La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyses de roches volcaniques terrestres et martiennes par spectroscopie en émission thermique : Détermination de la minéralogie et classifications –

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyses de roches volcaniques terrestres et martiennes par spectroscopie en émission thermique : Détermination de la minéralogie et classifications –"— Transcription de la présentation:

1 Analyses de roches volcaniques terrestres et martiennes par spectroscopie en émission thermique : Détermination de la minéralogie et classifications – Application à TES (MGS) Daprès Wyatt, Hamilton, Christensen et al. JGR Objectifs : Discrimination des roches volcaniques à la surface de Mars Méthodes : Spectroscopie en infrarouge thermique Résultats et discussion Application à la surface de Mars Conclusion et discussion Par Antoine LUCAS

2 Méthode (1) : Echantillonnage : série tholéiitique Basalte à Dacite Analyse à la microsonde électronique % en poids des Oxydes (ex : Al 2 O 3 ) Spectroscopie sur les échantillons Infrarouge thermique (5 à 25 µm)

3 Echantillons détude : Série subalcaline : Basaltes : OIB, IAB, CFB, CTB Andésites basaltiques Andésites Dacites 32 échantillons

4 Méthode (2) : Microsonde électronique Spectroscopie IR-Th Vs. Spectromètre labo ASU : domaine :5-25 µm Bandes : 2 cm -1 TES (MGS): domaine :7-50 µm Bandes : 10 cm -1 Analyse de surface de la lame mince Vol. %

5 Méthode (3) : Déconvolution linéaire = Expression mathématique du spectre = Section efficace pour un pôle pure i donnée = Référence Pôle pure (bibl. ASU) = Erreur résiduelle entre le modèle et la mesure m = Nombre de canaux

6 Résultats et discussion Déconvolution linéaire du spectre IR-Th : –Minéralogie en % modale –Composition chimique Comparaison avec les valeurs obtenues par microsonde électronique. Décalage spectre mesuré/modélisé à 1150 cm -1 Absorption du Quartz entre 1200 et 1000 cm -1 Les plagioclases sont les plus nombreux (Oligoclase au labrador) Basalte (An; +Ca) => Dacite (Albite, +Na) Les pyroxènes sont bien corrélés. (Surabondance en Ca dans les Cpx et Mg dans les Opx) => Bibl. ASU (R. plutonique) – Echant. (R. Volcanique)

7 Résultats et discussion (2) Classification des roches : Discrimination spectrale Composition minéralogique Chimie de la roche totale Résultats de classification : 88% des basaltes 85% des andésites

8 Application à la surface de Mars Réduire la résolution à 10 cm -1 (5%) 2 types de surface Géologie de la surface de Mars ???

9 Conclusion et discussion =>> Pourquoi, les SNC ne montrent pas les mêmes signatures spectrales ? Shergottites : Nature lherzolithique – Ultramafique – Pi – Exsolution dans les Au =>> Cumulas (plutonique) Nakklites : Cumulas – Plus Calcique (différenciation) Ol. à 12% =>> source enrichie (faible deg. Fusion) Chassignites : Ol. (Hight Fe) = Dunite, Phase hydratée (Am. Bi.) Dégradation à 10 cm -1 naffecte pas la discrimination Lapproche Chimique, minéralogique est correcte 2 types surfaces sont distinguées sur Mars (B et And.) =>> Limites : Erreurs cumulées « non négligeables » Uniquement roches ignées Résolution spatiale très faible (3 km/Px)


Télécharger ppt "Analyses de roches volcaniques terrestres et martiennes par spectroscopie en émission thermique : Détermination de la minéralogie et classifications –"

Présentations similaires


Annonces Google