La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel Plougonven, charmante cité du Finistère, semble attendre les visiteurs pour leur offrir un peu de paix et de sérénité…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel Plougonven, charmante cité du Finistère, semble attendre les visiteurs pour leur offrir un peu de paix et de sérénité…"— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3 Plougonven, charmante cité du Finistère, semble attendre les visiteurs pour leur offrir un peu de paix et de sérénité…

4 Nous voici dans l'enclos paroissial de Plougonven

5

6 L'EGLISE - Elle a été construite de 1507 à 1523, et dédiée à saint Yves - Le chevet a été modifié en Elle a brûlé dans la nuit du 1er mai 1930 et seuls sont restés les murs et le clocher. Les travaux de restauration ont été achevés en Les autels en pierre de kersanton ont été sculptés par Yann Larhantec (natif de Plougonven), et placés dans l'église de 1855 à Le CALVAIRE. Il a été érigé en Il est le second dans l'ordre chronologique, le premier étant celui de TRONOEN, en Saint-Jean-Trolimon. Il a été restauré en 1897 par Yann Larhantec.

7 Avant de rentrer dans l'église, une vue générale avec ce magnifique.

8

9 Tout un monde de gargouilles peuple les toits. Elles sont parfois dans des positions fort inconfortables !!!

10

11

12 Je me demande d'ailleurs si elles ont vraiment tou- tes la fonction de gar- gouilles… Je vous en montrerai quelques autres dans le diaporama sur le calvaire de Plougonven. A suivre !

13

14

15

16

17

18 LA PIETA Lorsque Jésus a dit à Jean, qui était au pied de la croix en sou- tenant sa mère : "voici ta mère", des chrétiens de tous âges ont aimé contempler Marie pendant la Passion. Au XIIè siècle, en Allemagne, se répandit une dévotion à Marie tenant le cadavre de son Fils dans ses bras et pleurant. C'est la représentation de cette scène qui constitue "La Pietà". La plus célèbre est le groupe sculpté par Michel-Ange, qui se trouve à Saint-Pierre à Rome.

19

20

21 Saint Herbot Saint Herbot était le fils de nobles sei- gneurs de Grande-Bretagne. Il vint tôt en Armorique. Il choisit de rester au milieu des bois pour mieux faire connaissance de Dieu en étant loin des gens. Les animaux le respectaient, et les pauvres, instruits par lui, recevaient le baptême. C'est le saint le plus réputé parmi les saints bretons. Il est le protecteur des animaux. (renseignement trouvé sur place, comme la plupart de ceux cités dans ce diaporama)

22 Saint Isidore Saint Isidore, frère de Saint Léandre, lui succéda comme évêque de Séville. Il est considéré comme l'homme le plus sa- vant de son siècle, il fut proclamé, au Synode de Tolède, "Docteur Excellent de l'Espagne«. Il lutte contre les hérétiques, compose des œuvres considérables sur la grammaire, l'histoire, la théologie, l'ascétisme et réformé l'église catholique en Espagne. Le pape Jean-Paul II le nomme patron des informaticiens.

23 Saint Jean Discalcéat ou Saint Jean le Déchaussé Jean Discalcéat, en breton Yann Divoutou né à Saint-Vougay (Léon, en Finistère) vers 1279 et mort à Quimper (Finistère) en 1349, également connu sous le nom de Santig Du (petit saint noir), est un franciscain breton, con- sidéré comme saint par la tradition populaire. Discalcéat n'est pas son nom, mais un qualificatif dérivé du mot latin Discalceatus qui veut dire "déchaussé" car il marchait pieds-nus. En breton on l'appelle Yann Divoutou ou "Yann Diarc'hen", cest-à-dire Jean sans sabots.

24 Sainte Barbe a vécu au milieu du IIIe siècle à Héliopolis (aujourd'hui Baalbek au Liban) sous le règne de lempereur Maximien. Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen descendant de satrapes perses. Pour protéger sa virginité ou la protéger du prosélytisme chrétien, il lenferma dans une tour à deux fenêtres. Mais un prêtre chré- tien, déguisé en médecin, sintroduisit dans la tour et la baptisa. Au retour dun voyage de son père, Barbe lui apprit quelle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour. Barbe réussit à senfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice. Comme la jeune fille refusait dabjurer sa foi, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Elle fut d'abord torturée : on lui brûla certaines partie du corps et on lui arracha les seins mais elle refusa toujours d'abjurer sa foi. (Wikipédia) Dioscore la décapita mais fut aussitôt châtié par le Ciel : il mourut frappé par la foudre. Ste BARBE

25 Un splendide vitrail, que vous voyez mieux sur la diapositive suivante.

26

27

28

29 Saint Yves Ecclésiastique, ayant été longtemps à l'évêché de Tréguier, il fut choisi comme patron de la basoche (ensemble des gens de loi). Il est remarquable par sa charité envers les pauvres.

30 Ste MARGUERITE MARTYRE, morte en 275 Chassée de chez elle pour être de- venue chrétienne, Marguerite fut remarquée par le gouverneur d'An- tioche qui décida de lui trancher la tête, car elle n'avait pas répondu à ses avances. Alors, selon la légende, Marguerite fut attaquée par le diable déguisé en dragon, qui l'avala toute crue. Mais, avec une petite croix qu'elle portait toujours, elle lui ouvrit le ventre, en sortit et létrangla. Elle eut cependant la tête tranchée. Ste Marguerite fut une des voix qui parlèrent à Jeanne d'Arc.

31 Saint LOUP 13° évêque de Soissons Saint Loup fut nommé évêque de Sois- sons par l'archevêque de Reims, Saint Rémi. Il s'appliquait à gouverner son église avec une grande prudence. Les pauvres n'eurent qu'à se louer de sa charité, étant par lui secourus dans leurs besoins. Parvenu à une extrême vieillesse, après avoir occupé le siège de Soissons une soixantaine d'années, il mourut plein de mérité vers l'an 540.

32 Sainte ANNE Sainte Anne portant sur son bras Gauche la Sainte Vierge couronnée, qui tient, sur un genou, l'Enfant Jésus auquel elle enseigne à lire dans un livre. Ces "Sainte Anne Triplée" sont rares et curieuses. On en compte à peine quelques-unes dans le diocèse. Cette statue provient de la chapelle- Christ.

33 La bannière, dans le choeur, côte Ouest, près des stalles, date du XVIIème siècle : elle comporte une adoration du Saint Sacrement et la Vierge Marie. Elle a été restaurée en Cette bannière compte par- mi les objets remarquables que l'on trouve dans l'église de Plougonven.

34 L'OSSUAIRE. Remarquable par ses fenêtres à arcades trilobées, il date du début du XVIème siècle. Les reliques et les ossements ont été transférés en 1884.

35 Ne croyez pas que je quitte Plougonven. Je vais maintenant, dans un autre diaporama, vous présenter son calvaire que je trouve exception- nel. Alors, rendez-vous pour le diaporama suivant ! A bientôt !

36 Photos : Yvonne Documentation de sources diverses Texte : Jacky Musique : Bagad de Lann-Bihoué : suite de gavottes Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel Plougonven, charmante cité du Finistère, semble attendre les visiteurs pour leur offrir un peu de paix et de sérénité…"

Présentations similaires


Annonces Google