La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hommage aux retraités et retraitées Mont-Ste-Marie 20 septembre 2007 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hommage aux retraités et retraitées Mont-Ste-Marie 20 septembre 2007 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais."— Transcription de la présentation:

1 Hommage aux retraités et retraitées Mont-Ste-Marie 20 septembre 2007 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais

2 La CSHBO est fière de rendre un hommage bien mérité à ses retraités et retraitées Nous vous disons «MERCI!» pour toutes vos années de dévouement envers les jeunes et les adultes de notre commission scolaire Bonne et heureuse retraite! Hommage aux retraités et retraitées

3 Après une carrière de plus de 35 ans à la commission scolaire, Josée a encore le feu sacré nécessaire pour désirer continuer à travailler avec ses pairs et les élèves. De belles qualités sont à nommer quand nous qualifions Josée: détermination, amabilité, joie de vivre, souci d’aider les autres, sensibilité, entregent, enthousiasme, etc. Cette pédagogue hors pair n’hésite pas à partager son savoir et ses expériences avec l’équipe. Au cours des deux dernières années, elle s’est transformée en formatrice pour nous faire avancer dans les sillons du renouveau pédagogique et de la pédagogie différenciée. Tout cela ne va pas sans dire que la première préoccupation de Josée est sans contredit ses élèves. Elle n’hésite pas à personnaliser ses approches, à les encourager et à leur donner les outils nécessaires pour qu’ils développent leur autonomie. Josée Rochon

4 On reconnaît son pas déterminé dans les corridors du centre et nous pouvons dire qu’elle met en application le «Souriez, vous entrez en scène». Cette scène qu’elle a partagé avec de nombreux intervenants et élèves qui l’ont apprécié à sa juste valeur. Nous te souhaitons une très belle retraite, bien méritée, et nous soupçonnons que tu vas continuer à te tenir près du monde de l’éducation. Merci pour ton dévouement tout au long de ces années! Ghislain Bérubé Directeur de l’établissement des adultes CSHBO Josée Rochon

5 Mme Francine a travaillé au CFP-VG pendant 31 années. Mais elle fut également à l’emploi de la commission scolaire auparavant, en tant que secrétaire de direction de la CEHG. Elle en a vu passer des directeurs (trices). Malgré cela, elle est toujours restée fidèle à ses valeurs: Elle est une femme de principe; Elle est une femme de rigueur; Elle est une femme créative et une femme d’accommodement… à condition que l’on respecte ses valeurs! Francine était toujours centrée sur la tâche à accomplir et sur le client, c’est-à-dire l’élève d’abord. Francine est une femme de caractère: demandez des explications à Jean Gendron à ce sujet si vous le voulez bien. Francine Guy

6 La côtoyer au fil de toutes ces années fut un plaisir et un privilège pour tous. Francine aime tellement son travail et a tant de difficulté à couper les ponts qu’elle a décidé de travailler pour l’Université de Sherbrooke, où elle accompagne la nouvelle génération d’enseignants(es) en formation professionnelle. Tout au long de sa 1ère carrière, qu’elle a passée avec des élèves, elle a su les guider vers la réussite. Maintenant, alors qu’elle amorce sa 2e carrière, elle pourra faire profiter nos jeunes enseignants(es) de sa vaste expérience de travail, ainsi que de ses nombreuses compétences, les guidant, à leur tour, vers la réussite. Francine Guy

7 Gérald a travaillé pendant 17 ans pour la CSHBO, plus précisément en tant que concierge à la CEHG. Pendant ces années, il a accompli toutes les tâches que demande ce corps d’emploi et ce, avec fierté. Pour lui, il était très important que ‘‘son’’ secteur soit très propre, pour le bien des élèves. C’était sa plus grande fierté. Gérald fut toujours un coéquipier hors-pair pour ses confrères. La collaboration qu’il avait avec ses pairs et ses supérieurs a toujours fait partie de ses valeurs. Il a toujours été d’une grande efficacité et c’est avec regret qu’il nous a laissé pour une retraite bien méritée. Nous lui souhaitons beaucoup de plaisir dans ce nouveau mode de vie. Gérald St-Amour

8 Dire que Mme Éthier a enseigné pendant plusieurs années, ou même durant de nombreuses années, est, quelle que soit la formule, un euphémisme, car, reconnaissons-le, peu nombreux sont les enseignants qui, à moins d’avoir enseigné à l’éducation des adultes (et encore), ont vu certains de leurs élèves prendre leur retraite avant eux…… Travailleuse acharnée, passionnée, elle a su tout au long de sa carrière offrir à ses élèves une qualité d’enseignement constante en les invitant à se dépasser, en leur proposant des projets qui les rejoignaient dans leurs intérêts et suscitaient chez eux le goût d’apprendre (projets sur les collections, sur les antiquités et de nombreux autres….). Lise Éthier

9 Avec son complice Don Karn, de l’école Woodland, elle leur a fait découvrir le ski de fond, la randonnée en bicyclette, le rabaska, etc. Un de ses grands plaisirs était de préparer avec ses élèves ses fameux voyages et sorties mémorables de fin d’année (Québec, Montréal, la Ronde, les camps de vacance) que chacun et chacune attendait avec impatience et fébrilité. A cet égard, il faut souligner de façon particulière la Ronde des talents, une de ses plus belles réalisations, qu’elle a préparé et monté durant de nombreuses années. Cette activité a servi d’élément motivant pour tous les élèves qui sont attirés par les arts de la scène et a servi de moyen de financement important pour la réalisation des activités qu’elle proposait à ses élèves. Lise Éthier

10 Fille d’équipe, elle a toujours su collaborer avec ses collègues de travail, de son école et des autres écoles, pour la planification, l’élaboration de projets, de travaux, de tâches évaluatives et cela, bien avant l’arrivée du travail par cycle prescrit par la réforme. À l’instar de la comédienne Dominique Michel, à chaque début d’année scolaire, pendant trois ou quatre ans, elle nous a annoncé sa retraite.... et, vers la fin de l’année, nous annonçait son retour pour l’année suivante…. Eh bien, cette fois-ci, c’est la bonne, chère Lise, et nous vous souhaitons qu’elle soit la meilleure possible pour vous et pour ceux et celles qui ont la chance de vous avoir près d’eux. Bonne retraite!!! Lise Éthier

11 Ses amis disent d’elle qu’elle est une femme au grand cœur, droite, juste, équitable et sensible. Très consciencieuse, avec un grand souci de l’équité, elle a su donner à chacun de ses nombreux élèves toute l’aide et le support auquel il avait droit. Tout au long de son parcours professionnel, elle a su être à l’écoute des gens qui l’ont entouré et fut toujours prête à les aider. On dit aussi d’elle qu’elle est une femme très bien organisée, ordonnée et méthodique, ce dont ses élèves ont pu également bénéficier dans le soutien qu’elle leur a fourni tout au long de leurs apprentissages. C’est aussi, aux yeux de certains du moins, une personne discrète, secrète, voire même mystérieuse. Lucie Ducharme

12 Mais elle est surtout et avant tout une amie fidèle et appréciée qui aime la bonne compagnie et qui sait garder ses amis longtemps. Femme active et près de la nature, elle pratique différents sports selon les saisons : bicyclette et patin à roues alignées durant la belle saison, ski alpin en hiver, marche en tout temps, ou presque. Elle fait son pain de blé entier elle-même et se préoccupe de l’environnement et de l’écologie. Merci donc, Madame Ducharme, pour toutes ces années de travail. Merci au nom des élèves et des parents que vous avez connus et qui vous ont grandement apprécié. Lucie Ducharme

13 Cécile et son rucher Cécile, ayant œuvré toute sa carrière avec cœur, Se trouva fort bien pourvue Quand, au bout de 30 années de labeur, La retraite fut enfin venue. Des vacances? Au moins 52 semaines! Des petits enfants? Au moins 2! Un conjoint affectueux, Des amis envieux, Qui la regardent partir avec peine. Cécile Bénard

14 Mais, avant de partir, Elle qui était réputée rigoureuse Offrit son support aux ruchers voisins, Leur prêtant de manière généreuse Belle expertise et fort coup de main. Elle qui, de sa tendre enfance, Avait gardé, comme en héritage, Le goût de l’entraide et du partage S’offrit à eux sans réticence. Cécile Bénard

15 Je vous accompagnerai, leur dit-elle, Foi de principale, Au local Comme au régional. Ce qui fut dit fut fait Et l’aide promise fut rendue, Car pour Cécile, l’adage est vrai: Parole donnée, parole tenue Cécile Bénard

16 La reine est généreuse. Elle est aussi fort courageuse. Ce sont la ses principales qualités De meneuse invétérée. Dès ses premiers jours au Rucher, Elle encourage ses collègues et les incite À travailler fort, à bien se former, Pour mener leurs élèves vers la réussite. Cécile Bénard

17 Malgré les embûches nombreuses, Nuit et jour, elle construisait, Ciblant les stratégies prometteuses, Supportée de ses acolytes Qu’elle encourageait et dirigeait Toute sa carrière, avec passion, elle a rayonné, A surmonté maintes épreuves sans se décourager. Aujourd’hui, Cécile, le temps est venu pour nous de te remercier Pour tout ce travail, pour toutes ces longues années. Puissions-nous longtemps encore être inspirés Par ton courage et par ta volonté. Cécile Bénard

18 Hélène a fait ses débuts dans l’enseignement en Depuis ce temps, elle a laissé sa trace dans plusieurs écoles et elle a su ensoleiller les jours des enfants de la maternelle à la sixième année. Aucun défi n’était trop grand à relever, que ce soit le PPMF, la différenciation pédagogique ou bien encore le tricot. Madame LaSalle était une enseignante remarquable, attentionnée, dévouée et toujours à l’écoute des enfants. Son sourire, sa gaieté et son dévouement auprès des élèves nous manqueront énormément. Elle était toujours là pour nous, ses collègues, quand on avait besoin d’aide, d’encouragement, d’une tape dans le dos, d’un sourire, d’une prière ou de précieux conseils. Hélène, tu vas beaucoup nous manquer. L’équipe de l’école Sainte-Anne Établissement Primaire Pontiac XXX Hélène LaSalle

19 Passionné par sa discipline, l’histoire, il est demeuré soucieux de la réussite de ses élèves. Présent la majorité des midis dans son local classe, il n’hésite pas à rencontrer, individuellement ou par petits groupes, des élèves en récupération. Il est reconnu par ses élèves pour le contenu de ses cours, la qualité de sa préparation et l’importance qu’il accorde au lien avec ses élèves dans leur apprentissage. Comme le Petit prince de St- Exupéry, René a apprivoisé, non pas un renard mais des élèves à risque. Au début, ces élèves étaient semblables à tous les autres et, plus tard, ils sont devenus uniques au monde. Parce qu’il les a apprivoisé, il a ensoleillé leur vie. Comme on ne connaît que les choses qu’on apprivoise et qu’on n’a de souvenirs que si on a été apprivoisé, ces élèves ont maintenant, dans leur baluchon de souvenirs, au moins un souvenir heureux de la récupération. René Chalifour

20 Homme intelligent et cultivé, il possède l’art de discuter longuement et d’argumenter. René est aussi reconnu par ses pairs pour ses judicieux conseils et ses antécédents syndicaux. Le code Morin n’a plus de secret pour lui, ce qui a parfois eu pour effet de remettre à l’ordre, non sans une certaine fierté, M. Paul Morin, son acolyte d’antan. Il est reconnu par les membres de la direction comme une source de références et pour son expertise. Il va sans dire que son ancienneté dans l’établissement a fait de lui le doyen des dernières années. Cher René, au nom de l’équipe-école, je désire te souhaiter d’entreprendre les nouveaux défis qui t’attendent avec autant de passion que tu en as pour l’histoire. René Chalifour

21 Technicien en éducation spécialisée depuis plus de 25 ans, Antoine a rencontré des milliers de jeunes au cours de sa carrière. Il a été celui qui les a aidé à améliorer leur comportement, celui qui a séparé des batailles. Pour ceux qui n’ont pas de référence masculine à la maison, il a été la personne de référence à l’école. Comme la majorité du personnel expérimenté, il a été persévérant, toujours au poste. Même s’il a compté les jours toute l’année, il n’a jamais baissé les bras. Son doigté demeure inégalable pour annoncer aux parents une suspension. Il s’est toujours assuré que le parent comprenait bien la raison de la suspension, pour que ce dernier supporte l’école dans sa décision. Pour le personnel de l’école, Antoine est un des piliers qui, en plus d’avoir à cœur la réussite des jeunes, a su supporter les enseignants, particulièrement les nouveaux, dans leur gestion de classe. Antoine Farrugia

22 Pour ceux qui ont connu Antoine à ses débuts, il faisait partie d’un trio: Ben-Josée-Antoine. Depuis le départ de Ben, il fait partie d’un duo: Josée-Antoine. C’est, on le sait, très difficile pour lui de laisser sa Josée voguer en solo. Au nom des jeunes et des membres du personnel, nous tenons à le remercier d’avoir travaillé avec cœur à la réussite et la persévérance et, surtout, pour l’excellence de son travail. Bonne retraite! Antoine Farrugia

23 Rendre hommage à Denise Carpentier est à la fois un plaisir et un défi. Un plaisir parce qu’elle le mérite amplement. Un défi parce que les mots peuvent difficilement être à la hauteur ! Lorsque l’environnement de Denise est interrogé sur ce qui caractérise cette enseignante de français et d’anglais, les traits suivants font l’unanimité. Tout d’abord, une femme de cœur ! Elle aime les enfants, elle a toujours cru en leur potentiel de réussite, peu importe leur origine, peu importe leur horizon. Tout au long de sa carrière, elle les a accueillis avec ce qu’ils étaient, et elle les a accompagnés selon leur rythme. Denise Carpentier

24 Les collègues de travail disent d’elle qu’elle est d’abord et avant tout une pédagogue dans l’âme ! Pour elle, le lien avec les élèves est primordial. L’expérience lui a appris que c’est par ce lien que le savoir être, le savoir faire et le savoir «tout court» se transmettent. Sans lien, il n’y a pas d’enseignement. Mais du même coup, elle s’empressera de préciser la nature de ce lien : il doit d’abord et avant tout être pédagogique. Donc, il faut savoir garder une distance qui, naturellement, devient un lieu, un espace pour que le respect mutuel puisse prendre place ! Denise Carpentier

25 Pour leur part, les directions n’hésiteront pas à affirmer que Denise Carpentier est une femme de conviction. Il y a chez elle des options fondamentales qui, lorsqu’elles sont écorchées, font d’elle une battante. Derrière cette femme posée, calme, délicate, rayonnante (on a parfois le goût de la surnommer «Miss élégance»), il y a cette femme prête à défendre ses convictions. En équipe-école, nous l’avons vue spontanément, avec vigueur, « monter au front », prendre la parole et défendre l’importance du respect de l’élève, tout en rappelant aux collègues combien l’éthique devait être partie intégrante de la profession d’enseignant-e. Dernièrement, nous avons interrogé une partenaire de l’école, qui a connu Denise d’abord comme enseignante, et nous lui avons demandé ce qu’elle retenait d’elle. Elle a répondu sans hésiter: «DENISE CARPENTIER, UNE FEMME D’EXCEPTION» ! Denise Carpentier

26 Que dire de plus ? Une seule chose, merci beaucoup Denise, pour toutes ces années d’engagement, d’enseignement et de rayonnement. Les jeunes, les parents, les collègues et les directions de Gracefield ont beaucoup appris de toi ! Ta sagesse nous manquera. Chose certaine, tu peux quitter avec la conviction du devoir accompli. Bonne retraite! Bon succès en tout! Denise Carpentier

27 L’auteur de cet hommage a beaucoup consulté avant de rédiger. La raison en est simple: cet enseignant en arts plastiques ne se laisse pas découvrir facilement. Derrière cet homme discret, peu bavard, parfois distant, se cache un homme sensible, disponible et généreux. Sensible: une qualité qu’il a démontré à de nombreuses reprises. Combien de fois, surtout au cours des mois de novembre et mars de chaque année, Dennis s’est présenté-t-il au surveillant d’élèves, ou à la direction, pour dire, parfois en colère: «Je viens te conduire cet élève et je ne veux plus le voir dans mon cours!» Immanquablement, quelques heures plus tard, Dennis se présentait à nouveau aux mêmes personnes en disant: «Non c’est correct, dans le fond, c’est un bon gars, une bonne fille. Je vais parler à l’élève et le reprendre dans ma classe au prochain cours». Dennis Paquin

28 Sensible à la détresse, compréhensif face aux mouvements de l’adolescence, tel est Dennis. Disponible: Dennis sait difficilement dire «non». Lorsqu’un collègue se présente à son local pour lui présenter un projet multidisciplinaire ou un projet parascolaire, Dennis, spontanément, malgré la lourdeur de la tâche, accepte avec empressement. En fait, dans certains domaines, Dennis a précédé le renouveau pédagogique. On se souviendra longtemps du travail dans la cour d’école, avec ses élèves, à construire une œuvre architecturale avec de la neige, de l’eau et de la glace. Le réchauffement climatique est devenu la seule embûche pour faire reculer Dennis dans cette entreprise dont il a toujours été très fier! Dennis Paquin

29 Généreux: les élèves et les collègues peuvent en témoigner. Généreux de son temps et de sa personne. En plus de ses périodes d’enseignement, le local d’arts plastiques a toujours été ouvert sur l’heure du dîner. Dennis était au rendez-vous pour accueillir, discuter avec les élèves et s’exprimer au plan artistique. Des qualités combien recherchées et appréciées chez les enseignants-es! De fait, la sensibilité, la disponibilité et la générosité ne sont-elles pas les qualités de base qui caractérisent UN ARTISTE? Oui, Dennis est d’abord et avant tout un artiste dans l’âme! C’est un fait unanime. Merci beaucoup Dennis pour toutes ces années d’engagement et de vie artistique. Bonne retraite! Bon succès dans toutes tes entreprises présentes et futures! Dennis Paquin


Télécharger ppt "Hommage aux retraités et retraitées Mont-Ste-Marie 20 septembre 2007 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais."

Présentations similaires


Annonces Google