La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan du cours Plan du cours I Aperçu antique : de la mythologie à la médecine. II La périodisation de la mort (Ph. Ariès). III Autres questions : Les signes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan du cours Plan du cours I Aperçu antique : de la mythologie à la médecine. II La périodisation de la mort (Ph. Ariès). III Autres questions : Les signes."— Transcription de la présentation:

1 Plan du cours Plan du cours I Aperçu antique : de la mythologie à la médecine. II La périodisation de la mort (Ph. Ariès). III Autres questions : Les signes de la mort La connaissance de la mort Le témoignage du mourant

2 La belle mort ou le cadavre outragé J.P. Vernant, Lindividu, la mort, lamour. Soi- même et lautre en Grèce ancienne, Paris, Gallimard, Quest-ce que bien mourir? Le rituel funéraire. Le cadavre outragé : lexemple de Sarpédon (Il. XVI, 667 sq.) et dHector.

3 Mythologie de la Mort Hésiode, Théogonie « Nuit enfanta lodieuse Moire, la noire Kère et Trépas (Thanatos), elle enfanta Sommeil et avec lui la race des Songes, et elle les enfante seule, dans dormir avec personne, Nuit la Ténébreuse ».

4 Vase dEuphronios (Vème s. av.J.C.)La mort de Sarpédon.

5 Médecine hippocratique : 3 séparations 1. Démythologisation. 2. Déplacement de léthique de la mort (belle ou horrible) à lart médical(beau ou honteux) 3. Absorption de la mort (mythique ou philosophique) dans la maladie.

6 La mort absorbée dans la maladie Corpus hippocratique : « Il faut apprendre à distinguer quelle maladie est longue et mortelle, quelle est aiguë et sans danger, quelle est aiguë et mortelle, quelle est aiguë et sans danger… » (Epidémies 3, 16); Aphorisme V, 1 : « A la suite dune blessure, lapparition dune convulsion est mortelle ».

7 Stèle de Mnesarete (Glyptothèque Munich)

8 Lapport des historiens : la périodisation de Philippe Ariès - la "mort apprivoisée" (Xème-XIIIème s.) - la "mort de soi" (XIV°-XVIIème s.) - la "mort de toi" (XVIIIème-XIXème s.) - la "mort inversée" ou «ensauvagée » (XXème- )

9 Le triomphe de la Mort (P. Brueghel, 1562, Prado)

10 La mort du Preux Le comte Roland est étendu sous un pin, vers lEspagne il a tourné son visage. Il se met à se souvenir de maintes choses, de tant de terres quil a conquises…Il ne peut faire quil nen pleure et sanglote Mais il ne veut se mettre lui-même en oubli, il bat sa coulpe, demande à Dieu son pardon : « Vrai Père.. Sauve mon âme de tous les périls, à cause des fautes que jai commises en ma vie! » Sur son bras il tenait la tête inclinée; les mains jointes, il est allé vers sa fin »

11 Lagonie dans les Artes moriendi

12 Le macabre 1: le dit des trois vifs et des trois morts

13 Le macabre 2: les danses macabres

14 Le macabre 3: la jeune fille et la mort

15 Villon Frères humains, qui après nous vivez, N'ayez les coeurs contre nous endurcis, Car, si pitié de nous pauvres avez, Dieu en aura plus tôt de vous mercis. Vous nous voyez ci attachés, cinq, six : Quant à la chair, que trop avons nourrie, Elle est piéça dévorée et pourrie, Et nous, les os, devenons cendre et poudre. De notre mal personne ne s'en rie ; Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre ! (…)

16 Rétable dIssenheim ( )

17 Georges de la Tour ( )

18 Les Vanités

19 Vanité (Philippe de Champaigne )

20 Marie-François-Xavier Bichat ( ) Recherches physiologiques sur la vie et la mort Xav

21 . Bichat, Marie - François - Xavier. Recherches physiologiques sur la vie et la mort, Paris : Béchet jeune et Gabon, Première partie. Article premier : Division générale de la vie 233 Article dixième : De la fin naturelle des deux vies 248 Seconde partie. 2.1: Considérations générales sur la mort 2.2 De l'influence que la mort du coeur exerce sur celle du cerveau 2.3 De l'influence que la mort du coeur exerce sur celle des poumons 2.4 De l'influence que la mort du coeur exerce sur celle de tous les organes 2.5 De l'influence que la mort du coeur exerce sur la mort générale 2.6 De l'influence que la mort du poumon exerce sur celle du coeur 2.7 De l'influence que la mort du poumon exerce sur celle du cerveau 2.8 : De l'influence que la mort du poumon exerce sur celle de tous les organes 2.9 De l'influence que la mort du poumon exerce sur la mort générale 2.10 De l'influence que la mort du cerveau exerce sur celle des poumons 2.11 De l'influence que la mort du cerveau exerce sur celle du coeur 2.12 De l'influence que la mort du cerveau exerce sur celle de tous les organes 2.13 De l'influence que la mort du cerveau exerce sur la mort générale

22


Télécharger ppt "Plan du cours Plan du cours I Aperçu antique : de la mythologie à la médecine. II La périodisation de la mort (Ph. Ariès). III Autres questions : Les signes."

Présentations similaires


Annonces Google