La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

‘’ L’émergence des énergies renouvelables en Méditerranée, le scénario de rupture du Plan Bleu’’ Colloque des XIièmes Rencontres Méditerranéennes – La.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "‘’ L’émergence des énergies renouvelables en Méditerranée, le scénario de rupture du Plan Bleu’’ Colloque des XIièmes Rencontres Méditerranéennes – La."— Transcription de la présentation:

1 ‘’ L’émergence des énergies renouvelables en Méditerranée, le scénario de rupture du Plan Bleu’’ Colloque des XIièmes Rencontres Méditerranéennes – La Baume Les Aix du octobre 2010 Par El Habib EL ANDALOUSSI Association Échanges Méditerranéens pour l'eau, la forêt et le développement. Thème 1, Les plans de développement « énergie » des territoires

2 La région méditerranéenne, dont la consommation d’énergie primaire est estimée à 1000 Mtep en 2008, reste fortement dépendante des produits pétroliers qui représente environ 41 % de la consommation, suivi du gaz naturel qui en représente 27 %... et des EnR 7%. Le paysage énergétique méditerranéen se caractérise aussi par une croissance soutenue au sud de la méditerranée. Selon le scénario référence (Buisines as Usual), la demande d’énergie primaire devrait augmenter en moyenne de 3,2 % par an et la consommation d’électricité de 3,9 % par an d’ici 2030 au Sud et à l’Est de la Méditerranée (PSEM) contre respectivement 0,7 % et 0,8 % à la rive Nord. Méditerranée – Une forte demande d’énergie et une faible production des Renouvelables

3 Une demande d’électricité en très forte croissance Consommation d’électricité : Une croissance à 2 chiffres dans certains PSEM Evolution des paramètres (1970=index 100)

4 Méditerranée – Une forte dépendance énergétique 70% 79% Une évolution du taux de dépendance énergétique des PNM et des PSEM- importateurs d’énergie. Ainsi, ce taux dépassera les 70% à H.2025 aussi bien pour les pays du nord que pour ceux du Sud et l’Est de la méditerranée. Malgré quelques ressources énergétiques importantes dans les pays du Sud (Algérie, Lybie, Egypte), la région reste globalement caractérisée par une forte dépendance qui tendra à s’accentuer dans l’avenir.

5 Sur le plan environnemental, les émissions de GES de la région méditerranéenne sont estimées en 2007 à prés de 2156 MtCO2 dont environ les 2/3 sont dues aux pays de la rive Nord et 1/3 à ceux des PSEM. Selon les scénarios du Plan bleu, les émissions en méditerranée devraient s’accroitre en moyenne de 1.5 % entre 2007 et 2030, contre 3 % par an pour les PSEM. Dans ce contexte, le recours aux EnR et à la mise en place de politiques de maîtrise de l’énergie de LT dans les PSEM reste indispensable pour relever les défis futurs de sécurité et de dépendance énergétique, mais aussi de contribution à la lutte contre le réchauffement climatique… C’est sur ce qui caractérise le scenario de rupture du Plan Bleu. Méditerranée – Des émissions CO2 en forte croissance dans les PSEM

6 Premiers résultats du scénario de rupture du Plan Bleu Les travaux précédents du Plan Bleu permettent de nourrir un scénario de rupture. Ce scénario de rupture a fait l’objet de premiers échanges entre experts lors d’un atelier organisé fin 2009 à Paris. Sa construction s’appuie sur un partenariat avec l’OME.

7 LE SCENARIO DE RUPTURE Le nouveau scénario de rupture du Plan Bleu se propose d’aller encore plus loin que les précédents scénarios alternatifs du Plan Bleu sur l’ensemble des secteurs concernés par l’introduction plus vigoureuse de politiques d’efficacité énergétique et de pénétration des énergies renouvelables. Les objectifs d’un tel scénario de rupture, à mettre en correspondance avec ceux du paquet énergie des pays de l’UE de 20/20/20 à l’horizon 2020,visent pour les pays de la Méditerranée environ les 30/30/30 en 2030 (accroître l’efficacité énergétique de près de 30%, de faire passer la part des EnR à plus du quart dans le mix énergétique, et de réduire les émissions CO2 de plus de 30% d’ici 2030).

8 Plusieurs constats ont été faits à partir des résultats du scénario tendanciel, en particulier :  Approvisionnement énergétique reste très carboné avec >80% basé sur les hydrocarbures.  Problèmes de sécurité d’approvisionnement pour la majorité des pays.  Les secteurs des transports et celui des bâtiments sont cruciaux.  Quid de l’intégration des EnR qui semble plus tournée vers le secteur électrique et quid du potentiel d’économie d’énergie important dans toute la région. Ces tendances pas soutenables et ne sont pas en phase avec l’objectif de développement durable recherché par l’ensemble des pays de la région. Au vu de ces constats, et pour lancer la construction du scénario de rupture, il a été clarifié les solutions alternatives, les spécificités Nord/Sud, et identifier les hypothèses du scénario de rupture, identifier là ou on peut/doit aller plus loin, sachant que l’essentiel pour aller plus loin ne peut être envisagé qu’entre 2020 et Importance de la vision régionale en quantifiant les bénéfices d’un tel scénario de rupture. Atelier des Experts Nord/Sud PLAN BLEU/OME

9 LE SCENARIO DE REFERENCE Couverture Géographique: PNM et PSEM. Sources des données: membres OME, sources nationales et internationales; Année de référence = année 2007; Model In-house : économétrique, variables externes basées sur le PIB, la population et les prix internationaux; Projection basée sur les projets et objectifs existants et/ou déjà en cours; Bottom-up model. Désagrégation par sous-secteur et par source d’énergie. Rappel :

10 LE SCENARIO DE RUPTURE Approche Politique – Objectifs 20/20/20 de l'UE Pour le Nord (France, Italie, Espagne) 20% réduction de demande à 2020 % de Renouvelables dans le mix de la demande en 2020 tels que définis par l’UE (environ 20%) 10% biofuels dans le transport en Sur la Production Accroitre la part des renouvelables dans le mix énergétique Accroitre l’utilisation finale des EnR (solaire notamment) dans la conso. sectorielle. 10% biofuels dans le transport en Sur la demande: Maitrise de la demande accentuée Dans le résidentiel : les appareils ménagers mais aussi en terme de comportement Transport: véhicules plus propre + électriques + conduite plus raisonnée (switch aux transports en commun et autres) Industrie et Services: normes plus strictes

11 LE SCENARIO DE RUPTURE Pour le Sud 10% environ de réduction de demande à % environ de Renouvelables dans le mix de la demande en % biofuels dans le transport en 2020 selon le potentiel des pays. Sur la Production Accroitre la part des renouvelables dans le mix énergétique. Accroitre l’utilisation finale des EnR (limité au Sud) dans la conso. sectorielle. <2% biofuels dans le transport en Sur la demande : Plus limitée que dans le Nord mais plus de latitude Dans le résidentiel : les normes de construction du neuf et appareil électroménagers. Transport: véhicules plus propres + switch aux transports en commun accentué. Industrie : normes plus strictes.

12 LE SCENARIO DE RUPTURE  Mettre à profit le potentiel des EnR dans les PSEM pour une pénétration plus forte par rapport au scénario de référence ;  Près d’un doublement du parc logements d’ici 2030 : Un potentiel d’économie d’énergie dans les bâtiments de près de 40% pour les PSEM par rapport au scénario de référence ;  Un potentiel d’économie d’énergie dans le secteur des transports de 15% pour les PSEM par rapport au scénario de référence (basé sur des technologies plus efficaces et plus de transport collectif) ;  Viser des baisses d’intensités énergétiques tel que ceux préconisés par la SMDD (entre -1% à -2% par an).  Exploitation des données du Plan Bleu sur les consommations spécifiques pour le secteur de l’industrie, les transports et les logements. Voir premiers résultats du scénario de rupture Plan Bleu/OME

13 QUELQUES RÉSULTATS COMPARÉS ENTRE LES SCÉNARIOS RÉFÉRENCE (REF) RUPTURE (RUP)

14 LA DEMANDE D’ENERGIE EN MÉDITERRANÉE DANS LE SCÉNARIO DE RÉFÉRENCE Scenario Référence : la demande d’énergie en Méditerranée devrait croitre de 40% entre 2007 et 2030 pour atteindre 1432 Mtep en Dans le Réf, les hydrocarbures continueront à dominer largement le mix énergétique.

15 PSEM : L A D EMANDE D ’E NERGIE P RIMAIRE S ELON LE S CENARIO En 2030, elle devrait être réduite de -29% en 2030 pour le scénario de Rupture comparée au SR; Cela représente une économie de 180 Mtep pour les PSEM – soit l’équivalent de la consommation actuelle totale de l’Afrique du Nord (ou à deux fois la consommation actuelle de la Turquie). Scenario Référence : la demande d’énergie dans les PSEM devrait croitre autour de 3,2% par an de , soit 626 Mtep en 2030 contre 5,4% entre Mtep 626 Mtep 306 Mtep

16 PSEM : STRUCTURE DE LA DEMANDE D’ENERGIE PAR SECTEUR Selon le SCÉNARIO Conso. d’énergie serait de 626 Mtep en 2030, +3.2% par an de La réduction serait de -29% dans le scénario de Rupture. 446 Mtoe 626 Mtoe 306 Mtoe

17 CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET LOGEMENTS Presque un doublement du nombre de logements entre 2007 et Près de 42 millions de logements additionnels en 2030 dans les PSEM.

18 BATIMENT PSEM : DEMANDE ENERGIE DANS LE RESIDENTIEL selon le SCÉNARIO En 2030, la consommation résidentielle devrait être réduite de -28% pour Scénario de Rupture comparée au SR; Cela représente une économie de près de 40 Mtep en Conso énergie résidentielle sera de 125 Mtep en 2030, +3.8% /an de Mtoe 53 Mtoe 89 Mtoe

19 BATIMENT PSEM : CONS. RESIDENTIELLE D’ENERGIE PAR SOURCE selon le SCÉNARIO Potentiel d’économies d’énergies de près de 40 Mtep à 2030, soit -28% par rapport au Référence : -26 Mtep de combustibles fossiles et -14 Mtep d’électricité et augmentation de +4 Mtep d’EnR. 125 Mtep 53 Mtep 89 Mtep

20 I NTENSITÉ E NERGÉTIQUE DANS LES PSEM 20 L’intensité énergétique serait ainsi réduite dans tous les Scénarios mais de façon très marquée dans le scénario de Rupture – au dessous de du niveau des années ,01% par an -0,83% par an -1,53% pa an

21 PSEM : EMISSIONS de CO2 selon le SCÉNARIO Les émissions de CO2 seront en conséquence fortement diminuées dans le Scenario de Rupture – d’un tiers à H.2030 par rapport au Sc. Référence. Les émissions de CO2 doubleront dans le scénario de référence. Elles n’augmenteront que de +21% dans le scénario de Rupture CO2 Emissions x2 (scénario Référence) Emissions CO2 n’augmenteront que de +21% dans sc. Rupture Emissions CO 2 des PSEM devraient croitre de 3.8% a , soit 1535 Mt en 2030, représentent un peu plus du tiers en 2007 et plus de la moitié en 2030 du total Méditerranée Mt 775 Mt 935 Mt

22 22 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Pour plus d’information Pour plus d’information planbleu.org

23 ‘’ L’émergence des énergies renouvelables en Méditerranée, le scénario de rupture du Plan Bleu’’

24 Source : Solar Millenium, iset, DWD, BMU, Solaraccess, BUND Naturschutz Rayonnement solaire au niveau mondial …d’où les choix d’implantation des projets PSM et Desertec en Méditerranée Du Potentiel Solaire Mondial ………… au Plan Solaire Méditerranéen...Les meilleures régions pour les CSP… Source : ‘’Infrastructures et Développement Energétique en Méditerranée : Perspectives 2025’, Les Cahiers du Plan Bleu N°6, 2010;

25 Méditerranée– Demande d’énergie primaire

26 PSEM – Demande d’énergie primaire

27 Production d’électricité EnR en Méditerranée …. Le scénario de rupture du Plan Bleu Un quadruplement des énergies renouvelables en Méditérranée Source : scénarios développés par le Plan Bleu et l’OME; Comité pilotage Energie du Plan Bleu, Mai 2010

28 PSEM- Electricité Production d’électricité EnR dans les PSEM …… ….. Le scénario de rupture du Plan Bleu Un sextuplement des EnR dans les PSEM

29 PSEM – Capacité installée de production d’électricité Un sextuplement de la capacité des EnR dans les PSEM

30 Publication d’un rapport Perspectives énergétiques 2025 en Méditérranée Source : Rapport disponible en ligne, ’Infrastructures et Développement Energétique en Méditerranée : Perspectives 2025’,’ Les Cahiers du Plan Bleu 6, 2009.


Télécharger ppt "‘’ L’émergence des énergies renouvelables en Méditerranée, le scénario de rupture du Plan Bleu’’ Colloque des XIièmes Rencontres Méditerranéennes – La."

Présentations similaires


Annonces Google