La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DIAPORAMA DE Jacky QUESTEL - I - L'étang de Thau : est-ce encore un étang ? Est-ce déjà la mer ? Si l'on en juge par les photos, ce serait déjà la mer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DIAPORAMA DE Jacky QUESTEL - I - L'étang de Thau : est-ce encore un étang ? Est-ce déjà la mer ? Si l'on en juge par les photos, ce serait déjà la mer."— Transcription de la présentation:

1

2 DIAPORAMA DE Jacky QUESTEL - I -

3 L'étang de Thau : est-ce encore un étang ? Est-ce déjà la mer ? Si l'on en juge par les photos, ce serait déjà la mer ! Venez vous y promener avec moi… L'étang de Thau (en occitan : Estanh de Taur) ou bassin de Thau est le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon. Il a une superficie d'environ hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres (le point le plus profond étant le trou de la Bise qui atteint la profondeur de 32 m). Sa grandeur et ses profondeurs, qui le distinguent des étangs de la région, s'expliquent par la géomorphologie du secteur ; il est le synclinal d'un plissement dont l'anticlinal est la montagne de la Gardiole au nord-est. Il est relié à la mer Méditerranée par des graus à Marseillan (le Pisse Saumes) et à Sète. L'étang de Thau est une lagune séparée du Golfe du Lion par un cordon de sable littoral reliant le volcan d'Agde et la colline de Sète (le mont Saint- Clair). Il se prolonge à l'est par l'étang des Eaux-Blanches, aujourd'hui partiellement comblé. À l'ouest, on trouve l'étang et le marais du Bagnas, propriétés du Conservatoire du littoral et réserve ornithologique protégée. Au lieu-dit « les Onglous », dans la commune de Marseillan, le canal du Midi débouche dans l'étang de Thau, qui le relie de ce fait au port de Sète et à la mer Méditerranée. Le canal du Rhône à Sète le relie au Rhône

4

5 Déjà, avant même d'arriver sur le bord de l'étang, commencent les questions : Qu'est-ce que cela ? Ça servait à quoi ? C'est de quelle époque ?

6 Nous voici à Mèze, port très actif sur l'étang. Une grue s'apprête à mettre un bateau à la mer. À l'étang, si vous préférez. Bon, enfin… à l'eau !

7 Ah ! Aujourd'hui, ce n'est pas un pigeon qui nous accompagne dans notre périple, mais une mouette. Elles seront nombreuses à nous émerveiller tout au long des côtes…

8

9

10 Alors ? Mer ou étang ? Qu'importe : c'est si beau…

11 Des baigneuses prenant leur bain de soleil. Ah ! Ben non… tout le monde ne peut pas quitter son maillot !

12 Le bassin de Thau a pour sites ostréicoles principaux : Bouzigues, Loupian, Mèze, Marseillan et Sète Au total environ tonnes annuelles d'huitre y sont produites sur quelques hectares de bassins... C'est à Bouzigues que l'ostréiculture a débuté sur l'étang de Thau en 1925, lors- que un artisan maçon, Louis Tudesq, inventa cette année-là une technique origi- nale dite de collage des huitres. Laquelle consiste à coller une à une avec du ciment les petites huitres sur des cordes, puis à les laisser grossir ainsi. Cette technique fut rapidement pratiquée sur l'ensemble de l'étang. Louis Tudesq avait au préalable racheté la première concession créée sur cet étang par l'arca- chonnais Gratien Lafitte. L'étang de Thau, avec sa superficie de quelques hectares, est en fait une véritable mer intérieure où la méditerranée entre et sort au gré surtout des courants et des vents. Le village de Bouzigues, pole initial et historique de l'ostreiculture locale, avec ses 900 habitants et son petit port, se voue aujour- d'hui quasi complètement à l'élevage de l'huitre ainsi que de la moule. La "bouzigue" bien qu'essentiellement commercialisée dans sa région d'origine, est une huitre creuse néanmoins connue et appréciée des connaisseurs un peu partout en Europe, appelée pied de cheval en raison de sa forme arrondie qui ressemble au sabot d'un cheval. L'HUITRE DE BOUZIGUES

13 Parcs à huîtres à Bouzigues. Au fond, vaste panorama ! Par temps clair, on aperçoit Balaruc les Bains, Frontignan et Sète.

14 La côte n'échappe pas aux promoteurs…

15

16 Côté pile et côté face… Baigneuse ou vigie ? Sur cet espace bucolique dé- bouchant sur l'étang, cette statue…

17 Perchée sur son rocher, l'église semble un bateau prêt à appareiller, avec la Vierge comme capitaine.

18

19 C'est en bord de plage de Mèze que se trouve le ResThau qui, souvenez-vous, m'avait servi ce magnifique dessert.

20 Dans ce ResThau se trouvait également le Village Provençal que je vous avais présenté dans un diaporama fort apprécié !

21 Culture des huîtres, en approchant de Bouzigues.

22

23 On a l'impression que les parcs à huîtres s'étendent à l'infini…

24 Le charmant village de Bouzigues.

25 Église de Balaruc le Vieux

26 Une maison avec portails originaux et artistiques ! Jugez-en sur la diapositive suivante !

27

28 Les Thermes de Balaruc les Bains

29 Mais les bains de mer (en étang…) ne sont pas oubliés pour cela !

30 Avouez qu'il y a de quoi rêver !

31

32 Ce palmier que le vent décoiffe si rudement vous donne rendrez-vous sur le deuxième et dernier diapora- ma que je consacre à cette belle promenade. À tout à l'heure donc !

33

34 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : Arnaud Dumond, guitare – Dyens, Tango En Skai Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Régalez-vous au Le Res'Thau 28 Quai Augustin Descournut Mèze


Télécharger ppt "DIAPORAMA DE Jacky QUESTEL - I - L'étang de Thau : est-ce encore un étang ? Est-ce déjà la mer ? Si l'on en juge par les photos, ce serait déjà la mer."

Présentations similaires


Annonces Google