La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La mise de limites et ladolescence 3 – Relativiser Professeur Philippe Corten Université Libre de Bruxelles Monastir Septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La mise de limites et ladolescence 3 – Relativiser Professeur Philippe Corten Université Libre de Bruxelles Monastir Septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 La mise de limites et ladolescence 3 – Relativiser Professeur Philippe Corten Université Libre de Bruxelles Monastir Septembre 2010

2 La mise de limites et ladolescence La mise de limite – Différentes formes de limites – Les « Il faut » ou « Ce serait bien si » ? – Relativiser les conséquences – Le devoir moral de dire NON Lobéissance Ladolescence

3 Relativiser les conséquences Dire non cest toujours décevoir celui qui demande. – Mais si je dis oui, à quel prix pour moi? Dire non a des conséquences, mais lesquelles? – Relativiser les conséquences Lui cest lui, moi cest moi – je te respecte, je me respecte, respecte-moi 3

4 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Privilégier léchec Echec = croyance, conviction Pas de mise à lépreuve de cette croyance n 4

5 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Boule de cristal négative qui prédit toujours le pire. – Cest une conclusion sans preuve systématiquement négative. – « Ils me prennent tous pour une idiote » – « ça ne peut pas marcher » (Inférence arbitraire) n 5

6 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Isoler une information du contexte et en tirer des conclusions confirmatoires dans le sens négatif. – Tout le monde vous félicite sauf le patron, « cest donc que mon travail ne vaut rien ». – Vous avez essayé datteindre votre mari sur son GSM à plusieurs reprises en fin de journée mais en vain (il était au volant et na pas de kit mains libres) Avec qui est-il encore ? Quest-ce qui lui est arrivé ? Abstraction sélective n 6

7 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Minimiser la réussite et maximiser léchec. – « Quand cest bien, cest normal, lerreur est une catastrophe » – votre femme réussit en général la cuisine et une fois elle brûle son gratin. Sans cesse vous revenez sur la fois où… n 7

8 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Surgénéraliser cest tirer des conclusions générales sur un fait isolé. – « Il ma trompée une fois, tous les hommes sont des Casanova.» – « Jai raté cet examen, je vais tous les rater. » n 8

9 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Personnaliser cest ramener à soi les événements – « Il tire la gueule, quest-ce que jai encore fait ? ». – « Si ça ne marche pas dans lentreprise, cest de ma faute ». n 9

10 Cinéma Catastrophe Distorsions cognitives Pensée dichotomique. – « Si ce nest pas blanc, alors cest noir ». – « Ce nest pas parfait, alors cest nul ». n 10


Télécharger ppt "La mise de limites et ladolescence 3 – Relativiser Professeur Philippe Corten Université Libre de Bruxelles Monastir Septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google