La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

François Ier roi de la Renaissance roi de la Renaissance Auteur : Chris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "François Ier roi de la Renaissance roi de la Renaissance Auteur : Chris."— Transcription de la présentation:

1 François Ier roi de la Renaissance roi de la Renaissance Auteur : Chris

2 François Ier, né en 1494 et mort en 1547, est roi de France de 1515 à Il était un roi puissant. François I er mesurait presque deux mètres, ce qui faisait de lui un véritable géant, à l'époque où la taille moyenne était plus faible qu'aujourd'hui. François I er était un homme élégant de la Renaissance, de goûts chevaleresques, amateur de belles choses, un peu artiste. Portrait du roi François Ier à 48 ans « Tout le monde sait qu’il est beau, brun de cheveux, très grand, large de poitrine et d’épaule, vigoureux et hardi ; il a la mine toujours réjouie, le visage large et long et bien proportionné ; seulement sa vue est plutôt basse. Il est si doux avec tous que je n’ai jamais entendu qu’il eût fait des mécontents. Il s’habille splendidissimamente. Il est infatigable aux exercices ; outre qu’il ne s’arrête jamais longtemps dans un même endroit et qu’il erre toujours par toute la France, il va continuellement à la chasse même s’il fait mauvais temps. Il aime chasser surtout le gros gibier, notamment le cerf ; les chiens trouvent la bête et lui court après à cheval ; surpris par la nuit, il couche dans de pauvres cabanes. » D’après Matteo Dandolo, ambassadeur vénitien. Portrait du roi François Ier à 48 ans « Tout le monde sait qu’il est beau, brun de cheveux, très grand, large de poitrine et d’épaule, vigoureux et hardi ; il a la mine toujours réjouie, le visage large et long et bien proportionné ; seulement sa vue est plutôt basse. Il est si doux avec tous que je n’ai jamais entendu qu’il eût fait des mécontents. Il s’habille splendidissimamente. Il est infatigable aux exercices ; outre qu’il ne s’arrête jamais longtemps dans un même endroit et qu’il erre toujours par toute la France, il va continuellement à la chasse même s’il fait mauvais temps. Il aime chasser surtout le gros gibier, notamment le cerf ; les chiens trouvent la bête et lui court après à cheval ; surpris par la nuit, il couche dans de pauvres cabanes. » D’après Matteo Dandolo, ambassadeur vénitien. François Ier à cheval peinture de François Clouet, 1540 François Ier à cheval peinture de François Clouet, Auteur : Chris

3 François Ier, peinture de Jean Clouet, vers Auteur : Chris

4 François Ier était un guerrier : il a lui- même dirigé des combats qui lui ont permis d’accroître le royaume de France et son prestige en Europe. François 1er et les guerres d'Italie François I er avait alors vingt ans, et il décida de marquer le début de son règne en reconquérant le Milanais (région du nord de l’Italie). Les adversaires suisses, alliés du Duc de Milan, furent surpris par l'habileté de l'armée française, et la bataille décisive eut lieu à Marignan (1515), près de Milan. François I er remporta une victoire éclatante. Cette victoire lui permis de signer la paix avec le pape Léon X, les Suisses, et de tenir à l'écart de cette région Charles I er, le jeune roi d'Espagne. La fin des guerres d’Italie marque le début de la Renaissance française. François Ier à la bataille de Marignan, Auteur : Chris

5 L’organisation du royaume et l’affirmation du pouvoir royal François Ier a renforcé le pouvoir royal et imposé son autorité à tout le royaume. Son règne marqua profondément le XVI ème siècle, par la pratique d'une «monarchie absolue». François I er exerça le pouvoir avec fermeté. C'est à lui que l'on doit la formule « Car tel est notre bon plaisir ». C'est également sous son règne qu'apparut l'expression « Votre Majesté », jusqu'alors réservée à l'empereur. Personne ne songeait sérieusement à s'opposer au roi. Le roi exerçait une autorité totale puisque, le pape Léon X avait reconnu à François I er le droit de nommer les archevêques, évêques et abbés du royaume ( Concordat de 1516). Il dirige le gouvernement et se fait représenter en province par des gouverneurs. Il a imposé son autorité à tout le royaume en menant des réformes administratives. C'est dans son château de Villers-Cotterêts (à 75 km au nord de Paris, à l'ouest de Reims) que François Ier signa, entre le 10 et le 15 août 1539, la célèbre ordonnance qui imposa le français comme langue administrative au lieu du latin. L'ordonnance fut enregistrée au Parlement de Paris, le 6 septembre L'ordonnance royale obligeait également les curés de chaque paroisse à tenir un registre des naissances: ce fut le début de l'état civil. Auteur : Chris

6

7 La Renaissance artistique en France Les rois Charles VIII, Louis XII et François Ier découvrent la Renaissance à l’occasion des guerres qu’ils mènent en Italie. Ils admirent l’art italien et font venir des architectes, des jardiniers et des artistes pour y propager l’art nouveau. C'est sous le règne de François 1er que se développe la Cour. La Cour était alors constituée de plusieurs milliers de personnes, des fonctionnaires, des domestiques au service du roi, et de ceux qui l'aidaient à gouverner, des Princes de sang, et de tous ceux que le roi invitait, selon son bon plaisir. Dès le début de son règne, François Ier veut être reconnu comme le prince de la Renaissance. La cour de François I er est brillante et admirée en Europe. Le roi protège les artistes, les musiciens et les poètes. Il encourage les peintres, les sculpteurs et les architectes français et italiens. Il fonde le Collège de France. C'est lui qui fait venir en France Léonard de Vinci et le nomme : « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». C’est un ami des arts, un mécène (= une personne riche et puissante qui protège les artistes et leur commande des œuvres). Auteur : Chris

8 Art religieux et art profane Les édifices religieux ont été peu touchés par la Renaissance française; ils continuent de suivre la tradition de l’art gothique. Les artistes travaillent principalement pour le roi, les nobles et les riches. Ils s’expriment dans des œuvres religieuses mais surtout profanes. François Ier augmente les impôts pour faire construire ou remanier des châteaux dans le Val de Loire (Chambord…) et autour Paris (Fontainebleau) dont la vocation n’est plus la guerre mais le plaisir de vivre. Statue de Diane chasseresse, Jean Goujon vers 1550 – Auteur : Chris


Télécharger ppt "François Ier roi de la Renaissance roi de la Renaissance Auteur : Chris."

Présentations similaires


Annonces Google