La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quel(s) contexte(s) pour interpréter la référence aux objets dans le dialogue homme-machine ? Susanne Salmon-Alt LORIA Journée détude ATALA « Référence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quel(s) contexte(s) pour interpréter la référence aux objets dans le dialogue homme-machine ? Susanne Salmon-Alt LORIA Journée détude ATALA « Référence."— Transcription de la présentation:

1 Quel(s) contexte(s) pour interpréter la référence aux objets dans le dialogue homme-machine ? Susanne Salmon-Alt LORIA Journée détude ATALA « Référence et TAL » Paris, 18/11/2000

2 Problématique Expressions référentielles Modèle du contexte Monde de lapplication : perception et gestes Interpretation référentielle Mise à jour du modèle du contexte ? I1 : Alors il va falloir que tu prennes les deux grandes barres I3 : bon voilà… et lautre tu vas la mettre parallèle à la première M2 : dépose une grande barre

3 Plan Quel(s) contexte(s) pour la référence dans le DHM ? –nécessité dancrage des référents –représentation structurée des ancres : domaines de référence –Quantification contextuelle, Grosz & Sidner, S-DRT, Théorie du centrage, Linguistique descriptive, Gestalttheorie Proposition de modélisation –interpréter une expression = identifier son domaine –modélisation des domaines et principes dinterprétation –application à un exemple de corpus

4 Ancrage des référents Cadre vériconditionnel : sens = conditions de vérité Un chien dort. e c chien (c) dormir (e, c) Alors il va falloir que tu prennes les deux grandes barres. e x 2gb (x) prendre(e, Toi, x) e > now Problème : forme logique parfois insuffisante Solution : ancres externes Alors il va falloir que tu prennes les deux grandes barres. e x 2gb (x) prendre(e, Toi, x) e > now

5 Structuration des ensembles dancres Ancres isolées insuffisantes : Kessler & al. (1996) –détermination de Q grâce à une relation avec C 1.Marquez [un cercle] C sur la droite/la gauche ! 2.Marquez [le cube] Q ! Ensembles dancres structurées par des critères –spatiaux : cf. exemple –conceptuels : une maison - le toit –discursifs : des sapins et des arbres - les arbres références mentionnelles (Corblin, 1999)

6 Quantification contextuelle Expressions référentielles liées à ensembles contextuels Westerståhl (1984), Groenendijk & al. (1995) –sous-ensemble des individus du domaine de discours (ancres contextuels) ayant été liés à un référent du discours –descriptions imposent des contraintes sur contenu des ensembles contextuels –traitement de quelques références mentionnelles : lun - lautre Problèmes non résolus –Constitution des ensembles : « We will […] silently assume some pragmatic mechanism... » (Dekker, 1998) –Structuration interne des ensembles : {a man, a doctor} - the man

7 Création densembles contextuels Hypothèses –espaces focaux en lien avec la tâche (Grosz & Sidner) –espaces dinterprétation basés sur relations discursives (Asher, 1993) –ensemble de centres en avant (Grosz & al., 1995) Problèmes –pas de prise en compte des facteurs perceptifs (similitude, proximité, …) –rôle de lexpression à interpréter pour la détermination des espaces dinterprétation

8 Lien entre expressions et ensembles Expression contraint son domaine dinterprétation –Sémantique cognitive (Olson, 1970) : signification dune expression est la spécification dune entité par rapport à un ensemble dalternatives –Corblin (1987) : différents types dexpressions (indéfinis, définis, démonstratifs) sinterprètent dans des domaines à extension et structure différentes le carréle triangle de droitece triangle

9 Les alternatives exclues... Interpréter une expression : identifier son domaine Génération (travaux de Dale & Reiter) –descriptions définies : domaine = référent + distracteurs Compréhension (Kievit & Piwek, 2000) –filtrage successif de lensemble des entités contextuelles –heuristiques pour expressions daltérité, ellipses, one-anaphora I1 … et la placer à la pointe des deux grands triangles I2… tu la places à gauche de la pyramide de gauche I3… et tu la places à droite de la pyramide de droite

10 Une expression référentielle ne sélectionne pas directement une entité, mais un contexte local (domaine de référence) duquel elle extrait son référent. Hypothèse : Domaines de référence –identification des alternatives exclues : espace dancrage préférentiel pour toutes les expressions suivantes (principe de la pertinence, Sperber & Wilson, 1989) –charactéristique commune de tout type dexpression référentielle => cadre théorique unifié –intégration de différentes sources dinformation –prédictions sur usage optimal dune expression en compréhension et en génération

11 Modélisation (1)Modèle du contexte domaines de référence (2)Expression référentielle domaine de référence sous-spécifié et indice de restructuration (3)Calcul référentiel fusion, extraction et restructuration (1) ? (2) (3)

12 Modélisation des domaines Structure des données –structures identifiantes attributs-valeurs –entités individuelles ou ensembles – introduites par discours ou perception (cf. hypothèses sur création de contextes) – identifieur, type, propriétés, Type = TRIANGLE Properties = {(size : big)} Prends un triangle Type = TRIANGLE Properties = {(size : big)} Card = 2

13 Partition des domaines Structure des données –information compositionnelle (pointeurs) – K conceptuelles, discursives or perceptives – possibilité de plusieurs partitions dun même domaine – critère de différenciation – saillance (discursive, perceptive) Prends un triangle et un carré Type = FIGURE Card = 2 CD = sub_type v(CD)TRIANGLE SQUARE DR Focus 0 0

14 Interprétation : Indéfinis (1) Contexte Type = T Prends deux triangles. Prends un petit et un grand triangle. Prends un petit et un grand triangle. Mets le petit triangle sur la gauche. Domaines disponibles (2) Expression Mets un triangle sur la droite. Type = T Création partition + focalisation Dom. sous- spécifié Restruc- turation Contrainte de type (3) Interprétation Domaine restructuré Type = T

15 Interprétation : Définis (1) Contexte Type = T Prends deux grands triangles. Prends un petit et un grand triangle. Prends un petit et un grand triangle. Mets le petit triangle sur la gauche. Domaines disponibles (2) Expression Mets le grand triangle sur la droite. Focalisation Dom. sous- spécifié Restruc- turation Contrainte de type + partition Type > N(P) (3) Interprétation Domaine restructuré Type > N(P)

16 Interprétation : Pronoms (1) Contexte Type = T Prends deux grands triangles. Prends un petit et un grand triangle. Prends un petit et un grand triangle. Mets le petit triangle sur la gauche. Domaines disponibles (2) Expression Mets le sur la droite. aucune Dom. sous- spécifié Restruc- turation partition focalisé Type = any (3) Interprétation Domaine restructuré Type = T

17 Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Extrait du corpus Ozkan (1994)

18 Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Interprétation T : Fig les deux grands T : Tri CD : Size

19 Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Interprétation référentielle les deux grands T : Tri CD T : Fig CD : Type la pyramide de T : Tri CD T : Tri P: big Card = T : Tri CD : Size

20 @T T : Tri CD : Size Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Interprétation référentielle les deux grands T : Tri CD T : Fig CD : Type la pyramide de T : Tri CD T : Tri P: big Card = T : Tri CD : Pos CD T : Tri Card = 2

21 Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Interprétation référentielle les deux grands T : Tri CD T : Fig CD : T : Tri CD : Size la pyramide de T : Tri CD T : Tri P: big Card = T : Tri P: big Card = 2 CD : Pos la pyramide de T : Tri CD : Pos

22 Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Interprétation référentielle les deux grands T : Tri CD T : Fig CD : T : Tri CD : Size la pyramide de T : Tri CD T : Tri P: big Card = T : Tri P: big Card = 2 CD : Pos la pyramide de T : Tri CD : Pos la petite T : Tri CD : Size

23 Exemple I-1il faut prendre une grande horizontale I-2et la placer à la pointe des deux grands triangles […] M-1(+geste) I-3 voilà comme ça … et tu en prends une deuxième I-4une petite […] I-5tu la places à gauche de la pyramide de gauche […] M-3(+geste) I-6 voilà comme ça […] et t'en prends une autre petite […] I-7et tu la places à droite de la pyramide de droite […] M-4(+geste) I-8 voilà comme ça… et tu prends une autre petite verticale M-5une autre petite verticale I-9horizontale pardon I-10et puis tu la places dans la même lignée à droite de la petite pyramide Interprétation référentielle les deux grands T : Tri CD T : Fig CD : T : Tri CD : Size la pyramide de T : Tri CD T : Tri P: big Card = T : Tri P: big Card = 2 CD : Pos la pyramide de T : Tri CD : Pos la petite T : Tri CD : Size

24 Résumé Nécessité dun ancrage référentiel (au delà de la sémantique) Structuration locale du contexte en domaines de référence Apports de la proposition de modélisation –même cadre théorique pour différents types dexpressions –prédiction de lusage dune expression via compatibilité entre structures domaniales –intégration dinformations hétérogènes (multi-modalité) Validation sur corpus Implémentation


Télécharger ppt "Quel(s) contexte(s) pour interpréter la référence aux objets dans le dialogue homme-machine ? Susanne Salmon-Alt LORIA Journée détude ATALA « Référence."

Présentations similaires


Annonces Google