La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La stratégie nutritionnelle africaine : action politique au niveau régional Aborder la nutrition ACP : Le rôle central de l'agriculture 15 juin 2011, Bruxelles,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La stratégie nutritionnelle africaine : action politique au niveau régional Aborder la nutrition ACP : Le rôle central de l'agriculture 15 juin 2011, Bruxelles,"— Transcription de la présentation:

1 La stratégie nutritionnelle africaine : action politique au niveau régional Aborder la nutrition ACP : Le rôle central de l'agriculture 15 juin 2011, Bruxelles, Belgique Boitshepo Bibi Giyose Conseiller en sécurité alimentaire et nutritionnelle Agence NEPAD

2 Quelques réalités, idées et défis ! 1.L'insécurité alimentaire et nutritionnelle demeure un problème énorme et urgent - une urgence silencieuse, concernant plus de 200 millions de personnes. 2.La coordination des systèmes nutritionnels et la gestion des programmes nutritionnels sont extrêmement faibles dans de nombreux pays. 3.Les capacités humaines à aborder / implémenter la nutrition d'une manière plus complète et efficace se sont affaiblies au fil du temps. 4.Les investissements dans la nutrition sont toujours les plus réduits en termes de PIB ; dès lors, ils ne sont pas proportionnels à l'ampleur des problèmes de faim et de nutrition – La nutrition comme programme de développement 5..L'engagement et la responsabilité du gouvernement quant à la nutrition habituellement uniquement sur papier ; pas d'engagement tangible réel garanti par les ressources fournies, et responsabilité. 6.Les systèmes nationaux de surveillance nutritionnelle ont échoué - dès lors, les informations pour l'action sont inexistantes. 7.Les solutions locales et les systèmes de connaissance indigènes ne sont pas bien exploités et appliqués. 8.Besoin de se concentrer sur la prévention plutôt que sur des méthodes curatives / la gestion

3 Cadre pour « permettre / stimuler / faciliter » les pays et le continent à réaliser … Pourquoi le PDDAA … Les MDG Sécurité alimentaire et nutritionnelle Revenus majorés et réduction de la pauvreté Croissance socio-économique durable 10 % d'allocation des dépenses publiques à l'agriculture (d'ici 2008) 6 % taux de croissance de la productivité agricole annuelle (d'ici 2015)

4 GESTION DURABLE DE LA TERRE ET DE L'EAU INFRASTRUCTURE RURALE ET ACCES AU MARCHE SECURITE ALIMENTAIRE et NUTRITIONNELLE DISSEMINATION / ADOPTION EN MATIERE DE RECHERCHE ET DE TECHNOLOGIE Développer et soutenir la capacité de l'Afrique à assurer ses moyens d'existence Objectifs de résistance et de croissance environnementales 6 % de croissance annuelle dans la croissance agricole Les piliers du PDDAA (sylviculture, pisciculture, élevage d'animaux – horticulture)

5 Vision du pilier III du PDDAA Augmenter la résistance à tous les niveaux en réduisant l'insécurité alimentaire et en liant les personnes vulnérables à des opportunités de croissance agricole, ainsi qu'en améliorant la nutrition Le PDDAA s'est avéré faible en ce qui concerne le lien avec la Santé, le HIV/SIDA, les problèmes d'égalité entre les sexes et les initiatives de protection sociale.

6 Programmes phares en matière de SAN du NEPAD 1. Alimentation scolaire via la production locale 2. Réduction des carences en micronutriments – enrichissement des aliments (y compris le bio-enrichissement) 3. Nutrition des mères, des nourrissons et des enfants 4. Diversité alimentaire - horticulture, pisciculture et élevage d'animaux – Promotion d'aliments riches en nutriments – y compris des aliments traditionnels et indigènes Développement / évaluations et défense d'une politique Développement de la capacité à réduire la faim et la malnutrition

7 Du processus à l'implémentation Formulation des 4 piliers du PDDAA Formulation de plans d'investissement Examens techniques - Focus sur la croissance et la production agricoles, sur les denrées de base -Manque d'intérêt d'autres secteurs et liens pour l'amélioration de la sécurité alimentaire (santé, éducation, protection sociale, égalité des sexes, etc.) -La nutrition est restée comme une réflexion après coup -Peu d'attention consacrée aux problèmes de gouvernance et de coordination pour un approvisionnement nutritionnel

8 Nombre réalisant les jalons sélectionnés Région / REC Point focal désigné Analyse de l'inventaire, de la croissance et des investisseme nts entreprise Table ronde organisée et pacte signé Plan d'investisse ment établi, révisé et validé Plan de financement sécurisé et mécanisme de révision annuel convenu Exécution du plan d'investisse ment Afrique Centrale de l'Est du Nord du Sud de l'Ouest REC521110

9 Régions d'investissement communes Sécurité alimentaire et nutritionnelle Gestion durable de la terre et de l'eau Promotion de la chaîne de valeur et accès au marché Science et technologie appliquées à l'alimentation et à l'agriculture Capacités et coordination institutionnelles améliorées Source : rapport du 7 e PP du PDDAA 2011 – Yaoundé, Cameroun Priorités clés en matière d'investissement des pays du PDDAA

10 Priorités clés

11 Engagements internationaux pour mettre un terme à la faim, à l'insécurité alimentaire et à la malnutrition : Conférence alimentaire mondiale : Conférence internationale sur la nutrition : Sommet alimentaire mondial : Les objectifs du millénaire pour le développement : L'Union africaine (AU) a adopté le Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) : Atelier IFPRI 2020 à Kampala : Commission économique de lONU pour lAfrique : Le G8 s'est engagé à doubler l'aide à l'Afrique d'ici : Conférence Kampala 2020 sur la sécurité alimentaire et la nutrition : Sommet sur la sécurité alimentaire d'Abuja / stratégie nutritionnelle régionale africaine : Atelier consacré aux prix élevés des aliments (AU-NEPAD) : Réunion FAO de haut niveau sur l'augmentation des prix des aliments : Réunions FAO à Rome, Madrid (Espagne), Post LAquila, etc : Scaling Up Nutrition, 1000Days, Feed the Future, etc : Sommet de l'AU - Déclarations de Kampala – Journée de la nutrition : Suivi de Delhi 2020, CRSP sur la nutrition, etc.

12 Résultats du sommet de l'AU 2010 à Kampala Rappel des décisions pertinentes prises précédemment par l'assemblée en matière d'agriculture, d'alimentation et de nutrition, y compris le PDDAA Présentation du potentiel de l'Afrique à garantir la sécurité alimentaire et le momentum global pour le soutien de la cause africaine Accueil et approbation d'une proposition pour établir un groupe stratégique afin de faire du panier alimentaire africain son fer de lance et de le surveiller Décision d'une Journée de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique (AFDN) qui sera commémorée le 30 octobre de chaque année Demande faite à la commission de l'AU de coordonner les efforts avec les Etats membres afin de commémorer cette AFDN Demande faite à la commission et à l'Agence NEPAD en collaboration avec les partenaires au développement d'entreprendre les démarches nécessaires pour développer et coordonner l'implémentation d'une stratégie visant à donner suite à la vision d'une Afrique où règne la sécurité alimentaire et nutritionnelle

13 Quelques problèmes et défis clés Les politiques d'obtention de la sécurité agricole et alimentaire sont-elles pertinentes et efficaces ? Organisation, coordination et gestion des systèmes nutritionnels nationaux et régionaux Niveaux actuels et qualité de la capacité à livrer des actions nutritionnelles clés - à travers divers secteurs Capacité et engagement à tenir tous les secteurs et les partenaires responsables des résultats obtenus dans le domaine de la nutrition tout au long des chaînes de valeur

14 Prévisions - Nutrition africaine Poursuivre la réforme de la politique via le PDDAA et d'autres trajets sectoriels - en ce compris le commerce et les marchés pour les denrées de base nutritives de haute valeur, la protection sociale, la santé, l'éducation, etc. Intensifier la défense ; Journée de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique Augmenter l'investissement public pour des actions nutritionnelles spécifiques et des actions sensibles à la nutrition Réorganiser les systèmes nationaux de coordination et de gestion de la nutrition - promouvoir une planification commune et un reporting régulier Développer une capacité d'approvisionnement et de surveillance efficaces de la nutrition à travers les secteurs – du niveau le plus élevé à la base et par extension aux services de support

15 Prévisions - Nutrition africaine 2 Renforcer les données basées sur les informations et les preuves – par ex. grâce à l'étude « Coût de la faim en Afrique : impact social et économique de la malnutrition infantile » et systèmes nationaux de surveillance alimentaire et nutritionnelle Implémenter des décisions continentales et mondiales et des objectifs pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle - responsabilité mutuelle Promouvoir la responsabilité par l'établissement d'un tableau de bord et d'un « Rapport d'état annuel sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique ». Développer les interventions nutritionnelles qui ont fait leurs preuves – lien avec des initiatives mondiales telles que SUN, 1000 Days, REACH, Feed The Future, etc.

16 Merci et continuez à vous informer ! Site Web du PDDAA : Site Web du NEPAD : Site Web de l'AU : La plupart des documents sont postés ici !


Télécharger ppt "La stratégie nutritionnelle africaine : action politique au niveau régional Aborder la nutrition ACP : Le rôle central de l'agriculture 15 juin 2011, Bruxelles,"

Présentations similaires


Annonces Google