolée, Sèche tes yeux couleur de lune : Par mon chant, laisse-toi bercer.. Je t’écrirai une chanson, Un poème aux accents orange : Musique d’azur d’un liseron, Celle qui fait danser les anges. Je t’offrirai des rêves bleus, Des rêves frais comme l’eau vie, Pour t’emporter à mille lieues, Pour t’arracher aux tristes rives… Je te ferai, légère au vent, tourbillonner, feuille gracile, fille de l’air, pétale argent, délivrée du tronc immobile.

8 LA TÊTE DANS LES NUAGES Au creux de ma mémoire, assise, Une petite fille sage Contemple au ciel, le paysage Qu’esquisse d’un souffle la brise. Un troupeau de nuages roses S’échappe de sa rêverie. Une accorte ménagerie Jaillit de leur métamorphose. Ours, otarie, éléphant, Cheval, dinosaure et autruche Aux laineux manteaux de peluche Concrétisent un rêve d’enfant.

9 CHAT-NUAGE Un gros nuage roux Se balade dans ma tête, Un gros nuage doux Comme un chat dodu, Et rond, et rond. Un gros nuage s’ébroue A petits pas, à tâtons Derrière mon front : A l’endroit, à l’envers, Petit patapon. Les gros nuages jouent À la ronde dans ma tête, Chat brumeux qui se disloque, Chat peluche qui s’effiloche. Je veux danser avec la brume, Saute-nuage dans le vent. Et ron et ron, petit patapon.

10 COLLISION Un nuage malicieux De passage dans le ciel Chatouilla un arc-en-ciel Entre l’indigo et le bleu. Les cercles de l’arche parfaite De rire se sont gondolés. Et la bruine vit, stupéfaite, Un grand huit se dessiner…

11 JARDINS DE NUAGE J’aime les jardins Touffus comme des rêves, Les jardins où chaque herbe S’ennoblit d’un doux prénom : Capucine, pâquerette… J’aime les jardins Mouvants comme la mer, Les jardins où les corolles Dansent, voiles-papillons, Sur un vert océan. J’aime les jardins Transparents comme l’air, Les jardins de dentelle Que tisse l’araignée, Que brode la demoiselle Des flêches de son vol. J’aime les jardins Qu’imagine un nuage.

12 PAPILLON… VOLE Comme un bijou emprisonné Dans son écrin de cire, Le papillon jaillit Dans la lumière un soir. Et, tel un éventail, déployant son ovale, Vers les libres étoiles, vers la lune coupole Cerf-volant frangé d’or, Il tend son rire et s’envole.

13 LES CRAYONS DE COULEUR Mon nuage a fait du rase-mottes Au-dessus d’une forêt De crayons de couleur. Et le nuage blanc Tout constellé d’arc-en-ciel S’est pris pour un ciel étoilé De bonheur. Depuis, il caracole Dans le sillage corolle D’une comète-fleur.

14 TERRE VUE DES ETOILES Comme elle était jolie, La terre, en ce temps-là ! Comme elle était jolie En jardin d’harmonie ! Une planète-fleur, Où les teintes ombrées, Les fragrances fruitées, Chatoyaient de bonheur. Et les dieux s’y plaisaient, Couronnés de pétales. Et les humains dansaient, Le soir, sous les étoiles.

15 NOUS N’IRONS PLUS… Dans l’ombre de lune noire, Nous n’irons plus flâner Au jardin de la guerre. Sur le sol crevassé, Miné de désespoir, Ne poussent que des croix. Mais son ciel n’oublie pas L’or des jours tranquilles, La trève des bonheurs fragiles, La grâce d’un sourire d’enfant, La berceuse limpide du vent. Et le jardin espère En la paix des qatre-saisons.

16 BLEU Tout est bleu, En ce matin, c’est merveilleux ! Tout est bleu, À rendre Jean-qui-pleure heureux ! Blanc, blanc, blanc, Petit nuage s’en vient rodant. Blanc; blanc, blanc, Dans mon azur, c’est inquiétant. Tout s’arrange Ce n’était que l’aile d’un ange. Tout s’arrange Pour un bonheur bleu sans mélange.

17 LE MER EST UN LIVRE D’HISTOIRES Quand la pluie, doucement, Chante sa romance, Les gouttelettes dansent, dansent, Et racontent à l’océan Leurs voyages enchantés, Les paysages entrevus Lorsqu’elles étaient nuages. La mer est un merveilleux Livre d’histoires. Clapotis chatouillant les pieds, Ses vagues viennent confier D’exaltants secrets À ceux qui savent s’asseoir sur le rivage Et les écouter.

18 Poèmes : Monique Mérabet Illustrations : Joséphine Wall Musique : André Gagnon - Rêve d’automne Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Poèmes de Monique Mérabet Ces délicats poèmes, aériens comme des nuages, irisés comme des arc-en-ciel, nous sont offerts par une Fleur de La Réunion,"

Présentations similaires


Annonces Google