La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le soutien entre patients hospitalisés en milieu psychiatrique : une ressource infirmiere peu reconnue Marjorie Montreuil, Institut universitaire Douglas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le soutien entre patients hospitalisés en milieu psychiatrique : une ressource infirmiere peu reconnue Marjorie Montreuil, Institut universitaire Douglas."— Transcription de la présentation:

1 Le soutien entre patients hospitalisés en milieu psychiatrique : une ressource infirmiere peu reconnue Marjorie Montreuil, Institut universitaire Douglas en santé mentale & Lindsay Bouchard Étudiantes M.Sc.(A), École de sciences infirmières, Université McGill Catherine Gros Infirmière clinicienne spécialisée, Institut universitaire Douglas en santé mentale Assistante Professeur, Université McGill Funding: Bourse du Ministère de léducation, du loisir, et du sport du Québec et de lUniversité McGill Bourse de la Direction des soins infirmiers, Institut Douglas Bourse de recherche de la fondation des sciences infirmières, Institut Douglas

2 Plan de la présentation: Le soutien entre patients hospitalisés en milieu psychiatrique Contexte et discussion: – Observations, experiences, points de vu Question de recherche, définitions de termes Méthodologie Description de léchantillon Résultats Reflexions et Discussion – Implications pour la pratique infirmière – Questions, defis et future directions

3 Contexte du soutien par les pairs Important pour les personnes atteint dune maladie mentale La recherche antérieure est axée sur les personnes dans la communauté Pourtant… Le milieu hospitalier psychiatrique est un environment unique qui favorise linteraction entre les pairs. – Espace de vie commun partagé 24/7

4 Question de recherche Quelles sont les perceptions et expériences du soutien par les pairs entre adultes hospitalisés sur des unité de soins en milieu psychiatrique ?

5 Question: Quelles sont vos perceptions, expériences points de vu et observations envers le soutien par les pairs en milieu psychiatrique Discussion & Reflexion

6 Définition du soutien par les pairs Interaction volontaire et spontanée qui a lieu naturellement Implique donner et recevoir du support Adresse des problématiques individuelles ou des préoccupations partagées Peut être composée dassistance émotionnelle, évaluative ou informationnelle (Davidson et al., 1999; Mead, Hilton, & Curtis, 2001; Dennis, 2003)

7 Méthodologie Approche qualitative (descriptive) – Entrevues individuelles semi-structurées Données collectées à lautomne 2009 Employés impliqués dans le recrutement des patients sur 4 unités: Burgess1, CPC2, Perry 2A, CPC3 Critères dinclusion des participants – Adultes hospitalisés parlant français ou anglais – Cognitivement aptes à discuter de leurs perceptions et expériences

8 Description de léchantillon 10 participants Âge: 26 à 64 ans Moyenne de durée dhospitalisation: 72 jours Diagnostiques des participants: – Dépression (2) – Schizophrénie (6) – Trouble psychotique non identifié (2)

9 Résultats Nature du soutien entre pairs Contexte Caractéristiques personnelles Dynamiques de groupe Facteurs structurels Résultats de donner et recevoir Résultats de donner et recevoir

10 Résultats Penser aux pairs Aider les pairs par des actions Contexte Caractéristiques personnelles Dynamiques de groupe Facteurs structurels Résultats de donner et recevoir Résultats de donner et recevoir

11 Nature du soutien entre pairs (1) Penser aux pairs I believe in helping and witnessing, seeing what you see, in another patient … we notice, you know, pay attention to whats going on. Je le vois quils sont tous seuls, quils auraient juste besoin de parler.

12 Nature du soutien entre pairs (2) Aider les pairs par des actions 1.Partager des biens matériels I gave to people. I gave lunches, I gave cigarettes … it can be anything, a piece of clothing, a word, anything, you know. 2.Aider dans les activités quotidiennes Jessaye de lui dire de se lever. Parce quil y a beaucoup de patients … qui ne se lèvent pas pour manger, ils restent dans leurs lits. Donc on essaye de stimuler les gens. Quand il [un patient à mobilité réduite] est assis dans sa chaise et quil veut se lever, je mets ma main en dessous de son bras, et je laide à se lever.

13 Nature du soutien entre pairs (3) Aider les pairs par des actions 3. Partager une vie sociale We enjoy getting food and eating that together … We talk a lot, we all joke. 4. Offrir du soutien émotionnel et de lencouragement je parle à un autre patient de mes problèmes, des choix que jai faits dans le passé que je regrette, et de mon impression davenir bouché … Il essaie toujours de me faire voir le côté positif de la vie.

14 Nature du soutien entre pairs (4) Aider les pairs par des actions 5. Partager des conseils et de linformation « Alors il ma donné des idées, des pistes de réflexion. Un peu comme les infirmières font, mais les patients le font aussi entre eux. » I saw [another patient], she doesnt talk much. I go, why dont you get a radio and listen to the radio, listen to some music. It will distract you. She did it, bought a radio, and shes a little better.

15 Résultats Penser aux pairs Aider les pairs par des actions Nature du soutien entre pairs Contexte Caractéristiques personnelles Dynamiques de groupe Facteurs structurels Résultats de donner et recevoir

16 Résultats du soutien par les pairs (1) Résultats de recevoir du soutien – Meilleur état émotionnel – Meilleure perspective de la situation – Changements positifs dans le comportement Il y en a une ça na pas rapport quand elle parle … elle na pas le temps de finir sa phrase et elle parle dune autre affaire tout de suite, et une autre petite phrase, et une autre petite phrase … Je lui dis: Cest quoi que tu voulais finir de converser, et ce que tu veux expliquer? Et jessaye de savoir ce quelle veut dire, ce quelle essaye de comprendre ou de me faire comprendre, ou de faire comprendre aux autres … [Maintenant] elle parle un peu plus, elle commence à ajouter un peu plus de mots à ses phrases.

17 Résultats du soutien par les pairs (2) Résultats de donner du soutien I feel good … I think its in my nature … I try to help them a little bit … I feel good. I like helping others. Je peux être une bonne oreille pour lui [un autre patient]. Je pense que cest un beau cadeau, un bonus dans ma journée. [We would] reminisce, talk about different things … You know, you felt happy, you know what I mean? … The friendships I made here helped a lot.

18 Résultats Penser aux pairs Aider les pairs par des actions Nature du soutien entre pairs Résultats de donner et recevoir Résultats de donner et recevoir

19 Contexte du soutien par les pairs (1) Caractéristiques personnelles – Traits, compétences, et valeurs qui peuvent encourager le soutien par les pairs [Another patient] understood what I was going through, because she went through it herself. – Donner/recevoir malgré un trouble de santé mentale It always makes me feel good to look after somebody. Even if Im sick myself, and I do it. même sils [les autres patients] ont des problèmes, il faut les aider, je pense.

20 Contexte du soutien par les pairs (2) Dynamique de groupe One good turn deserves another. I just mind my own business. They [the other patients] havent encouraged me to be friends with them…[I wish that other patients would] be more outgoing and make an effort to communicate. Il y a des petites gangs. Mais il y a un bon esprit déquipe pareil … Il y a des amitiés qui se créent ici. Facteurs structurels « Linfirmière ma dit: Après ça il va plus taider lui. Aide le pas, il va pas taider. »

21 Discussion (1) Les pairs sont une source importante de support varié et unique – Éventail plus large dactions de soutien quanticipé – Occurrence spontanée du soutien malgré un diagnostic en santé mentale – Le soutien entre patients a lieu en tandem avec les soins professionnels – Offrir des conseils basés sur lexpérience résulte en un sentiment de compétence et un lien social particulier pour les patients

22 Discussion (2) Le soutien entre pairs peut conduire à lamélioration des symptômes liés aux problèmes de santé mentale Le soutien entre pairs améliorent les 5 dimensions de la qualité de vie: 1. létat physique 2. les fonctions psychologiques 3. le niveau dindépendance 4. lenvironnement 5. les relations sociales

23 Questions à discuter Quelle est votre opinion par rapport à cette recherche? – Quels résultats concordent avec vos observations cliniques et votre expérience ? – Quels résultats vous surprennent ? Comment croyez-vous que le soutien par les pairs pourrait être intégré dans votre pratique clinique ? Quelles questions est-ce que cette recherche soulève pour vous ?

24 Implications pratiques (1) Offrir une vision plus complète de lexpérience des patients par rapport au soutien entre pairs Remettre en question certaines croyances non fondées sur le soutien entre patients Contribuer à améliorer la reconnaissance du soutien entre pairs et permettre aux professionnels de la santé de supporter les forces et compétences des patients

25 Implications pratiques (2) Interventions pour promouvoir le soutien entre pairs – Explorer, identifier, et reconnaître les moyens par lesquels les patients offrent et reçoivent du soutien entre pairs – Offrir du support – Identifier les résultats – Célébrer les succès

26 Limitations Échantillon limité Possibilité de biais

27 Directions pour la recherche au future Faire des études avec des échantillons plus nombreux pour explorer les différences entre les différents diagnostics et les types dunité Explorer davantage: – la relation entre le soutien entre pairs et la gestion des symptômes – la perception et lexpérience du personnel par rapport au soutien entre patients

28 Remerciements Dr. Margaret Purden, McGill University Mme Helene Racine, DSI, Institue Douglas Chefs clinico-administratifs du Douglas: Benoît Maréchal, Dominique Paquin, Amine Saadi, et Ina Winkelmann Les infirmières sur les unités et le personnel administratif Le MELS, luniversité McGill, et linstitut Douglas Bien sûr, les participants au projet!

29 Références Davidson, L., Chinman, M., Kloos, B., Weingarten, R., Stayner, D., & Tebes, J. K. (1999). Peer support among individuals with severe mental illness: A review of the evidence. Clinical Psychology: Science and Practice, 6, Dennis, C. L. (2003). Peer support within a health care context: A concept analysis. International Journal of Nursing Studies, 40, 321–332. Mead, S., Hilton, D., & Curtis, L. (2001). Peer support: A theoretical perspective. Psychiatric Rehabilitation Journal, 25,


Télécharger ppt "Le soutien entre patients hospitalisés en milieu psychiatrique : une ressource infirmiere peu reconnue Marjorie Montreuil, Institut universitaire Douglas."

Présentations similaires


Annonces Google