La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il était une fois, CETTE « Sète » La reine des Plages de la Méditerranée Jusquen 1927, Sète a changé de nom à plusieurs reprises. De Seta au Moyen-âge,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il était une fois, CETTE « Sète » La reine des Plages de la Méditerranée Jusquen 1927, Sète a changé de nom à plusieurs reprises. De Seta au Moyen-âge,"— Transcription de la présentation:

1

2 Il était une fois, CETTE « Sète » La reine des Plages de la Méditerranée Jusquen 1927, Sète a changé de nom à plusieurs reprises. De Seta au Moyen-âge, la ville devint Ceta et Cetia au 16è siècle, puis Montmorencette. En 1666, sous le règne dHenri IV, commence lédification du port et on orthographie le plus souvent Sète, mais aussi Sette et Cette. Le 27 août 1927, le conseil municipal, présidé par le maire de lépoque, Honoré Euzet, sappuie sur les arguments avancés en 1793 pour solliciter le changement de nom auprès des pouvoirs publics, une demande satisfaite par un décret en date du 20 janvier Georges Brassens évoque ce changement de nom dans sa chanson Jeanne Martin.

3 Montage : GéGé Photos :du Net Chanson : Michel Jonasz Août 2011 Jeanne Martin La petite presqu'île Où jadis, bien tranquille, Moi je suis né natif, Soit dit sans couillonnade Avait le nom d'un ad- jectif démonstratif. Moi, personnellement Que je meur' si je mens Ça m'était bien égal ; J'étais pas chatouillé, J'étais pas humilié Dans mon honneur local. Georges Brassens

4 Année 1733

5

6 Une première gare provisoire fut construite en 1839 comme terminus de la ligne Montpellier-Cette ouverte en juin de la même année.

7 La Gare du PLM mise en service le 22 avril 1857.

8 Une plage en ville : le Kursaal était une plage très populaire, avec un casino à la mode.

9 La Plage du Kursaal.

10 La Plage du Kursaal En 1974, la plage du kursaal fut condamnée. A la place, on a développé la Zone Portuaire.

11 Lycée Paul Valérie. Ancien élève, Pierre-Jean Vaillard disait : « quil nen existe pas en France de plus ingénieusement conçu pour le développement de la paresse ».

12 Le Fort Richelieu : Il a été construit en 1663, sous Louis XIV. Il est actuellement occupé par la Marine Nationale.

13 Fort Richelieu actuel, avec les nouveaux bâtiments de la Marine Nationale.

14 LArsenal de Cette en 1905, aujourdhui Centre de Rétention pour clandestins.

15 Caserne Vauban et 81e RI en 1902 à de nos jours le Lycée Charles de gaulle.

16 Le Sémaphore construit en 1807 par la marine impériale au sommet du mont Saint Clair à côté de la chapelle Notre Dame de la Salette. Il fut détruit en août 1944.

17 LHôpital Saint Charles construit au centre ville en Aujourdhui transformé en Médiathèque..

18 Le pont de la Savonnerie, deuxième du nom, est un des plongeoirs préférés des jeunes.

19 Concours de plongeons.

20 Lancêtre de lactuel Pont de Tivoli, inauguré en 1875 et remplacé en 1931 par lactuel pont basculant.

21 Pont Sadi Carnot construit en A droite lusine sidérurgique du Creusot qui a laissé le nom au quartier.

22 Le Maire de la ville, Monsieur Emile Doumet en 1861 vendit à la ville, pour une somme plutôt symbolique une grande partie de son terrain; exactement m², afin d'y créer un jardin dans le plus pur style de l'époque.

23 Les bateaux-bœufs doivent leur nom à leur technique de pêche. Ils se regroupaient à deux et traînaient le filet derrière eux, à la façon d'un attelage de bœufs trainant une charrue. Pour la plupart construits à Agde, ils font 14m de long, 4,30m de large et 1,70m de tirant deau. Léquipage est composé de 4 hommes et 1 mousse.

24 Chaque mois de septembre, les amateurs de pêche prennent place au bord des canaux de Cette pour pêcher les daurades qui quittent létang pour gagner la mer. Gare à celui qui essaie de leur prendre la place !

25 Chaque bateau vend son poisson à larrivée sur le quai devant la Santé ou le Plan de la Marine.

26 Les Halles de larchitecte Antoine Rosiès en 1871 à lemplacement des anciennes casernes, démolies en 1975 et reconstruites.

27 Etals de poissons aux halles.

28 LEsplanade lendroit ou il fallait aller.

29 Le Kiosque Franck encore présent aujourdhui.

30 La fontaine « monumentale » de la Placette installée en 1869 symbolise larrivée en 1862 de leau captée dIssanka. Le 03 avril 1871 elle porta un bonnet phrygien. En 1960 elle fut supprimer pour faire place à un parking. En 1987 cette place fut rendue aux flâneurs et un poulpe deau douce du « sculpteur » Pierre Nocca y fut érigé.

31 Avenue Victor Hugo axe principal de la ville.

32 Place Delille et la Rue Nationale que lon empruntée pour se rendre à la plage du Kursaal.

33 Mont St. Clair la chapelle dédiée en 1866 à Notre Dame de la Salette, modeste en matériaux de baraquette avec un style de bergerie elle fut restaurée.

34 Lancienne église du Lazaret aujourdhui démolie.

35 Le Lazaret Protestant face à léglise du Lazaret est maintenant un centre de vacance.

36 1905 « le hameau de la Corniche, un faubourg de Cette alimenté en eau potable par conduites souterraines » comme le présente le syndicat dinitiative.

37 Une photo de la rue Villaret-Joyeuse et le quartier haut, avec au fond la Décanale St. Louis. Le Fort Richelieu : Il a été construit en 1663, sous Louis XIV. Il est actuellement occupé par la Marine Nationale. La Chapelle Notre Dame de la Salette, bâtie sur un ancien fortin militaire. La Consigne: c'est ici que l'on vendait le poisson, avant la création de la criée dans les années 70.

38 La Plage du Diable à la Corniche.

39 Après la violente tempête doctobre 1683 qui arracha le musoir du môle rectiligne, un nouveau fut construit avec une tour carrée qui demeurera jusquaux bombardements de 1944.

40 Le Môle après les bombardement de 1944.

41 La Rampe des Arabes ou « la Montée des Bédouins ».

42 Le Môle, lavenue de la Corniche, la Rampe des Arabes.

43 Fort Saint Pierre, avec le tramway de la Corniche qui longe le mur du club de gymnastique « La Sétoise ». Maintenant lun et le Théâtre de la Mer, lautre un Bar.

44 Tempête sur le Fort Saint Pierre.

45 Descente de la Bourse. Le traditionnel défilé des jouteurs pour la Saint Louis.

46 La rampe des Arabes ou (lancienne montée des Bédouins) qui relie le Môle St. Louis à la rue Jean Vilar. Le voilier Italien, le Jésus-e-Maria, échoué au Môle St. Louis. En attendant le retour des bateaux-bœufs, les femmes réparent les filets. Des gestes traditionnels encore pratiqués de nos jours. Le mousse: il prépare les repas pour les hommes d'équipage mais mange seul à l'arrière du bateau dans le couvercle de la marmite... une éducation à la dure.

47 Le « Gabès », cest la première étape initiative du jeune Sétois, « lultima ration » pour les mères à bout dautorité.

48 Il ny a pas dans toute la Méditerranée de bateaux de pêche aussi fort, aussi beaux que les nôtres ; rien au monde nest aussi gracieux que la gerbe des antennes de nos bœufs quand ils sont tous à quai.

49 Cantonnée au fond du Vieux bassin au « Cul de Bœuf » la Société Nautique fondée en 1863.

50 Un remorqueur empruntant les canaux par la Pointe Courte.

51 Station Zoologique de Sète construite en 1896 à la Plagette. Elle changea de nom en 1928 pour devenir Station Biologique de Sète, et fait partie de lUniversité de Montpellier.

52 Le Quai dAlger, lactivité autour des entrepôts et des chais y est intense.

53 Quai dAlger et Quai Ct. Samary.

54 La « butte » Mont Saint Clair vue du chantier quai de Bosc.

55

56 La Consigne : c'est ici que l'on vendait le poisson, avant la création de la criée dans les années 70.

57 La Rampe de la Bourse en 1906.

58 Le pont du Mas Coulet quai des Moulins.

59 Ainsi se termine un peu du passé de SETE

60 GéGé Août 2011


Télécharger ppt "Il était une fois, CETTE « Sète » La reine des Plages de la Méditerranée Jusquen 1927, Sète a changé de nom à plusieurs reprises. De Seta au Moyen-âge,"

Présentations similaires


Annonces Google