La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rapport dactivités et orientations pour les 6 mois suivants Projet de développement de la filière de bambou Luong (LDP) Thanh Hóa (Phase II 10/2007 – 4/2008)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rapport dactivités et orientations pour les 6 mois suivants Projet de développement de la filière de bambou Luong (LDP) Thanh Hóa (Phase II 10/2007 – 4/2008)"— Transcription de la présentation:

1 Rapport dactivités et orientations pour les 6 mois suivants Projet de développement de la filière de bambou Luong (LDP) Thanh Hóa (Phase II 10/2007 – 4/2008) Présentation de la réunion No 7 Comité de pilotage du Projet LDP Thanh Hóa 18 avril 2008 Réalisé par : Patrice Lamballe – Représentant du Gret Chu Văn Sáu – Coordinateur local du projet

2 Volet I APPUI AU DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE BAMBOU

3 Contenus principaux 1.Enquête des ateliers de transformation de bambou dans la province Thanh Hóa. 2.Formations pour ces ateliers : propriétaires, gestionnaires, comptables. 3.Appui à la coopérative de Sông Mã (X5). 4.Production du charbon à partir des déchets de bambou 5.Cultures de champignons sur les sciures de bambou.

4 1. Enquête et élaboration de la liste des entreprises dans la province a. Objectif : mettre à jour des informations sur les ateliers de transformation de bambou dans la province, puis établir la liste de ces entreprises et fournir des informations à ces ateliers, aux organes compétents et aux bailleurs de fonds. b. Activités et résultats : -Collaborer avec le Bureau de transformation (relevant du DARD) pour établir une première liste de 54 unités de transformation de bambou dans la province. -La coopérative de conseil de H Hòa - Phú Th (HaDevA) a réalisé une enquête de 5 jours avec 6 participants -Avoir des informations primaires et élaborer le tableau récapitulatif de 51 ateliers. -Les cadres du projet réalisent des suivis réguliers et mettent à jour des informations à temps quand il y a des changements.

5 c. Quelques points dattention Les résultats obtenus après lenquête de 51 ateliers sont : 25/51 ateliers fonctionnent sous forme dentreprise, le reste est uniquement à caractère familial (schéma 1). 20 ateliers (39%) produisent des produits finis (dernière étape de production), 31 ateliers (61%) produisent seulement des produits bruts, de première transformation. La majorité de ces ateliers sont créés depuis 2006 (26/51) Les ateliers de transformation se concentrent surtout dans le district de Quan Hóa (21/51) Les 4 principaux besoins de ces ateliers sont : diversification des produits, élargissement du marché, capital, et production de produits finis (Schéma 2)

6 Résultats denquête des unités de transformation de bambou Luong

7 2. Formation pour les chefs dentreprise a. Nécessité de ces formations : -Les ateliers de transformation manquent encore dexpériences dans la gestion et la production. -Les besoins en capacités de gestion et de production sont très importants. -Il nexiste aucune formation de ce genre sur place. -Des échanges et relations entre ateliers pour chercher opportunités de coopération (exemple de X5) =>Pour un meilleur développement de leur atelier, les responsables devraient être mieux équipés des compétences de gestion et développer une meilleure coopération entre eux.

8 b. Activités et résultats obtenus Identification des besoins des unités de production et des entreprises locales Conception du programme de formation et organisation de la première session durant la période 27-28/12/ classes/Σ6 prévues ont eu lieu pendant 5 jours avec un total cumulé de 52 participants 3 thèmes de formation : -Cycle de vie dune Entreprise, compétence pour la prise de décision -Gestion financière et enregistrement dans les cahiers de comptabilité -Marketing de lentreprise.

9 c. Difficultés rencontrées et propositions Difficultés -Les chefs dentreprise participent aussi à la production de leur atelier : il est difficile pour eux de trouver du temps pour suivre les formations -Les connaissances et expériences de ces chefs dentreprise sont différentes de lun à lautre -Les ateliers se trouvent dans une zone assez large et parfois loin du lieu de formation. Propositions -Les contenus de formation devraient être plus proches de la réalité -Mobiliser la participation des organes compétents locaux concernés. -Intégrer les activités de coopération et dappui pour la mise en place de groupes coopératifs (de petite taille) de production de bambou Luong.

10 3. Appui à la coopérative Sông Mã (Atelier X5) a. Informations sur la coopérative Sông Mã Démarrage officiel : 01/11/2007 Fonds de roulement : 500 millions – fonds statutaire: millions VND : dont le terrain, bâtiments, équipements, transformateur, machines, camion Nombre de membres : 7 personnes (X1; X2; X4). Capital emprunté auprès de OHK (par lintermédiaire du GRET): millions VND Nombre demployés direct : 25 personnes Création demplois stables pour les travailleurs de 10 autres ateliers satellites. Lamelles de parquet de tous types: brutes, rabotées.

11 b. Production et marché Quantité de lamelles brutes achetées : 1,5 millions de pièces (sur 3 mois). Vente totale des lamelles brutes de 3 ateliers X et 7 autres ateliers satellites (nouveaux collaborateurs). Deux gros clients (TBF et Tin Đng) peuvent consommer lensemble des produits de la coopérative Le chiffre daffaire est de 1,4 milliard VND et le bénéfice de plus de 50 millions VND, après 3 mois. Le salaire des employés varie de 1,1 millions à 1,7 millions vnd/mois (en fonction des volumes réalisés)

12 Tableau récapitulatif des chiffres de la coopérative (après 3 mois de fonctionnement : nov-déc 2007 et janv 2008) No IntituléTotal (VND) IVentes IIDépenses Coût de production Coût dachat des lamelles Coût activités de commercialisation Coût de gestion de la coopérative Coût financier IIIBénéfice net / 3 mois

13 c. Difficultés actuelles Niveau limité des chefs datelier en matière de gestion. Qualité non homogène des intrants (lamelles brutes). Limite en terme de financement (pour développer la production et investir dans les technologies amenant à de nouveaux produits). Obligation de paiement dès lachat des lamelles mais retard des paiements de la part des clients (les 2 clients TBF et Tin Đng doivent actuellement à la coopérative environ 350 millions VND) Marché instable (période de ventes difficiles entraînant des retards et causant lémergence de moississures sur les lamelles) et limité.

14 d. Les raisons pour maintenir la production Création de revenus à la coopérative, création demplois et de revenus stables aux employés travaillant à latelier. Garantie dune plus grande stabilité pour 3 ateliers satellites fondateurs (X) et 7 nouveaux ateliers collaborateurs. Stabilisation de lapprovisionnement en lamelles et garantie de la crédibilité envers les clients. Multiples potentiels dans lavenir (localisation favorable, bon nombre dinvestisseurs sont prêts à coopérer). Possibilité de diversifier produits, daméliorer technologies pour les étapes suivantes de la production des lamelles.

15 4. Production du charbon à partir des déchets du bambou Luong a. Nécessité de mise en place des fours de charbon - Traitement des déchets pour augmenter la valeur ajoutée du bambou - Traitement des tiges de faible diamètre ne répondant pas aux normes pour produire les lamelles ou baguettes. -Minimisation de la pollution (par exemple : par rapport à lutilisation des déchets pour la production des poudre de papier). -Remplacement progressif des charbons de bois issus de la forêt, dans lavenir -Construction et développement dune nouvelle filière charbon de bambou Luong

16 b. Fours construits et entrés en fonctionnement IndicesUnitéX1- TPh X5-Coop S.Mã X4- ĐTrung X7- LChánh X6- X. Phú VolumeM31195,51520 Matières premièresTonne3,22,51,64,56 CombustibleTonne1,51,30,7522,5 Jour homme/cycleJ/H Charbon obtenukg Vinaigrelít Rendement/moisKg

17 c. Difficultés rencontrées La production mensuelle est trop limitée : ne peut pas répondre aux besoins des exportateurs (minimum 6 à 8 tonnes/mois), pour signer les contrats dexportation La qualité ne satisfait pas lexigence de certains clients sur les charbons actifs de haute valeur ajoutée. Le coût de production reste élevé en raison des limites techniques, de volume limité de production Les entrepreneurs ne sont pas encore prêts à faire des investissements car ne voient ni marché, ni contrats Pas encore de débouchés significatifs pour le vinaigre.

18 d.Efficacité économique de la production du charbon (1 cycle de production avec les déchets lamelles sur four X 6) Détail des dépensesUnitéQuantitéPrix unitaire (đ) Total (đ) Coût Matières premièresKg CombustibleKg Main-doeuvrejour EmballageSac Amortissement, coût financier Recette CharbonKg Vinaigre (prix prévu)Litre Bénéfice cumuléVNĐ

19 e. Potentiel de la production du charbon Il y a au moins une commande de 6-8 tonnes/mois, au prix de vnd/kg, rendu à la ville de Thanh Hoá. La productivité peut atteindre 1 conteneur 20 (6 tonnes/mois) après avoir fini la construction de 4 fours. Collaboration avec la compagnie NEAD sur la technologie de production du charbon actif à Thanh Hoá Université des sciences naturelles de HCM Ville (Mme M Hnh) Recherche en cours sur la faisabilité/production de charbon compacté à partir de sciure de bambou. Destruction du cycle vicieux/potentiel de développement des entreprises de production/commercialisation du charbon à T. Hoá

20 5. Culture de champignons sur les sciures de bambou Luong a.Justification des activités dexpérimentation Une grande quantité de sciures de Luong, non utilisée. Les résultats obtenus sont comparables avec ceux obtenus sur les sciures de bois. Marché local et potentiel prometteur pour un élargissement. Créer de nouvelles activités pour augmenter les revenus, nouveau modèle de production dans léconomie rurale.

21 b. Quelques activités et résultats obtenus 16 jours de formation, 167 participants cumulés. Nbre de foyers producteurs: 1 er groupe -10 foyers, 2 e groupe – 7 Les espèces de champignons cultivées : - 1 er groupe : 3 types (Linh chi, champignon Sò, oreilles de souris) - 2 ème groupe : 2 types (Linh chi, mc nhĩ), car le champignon Sò ne sadapte pas bien au climat chaud et ensoleillé de fin de printemps. Nbre de sacs : 1 er groupe : sacs, 2 ème groupe : sacs. Nbre de sacs répondant aux normes : - 1 er groupe : oreilles de souris : 77%, Linh chi : 36%, Sò : 88%. - 2 ème groupe : oreilles de souris : 92%, Linh chi : 94%

22 c. Coût de production des champignons (en moyenne/100 sacs) IndicesUnitéOreilles de souris Linh chiCh. Sò Cabanes, outilsVnd CombustibleVnd Matières premièresVnd MatérielsVnd SemencesVnd Main-doeuvreVnd /jour/ personne Total dépensesVnd

23 d. Efficacité économique de la production de champignons (en moyenne, par unités de 100 sacs = 1m² de surface ) IndicesUnitéOreilles de souris Linh chiCh. Sò Champ. fraiskg33,06,633,0 Champ. séchéskg5,72,2- Prix de ventevnd/kg Total recettesVnd Total dépenseVnd BénéficeVnd

24 e. Conclusion sur lexpérimentation de la production des champignons sur bambou Confirmation que les 3 champignons Sò, Linh Chi, oreilles de souris se développent efficacement sur les sciures du bambou Luong. Les oreilles de souris peuvent se développer pendant toute lannée et répondent bien aux conditions actuelles (techniques, marchés) La production à léchelle dune ferme/coopérative est pertinente pour lusage des sciures (40-50 T/an) et une meilleure efficacité Il est possible de produire sur place des semences de champignons de catégories 2 ou 3, ceci afin de réduire les coûts de production. Mise en place dun modèle type de coordination entre les producteurs (coopérative/ferme intensive et foyers paysans)

25 Orientation pour le volet 1 (marché, transformation) (1) Elargissement du champ daction, de léchelle Sur la base de la liste concernant plus de 30 ateliers dans le Nord Ouest de la province, (proposer aussi lappui aux ateliers LC, QS) Etudier les activités, les besoins dappui et lefficacité des ateliers existants (thème de stage dun étudiant ENSA N°1) Organiser des réunions déchanges pour les chefs datelier Poursuivre les formations sur la gestion de lentreprise et le renforcement capacités Etudier la possibilité de formations en collaboration avec les Centres de formation professionnelle de la province

26 Orientation pour le volet 1 (marché, transformation) (2) Elargissement de la dimension et de la productivité Faire venir les investisseurs potentiels et entrepreneurs pour visiter les ateliers Production du charbon de sciures –140 t. de sciures-20 tonnes de produits/mois –Recette $ - bénéfice $ Etudier la possibilité de production du charbon actif dans la province Améliorer la technologie des ateliers actuels (lamelle, …) Valider lusage des capitaux récupérés / emprunts accordés à X 5 (250 M/an) Etudier un système de crédit approprié

27 Orientation pour le volet 1 (marché, transformation) (3) Poursuite des interventions de moyenne dimension Améliorer la capacité de production du charbon sur place (à partir des déchets de lamelle, noeuds, petites tiges) Expérimenter la fendage des lames et des fibres de planchers Expérimenter la diversification des fibres finies de stores Etendre la production des champignons à partir des sciures –atteindre la taille de production qui permet dutiliser au moins t de sciures/an –1 coopérative soccupant des services dintrant et de commercialisation –Valoriser les déchets en produisant les engrais organiques

28 Volet II Agriculteurs et la zone de production de matières premières (activités agro-sylvicoles)

29 Activités et résultats marquants des 6 derniers mois 1. Elargissement du champ daction aux nouveaux districts, nouvelles communes, nouveaux villages 2. Expérimentation de diverses méthodes dintervention 3. Formations des paysans et renforcement des capacités 4. Amélioration et valorisation des pépinières 5. Réalisation des nouvelles plantations de Luong et mise en place du nouveau modèle / production de printemps Expérimentation et appui pour les cultures associées / nouvelles terrasses de bambou Luong 7. Présentation synthétique globale des expérimentations.

30 1. Elargir le champ daction aux nouveaux districts, communes, villages DistrictCommuneVillage Bá Thưc (nouveau district dintervention) Thit K Village Cha. Thit ng Village Sng, Village Chun, Village Sui, Village Quyt Thng, Village Ching. Ngc Lc Cao NgcVillage Nghin, Ngc mùn, Cây Th Phùng GiáoLàng bng, Chm Lau Phúc ThnhVillage Sòng Kiên ThTh Liên, Thành Công, Kiên Minh Vân Am Ba Nhà, Làng R, Khén Ni Quan Hóa Xuân Phú Bn Cang, bn ci. Hi Xuân Bn khm, Bn ban Thưng Xuân Lun khêAn Nhân Tân ThànhThành Li, Thành Thưng, Thành Lai Total de 4 districts 11 communes (6 nouvelles) 27 villages (18 nouveaux)

31 2. Expérimentation de méthodes dintervention NoMéthode de mise en placeVillage / communeAppui du projet 2Par district Làng Cây Th / Cao Ngc Matériels, semences, indemnités 3Directement par les cadres du projet Essentiellement dans les sites pilotes, avec essais Th Liên, Thành Công, Kiên Minh / Kiên Th. Làng Sòng/Phúc Thnh, Ngc Mùn/ Cao Ngc. An nhân/Lun khê. Thôn Cha/Thit k. Bn khm, Bn Ban/Hi Xuân. Les cadres du projet élaborent le plan de mise en place de toutes les activités 4Par les collaborateursKhén Ni/Vân Am.Thành Lai /Tân Thành. Les collaborateurs réalisent les activités avec lappui du projet 5Par le groupe paysanLàng Bng, Chm Lau /Phùng Giáo. Thành Li /Tân Thành Appui pour ladoption du plan par le groupe 6Appui à la pépinière par subvention sur les plants Làng bng, Chm Lau, Thành LiSubvention des plants à la pépinière. 7Présidé par le CP de la commune/services fournis par la coopérative Đ. Tin Thôn Sng, Thôn Chun/Thit ngMéthode, organisation, matériels, semences

32 3. Formations des paysans et collaborateurs a. Renforcement des compétences pour les collaborateurs, comités de gestion des groupes paysans Une formation sur les compétences de planification. 1 formation sur la rédaction dune fiche pédagogique pour 5 collaborateurs, 1 vulgarisateur, 5 comités de gestion groupe. 2 chefs de groupe, 3 collaborateurs ont pu rédiger leur fiche et donner une formation 1 formations de formateurs (TOT) pour 18 vulgarisateurs du district de Ngc Lc.

33 b. Les formations destinées aux agriculteurs District Techniques de plantation du bambou Lung Techniques des cultures associées de larachide et du soja Nombre de classes Nombre de participants Nombre de classes Nombre de participants Ngc lc Thưng Xuân39700 Quan Hoá Bá Thưc Total

34 4. Amélioration et valorisation des pépinières Analyse des avantages et problèmes rencontrés, les opportunités et défis (SWOT) du travail sur les pépinières pendant les années 2006 – Diversification des formes de pépinières et des espèces plantées Développement dun réseau : 1 pépinière centrale (Lâm -Toán), 11 pépinières satellites. Mise en place dun panneau publicitaire... Distribution de plants de lung répondant aux normes. 1 pépinière pour expérimenter les méthodes de multiplication et pour diversifier les espèces végétales, à Xuân Phú.

35 5. Nouvelles plantations de Luong et mise en place de modèles production de printemps 2008 District TotalDont Résultats ConcentrésDispersés Surface (ha) Nbre foyers Surface (ha) Nbre foyers Surface (ha) Nbre foyers N.Lc62,511650,010312,513 Plantation achevée T.Xuân30, ,513 Plantation achevée Q.Hóa19,013219, % des trous finis B.Thưc36, ,53 Trous achevés Total148, ,526,529

36 Quelques remarques, leçons de cette saison 2008 Le modèle concentré est difficile à négocier, mais se révèle plus efficace Coordination avec le service de vulgarisation, rapide et efficace. Appui par pépinière efficace, réduisant le temps pour le suivi de terrain. Ngc lc, Thưng Xuân : problèmes de concurrence entre les cultures Quan Hóa, Bá Thưc sont de nouveaux districts. Ils nont pas encore une adaptation parfaite, doù une lenteur de mise en place des activités.

37 6. Cultures associées / plantations de Lung a. Objectifs de lexpérimentation dans la 2 e année Expérimenter des cultures associées ayant un rendement élevé dans les plantations de bambou pendant les 2 premières années (4 récoltes) Permettre de lutter contre lérosion et la dégradation des sols. Réunir suffisamment dexpérience pour donner les recommandations aux agriculteurs. Mettre en place un fonds villageois pour les semences cultures associées b. Cultures associées 3 plantes principales : arachide, soja, sésame; les plantes comparées sont le mais, le manioc, le canne à sucre; essai de plantation de Tephrosia Réaliser 3 autres essais de comparaison darbres forestiers associés.

38 c. Nbre de foyers et superficie en cultures associées pour la saison de printemps 2008 District Total Dont Remarques EssaisHors essais Surface (ha) Nbre foyers Surface (ha) Nbre foyers Surface (ha) Nbre foyers N.Lc9,971001,5298,591Plantation achevée T.Xuân0,3830,1310,252Plantation achevée Q.Hóa2,94410,0842,8637Plantation achevée B.Thưc9,1570,1848,8253Plantation achevée Total22,42011,91820,5183

39 7. Présentation synthétique des essais 7.1. Essai sur les nouvelles plantations DénominationTraitements Total Mode multiplicationDivision ou marcottage1304 Densité Densités paysannes ou, selon le projet 1315 Engrais Type dengrais, méthode de fertilisation 1359 TerrassesTerrasses, demi-lune Agro-foresterie Modèle mixte avec les arbres forestiers Erosion du sol Niveau dérosion sous cultures darachide, de manioc, de canne … Cultures associées Légumineuses, maïs, manioc, canne à sucre 052 7

40 7.2. Essais de réhabilitation des forêts de Luong en exploitation Mise en place dans 8 sites, avec une superficie totale de 6 ha. A Quan Hoá, lessai est réalisé dans le village Bn Ci, commune Xuân Phú avec une superficie de 2 ha. Réalisation de 5 formules en comparaison : témoin, gestion, fertilisation, …. Numérotage pour essai de gestion de la qualité des forêts Luong (sur 1,5 ha)

41 Orientation pour le volet 2 (agriculture) Gestion durable de la forêt (1) 1. Activités saisonnières, de courte durée : –Techniques relatives à la réhabilitation et lamélioration des forêts de Luong –Documents dinformation sur la gestion durable des forêts de bambou Luong –Nouvelles plantations de bambou au Nord Ouest (modelè Q. Hoá, Bá Thưc) –Suivi, récapitulatif, analyse des plantes associées cycle court (arachide, soja) –Transfert des semences pour la culture dautomne / fonds roulant de semences

42 Orientation pour le volet 2 (agriculture) Gestion durable de la forêt (2) 2. Recherche et synthèse : –Elaboration des documents de synthèse sur le bambou Luong –Documents synthétiques des résultats des cultures de cycle court de la saison de printemps 2008 –Stage de recherche sur la capacité de consommation du carbone du bambou Luong/plantes cycle court –Plantation supplémentaire dans la saison dautomne sil y a dautres sources de financement (intégration avec les programmes 661, 147, 100)

43 Volet 3: Appuyer les politiques agricoles Engagements issus de la réunion No 6 (rappel) 2 séminaires provinciaux pour faciliter les nouvelles politiques. 2 séminaires organisés au niveau du district 3 fiches de présentation sur le projet et les perspectives de la filière 2 activités réalisées ensemble avec les services de lEtat. 2 visites organisées (Chine, T. Hóa).

44 Volet 3: Appuyer les politiques agricoles Créer un environnement favorable et faciliter les politiques dappui aux entreprises et producteurs de bambou Luong (1) 1 séminaire provincial sur les politiques –le 14 décembre 2007, 70 personnes –Participants : représentants des organes provinciaux, de 10 districts de T.Hoá –Appui pour préparation des présentations / bureau de sylviculture, section de contrôle forestier, bureau de transformation, intervention des représentants des districts N. Lc, Q.Hoá –1 acte du séminaire à rédiger –1 document sur les engagements du projet –Le DARD est en train de faire le bilan des meilleurs résultats pour pouvoir servir à la conception des politiques locales

45 Volet 3: Appuyer les politiques agricoles (2) Participation à la visite en Chine, en novembre 2007 : –7 personnes de Thanh Hoá –2 districts : Lin An et n ji / Zhe jiang –Rapportés : photos, video, produits, … –Principales leçons tirées : Fort investissement des parties (Etat,…) Investissement à long terme de lEtat Investissements cohérents, intégration des ateliers de mécanique par exemple Utilisation de plus de 90% des tiges de bambou Mao Trúc Gestion durable de la forêt

46 Volet 3: Appuyer les politiques agricoles (3) 1 séminaire organisé au niveau district –District de Ngc lc (2/2008) –Animé par le Vice-président du district –40 représentants (district, communes) –Présentation du projet, de ses activités et explication claire sur les modalités dappui du projet –Amendement et adoption des diverses modalités et du règlement dappui

47 Volet 3: Appuyer les politiques agricoles (4) 1 séminaire bilan sur 3 mois dans la commune de Xuân Phú, Quan Hoá –Pour mieux comprendre les objectifs et le rôle du projet –Faire un premier bilan après 3 mois dactivités –Connaitre les conditions / commune, ses orientations et souhaits –Préparer le plan dintervention –Mesure prise : réduire la concurrence entre cultures ou forêts et lélevage

48 Volet 3: Appuyer les politiques agricoles (5) Activités menées ensemble / services de lEtat Recherche – avec la compagnie Nead – production du charbon, du charbon actif (en attente de la suite) Finalisation des fiches techniques (5), ensemble avec lAssociation scientifique des forestiers et le Centre provincial de vulgarisation Intégration dans les politiques de la province et des districts (subventions/terres sur brûlis) : en fait, na pas pu être réalisé dès cette saison de printemps Diversification, essai de méthodes dintervention Classes de formation des vulgarisateurs à Ngc lc

49 Orientations pour le volet 3 Créer un environnement favorable à la filière de bambou Participation à la diffusion des politiques (rédaction + distribution de dépliants) 1 réunion de révision de la réalisation après 2 séminaires organisés en 2007 Organisation dun séminaire pour un district important, qui en a besoin Collaboration avec province, district pour mise en place dun modèle dans la zone Présentation, recherche sur le système « Neiyou » mis en place en Chine (identification de lorigine et gestion durable)

50 Volet 4 : Capitalisation-diffusion dexpériences (1) Amélioration des compétences Mise en place des formations destinées aux chefs datelier (3 sessions) –1 session sur les connaissances de base sur le marché et lentreprise –1 session sur la gestion et la comptabilité dentreprise –1 session sur les bases du marketing Amélioration des compétences locales –1 classe TOT pour les vulgarisateurs «No 2 » des communes de Ngoc Lc

51 Volet 4 : Capitalisation-diffusion dexpériences (2) Rédaction de 3 fiches techniques sur le bambou Luong après les séminaires et échanges –Techniques de multiplication, de pépinière –Techniques de plantation et de soins –Gestion et exploitation durables du luong 1 plan de distribution de ces fiches dans les communes, surtout pour les paysans Rédaction de 2 autres fiches techniques sur les cultures darachide et du soja (avec échanges et ajouts des bureaux concernés) Rédaction en cours de 3 fiches sur les champignons et dune sur le charbon

52 Orientations pour le volet 4 Synthèse, diffusion et amélioration des compétences Poursuite de la présentation du projet, de lexplication de ses activités aux districts et communes dintervention Dépliants de présentation du projet et de ses activités (marché et agriculture) Dépliants techniques (champignon, pourquoi des cultures légumineuses …) Renforcement des échanges entre les projets, les experts concernés Accueil des missions pour les partenaires intéressés de la province Accueil des visites de partenaires MBC Amélioration du travail suivi-évaluation

53 Synthèse des orientations pour les 6 mois suivants 1. Améliorer les compétences de gestion, voir la faisabilité de faire un travail dappui sur la formation professionnelle 2. Rechercher des investisseurs et leur organiser une visite sur le terrain 3. Produire du charbon (à partir des sciures, déchets) à grande échelle 4. Améliorer la capacité de production, diversifier les activités des ateliers 5. Fournir des guides techniques, de gestion durable de la forêt 6. Apporter des commentaires pour la conception des politiques, pour une coopération élargie et plus efficace sur cette filière 7. Présentation des activités et diffusion des résultats à plus grand public

54 Propositions pour la filière de bambou Lung 1. Politiques pour les filières de transformation et de production du charbon Appui à la mise en place de la filière et appui à une association locale des entreprises ? Système, structures de filières appropriées aux besoins des petites et moyennes entreprises Limitation de la production / vente du charbon de bois pour faciliter le développement de la filière de charbon de bambou. Activités communes avec le Département des sciences et des technologies et une entreprise locale pour produire du charbon de qualité ? Quelles politiques de développement des villages artisanaux ? 1 centre dappui au développement de lagriculture et des filières ? (ONG locale ?)

55 Propositions pour la filière de bambou Lung 2. Politiques de gestion, réhabilitation et replantation La politique sur lusage des terres dites 02 est judicieuse : attention cependant aux types de plantes cultivées par les agriculteurs (Cassia ?) Quelles activités/systèmes cultures sur brûlis ? Une politique cohérente pour faciliter la meilleure gestion des forêts de Luong: –Accord sur gestion et réhabilitation des forêts –Mise en place dans villages, communes pilotes –Comment limiter la vente des arbres de moins 1,5 ans dâge ? –Faciliter les essais sur le système de traçabilité Fournir des informations de la part de la province pour y intégrer des activités du projet

56 Merci de votre participation !


Télécharger ppt "Rapport dactivités et orientations pour les 6 mois suivants Projet de développement de la filière de bambou Luong (LDP) Thanh Hóa (Phase II 10/2007 – 4/2008)"

Présentations similaires


Annonces Google