La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Structures. Introduction : Imaginons que lon veuille afficher les notes dune classe délèves par ordre croissant avec les noms et prénoms de chaque.

Copies: 1
Les Structures. Introduction : Imaginons que lon veuille afficher les notes dune classe délèves par ordre croissant avec les noms et prénoms de chaque.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Structures. Introduction : Imaginons que lon veuille afficher les notes dune classe délèves par ordre croissant avec les noms et prénoms de chaque."— Transcription de la présentation:

1 Les Structures

2 Introduction : Imaginons que lon veuille afficher les notes dune classe délèves par ordre croissant avec les noms et prénoms de chaque élève. On va donc utiliser trois tableaux (pour stocker les noms, les prénoms et les notes). Lorsque lon va trier le tableau des notes il faut aussi modifier lordre les tableaux qui contiennent les noms et prénoms. Mais cela multiplie le risque derreur. Il serait donc intéressant dutiliser ce quon appelle les structures. Les structures contrairement aux tableaux servent à rassembler au sein dune seule entité un ensemble fini déléments de type éventuellement différents. Cest le deuxième type complexe disponible en algorithmique. A la différence des tableaux, il nexiste pas par défaut de type structure c'est-à-dire quon ne peut pas déclarer une variable de type structure. Ce quon peut faire cest de construire toujours un nouveau type basé sur une structure et après on déclare des variables sur ce nouveau type.

3 Le syntaxe de construction : La syntaxe de construction dun type basé sur une structure est : TYPE NomDuType = STRUCTURE attribut1 : Type attribut2 : Type... attributn : Type FIN STRUCTURE Le type dun attribut peut être : Un type simple Un type complexe - Un tableau - Un type basé sur une structure

4 Exemple 1 : TYPE Etudiant = STRUCTURE nom : Chaîne prenom : Chaîne note : Réel FIN STRUCTURE

5 Exemple 2 : TYPE Date = STRUCTURE jour : Entier mois : Entier annee : Entier FIN STRUCTURE

6 Structures : Variables & Tableaux Après on peut déclarer des variables basé sur ce type. Par exemple : Variable Etud : Etudiant Donc Etud est une variable de type Etudiant. Il est possible de déclarer un tableau déléments de ce type Etudiant par exemple. On pourra écrire donc : Tableau Etud (20) : Etudiant Etud (1) représente le premier étudiant. Maintenant, pour accéder aux attributs dune variable dont le type est basé sur une structure on suffixe le nom de la variable dun point «. » suivi du nom de lattribut. Par exemple, dans notre cas pour affecter le nom « Yassine » à notre premier étudiant, on utilisera le code suivant : Etud (1).nom = « Yassine »

7 Petit exemple complet :

8 Solution : TYPE Etudiant = STRUCTURE Nom : Chaîne Prenom : Chaîne Note (3) : Réel Moyenne : Réel FIN STRUCTURE Variable i : Entier Variable som : Réel Variable etud : Etudiant DEBUT Ecrire « Entrez le nom » Lire etud.Nom Ecrire « Entrez le prénom » Lire etud.Prenom Ecrire « Entrez la première note » Lire etud.Note (1) Ecrire « Entrez la deuxième note » Lire etud.Note (2) Ecrire « Entrez la troisième note » Lire etud.Note (3) som 0 POUR i = 1 A 3 som som + etud.Note (i) FIN POUR etud.Moyenne som / 3 Ecrire «La moyenne de létudiant », etud.Nom, « », etud.Prenom, « est : », etud.Moyenne »

9 Exercice :

10

11 Structure dun Algorithme :

12 Les fonctions de texte: Une catégorie privilégiée de fonctions est celle qui nous permet de manipuler des chaînes de caractères. Nous avons déjà vu quon pouvait facilement " coller " deux chaînes lune à lautre avec lopérateur de concaténation &. Mais ce que nous ne pouvions pas faire, et qui va être maintenant possible, cest pratiquer des extractions de chaînes (moins douloureuses, il faut le noter, que les extractions dentaires). Tous les langages proposent peu ou prou les fonctions suivantes, même si le nom et la syntaxe peuvent varier dun langage à lautre :

13 Les fonctions de texte: Len(chaîne) retourne le nbre de caractères dune chaîne Exemple : Len("Salut") vaut 5 Len("Bonjour, ça va ?") vaut 16 Len("") vaut 0

14 Les fonctions de texte: Mid(chaîne,n1,n2) renvoie un extrait de la chaîne, commençant au caractère n1 et faisant n2 caractères de long. Exemple : Mid("Salut, Monsieur",2,4) vaut alut Mid("Bonjour, ça va ?",5,6) vaut our, ç Mid("azert1245",8,2) vaut 45

15 Les fonctions de texte: Left(chaîne,n1) renvoie les n caractères les plus à gauche dans chaîne. Exemple : Left("Salut, Monsieur",3) vaut Sal Left("Bonjour, ça va ?",4) vaut Bonj Left("azert1245",6) vaut azert1

16 Les fonctions de texte: Right(chaîne,n1) renvoie les n caractères les plus à droite dans chaîne. Exemple : Right("Salut, Monsieur",3) vaut eur Right("Bonjour, ça va ?",4) vaut va ? Right("azert1245",6) vaut rt1245

17 Les fonctions de texte: Trouve(chaîne1,chaine2) renvoie un nombre correspondant à la position de chaîne2 dans chaîne1. Si chaîne2 nest pas comprise dans chaîne1, la fonction renvoie zéro. Exemple : Trouve("Salut, Monsieur","ut") vaut 4 Trouve("Bonjour, ça va ?","ça") vaut 10 Trouve("azert1245", "fg") vaut 0

18 Exercices : Ecrire un algorithme qui demande à lutilisateur de saisir une chaîne de caractères et puis affiche la première partie qui contient (50%) de la chaîne saisie ensuite la deuxième partie de la chaîne. Ecrire une fonction qui renvoie le nombre de voyelles contenues dans une chaîne de caractères passée en argument. Au passage, notez qu'une fonction a tout à fait le droit d'appeler une autre fonction. Ecrire une fonction qui renvoie le nombre de fois lexistence dune sous-chaîne dans une chaîne de caractères.


Télécharger ppt "Les Structures. Introduction : Imaginons que lon veuille afficher les notes dune classe délèves par ordre croissant avec les noms et prénoms de chaque."

Présentations similaires


Annonces Google