La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université de Sherbrooke Les Grandes Conférences Efficience des Marchés Patrick Potvin, M.Sc., CFA Gestionnaire Actions de petite capitalisation 7 novembre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université de Sherbrooke Les Grandes Conférences Efficience des Marchés Patrick Potvin, M.Sc., CFA Gestionnaire Actions de petite capitalisation 7 novembre."— Transcription de la présentation:

1 Université de Sherbrooke Les Grandes Conférences Efficience des Marchés Patrick Potvin, M.Sc., CFA Gestionnaire Actions de petite capitalisation 7 novembre 2005

2 2 Profil corporatif Éfficience des marchés Le marché canadien est-il efficient ? Table des matières

3 3 Profil corporatif

4 4 1. Profil corporatif Biographie de Patrick Potvin

5 5 1. Profil corporatif Aperçu Firme indépendante canadienne dédiée à la gestion des placements Bureaux situés à Montréal (siège social) et à Toronto Se distingue par une approche multistyle Entreprise à propriété partagée ayant 17 professionnels participant à lactionnariat 10,9 milliards $ dactifs sous gestion au 1 er octobre 2005 Plus de 60 employés dont 22 professionnels en placement

6 6 1. Profil corporatif Notre expertise Approche de placement multigestion favorisant lanalyse fondamentale pour les actions canadiennes Gestion structurée quantitative pour les actions américaines Gestion dactions internationales par le biais de la firme de placement Bernstein Équipe dédiée qui se consacre à la répartition globale de lactif Gestion des titres à revenu fixe Savoir-faire unique en matière danalyse fondamentale et de recherche quantitative

7 7 1. Profil corporatif Propriété Centria Holding contrôlé par Jean-Guy Desjardins (80 %), fondateur et ancien président de lune des sociétés canadiennes de gestion de placements les plus prospères Jean C. Monty (20 %), ancien président du conseil et chef de la direction de BCE inc., est lactionnaire minoritaire Mouvement Desjardins Plus important groupe financier intégré de nature coopérative au Canada, avec un actif de plus de 106 milliards de dollars Offre des services bancaires, fiduciaires, de gestion dactifs, dassurance et de courtage aux entreprises et aux particuliers Fiera Capital Tous les gestionnaires de portefeuilles sont actionnaires ou sont éligibles Lactionnariat favorise la rétention des employés clés et entretient une culture entrepreneuriale Mouvement Desjardins Actionnaires / dirigeants Fiera Capital Fiera Capital Centria 30 % 50 % 20 %

8 8 1. Profil corporatif Actifs sous gestion Actifs sous gestion au 1 er octobre 2005 : 10,9 G$ Actions internationales 0,1 G$ Autres institutions 0,7 G$ Par classe dactifPar type de clients Revenu fixe 6,1 G$ Régimes de retraite 3,0G$ Fonds de placement 5,2 G$ Organismes religieux et de bienfaisance 1,0 G$ Actions canadiennes 4,2 G$ Actions américaines 0,5 G$ Gestion privée 1,0 G$

9 9 Actifs sous gestion de près de 500 millions $ Qualité de la direction participation significative de la direction dans lactionnariat Cibler les titres de croissance offerts à un prix raisonnable croissance des bénéfices est plus élevée que leur moyenne sectorielle Historique de rentabilité Santé financière bilan et génération de liquidités Horizon dinvestissement de 18 à 36 mois 1. Profil corporatif Les petites capitalisations

10 10 Efficience des marchés

11 11 Un marché est efficient lorsque le prix des titres financiers y reflète à tout moment toute l'information pertinente disponible. Dans un tel marché, il est impossible de prévoir les rentabilités futures et un titre financier est à tout moment « à son prix ». Un tel marché est également appelé « marché à l'équilibre » ou « marché parfait ». (Source: Yahoo! France Finance ) 2. Efficience des marchés Marché efficient

12 12 Dès la forme faible de l'efficience, l'analyse technique est considérée comme inopérante ! On ne peut utiliser les cours passés pour prévoir les cours futurs. Seule l'information dite historique est comprise dans les cours. Source : Plusieurs études démontrent effectivement que la gestion à laide de lanalyse technique ne produit pas de rendement anormalement supérieur à la moyenne. 2. Efficience des marchés Marché efficient faible

13 13 À l'efficience faible, on y ajoute l'ensemble des informations publiques. Il peut s'agir des différentes annonces ou communiqués de presse tels qu'une augmentation de capital. Source : Les résultats des études sur cette forme defficience sont plus mitigés. Les études réalisées sur les grands marchés obtiennent des résultats plus favorables à lhypothèse. Il semble donc que plus il y a de participants, plus lajustement est rapide et « adéquat ». 2. Efficience des marchés Marché efficient semi-fort

14 14 Ici, l'ensemble du marché connaît les informations privilégiées. Il ne peut y avoir aucun initié et aucun rendement supérieur au marché ne peut être enregistré. Source : Selon les études, le marché nest pas efficient sous cette forme et il est donc possible pour les initiés dobtenir des rendements anormaux. Cependant, lencadrement des initiés (lois, règles de divulgation, « black periods », etc.) devient de plus en plus stricte et sévère (ex : Martha Stewart). 2. Efficience des marchés Marché efficient fort

15 15 Marché efficient Un marché est efficient lorsque le prix des titres financiers y reflète à tout moment toute l'information pertinente disponible. Dans un tel marché, il est impossible de prévoir les rentabilités futures et un titre financier est à tout moment « à son prix ». Un tel marché est également appelé « marché à l'équilibre » ou « marché parfait ». (Source : Yahoo! France Finance) Donc, le rendement est fonction du risque et il nest pas possible dobtenir constamment des rendements anormaux. 2. Efficience des marchés Définition du marché efficient

16 16 Lutilisation des modèles théoriques devient possible : CAPM DDM EV / EBIT Etc. 2. Efficience des marchés Impact dun marché efficient

17 17 2. Efficience des marchés Impact dun marché efficient

18 18 2. Efficience des marchés Exemple : Vincor

19 19 2. Efficience des marchés Analyse de titre : Vincor au 4 août 2005 Source : Baseline

20 20 Source : Baseline 2. Efficience des marchés Analyse de titre : Vincor au 4 août 2005

21 21 Source : Baseline 2. Efficience des marchés Analyse de titre : Vincor au 4 août 2005

22 22 2. Efficience des marchés Impact dun marché efficient

23 23 Utilisation des ratios de Traynor et Sharpe Permet de démontrer la valeur ajoutée de notre style de gestion (sil y en a!!!) 2. Efficience des marchés Impact dun marché efficient

24 24 Le marché canadien est-il efficient ?

25 25 De façon générale, je crois que oui : Extrêmement difficile de battre constamment le marché tant par lanalyse technique que par lanalyse fondamentale Le nombre dintervenants est suffisamment élevé pour offrir une bonne couverture des probabilités Réglementation beaucoup plus efficace pour les initiés 3.Le marché canadien est-il efficient ?

26 26 Il existe des situations ou le marché nest pas efficient : Nombre de joueurs insuffisant (petite et micro capitalisation) Peut être lent à réagir Certains acteurs trop importants pour la taille du marché dans lequel ils évoluent Estimation de « K » et de « G » Incapacité de faire appliquer les lois et règlements 3. Le marché canadien est-il efficient ?

27 27 Il est donc possible de trouver des situations spécifiques où le marché est plutôt inefficient. Les rendements supplémentaires obtenus grâce aux situations de marché inefficient sont parfois suffisants pour que notre portefeuille batte le marché. Quoi de mieux quun exemple. 3. Le marché canadien est-il efficient ? Implications

28 28 3. Le marché canadien est-il efficient ? Exemple : Gildan Activewear

29 29 3. Le marché canadien est-il efficient ? Exemple : Gildan Activewear au 31 déc Source : Baseline

30 30 3. Le marché canadien est-il efficient ? Exemple : Gildan Activewear au 31 déc. 2004

31 31 Source : Baseline 3. Le marché canadien est-il efficient ? Exemple : Gildan Activewear au 31 déc. 2004

32 32 Pour lutilisation des modèles théoriques Pour lévaluation des titres Pour la mesure de création de valeur (monitoring et marketing) 3. Le marché canadien est-il efficient ? Pourquoi lefficience des marchés ?

33 33 CONCLUSION De façon générale, je crois que les marchés canadiens sont assez efficients. On peut découvrir des inéfficiences sur des titres spécifiques, ce qui naturellement, se reflète sur le portefeuille. Il est donc possible dobtenir des rendements anormalement élevés à loccasion, mais il extrêmement difficile de les obtenir de façon constante. Il ne faut pas confondre nos différences de perception avec une inéfficience de marché (« le marché se trompe ! »)

34 34 Quelle est la principale raison qui incite les gens à réfuter lhypothèse des marchés efficients ?

35 35 Parce que si on croit que le marché est parfaitement efficient, il devient impossible de justifier nos emplois !


Télécharger ppt "Université de Sherbrooke Les Grandes Conférences Efficience des Marchés Patrick Potvin, M.Sc., CFA Gestionnaire Actions de petite capitalisation 7 novembre."

Présentations similaires


Annonces Google