La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Reconstruction des paires t du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Reconstruction des paires tt du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Eric COGNERAS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Reconstruction des paires t du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Reconstruction des paires tt du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Eric COGNERAS."— Transcription de la présentation:

1 Reconstruction des paires t du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Reconstruction des paires tt du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Eric COGNERAS Laboratoire de Physique Corpusculaire de Clermont-Ferrand Journées de Rencontre Jeune Chercheurs Aussois, Décembre 2005

2 2Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Plan Le détecteur ATLAS Motivations Le quark top et le Modèle Standard Analyse Conclusion et perspectives

3 3Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Le Détecteur ATLAS Lune des 4 expériences du LHC Regroupe 34 pays 1800 physiciens

4 4Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Le Détecteur ATLAS Caractéristiques : Dimensions : 42m X 22m X 22m 7000 tonnes Objectifs : Boson de Higgs Compositivité Matière Noire Supersymétrie Dimensions supplémentaires …

5 5Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Le Détecteur ATLAS Tracking Identification des e - Reconstruction précise des vertex secondaires Etiquetage efficace des jets b et Calorimètres Séparation 0 et jets Identifier les e - des désintégrations b Chambre à muon Grande efficacité de détection des

6 6Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Motivations : Le Modèle Standard de la Physique des Particules Reproduit les données expérimentales Validation des tests au niveau du Mais Modèle effectif à basse énergie Brisure de symétrie électrofaible ajoutée ad hoc Nombreux paramètres libres Les Modèles au-delà du Modèle Standard Supersymétrie Technicouleur Cordes, …

7 7Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Motivations : Pourquoi le top ? Mesure précise de M top contraint M Higgs Le quark top joue un rôle important dans de nombreux modèles alternatifs Fort couplage possible de la nouvelle Physique au quark top exemple : impact sur Avant tout, bien comprendre la reconstruction du top et des paires tt du Modèle Standard

8 8Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Le quark top et le Modèle Standard Production des paires tt au LHC 10% au LHC 90% au LHC

9 9Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Le quark top et le Modèle Standard Désintégration du quark top (Br=0.61) (Br=0.28) Désintégration du système tt Seul mode semi-leptonique est exploitable 2jets légers et 2 jets b 1 lepton (muon ou électron) 1 neutrino Rapport de Branchement : 29% X pp t t b b W W j j e

10 10Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Sélection des événements Dans la suite, événements tt semileptoniques Eliminer les événements bruit de fond Au moins 4 jets, P T >40GeV/c, | |<2,5 parmi lesquels 2 identifiés b Au moins 1 muon isolé, P T >20GeV/c, | |<2,5 Impulsion Transverse manquante P T manq >20GeV/c Efficacité de sélection 16 % X pp t t b b W W j j e

11 11Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements W hadronique : Reconstruction : appariement de 2 jets légers X pp t t b b W W j j

12 12Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements W hadronique : Reconstruction : appariement de 2 jets légers Jets doivent être calibrés X pp t t b b W W j j Pureté : 16 %

13 13Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements W hadronique : Pour chaque événement, conserve LA combinaison dont la masse est la plus proche de la masse théorique du W (80,4 GeV) X pp t t b b W W j j Pureté : 30 %

14 14Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements W hadronique : Pour chaque événement, seule LA combinaison dont la masse est la plus proche de la masse théorique du W (80,4 GeV) est conservée Coupure supplémentaire : fenêtre de 25 GeV X pp t t b b W W j j Pureté : 60 % Efficacité : 4 %

15 15Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Top hadronique : Association du W hadronique avec les jets b X pp t t b b W W j j

16 16Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Top hadronique : Association du W hadronique avec les jets b Jets b doivent être calibrés X pp t t b b W W j j Pureté : 27 %

17 17Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Top hadronique : Pour chaque événement, LA combinaison donnant le plus grand P T au top est conservée X pp t t b b W W j j Pureté : 39 %

18 18Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Top hadronique : Pour chaque événement, LA combinaison donnant le plus grand P T au top est conservée Coupure supplémentaire : fenêtre de 25 GeV autour du pic X pp t t b b W W j j Pureté : 63 % Efficacité : 2 %

19 19Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements W leptonique : Si le Top hadronique reconstruit dans fenêtre de masse Identifie Px manquant et Py manquant à Px et Py du neutrino On ne connaît pas Pz Contrainte pour obtenir Pz : Neutrino de masse nulle lepton + neutrino redonnent masse du W Equation quadratique en Pz neutrino 2 solutions Ne conserve que la solution donnant une masse de top la plus proche de la masse du top hadronique X pp t t b b W W j j

20 20Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Top leptonique : Association du W leptonique avec le b leptonique X pp t t b b W W j j Pureté : 69 %

21 21Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Top leptonique : Association du W leptonique avec le b leptonique Fenêtre de masse de 25 GeV autour de la masse du pic X pp t t b b W W j j Pureté : 77 %

22 22Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements Paire tt : Association des 2 tops reconstruits X pp t t b b W W j j

23 23Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Conclusion et perspectives Bilan Reconstruction des tops hadroniques et leptoniques satisfaisante Travail à fournir pour améliorer la reconstruction de la paire tt Ce qui reste à faire Améliorer par des coupures judicieuses lefficacité et la pureté de la reconstruction des tops Possibilité de déterminer précisément la masse du quark top avec ajustement cinématique Générer des résonances tt pour étude comparative Potentiel de découverte, …

24 24Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Le Détecteur ATLAS Moyens pour réaliser les objectifs : Détecteur interne Mesure précise de limpulsion des traces chargées Identification efficace des électrons Reconstruction précise des vertex secondaires Etiquetage efficace des jets b et lepton Calorimètres Séparation 0 et jets Capacité didentifier les e - provenant de la désintégration leptonique des jets b Bonne résolution en énergie pour les e -, les et les jets Grande couverture angulaire Linéarité de la réponse couvrant tout le spectre en énergie Chambre à muon Grande efficacité de détection des Mesure de leur impulsion sur tout le spectre en énergie

25 25Eric COGNERASJRJC Aussois, 10 décembre 2005 Analyse : Reconstruction des événements W leptonique : Uniquement semi-leptonique X pp t t b b W W j j Pureté : 90 %


Télécharger ppt "Reconstruction des paires t du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Reconstruction des paires tt du Modèle Standard avec le détecteur ATLAS Eric COGNERAS."

Présentations similaires


Annonces Google