La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

13 Vers les docks où le poids et l'ennui Me courbent le dos _ Ils arrivent le ventre alourdi De fruits les bateaux _ Ils viennent du bout du monde Apportant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "13 Vers les docks où le poids et l'ennui Me courbent le dos _ Ils arrivent le ventre alourdi De fruits les bateaux _ Ils viennent du bout du monde Apportant."— Transcription de la présentation:

1

2 13 Vers les docks où le poids et l'ennui Me courbent le dos _ Ils arrivent le ventre alourdi De fruits les bateaux _ Ils viennent du bout du monde Apportant avec eux, Des idées vagabondes Aux reflets de ciels bleus, De mirages Traînant un parfum poivré De pays inconnus, et d'éternels étés Où l'on vit presque nus, Sur les plages Moi qui n'ai connu toute ma vie Que le ciel du nord _ J'aimerais débarbouiller ce gris En virant de bord Em-me-nez-moi au bout de la terre Emmenez-moi au pays des merveilles Il me semble que la misère Serait moins pénible au soleil Dans les bars à la tombée du jour Avec les marins Quand on parle de filles et d'amour Un verre à la main Je perds la notion des choses Et soudain ma pensée M'enlève et me dépose Un merveilleux été, Sur la grève Où je vois tendant les bras L'amour qui comme un fou Court au devant de moi Et je me pends au cou, De mon rêve Quand les bars ferment, que les marins Rejoignent leur bord Moi je rêve encore jusqu'au matin Debout sur le port Ref Un beau jour sur un rafiot craquant De la coque au pont Pour partir je travaillerais dans La soute à charbon Prenant la route qui mène A mes rêves d'enfant, Sur des îles lointaines Où rien n'est important, Que de vivre Où les filles alanguies Vous ravissent le cœur, En tressant m'a t'on dit De ces colliers de fleurs, Qui enivrent Je fuirais laissant là mon passé Sans aucun remords Sans bagage et le cœur libéré En chantant très fort Ref EMMENEZ-MOI Charles Aznavour Lam Sol Lam Mi7 Lam Sol Lam Mi7 Fa Sol Fa Sol Fa Do Fa Do Fa Sol Fa Mi7 Lam Sol Lam Mi7 Lam Sol Lam Lam Mi Lam Sol7 Do Sol7 Do Mi7 Lam Fa Mi7 Lam

3

4 14 Je m'souviens on avait des projets pour la terre pour les hommes comme la nature faire tomber les barrières, les murs, les vieux parapets d'Arthur fallait voir, imagine notre espoir on laissait nos cœurs au pouvoir des fleurs jasmin, lilas, c'étaient nos divisions nos soldats pour changer tout ça changer le monde changer les choses avec des bouquets de roses changer les femmes, changer les hommes avec des géraniums je m'souviens, on avait des chansons, des paroles comme des pétales et des corolles, qu'écoutait en rêvant la petite fille au tourne-disque folle le parfum, imagine le parfum l'Eden, le jardin, c'était pour demain, mais demain c'est pareil, le même désir veille là tout au fond des cœurs, tout changer en douceur changer les âmes changer les cœurs avec des bouquets de fleurs la guerre au vent, l'amour devant grâce à des fleurs des champs ah! sur la terre il y a des choses à faire pour les enfants, les gens, les éléphants ah! tant de choses à faire, moi pour te donner du cœur je t'envoie des fleurs tu verras qu'on aura des foulards, des chemises et que voici les couleurs vives et que même si l'amour est parti ce n'est que partie remise pour les couleurs, les accords, les parfums changer le vieux monde pour faire un jardin, tu verras tu verras le pouvoir des fleurs, y a une idée pop dans mon air changer le monde changer les choses avec des bouquets de roses changer les femmes, changer les hommes avec des géraniums changer les... Changer les cœurs... LE POUVOIR DES FLEURS L. Voulzy

5 1 8. Au bout de mes rêves 3. Aux Champs Elysées 22. Cendrillon 16. C'est quand le bonheur 19. Chanson des restos 7. Chante comme si tu devais mourir demain 19. Ding Ding Dong 13. Emmenez moi 3. Femme Libérée 6. Foule Sentimentale 27. Hallelujah (shreck) 12. Hakuna Matata 17. Il en faut peu pour être heureux 1. Il est libre Max 24. Il faut que tu respires 23. J'ai demandé à la lune 21. Jeune et Con 18. J't'emmene au vent 22. La bombe humaine 6. La maladie d'amour 8. La vie par procuration 18. L'aventurier 5. Le Bon Dieu sénervait 23. Le chemin 5. Le lion est mort ce soir 1.Le Matou 4. Le petit âne gris 14. Le pouvoir des fleurs 4. Les Comédiens 20. L'hymne de nos campagne 7. Love, c'était son nom 26. Ma philosophie 9. Mistral Gagnant LISTE DES CHANTS 11. Mon amant de St Jean 12. On ira tous au paradis 26. On s'attache 25. Parce qu'on vient de loin 10. Petite Marie 10. Sarbacane 11. Savoir Aimer 15. Tous les cris les SOS 16. Tout le bonheur du monde 21. Un autre monde C2. Bénissez son nom C10. Contres Vents et Marées C3. Debout resplendis (Jérusalem) C8. Fais du neuf aujourd'hui C2. Fraternel C4. Grandes et Merveilleuses C5. Jésus est le chemin C1. Le monde aura besoin de tout le monde C6. Le monde m'appelle C8. Marie, témoin dune espérance C4. Mon père je m'abandonne à toi C1. Ne rentrez pas chez vous comme avant C6. Ne sens tu pas claquer tes doigts C7. Ouvrez tous ces verrous fermes C5. Que vive mon âme C4. Venez chantons notre dieu C7. Vienne sur le monde C3. Viens mélanger tes couleurs C10.Viens un peu voir à coté NOM : PRENOM :

6 15 Comme un fou va jeter à la mer _ Des bouteilles vides et puis espère Qu'on pourra lire à travers S.O.S. écrit avec de l'air Pour te dire que je me sens seul Je dessine à l'encre vide Un désert _ Et je cours Je me raccroche à la vie Je me saoule avec le bruit Des corps qui m'entourent Comme des lianes nouées de tresses _ Sans comprendre la détresse Des mots que j'envoie Difficile d'appeler au secours Quand tant de drames nous oppressent Et les larmes nouées de stress Etouffent un peu plus les cris d'amour De ceux qui sont dans la faiblesse Et dans un dernier espoir Disparaissent Et je cours Je me raccroche à la vie Je me saoule avec le bruit Des corps qui m'entourent Comme des lianes nouées de tresses Sans comprendre la détresse Des mots que j'envoie Tous les cris les S.O.S. Partent dans les airs Dans l'eau laissent une trace Dont les écumes font la beauté Pris dans leur vaisseau de verre Les messages luttent Mais les vagues les ramènent En pierres d'étoile sur les rochers Et j'ai ramassé les bouts de verre J'ai recollé tous les morceaux Tout était clair comme de l'eau Contre le passé y a rien à faire Il faudrait changer les héros Dans un monde où le plus beau Reste à faire Et je cours Je me raccroche à la vie Je me saoule avec le bruit Des corps qui m'entourent Comme des lianes nouées de tresses Sans comprendre la détresse Des mots que j'envoie Tous les cris les S.O.S. Partent dans les airs Dans l'eau laissent une trace Dont les écumes font la beauté Pris dans leur vaisseau de verre Les messages luttent Mais les vagues les ramènent En pierres d'étoiles sur les rochers TOUS LES CRIS, LES SOS D. Balavoine Lam7 Fa Sol Mim Fa Lam Fa Sol Mim Fa Sol Do Sol Lam Fa Do Sol Fa Sol Fa Sol Do Sol Fa Rém Mi4 Mi Lam Fa Dol Mim7 Fa Rém Mi4 Mi Lam Fa Sol Mim Fa

7 2 IL EST LIBRE MAX Il met de la magie, mine de rien, dans tout ce qu'il fait Il a lsourire facile, même pour les imbéciles Il s'amuse bien, il n'tombe jamais dans les pièges Il n'se laisse pas étourdir par les néons des manèges Il vit sa vie sans s'occuper des grimaces Que font autour de lui les poissons dans la nasse Il est libre Max ! Il est libre Max ! Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler Il travaille un p'tit peu quand son corps est d'accord Pour lui faut pas s'en faire, il sait doser son effort Dans l'panier de crabes, il n'joue pas les homards Il n'cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare Il r'garde autour de lui avec les yeux de l'amour Avant qu't'aies rien pu dire, il t'aime déjà au départ Il n'fait pas de bruit, il n'joue pas du tambour Mais la statue de marbre lui sourit dans la cour Et bien sûr toutes les filles lui font les yeux de velours Lui, pour leur faire plaisir, il raconte des histoires Il les emmène par-delà les labours Chevaucher des licornes à la tombée du soir Comme il n'a pas d'argent pour faire le grand voyageur Il va parler souvent aux habitants de son cœur Qu'est-ce qu'ils s'racontent, c'est ça qu'il faudrait savoir Pour avoir comme lui autant d'amour dans le regard LE MATOU Lam Sol Fa Mi Tompson, le vieux fermier, a beaucoup d'ennuis. Il n'arrive pas à se débarrasser de son vieux gros chat gris. Peur mettre à la porte son chat, il a tenté n'importe quoi. Il l'a même posté au Canada et lui a dit "Tu resteras là!" Mais le matou revient le jour suivant, Le matou revient, il est toujours vivant. Tompson paie un petit gars pour assassiner le chat. L'enfant part à la pêche, l'animal dans les bras. Au milieu de la rivière, le canot a coulé. Le fermier apprend que l'enfant s'est noyé. Le voisin de Tompson commence à s'énerver, Il prend sa carabine et la bourre de T.N.T. Le fusil éclate, la ville est affolée, Une pluie de petits morceaux d'homme vient de tomber. Le fermier découragé envoie son chat chez le boucher Pour qu'il on fasse du hachis Parmentier. Le chat hurle et disparaît dans la machine. "De la viande poilue" est affiché sur la vitrine. Un fou s 'engage à partir on ballon Pour aller dans la lune déposer le chaton. A cours du voyage, le ballon a crevé. A l'autre bout du monde, un cadavre est retrouve. Cette fois-ci, on envoie le chat au Cap Kennedy. C'est dans une fusée à trois étages qu'il est parti. Le fermier saute de joie, car il n'a plus de soucis. Le lendemain matin - on l'appelle de Miami... Mim Do Ré Mim Mim Do Ré Mim Mim Do Ré Mim Mim Do Ré Mim

8 16 CEST QUAND LE BONHEUR ? Cali Je suis pendu à vos lèvres espérant le mot, espérant le oui qui sauverait ma vie je suis pendu au téléphone mais qu'y a-t-il de plus moche ? au téléphone, aphone qui sonne et personne qui ne décroche Je suis pendu à votre cou, dans le plus beau de mes rêves mais je ne me réveille jamais près de vous, et j'en crève je suis pendu sous vos fenêtres au pied de l'arbre peut-être demain la petite fleur qui va naître vous racontera mon chagrin c'est quand le bonheur ? {x8} Lam Rém Mi Lam je suis pendu à cet espoir que vous m'avez soldé je suis presque sur l'autre soir c'est moi que vous avez regardé je suis pendu par les pieds, tout rouge et le souffle coupé à chaque fois que le hasard me dépose devant votre nez Je suis pendu à la cravate dans mon costume croc macabé il parait que vous faiblissez devant les hommes bien habillés je suis tendu c'est aujourd'hui que je viens vous offrir ma vie peut-être oserais-je parler à quelqu'un d'autre qu'à mes pieds c'est quand le bonheur ? {x8} et puis ce goût amer est venu tapissé ma bouche je viens de conquérir son coeur mais c'est louche car qui ne peut ses vieux amours, c'est quand parle l'amour aussitôt qu'on le gagne, décidément c'est pas facile tous les jours c'est quand le bonheur ? {x8} TOUT LE BONHEUR DU MONDE Sinsemilia On vous souhaite tout le bonheur du monde Et que quelqu'un vous tende la main Que votre chemin évite les bombes Qu'il mène vers de calmes jardins. On vous souhaite tout le bonheur du monde Pour aujourd'hui comme pour demain Que votre soleil éclaircisse l'ombre Qu'il brille d'amour au quotidien. _ Puisque l'avenir vous appartient Puisqu'on n'contrôle pas votre destin Que votre envol est pour demain _ Comme tout c'qu'on a à vous offrir Ne saurait toujours vous suffire Dans cette liberté à venir _ Puisque on sera pas toujours là _ Comme on le fut aux premiers pas. 2 - Toute une vie s'offre devant vous Tant de rêves a vivre jusqu'au bout Sûrement plein de joie au rendez-vous Libre de faire vos propres choix De choisir qu'elle sera votre voie Et où celle-ci vous emmènera J'espère juste que vous prendrez le temps De profiter de chaque instant. Lam Rém Mi Lam Lam Fa Sol Lam Sol Lam Sib Rém Sol Lam Sib Rém Sib Rém Sib Rém

9 3 FEMME LIBEREE CAPO 1Fa#m7 Ré La Mi Elle est abonnée à "Marie-Claire" Dans L'Nouvel Ob's elle ne lit que Brétécher Le monde y a longtemps qu'elle fait plus semblant Elle achète "Match" en cachette c'est bien plus marrant Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile Etre une femme libérée, tu sais c'est pas si facile Au fond de son lit un macho s'endort Qui ne l'aimera pas plus loin que l'aurore Mais elle s'en fout, elle s'éclate quand même Et lui ronronne des tonnes de "je t'aime" refrain Sa première ride lui fait du souci Le reflet du miroir pèse sur sa vie Elle rentre son ventre à chaque fois qu'elle sort Même dans "Elle" ils disent qu'il faut faire un effort refrain Elle fume beaucoup elle a des avis sur tout Elle aime raconter qu'elle sait changer une roue Elle avoue son âge celui de ses enfants Et goûte même un p'tit joint de temps en temps LES CHAMPS ELYSEES Je mbaladais sur l'avenue, le coeur ouvert à l'inconnu, J'avais envie de dire "bonjour" a n'importe qui. N'importe qui, et ce fut toi, je t'ai dit n'importe quoi, Il suffisait de te parler pour t'apprivois-er. Aux Champs-Elysées, Aux Champs-Elysées, Au soleil, sous la pluie, A midi ou à minuit - Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées. Tu m'as dit: "J'ai rendez-vous Dans un sous-sol avec des fous Qui vivent la guitare à la main du soir au matin". Alors je t'ai accompagnée, On a chanté, On a dansé, Et l'on n'a même pas pensé à s'embrasser. Hier soir deux inconnus, et ce matin, sur l'avenue - Deux amoureux, tout étourdis par la longue nuit. Et de l'Étoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes, Tous les oiseaux du point du jour chantent l'amour. Sol Si7 Mim So7 Do Sol La7 Ré7 Sol Si7 Mim Sol7 Do Sol La7 Ré7 Sol Sol Si7 Mim Sol7 Do Sol La7 Ré Sol Si7 Mim Sol7 Do Sol La7 Ré7 Sol

10 17 [Baloo] Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux Il faut se satisfaire du nécessaire Un peu d'eau fraîche et de verdure Que nous prodigue la nature Quelques rayons de miel et de soleil. Je dors d'ordinaire sous les frondaisons Et toute la jungle est ma maison Toutes les abeilles de la forêt Butinent pour moi dans les bosquets Et quand je retourne un gros caillou Je sais trouver des fourmis dessous. - Essaye c'est bon, c'est doux, oh! Il en faut vraiment peu, très peu pour être heureux ! [Mowgli] - Mais oui ! [Baloo] Pour être heureux. Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux Chassez de votre esprit tous vos soucis Prenez la vie du bon côté Riez, sautez, dansez, chantez Et vous serez un ours très bien léché ! Cueillir une banane, oui, ça se fait sans astuce [Mowgli] - Aïe ! [Baloo] Mais c'est tout un drame Si c'est un cactus Si vous chipez des fruits sans épines Ce n'est pas la peine de faire attention Mais si le fruit de vos rapines Est tout plein d'épines C'est beaucoup moins bon ! - Alors petit, as-tu compris ? Il en faut vraiment peu, Très peu, pour être heureux ! [Mowgli] - Pour être heureux ? Pour être heureux ! (Séance de grattage) (Bain) [Baloo] Et tu verras qu' tout est résolu Lorsque l'on se passe Des choses superflues Alors tu ne t'en fais plus. Il en faut vraiment peu, très peu, pour être heureux. (Départ Baghera) [Baloo & Mowgli] Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux Chassez de votre esprit Tous vos soucis... Youpi Prenez la vie du bon côté Riez, sautez, dansez, chantez Et vous serez un ours très bien léché ! - Waouh ! Et vous serez un ours très bien léché. [Mowgli] Youpi ! IL EN FAUT PEU POUR ETRE HEUREUX Le livre de la Jungle

11 4 LES COMEDIENS C. Aznavour Viens voir les comédiens Voir les musiciens Voir les magiciens Qui arrivent x2 Les comédiens ont installé leurs tréteaux Ils ont dressé leur estrade Et tendu des calicots Les comédiens ont parcouru les faubourgs Ils ont donné la parade A grand renfort de tambour _ Devant l'église une roulotte peinte en vert _ Avec les chaises d'un théâtre à ciel ouvert Et derrière eux comme un cortège en folie Ils drainent tout le pays, les comédiens Si vous voulez voir confondus les coquins Dans une histoire un peu triste Où tout s'arrange à la fin Si vous aimez voir trembler les amoureux Vous lamenter sur Baptiste Ou rire avec les heureux Poussez la toile et entrez donc vous installer Sous les étoiles le rideau va se lever Quand les trois coups retentiront dans la nuit Ils vont renaître à la vie, les comédiens Les comédiens ont démonté leurs tréteaux Ils ont ôté leur estrade Et plié les calicots Ils laisseront au fond du coeur de chacun Un peu de la sérénade Et du bonheur d'Arlequin Demain matin quand le soleil va se lever Ils seront loin, et nous croirons avoir rêvé Mais pour l'instant ils traversent dans la nuit D'autres villages endormis, les comédiens LE PETIT ANE GRIS H. Auffray Ecoutez cette histoire, que l'on m'a racontée Du fond de ma mémoire, je vais vous la chanter Elle se passe en Provence, au milieu des moutons Dans le sud de la France, au pays des san-tons (bis) Quand il vint au domaine, y avait un beau troupeau Les étables étaient pleines de brebis et d'agneaux Marchant toujours en tête, aux premières lueurs Pour tirer sa charrette, il mettait tout son coeur (bis) Au temps des transhumances, il s'en allait heureux Remontant la Durance, honnête et courageux Mais un jour de Marseille, des messieurs sont venus La ferme était bien vieille, alors on l'a vendue (bis) Il resta au village, tout le monde l'aimait bien Vaillant malgré son âge, et malgré son chagrin Image d'évangile, vivant d'humilité Il se rendait utile auprès du cantonnier (bis) Cette vie honorable, un soir s'est terminée Dans le fond d'une étable, tout seul il s'est couché Pauvre bête de somme, il a fermé les yeux Abandonné des hommes il est mort sans adieu (bis) Mmmmmmmmmm... Cette chanson sans gloire, vous racontait la vie Vous racontait l'histoire d'un petit âne gris (bis) Mim Ré Mim Ré Mim Sol Ré Do Ré Mim Sol Ré Mim Sib Solm Mib Fa7 Sib Solm Mib Fa7 Sib Solm Mib Fa7 Sib Ré7 Solm Do7 Fa7 Sib Solm Mib6 Fa7 Sib

12 18 JTEMMENE AU VENT Louise Attaque CAPO IV Allez viens, j't'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens, et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel et pas artificiel je voudrais que tu te ramènes devant, que tu sois là de temps en temps et je voudrais que tu te rappelles notre amour est éternel je voudrais que tu m'appelles plus souvent, que tu prennes parfois les devants et je voudrais que tu te rappelles notre amour est éternel et pas artificiel je voudrais que tu sois celle que j'entends allez viens jemmène au dessus des gens, et je voudrais que tu te rappelles, notre amourette éternelle, artificielle... LAVENTURIER Indochine Egaré dans la vallée infernale Le héros s'appelle Bob Morane A la recherche de l'Ombre Jaune Le bandit s'appelle Mister Kali Jones Avec l'ami Bill Ballantine Sauvé de justesse des crocodiles Stop au trafic des Caraïbes Escale dans l'opération Nadawieb Le coeur tendre dans le lit de Miss Clark Prisonnière du Sultan de Jarawak En pleine terreur à Manicouagan Isolé dans la jungle birmane Emprisonnant les flibustiers L'ennemi est démasqué On a volé le collier de Civa Le Maradjah en répondra Et soudain surgit face au vent Le vrai héros de tous les temps Bob Morane contre tout chacal L'aventurier contre tout les guerrier Dérivant à bord du Sampang L'aventure au parfum d'Ylalang Son surnom, Samouraï du Soleil En démantelant le gang de l'Archipel L'otage des guerriers du Doc Xhatan Il s'en sortira toujours à temps Tel l'aventurier solitaire Bob Morane est le roi de la terre Lam Fa Do Ré4 Lam Fa Do Ré4 Mibm Sibm Réb Lab Mim Sol Mim Sol Lam Mim Ré Fa

13 5 LE BON DIEU SENERVAIT H. Auffray Le bon Dieu s'énervait dans son atelier Ça fait trois ans déjà que j'ai planté cet arbre Et j'ai beau l'arroser à longueur de journée Il pousse encore moins vite que ma barbe Pour faire un arbre, mon Dieu que c'est long! (x4) Le bon Dieu s'énervait dans son atelier Sur ce maudit baudet qui n'veut pas travailler Je n'arrive pas à le faire avancer Et encore moins à le faire reculer Pour faire un âne, mon Dieu que c'est long! (x4) Le bon Dieu s'énervait dans son atelier En regardant Adam marcher à quatre pattes Mais pourtant nom d'une pipe J'avais tout calculé Pour qu'il marche sur ses deux pieds Pour faire un homme, mon Dieu que c'est long! (x4) Le bon Dieu s'énervait dans son atelier En regardant ce monde qu'il avait fabriqué Ces gens se battent comme des chiffoniers Et j'n'peux plus dormir en paix Pour faire un monde, mon Dieu que c'est long! (x4) LE LION EST MORT CE SOIR H. Salvador Dans la jungle, terrible jungle Le lion est mort ce soir Et les hommes tranquille s'endorment Le lion est mort ce soir Tout est sage dans le village Le lion est mort ce soir Plus de rage, plus de carnage Le lion est mort ce soir L'indomptable, le redoutable Le lion est mort ce soir Viens ma belle, viens ma gazelle Le lion est mort ce soir Dans la jungle, terrible jungle Le lion est mort ce soir Dans la jungle, terrible jungle Le lion est mort ce soir Mi La Mi Si7 Mi Mi7 La Lam Mi Si7 Mi Sol Do Sol Ré7 Sol Do Sol Ré

14 19 CHANSON DES RESTOS JJ Goldman & Les Enfoirés Moi, je file un rancard, A ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas, Les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver, A manger et à boire A tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain, nos noms, peut-être grossiront la liste Aujourd'hui, on n'a plus le droit, Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid Dépassé le chacun pour soi Quand je pense à toi, je pense à moi Je te promets pas le grand soir Mais juste à manger et à boire Un peu de pain et de chaleur Dans les restos, les restos du cœur Autrefois on gardait toujours une place à table Une soupe, une chaise, un coin dans l'étable Aujourd'hui nos paupières et nos portes sont closes Les autres sont toujours, toujours en overdose {refrain} J'ai pas mauvaise conscience, ça m'empêche pas d'dormir Mais pour tout dire, ça gâche un peu l'goût d'mes plaisirs C'est pas vraiment ma faute si y en a qui ont faim Mais ça le deviendrait, si on n'y change rien J'ai pas de solution pour te changer la vie Mais si je peux t'aider quelques heures, allons-y Y a bien d'autres misères, trop pour un inventaire Mais ça se passe ici, ici et aujourd'hui DING DING DONG Les Rita Mitsouko Le jour se lève et j'irais bien chanter Avec le merle d'à côté Déjà les étourneaux volent là-haut Merveilleux nuage d'oiseaux Oh mon amour la belle heure pour s'aimer L'aurore dans mon corps fait couler la rosée Le ciel est clair et l'air encore frais Par la fenêtre ouverte, triomphe l'été Ding ding dong _ Ringing at your bell _ Ding ding dong _ _ _ Le jour se lève, j'irais bien danser Avec les feuilles du peuplier La lune pâle traine encore un peu Regarde la, elle ferme les yeux Oh mon amour, la belle heure pour s'aimer L'aurore te rend fort, fait couler ta rosée Le ciel est clair et l'air encore frais Par la fenêtre ouverte triomphe l'été Ding ding dong Ringing at your bell Ding ding dong Rém Fa Do Sib Rém Fa Do Sol Rém Do Sib

15 6 FOULE SENTIMENTALE A. Souchon Oh la la la vie en rose, Le rose qu'on nous propose D'avoir les quantités d'choses, Qui donnent envie d'autre chose Aïe, on nous fait croire, que le bonheur c'est d'avoir De l'avoir plein nos armoires, Dérisions de nous dérisoires car Foule sentimentale, on a soif d'idéal Attirée par les étoiles, les voiles, que des choses pas commerciales Foule sentimentale Il faut voir comme on nous parle Comme on nous parle Il se dégage, De ces cartons d'emballage Des gens lavés, hors d'usage, Et tristes et sans aucun avantage On nous inflige, des désirs qui nous affligent On nous prend faut pas déconner dès qu'on est né Pour des cons alors qu'on est Refrain On nous Claudia Schieffer, on nous Paul-Loup Sulitzer Oh le mal qu'on peut nous faire et qui ravagea la moukère Du ciel dévale, un désir qui nous emballe Pour demain nos enfants pâles Un mieux, un rêve, un cheval Refrain LA MALADIE DAMOUR M. Sardou CAPO 1 Elle court, elle court, La maladie d'amour, Dans le coeur des enfants De sept à soixante-dix-sept ans. _ Elle chante, elle chante, La rivière insolente Qui unit dans son lit Les cheveux blonds, les cheveux gris _. Elle fait chanter les hommes _ Et s'agrandir le monde, Elle fait parfois souffrir tout le long d'une v-ie; Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre, Mais le plus douloureux c'est quand on en guérit. REFRAIN Elle surprend l'écolière sur le banc d'une classe Par le charme innocent d'un professeur d'anglais; Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe Et qui n'oubliera plus ce parfum qui volait. REFRAIN (bis) Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde, Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Ré La Sim Fa#m Sol Ré Mi7 La La7 Ré La Sim Fa#m Sol Ré La Sol Ré La Sim Fa#m Sol Ré Fa La La7

16 20 Si tu es né dans une cité HLM Je te dédicace ce poème En espérant qu'au fond de tes yeux ternes Tu puisses y voir un petit brin d'herbe Eh les mans faut faire la part des choses Il est grand temps de faire une pause De troquer cette vie morose_ Contre le parfum d'une rose _ C'est l'hymne de nos campagnes _ De nos rivières, de nos montagnes De la vie man, du monde animal Crie-le bien fort, use tes cordes vocales! Pas de boulot, pas de diplômes Partout la même odeur de zone Plus rien n'agite tes neurones Pas même le shit que tu mets dans tes cônes Va voir ailleur, rien ne te retient Va vite faire quelque chose de tes mains Ne te retourne pas ici tu n'as rien Et sois le premier à chanter ce refrain {Refrain} Assieds-toi près d'une rivière Ecoute le coulis de l'eau sur la terre Dis-toi qu'au bout, hé ! il y a la mer Et que ça, ça n'a rien d'éphémère Tu comprendras alors que tu n'es rien Comme celui avant toi, comme celui qui vient Que le liquide qui coule dans tes mains Te servira à vivre jusqu'à demain matin! {Refrain} Assieds-toi près d'un vieux chêne Et compare le à la race humaine L'oxygène et l'ombre qu'il t'amène Mérite-t-il les coups de hache qui le saigne ? Lève la tête, regarde ces feuilles Tu verras peut-être un écureuil Qui te regarde de tout son orgueuil Sa maison est là, tu es sur le seuil... {Refrain} Peut-être que je parle pour ne rien dire Que quand tu m'écoutes tu as envie de rire Mais si le béton est ton avenir Dis-toi que c'est la forêt qui fait que tu respires J'aimerais pour tous les animaux Que tu captes le message de mes mots Car un lopin de terre, une tige de roseau Servira la croissance de tes marmots LHYMNE DE NOS CAMPAGNES Tryo Rém Sib La Rém Sib La Rém Sib La Rém Sib La

17 7 CHANTE LA VIE CHANTE M. Fugain Chante la vie chante Comme si tu devais mourir demain _ Comme si plus rien n'avait d'importance Chante, oui chante Aime la vie aime Comm' un voyou comm' un fou comm' un chien_ _ Comme si c'était ta dernière chance Chante, oui chante _ Tu peux partir quand tu veux _ _ Et tu peux dormir où tu veux _ _ Rêver d'une fille, Prendre la Bastille Ou claquer ton fric au jeu Mais n'oublie pas. Chante la vie chante Comme si tu devais mourir demain Chante comme si plus rien n'avait d'importance Chante, oui chante Fête fais la fête Pour un amour un ami ou un rien Pour oublier qu'il pleut sur tes vacances Chante oui chante Et tu verras que c'est bon De laisser tomber sa raison Sors par les fenêtres Marche sur la tête Pour changer les traditions Mais n'oublie pas. Chante la vie chante comme si tu devais mourir demain Chante comme si plus rien n'avait d'importance Chante, oui chante La la la.... LOVE Love, c'était son nom _ Love, un vagabond Qui vivait de soleil D'espace et de chansons Il est venu chez nous Guitare en bandoulière Venant d'on ne sait où Il parcourait la terre. Et dans ses longs cheveux Le vent semblait chanter Tout au fond de ses yeux Chantait la liberté Il écoutait le vent Les fleurs et les rivières Jouait comme un enfant Parlait a la lumière Il partageait ses rires Ses rêves et ses pensées Et dans chaque sourire Dansait la liberté Il est parti un jour Nul ne sait ou il est Au pays de l'amour Tu peux le rencontrer Mais dans notre maison Il aura la hisse, avec cette chanson Un peu de liberté Rém Solm Do Fa La7 Rém Rém Solm Do Fa La7 Rém La7 Rém Dom7 Fam Sib6 MibM7 LabM7 Lam7 Ré7 Sol Dom Dom7 Fam Sib6 MibM7 LabM7 La#m7 Ré7 Sol Dom Fam7 Sib7 MibM7 Fam7 Sib7 MibM7 Ré7 Solm Ré7 Sol7

18 21 JEUNE ET CON D. Saez _ Encore un jour se lève sur la planète France Et je sors doucement de mes rêves, je rentre dans la danse Comme toujours, il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, Je me suis encore couché trop tard. Je me suis rendu sourd, encore... Encore une soirée, où la jeunesse France, Encore, elle va bien s'amuser puisqu'ici rien n'a de sens. Alors, on va danser, faire semblant d'être heureux, Pour aller gentillement se coucher mais demain rien n'ira mieux... Puisqu'on est jeune et con, puisqu'ils sont vieux et fous. Puisque les hommes crèvent sous les ponts et ce monde s'en fout. Puisqu'on est que des pions contents d'être à genoux, puisque je sais qu'un jour nous gagnerons à devenir fous... Devenir fous. Encore un jour se lève sur la planète france, mais j'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours, il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour mais je sais qu'on est quelques miliards à chercher l'amour, encore. Encore une soirée où la jeunesse france, encore, elle va bien s'amuser, dans cet état d'urgence. Alors elle va danser, faire sembler d'exister. Qui sais, si on ferme les yeux, on vivra vieux. Puisqu'on est jeune et con, puisqu'ils sont vieux et fous. Puisque les hommes crèvent sous les ponts et ce monde s'en fous. Puisqu'on est que des pions, contents d'être à genoux, puisque je sais qu'un jour nous nous aimerons comme des fous... Encore un jour se lève sur la planète france mais j'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours, il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour et je sais qu'on est quelques miliards... À chercher l'amour. UN AUTRE MONDE Téléphone Je rêvais d'un autre monde Où la terre serait ronde Où la lune serait blonde Et la vie serait féconde Je dormais à poings fermés Je ne voyais plus en pieds Je rêvais réalité Ma réalité Je rêvais d'une autre terre Qui resterait un mystère Une terre moins terre à terre Oui je voulais tout foutre en l'air Je marchais les yeux fermés Je ne voyais plus mais pieds Je rêvais réalité Ma réalité m'a alité Oui je rêvais de notre monde Et la terre est bien ronde Et la lune est si blonde Ce soir dansent les ombres du monde A la rêver immobile Elle m'a trouvé bien futile Mais quand bouger l'a faite tourner Ma réalité m'a pardonné Mim Do Sol Ré Mim Do Sol Ré Mim Do Sol Ré Mim Do Sol Ré Mim Do Sol Ré Mim Do Sol Ré Mim

19 8 LA VIE PAR PROCURATION JJ Goldman Elle met du vieux pain _ sur son balcon Pour _ attirer les moineaux les pigeons Elle vit sa vie par procuration _Devant son poste de télévision _ _ Lever sans réveil, avec le soleil Sans bruit, sans angoisse, la journée se passe Repasser, poussière, y a toujours à faire _ Repas solitaire, en point de repère La maison si nette, qu'elle en est suspecte Comme tous ces endroits où l'on ne vit pas Les êtres ont cédés, perdu la bagarre Les choses ont gagné, c'est leur territoire Le temps qui nous casse, ne la change pas Les vivants se fanent, mais les ombres pas _ Tout va, tout fonctionne, sans but sans pourquoi D'hiver en automne, ni fièvre ni froid _ _ Refrain Elle apprend dans la presse à scandale La vie des autres qui s'étale _ _ Mais finalement de moins pire en banal _ Elle finira par trouver ça normal _ Elle met du vieux pain sur son balcon Pour attirer les moineaux les pigeons AU BOUT DE MES REVES JJ Goldman _ Et même si le temps presse _ _ _ Même s'il est un peu court _ _ _ Si les années qu'on me laisse _ _ _ Ne sont que minutes et jours_ _ Et même si l'on m'arrête, Ou s'il faut briser des murs En soufflant dans des trompettes, Ou à force de murmures _ J'irai au bout de mes rêves, _ Tout au bout de mes rêves J'irai au bout de mes rêves, Où la raison s'achè-ve Tout au bout de mes rêves _ _ J'irai au bout de mes rêves, _ Tout au bout de mes rêves Où la raison s'achè-ve Tout au bout de mes rêves _ Et même s'il faut partir, Changer de terre ou de trace S'il faut chercher dans l'exil, L'empreinte de mon espace Et même si les tempêtes, Les dieux mauvais, les courants Nous feront courber la tête, Plier genoux sous le vent Et même si tu me laisses, Au creux d'un mauvais détour En ces moments où l'on teste, La force de nos amours Je garderai la blessure, Au fond de moi, tout au fond Mais au-dessus je te jure, Que j'effacerai ton nom. Rém Do Sib Lam Solm Lam7 Rém Rém Do Sib Lam Solm La7 Rém Solm Do Rém Solm Rém Sib Solm Sol4 Solm Rém La 4/7 La Sib Fa Solm Rém Fa Sib Fa Solm La4 La Rém Do Fa So Solm Rém Do Sib Rém La Rém Do Sib Solm La Rém Mi La Si7 Mi La Si7 La Si7 Mi La Si7 Mi La Si7 Do#m Do7 La Si7 Mi La Si7 Mi La Si7 Do#m Sol#m La Si7 Mi

20 22 CENDRILLON Téléphone Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps dans son palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite his-toire __ __ __ Do#m Ré La Do#m Fa#m Ré Cendrillon pour ses trente ans est la plus triste des mamans Son bel amant a foutu l'camp avec la belle au bois dormant Elle a vu cent chevaux blanc Loin d'elle emmener ses enfants elle commence à boire A traîner dans les bars Emmitouflée dans son cafard Maintenant elle fait le trottoir Elle part, jolie petite histoire (2x) Dix ans de cette vie ont suffit a la changer en junkie Et dans un sommeil infini cendrillon voit finir sa vie Les lumières dansent dans son ambulance Mais elle tue sa dernière chance Tout ça n'a plus d'importance Elle part fin de l'histoire Notre père qui êtes si vieux As-tu vraiment fais de ton mieux Car sur la terre et dans les cieux Tes anges n'aiment pas devenir vieux LA BOMBE HUMAINE Téléphone Je veux vous parler de l'arme de demain Enfantée du monde elle en sera la fin Je veux vous parler de moi, de vous Je vois a l'intérieur Des images, des couleurs Qui ne sont pas a moi qui parfois me font peur Sensations qui peuvent me rendre fou Nos sens sont nos fils nous pauvres marionnettes Nos sens sont le chemin qui mène droit a nos têtes La bombe humaine tu la tiens dans ta main Tu as l'détonateur Juste a cote du cœur La bombe humaine c'est toi elle t'appartient Si tu laisses quelqu'un prendre en main ton destin C'est la fin, la fin Mon père ne dort plus sans prendre ses calmants Maman ne travaille plus sans ses excitants Quelqu'un leur vend de quoi tenir le coup Je suis un électron bombarde de protons Le rythme de la ville C'est ça mon vrai patron Je suis charge d'électricité Si par malheur au cœur de l'accélérateur J'rencontre une particule qui m'mette de sale humeur Oh, faudrait pas que j'me laisse aller Faudrait pas que j'me laisse aller, non La bombe humaine tu la tiens dans ta main Tu as l'détonateur juste a cote du coeur La bombe humaine, c'est toi elle t'appartient Si tu laisses quelqu'un prendre en main ton destin C'est la fin Fin… La Do#m Fa#m Ré La Do#m Fa#m Ré Sol La Mi Fa#m Sim Ré La Do#m Fa#m La Do#m Fa#m Ré La Do#m Fa#m Ré La

21 9 Ah m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi Et regarder les gens tant qu'y en a Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra En serrant dans ma main tes p'tits doigts Pis donner à bouffer a des pigeons idiots Leur filer des coups d'pied pour de faux Et entendre ton rire qui lézarde les murs Qui sait surtout guérir mes blessures Te raconter un peu comment j'étais mino Les bombecs fabuleux _ qu'on piquait chez l'marchand Car-en-sac et minthos caramels à un franc _ Et les mistral gagnants Ah marcher sous la pluie cinq minutes avec toi Et regarder la vie tant qu'y en a Te raconter la Terre En te bouffant des yeux Te parler de ta mèreUn p'tit peu Et sauter dans les flaques Pour la faire râler Bousiller nos godasses Et s'marrer Et entendre ton rire comme on entend la mer S'arrêter repartir en arrière Te raconter surtout les carambars d'antan Et et les coco-boërs et les vrais roudoudous Qui nous coupaient les lèvres et nous niquaient les dents Et les mistral gagnants Ah m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi Regarder le soleil qui s'en va Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fous Te dire que les méchants c'est pas nous Que si moi je suis barge ce n'est que de tes yeux Car ils ont l'avantage d'être deux Et entendre ton rire s'envoler aussi haut Que s'envolent les cris des oiseaux Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie Et l'aimer même si le temps est assassin Et emporte avec lui les rires des enfants Et les mistral gagnants Et les mistral gagnants MISTRAL GAGNANT Renaud Sim Mim La Ré Sim Mim La Ré Sol Fa# Sim Sol Fa# Sim La Sol

22 23 LE CHEMIN Kyo Regarde-toi assise dans l'ombre A la lueur de nos mensonges__ Une main glacée jusqu'à l'ongle __ __ Regarde toi à l'autre pôle Fermer les yeux sur ce qui nous ronge On a changé à la longue On a parcouru les chemins On a tenu la distance __ Et je te hais de tout mon corps Mais je t'adore __ On a parcouru les chemins On a souffert en silence Et je te hais de tout mon corps Mais je t'adore encore Je vis dans une maison de verre A moitié rempli de ton eau Sans s'arrêter le niveau monte Je suis le fantôme qui s'égare Je suis étranger à ton coeur Seulement regarde comme on est seul Refrain 4x JAI DEMANDE A LA LUNE Indochine Intro – La Mi Fa#m _ Jai demandé à la lune _ Et le soleil ne le sait pas _ Je lui ai montré mes brûlures _ Et la lune sest moquée de moi Et comme le ciel navait pas fière allure Et que je ne guérissais pas Je me suis dit quelle infortune Et la lune sest moquée de moi Jai demandé à la lune Si tu voulais encore de moi Elle ma dit "jai pas lhabitude De moccuper des cas comme ça" Et toi et moi On était tellement sûr Et on se disait quelques fois Que cétait juste une aventure Et que ça ne durerait pas _ Je nai pas grand chose à te dire _ Et pas grand chose pour te faire rire _ Car jimagine toujours le pire _ Et le meilleur me fait souffrir (reprise couplet 2) La Mi Fa#m La mi Fa#m Sim Fa#m Do#m Mi Rém Lam Rém Lam Do Sol Do Sol Lam Fa Do Mi Do Sol Lam Mim Do Sol Lam Fa

23 10 PETITE MARIE F. Cabrel Petite Marie, je parle de toi, parce qu'avec ta petite voix Tes petites manies, tu as versé sur ma vie Des milliers de roses Petite furie, je me bats pour toi Pour que dans dix mille ans de ça On se retrouve à l'abri, sous un ciel aussi joli Que des milliers de roses REFRAIN: Je viens du ciel et les étoiles entre elles ne parlent que de toi D'un musicien qui fait jouer ses mains Sur un morceau de bois De leur amour plus bleu que le ciel autour Petite Marie, je t'attends transi ssus une tuile de ton toit Le vent de la nuit froide me renvoie la ballade Que j'avais écrite pour toi Petite furie, tu dis que la vie c'est une bague à chaque doigt Au soleil de Floride, moi mes poches sont vides Et mes yeux pleurent de froid REFRAIN Dans la pénombre de ta rue, Petite Marie, m'entends-tu? Je n'attends plus que toi pour partir... (bis) SARBACANE F. Cabrel On croyait savoir tout sur l'amour Depuis toujours, Nos corps par cœur et nos cœurs au chaud Dans le velours, Et puis te voilà bout de femme, Comme soufflée d'une sarbacane. La ciel a même un autre éclat, Depuis toi. Les hommes poursuivent ce temps Qui court depuis toujours, Voilà que t'arrives Et que tout s'éclaire sur mon parcours, Pendue à mon cou comme une liane, Comme le roseau de la sarbacane. Le ciel s'est ouvert par endroits, Depuis toi. Pas besoin de phrases ni de longs discours, Ça change tout dedans, ça change tout autour. Finis les matins paupières en panne, Lourdes comme les bouteilles de butane, J'ai presque plus ma tête à moi, Depuis toi. Pas besoin de faire de trop longs discours, Ça change tout dedans, ça change tout autour, Pourvu que jamais tu ne t'éloignes, Plus loin qu'un jet de sarbacane, J'ai presque plus ma tête à moi, Depuis toi. Alors te voilà bout de femme, Comme soufflée d'une sarbacane. Le ciel s'est ouvert par endroits, Depuis toi. Oh depuis toi...

24 24 Approche-toi petit, écoute-moi gamin Je vais te raconter l'histoire de l'être humain Au début y'avait rien au début c'était bien La nature avançait y'avait pas de chemin Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers Des coups de pied dans la gueule pour se faire respecter Des routes à sens unique il s'est mis à tracer Des fleches dans la plaine se sont multipliés Et tous les événements se sont vus maitriser En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière On a même commencé à polluer les déserts Il faut que tu respires Et ça c'est rien de le dire Tu vas pas mourir de rire Et c'est pas rien de le dire D'ici quelques années on aura bouffé la feuille Et tes petits enfants ils n'auront plus qu'un oeil En plein milieu du front ils te demanderont Pourquoi toi t'en as deux et tu passeras pour un con Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça T'auras beau te defendre leur expliquer tout bas C'est pas ma faute à moi c'est la faute aux anciens Mais y'auraplus personne pour te laver les mains Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés Y'avait des animaux partout dans la forêt Au début du printemps les oiseaux revenaient Il faut que tu respires Et ça c'est rien de le dire Tu vas pas mourir de rire Et c'est pas rien de le dire Il faut que tu respires C'est demain que tout empire Tu vas pas mourir de rire Et c'est pas rien de le dire Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves Quelque part assassin ici bien incapable De regarder les arbres sans se sentir coupable A moitié défroqué cent pour cent misérable Alors voilà petit l'histoire de l'être humain C'est pas joli joli et j'connais pas la fin T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin Il faut que tu respires Et ça c'est rien de le dire Tu vas pas mourir de rire Et c'est pas rien de le dire Il faut que tu respires C'est demain que tout empire Tu vas pas mourir de rire Et ça c'est rien de le dire Il faut que tu respires Il faut que tu respires IL FAUT QUE TU RESPIRES Mickey 3D

25 11 MON AMANT DE SAINT JEAN Je ne sais pourquoi j'allais danser, A Saint-Jean au musette, Mais quand un gars m'a pris un baiser, J'ai frissonné, j'étais chipée Comment ne pas perdre la tête, Serrée par des bras audacieux Car l'on croit toujours, Aux doux mots d'amour Quand ils sont dits avec les yeux Moi qui l'aimais tant, Je le trouvais le plus beau de Saint-Jean, Je restais grisée, Sans volonté Sous ses baisers. Sans plus réfléchir, je lui donnais, Le meilleur de mon être Beau parleur chaque fois qu'il mentait, Je le savais, mais je l'aimais. Refrain Mais hélas, à Saint-Jean comme ailleurs Un serment n'est qu'un leurre J'étais folle de croire au bonheur, Et de vouloir garder son cœur. Comment ne pas perdre la tête, Serrée par des bras audacieux Car l'on croit toujours Aux doux mots d'amour Quand ils sont dits avec les yeux Moi qui l'aimais tant, Mon bel amour, mon amant de Saint-Jean, Il ne m'aime plus, C'est du passé N'en parlons plus. SAVOIR AIMER F. Pagny Savoir sourire, À une inconnue qui passe, N'en garder aucune trace, Sinon celle du plaisir Savoir aimer, Sans rien attendre en retour, Ni égard, ni grand amour, Pas même l'espoir d'être aimé, Mais savoir donner, Donner sans reprendre, Ne rien faire qu'apprendre Apprendre à aimer, Aimer sans attendre, Aimer à tout prendre, Apprendre à sourire, Rien que pour le geste, Sans vouloir le reste Et apprendre à Vivre Et s'en aller. Savoir attendre, Goûter à ce plein bonheur Qu'on vous donne comme par erreur, Tant on ne l'attendait plus. Se voir y croire, pour tromper la peur du vide Ancrée comme autant de rides, Qui ternissent les miroirs {Refrain} Savoir souffrir En silence, sans murmure, Ni défense ni armure Souffrir à vouloir mourir Et se relever Comme on renaît de ses cendres, Avec tant d'amour à revendre Qu'on tire un trait sur le passé. {Refrain} Apprendre à rêver À rêver pour deux, Rien qu'en fermant les yeux, Et savoir donner Donner sans rature Ni demi-mesure Apprendre à rester. Vouloir jusqu'au bout Rester malgré tout, Apprendre à aimer, Et s'en aller, Et s'en aller...

26 25 Nous sommes nos propres pères__ Si jeunes et pourtant si vieux, ça me fait penser,__ tu sais __ Nous sommes nos propres mères__ Si jeunes et si sérieux, mais ça va changer __ __ __ On passe le temps à faire des plans pour le lendemain Pendant que le beau temps passe et nous laisse vide et incertain On perd trop de temps à suer et s'écorcher les mains A quoi ça sert si on n'est pas sûr de voir demain A rien Alors on vit chaque jour comme le dernier (Pada pa pa) Et vous feriez pareil si seulement vous saviez (Pada pa pa) Combien de fois la fin du monde nous a frôlés (Oh oh) Alors on vit chaque jour comme le dernier Parce qu'on vient de loin Quand les temps sont durs, On se dit : "Pire que notre histoire n'existe pas" Et quand l'hiver perdure, On se dit simplement que la chaleur nous reviendra Et c'est facile comme ça, Jour après jour On voit combien tout est éphèmere, Alors même en amour, J'aimerai chaque reine, Comme si c'était la dernière L'air est trop lourd Quand on ne vit que sur des prières Moi je savoure chaque instant Bien avant que s'éteigne la lumière {Refrain} Jour après jour On voit combien tout est éphémère Alors vivons pendant qu'on peut encore le faire Mes chers {Refrain} PARCE QUON VIENT DE LOIN Corneille Sim Sol Mim La Sim Sol Mim La Sim Sol Mim La Sim Sol Mil La Sim Sol Mim La Sim Sol Mim La Sim Sol Mim La Fa#m Sol La Sim Sol Mim La Sim Sol Mim La Ré Sim Sol La Sim Sol Mim La Sim

27 12 ON IRA TOUS AU PARADIS M. Polnareff On ira tous au paradis mêm' moi Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira Tout' les bonn' sœurs et tous les voleurs Tout' les brebis et tous les bandits On ira tous au pa-radis On ira tous au paradis mêm' moi Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira Avec les saints et les assassins Les femmes du monde et puis les putains On ira tous au paradis Ne crois pas ce que les gens disent C'est ton cœur qui est la seule église Laisse un peu de vague à ton âme N'aie pas peur de la couleur des flammes de l'enfer On ira tous au paradis, mêm' moi Qu'on croie en Dieu ou qu'on n'y croie pas, on ira... Qu'on ait fait le bien ou bien le mal On sera tous invités au bal On ira tous au paradis On ira tous au paradis, mêm' moi Qu'on croie en Dieu ou qu'on n'y croie pas, on ira Avec les chrétiens, avec les païens Et même les chiens et même les requins On ira tous au paradis On ira tous au paradis, mêm' moi, Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira Tout' les bonnes sœurs et tous les voleurs Tout' les brebis et tous les bandits On ira tous au paradis HAKUNA MATATA Le Roi Lion Hakuna Matata, Mais quelle phrase magnifique ! Hakuna Matata, Quel chant fantastique ! Ces mots signifient Que tu vivras ta vie, Sans aucun souci, Philosophie Hakuna Matata Ce très jeune phacochère J'étais jeune et phacochère Bel organe, Merci ! Un jour, quelle horreur Il comprit que son odeur Au lieu de sentir la fleur Soulevait les coeurs. Oui y'a dans tout cochonvUn poète qui sommeille. Quel martyr Quand personne Peut plus vous sentir ! Disgrâce infâme Parfum d'infâmevInonde mon âme Oh ! Ça pue le dramevJe déclenche une tempête Pitié, arrête ! Chaque fois que je... Non Pumbaa, pas devant les enfants ! Oh ! Pardon ! Hakuna Matata, Mais quelle phrase magnifique ! Hakuna Matata, Quel chant fantastique ! Ces mots signifient Que tu vivras ta vie, Sans aucun souci...Philosophie... Hakuna Matata ! Hakuna Matata, Hakuna Matata, Hakuna Matata, Ces mots signifient Que tu vivras ta vie, Sans aucun souci, Philosophie Hakuna Matata ! Ré Sol Do Ré Sol Do Ré Sol Ré Sol Ré Sol Do La Ré Sol Do Ré Sol Do Ré Mim Fa#m Sol Sim Mim Do La

28 26 MA PHILOSOPHIE Amel Bent Je n'ai qu'une philosophie, Être acceptée comme je suis Malgré tout ce qu'on me dit, Je reste le poing levé Pour le meilleur comme le pire, Je suis métisse mais pas martyre J'avance le coeur léger, Mais toujours le poing levé Lever la tête, bomber le torse, Sans cesse redoubler d'efforts La vie ne m'en laisse pas le choix, Je suis l'as qui bat le roi Malgré nos peines, nos différences Et toutes ces injures incessantes Moi je lèverai le poing Encore plus haut, encore plus loin Viser la Lune, Ça me fait pas peur Même à l'usure, J'y crois encore et en coeur Des sacrifices, S'il le faut j'en ferai J'en ai déjà fait, Mais toujours le poing levé Je ne suis pas comme toutes ces filles, Qu'on dévisage, qu'on déshabille Moi j'ai des formes et des rondeurs Ça sert à réchauffer les coeurs Fille d'un quartier populaire J'y ai appris à être fière Bien plus d'amour que de misère Bien plus de coeur que de pierre Je n'ai qu'une philosophie, Être acceptée comme je suis Avec la force et le sourire, Le poing levé vers l'avenir Lever la tête, bomber le torse, Sans cesse redoubler d'efforts La vie ne m'en laisse pas le choix, Je suis l'as qui bat le roi { Refrain, x3} ON SATTACHE C. Maé CAPO 1 _ J'ai pas le style, Pourtant pas hostile_ Mais c'est pas pour moi le costard uniforme J'ai pas l'intégrale, Du gendre idéal J'aurai toujours l'impression qu'on m'espionne Pourtant pas contre l'amour Je s'rais même plutôt pour Mais c'est pas pour autant qu'il faut Qu'on s'attache et qu'on s'empoisonne Avec une flèche qui nous illusionne Faut pas qu'on s'attache et qu'on s'emprisonne Mais rien n'empêche que l'on s'abandonne Non! D'un chef de file, J'en ai pas l'profil Mais sur l'oreiller j'aime pas qu'on me questionne Je suis pas James Bond, Entouré de belles blondes - non non non J'envie même pas les hommes qui papillonnent Pourtant pas contre l'amour J'attends plutôt mon tour Refrain On laisse rien, Le quotidien ça me tue, ça me tient, ça me fait mal – ça me fait mal Rien de plus normal, Mais tu t'enfiles, Dans le fil Il faut pas que tu dépasses A chaque fois que tu resquilles Mais t'es qui ? T'es pas normal Refrain x2 Ré La Mim Sol Ré La Mim Sol Ré La Mim Sol Ré La Mim La Ré La Mim La Ré La Mim La Ré La Sol

29

30 27 I've heard there was a secret chord That David played, and it pleased the Lord But you don't really care for music, do you? It goes like this The fourth, the fifth The minor fall, the major lift The baffled king composing Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Your faith was strong but you needed proof You saw her bathing on the roof Her beauty and the moonlight overthrew you She tied you To a kitchen chair She broke your throne, and she cut your hair And from your lips she drew the Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Maybe I've been here before I know this room, I've walked this floor I used to live alone before I knew you I've seen your flag on the marble arch love is not a victory march Its a cold and its a broken hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah HALLELUJAH Rufus Wainwright There was a time you'd let me know What's real and going on below But now you never show it to me do you? Remember when I moved in you? The holy dark was moving too And every breath we drew was hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Maybe there's a God above And all I ever learned from love was how to shoot at someone who outdrew you Its not a cry you can hear at night Its not somebody who's seen the light Its a cold and its a broken hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah Hallelujah, Hallelujah

31 28

32

33 Aumônerie dHerblay Frat de Lourdes au 27 avril 2008 Nom : Prénom :

34 C5 QUE VIVE MON AME A TE LOUER Que vive mon âme à te louer ! tu as posé une lampe, une lumière sur ma route, ta parole, Seigneur (bis) Heureux ceux qui marchent dans tes voies, Seigneur ! De tout mon coeur, je veux garder ta parole. Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie ! Heureux ceux qui veulent faire ta volonté ! Je cours sans peur sur la voie de tes préceptes, et mes lèvres publient ta vérité. Heureux ceux qui suivent tes commandements ! Oui, plus que lor, que lor fin, jaime ta loi, plus douce que le miel est ta promesse. Heureux ceux qui méditent sur la sagesse ! Vivifie-moi, apprends-moi tes volontés. Dès laube de ta joie tu mas comblé. JESUS EST LE CHEMIN Jésus est le chemin qui nous mène droit vers le père, C'est lui qui est la Vérité, il est la Vie ! Jamais homme n'a parlé ainsi que celui-là, Non personne ne peut faire les signes qu'il accomplit, Dieu est avec lui ! Jean-Baptiste nous a dit : « Voici l'Agneau de Dieu » Car c'est lui que le père a marqué de son sceau, Venez et voyez ! Celui qui croit en moi a la vie éternelle, Qui me suit marchera, non pas dans les ténèbres Mais dans la lumière ! En gardant ma parole vous serez mes disciples Alors vous connaîtrez vraiment la vérité Qui vous rendra libres. Qui ne prend pas sa croix ne peut suivre mes pas, Mais qui perdra sa vie pour moi, la sauvera. Marchez à ma suite ! Mon Royaume nest pas de ce monde ici-bas Je suis Roi, et quiconque est de la vérité, Ecoute ma voix. A nouveau je viendrai, vous prendrai avec moi, Et du lieu où je vais vous savez le chemin, Ayez foi en moi. De son sein couleront, oui des fleuves deaux vives Recevez lEsprit Saint pour être dans le monde, Témoins de lamour ! Solm Mib Fa Sib Ré7 Solm Fa Sib Ré7 Solm Rém Mib Fa Sib Solm Rém Mib Fa Sib (Dom) Rém7 Solm

35

36 C6 LE MONDE MAPPELLE Le monde mappelle ! Le monde mattend ! La vie est si belle, je ne veux pas perdre mon temps. 1 – Il faut que jaille voir ailleurs dautres cieux et dautres lieux, Et sil ny a pas de chemin je saurai bien tracer le mien, Je pars oui mais je noublie rien de mon passé, ni de mes liens, Et jai glissé dans mes bagages bien plus que des images. 2 – Je ne peux pas me contenter de la maison ou du lycée, Tous les autres ont tant à mapprendre, ils maideront à mieux me comprendre, Je ne veux pas baisser les bras, ailleurs on a besoin de moi, Même si cest parfois difficile, je sais que je peux être utile. 3 – Non, je ne veux pas rejeter ce que mes parents mont donné, Mais sils mont offert la vie, cest pour la vivre comme jai envie, Et je construirai ma maison, différente de leur maison, Je leur emprunterai des pierres, mais la ferai à ma manière. NE SENS TU PAS CLAQUER TES DOIGTS ? Ne sens-tu pas claquer tes doigts, claquer tes doigts? Et la musique monter en toi, monter en toi? Jusqu'à ce que le feu soit mort, le feu soit mort Il faut chanter, chanter encore, chanter encore Ne sens-tu pas battre ton cœur, battre ton cœur Qui s'éparpille en mille fleurs, en mille fleurs Donne la main à tes amis, à tes amis Afin qu'on soit toujours unis, toujours unis Ne sens-tu pas chanter la vie, chanter la vie? Et toute la joie réunie, joie réunie Qui nous rassemble tous ici, oui tous ici Jusqu'à la fin de notre vie, de notre vie Et quand la nuit sera tombée, sera tombée Et les étoiles toutes allumées, toutes allumées Et qu'on pourra enfin chanter, enfin chanter L'amour, la joie, la liberté, la liberté

37 C1 LE MONDE AURA BESOIN DE TOUT LE MONDE Le monde aura besoin de tout lmonde, Le monde aura besoin de chacun Aussi vrai que la planète est ronde Nous mêlerons lamour et le pain 1 - Quand le règne du moi va sombrer dans loubli, Quand le règne du chacun pour soi, séteindra sur lécran de nos vies, Cest un monde nouveau qui va venir, né dune main tendu et dun sourire ! 2 - Pour enlever lhiver du regard des enfants, Il faudra que tu crèves, Misère ! Etouffée par les bras des vivants, Dans ce monde nouveau qui va venir, né dune main tendu et dun sourire ! 3 - Pour briser le malheur qui fait honte à la vie, Avec nous tu déchaînes ton cœur et lespoir nous entraîne aujourdhui, Vers ce monde nouveau qui va venir, né dune main tendu et dun sourire NE RENTREZ PAS CHEZ VOUS COMME AVANT Ne rentrez pas chez vous comme avant Ne vivez pas chez vous comme avant Changez vos cœurs, chassez vos peurs Vivez en hommes nouveaux 1 - Cest pour toi quil vient, toi qui ne souris pas, Cest pour toi quil vient quand tu baisses les bras Quand la vie sendort au pas du quotidien Quand ta vie sendort : choisis tes lendemains ! 2 - Cest pour nous quil vient, nous qui ne savons pas, Comment changer le monde et grandir ici-bas Oser regarder lautre et linviter aussi A construire un royaume qui commence aujourdhui ! 3 - La pierre est roulée, lamour a triomphé, La pierre est roulée, il est ressuscité La lumière a jailli au bout de nos chemins La lumière a jailli sur un nouveau matin !

38 C7 OUVREZ TOUS CES VERROUS FERMES Ouvrez tous ces verrous fermés, L'espoir a franchi les frontières Laissez vos peurs au cimetière C'est aujourd'hui le temps d'aimer 1 - Se parler, se lever à l'encontre Des peurs qui traînent au froid dehors, Menaçant l'avenir de mort, A nos partages et nos rencontres, Le jour est plus fort que la nuit, Se parler fait naître aujourd'hui. 2 - Se parler, se lève à lencontre De nos peurs à broyer du noir, Dans les hivers du désespoir, A nos partages et nos rencontres, En équipe on arrive à tout, Se parler nous remet debout. 3 - Se parler, se lever à l'encontre De nos peurs face aux lendemains, Qui voudraient nous priver de mains, A nos partages et nos rencontres, Le poids des mots est toujours vrai, Se parler ne nous ment jamais ! VIENNE SUR LE MONDE Vienne sur le monde, le souffle créateur ! Vienne sur le monde leau vive du sauveur ! 1 - Viendra sur toi lEsprit den haut, Le vent damour qui fait renaître. Voici quil plane sur les eaux, Sa brise éveille notre terre. Debout, reprends souffle, Anime ta vie ! 2 - Viendra la flamme du vivant, Le feu nouveau qui régénère. Jour après jour il se répand, Pour que tout homme soit lumière. Debout, reprends souffle, Anime ta vie ! 3 - Viendra la force de lEsprit, Qui donne chair à la parole. Tu vois son œuvre dans Marie, Le même souffle te façonne. Debout, reprends souffle, Anime ta vie !

39 C2 FRATERNEL 1 - Fraternel, un grand souffle dans nos vies Fraternel, une étoile dans la nuit Fraternel, un champ libre et des s les Une voix qui nous travaille, fraternel avec le Christ Dieu nous parle de grandir 2 - Fraternel, des visages recontrés Fraternel, une table préparée Fraternel, des chansons pour une fête Une voix qui nous appelle, fraternel avec le Christ Dieu de paix nous réunit 3 - Fraternel, un regard vers les sommets Fraternel, des frontières à dépasser Fraternel, premiers pas dune aventure Une voix qui nous rassure, fraternel avec le Christ Dieu lumière nous conduit 4 - Fraternel, un silence où Dieu se dit Fraternel, douce brise de lEsprit Fraternel, un ami sur notre route Une voix qui nous écoute, fraternel avec le Christ Dieu dalliance nous choisit BENISSEZ SON NOM Bénissez son nom. Bénissez lEsprit, le Fils, le Père Bénissez son nom. Bénissez la vie dans la lumière Toute la création et toutes les nations Bénissez, bénissez son nom 1 - Vous soleil et lune, bénissez son nom ! La clarté, la brume, bénissez son nom ! Célébrez le nom du Seigneur, Dieu créateur, Dieu sauveur ! 2 - Toutes les musiques, bénissez son nom ! Percussions rythmiques, bénissez son nom ! Célébrez le nom du Seigneur, Dieu créateur, Dieu sauveur ! 3 - Vous garçons et filles, bénissez son nom ! Toutes les familles, bénissez son nom ! Célébrez le nom du Seigneur, Dieu créateur, Dieu sauveur !

40 C8 MARIE, TEMOIN D'UNE ESPERANCE Marie, témoin d´une espérance, Pour le Seigneur tu t´es levée. Au sein du peuple de l´Alliance Tu me fais signe d´avancer Toujours plus loin, Toujours plus loin. 1 - Mère du Christ et notre mère, Tu bénis Dieu, printemps de vie. En toi l´Esprit fait des merveilles, Avec amour il te conduit. 2 - Quelqu´un t´appelle et te visite, Ton coeur frémit à sa venue. C´est à l´audace qu´il t´invite, Tu vas sans peur vers l´inconnu. 3 - Tu donnes chair à la Parole, Jésus grandit dans ta maison. Lumière et vie pour tous les hommes Il vient t´ouvrir ses horizons. 4 - Sur les chemins de l´Evangile Tu suis le Maître jusqu´au bout, Et tu rejoins sur la colline Ton Fils en croix souffrant pour nous. 5 - Dans le matin du jour de Pâques Ton coeur exulte et crie de joie. Le Christ est là, sur nos rivages, Il est vivant et tu le crois. 6 - Comme un grand vent sur les disciples L´Esprit de Dieu vient à souffler. Tu es au coeur de cette Eglise Où chacun doit se réveiller. 7 - Pour tes enfants de l´an deux mille Tu as des mots de vérité : "Jésus vous dit la route à suivre, Ecoutez-le, vous revivrez !" FAIS DU NEUF AUJOURDHUI Fais du neuf aujourdhui, cest lappel de la vie Dans tes mains a soufflé un vent de liberté. Fais du neuf dans ta vie. Tu voudrais aujourdhui du nouveau dans tes yeux, Regarder le soleil, allumer un grand feu. Laisse-toi approcher pour risquer lamitié Tu voudrais aujourdhui des couleurs pour la vie Et changer lhorizon de nos jours noirs et gris Viens lutter avec nous pour les droits et la vie Tu voudrais aujourdhui un nouvel avenir Et tracer les chemins dune vie réussie. Naie pas peur dinventer, tu es fait pour créer. Tu voudrais aujourdhui du nouveau sous tes pas Pour aller au devant des petits, des sans voix Et changer le destin de tous ceux qui nont rien.

41 C3 VIENS MELANGER TES COULEURS Viens mélanger tes couleurs avec moi Réveiller le bonheur qui dort au fond de toi Faire jaillir la lumière de nos vies Improviser la fête au plein cœur de la nuit 1 - Tu réclames en partage Ce qui permet la vie, Relève ton visage Vois létoile dans la nuit ! 2 - Tu connais la misère Qui condamne au silence Prends la main de tes frères Invente un pas de danse 3 - Tu topposes à la force Qui tue la liberté Entrouvres ton écorce Au soleil de lété 4 - Tu brandis la bannière De la fraternité Dépasse les frontières En apportant la paix ! DEBOUT RESPLENDIS Jérusalem, Jérusalem, quitte ta robe de tristesse, Jérusalem, Jérusalem, Chante et danse pour ton Dieu ! Debout resplendis car voici ta lumière et sur toi la gloire du Seigneur (bis) Lève les yeux et regarde au loin, que ton cœur tressaille dallégresse. Voici tes fils qui reviennent vers toi et tes filles portées sur la hanche. Toutes les nations marcheront vers ta lumière et les rois à ta clarté naissante (bis) De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront, les trésors des mers afflueront vers toi. Ils viendront dEpha, de Saba et de Qédar, laissant monter vers Dieu la louange. Les fils détrangers rebâtiront tes remparts et leurs rois passeront par tes portes (bis) Je ferai de toi un sujet de joie, on tappellera Ville du Seigneur. Les jours de ton deuil seront tous accomplis, parmi les nations tu me glorifieras. Mi Lam Sol Si Mi Lam Mim Si Mim Mim Si7 Mim Mi Lam Ré Si7 Mim Si7 Mim

42 C9 CONTRE VENTS ET MAREES Même si le ciel est triste, que tes seul sur la piste, ou le dernier dla liste, Même si tattends toujours que ce soit ton tour, si tu cries au secours : Noublie pas, noublie pas... on est tous ensemble sur le même rafiot... Noublie pas, noublie pas... cest le même vent qui secoue ce bateau, Le vent, le vent, le vent de la vie... le vent, le vent, le vent de lesprit ! Alors viens changer les paysages, viens repousser les nuages : De tes yeux peut naître le ciel bleu... Contre vents et marées, oser prendre le large, Oser tourner la page, vivre est à inventer... Contre vents et marées, se frotter aux orages, La vie comme un voyage où risquer cest aimer... Pour ceux qui sont sans voix, qui nexistent pas, dont on ne veut pas, Pour ceux qui sont bannis, chassés dans la nuit, qui nont que leur cri : Noublie pas, noublie pas... on est tous ensemble sur le même rafiot... Noublie pas, noublie pas... cest le même vent qui secoue ce bateau, Alors viens dessiner un autre âge, viens effacer les naufrages : de ton rire peut naître lavenir... Même si tes fatigué, que tas mal aux pieds, que ten as assez, Même si découragé, tu veux tarrêter, tu npeux plus marcher : Noublie pas, noublie pas... on est tous ensemble sur le même rafiot... Noublie pas, noublie pas... cest le même vent qui secoue ce bateau, Alors viens vers de nouveaux rivages, viens vers de nouveaux visages : De ton cœur peut naître le bonheur... LAUDATO SI Laudato si o mi signore Laudato si o mi signore Loué sois-tu pour le chant des oiseaux Loué sois-tu pour la fraîcheur de leau Loué sois-tu pour la pluie et le vent Loué sois-tu pour le soir qui descend Loué sois-tu pour le rire dun enfant Loué sois-tu pour la joie dun instant Loué sois-tu pour le pardon donné Loué sois-tu pour lamour retrouvé Pour ceux qui ont tout perdu, qui se sont battus de leurs deux mains nues, Pour ceux qui nont plus rien, qui sen vont au loin, qui nont que leur faim : Noublie pas, noublie pas... on est tous ensemble sur le même rafiot... Noublie pas, noublie pas... cest le même vent qui secoue ce bateau, Alors viens, plus besoin de bagages, viens inventer un partage : de tes mains peut naître le matin...

43 C4 MON PERE, JE MABANDONNE A TOI Mon Père, Mon Père, je mabandonne à toi, Fais de moi ce quil te plaira Quoique tu fasses, je te remercie, Je suis prêt à tout, jaccepte tout. Car tu es mon Père, je mabandonne à toi Car tu es mon Père, je me confie en toi Mon Père, Mon Père, en toi je me confie En tes mains, je mets mon esprit. Je te le donne, le cœur plein damour Je nai quun désir : tappartenir. GRANDES ET MERVEILLEUSES Grandes et merveilleuses sont toutes tes œuvres O Seigneur notre Dieu Tout Puissant Juste et véritable dans toute ta volonté Toi le Roi éternel. Qui sur la terre et dans le ciel est semblable à Toi ? Tu règnes sur tout lunivers, Dieu dIsraël Un jour devant Toi ton genou fléchira Toute langue te bénira. Alléluia, alléluia, alléluia, amen. Lai Lai Lai Lai lai lai lai VENEZ CHANTONS NOTRE DIEU Venez chantons notre Dieu, lui le Roi des cieux, Il est venu pour sauver l'humanité et nous donner la vie. Exulte pour ton Roi, Jérusalem, danse de joie. 1. Il est venu pour nous sauver du péché, Exulte Jérusalem, danse de joie. Oui par sa mort tous nous sommes libérés, Exulte Jérusalem, danse de joie. 2. Oui tous ensemble rejetons notre péché, Exulte … Dans sa bonté tous nous sommes pardonnés, … 3 - Le Roi de gloire nous a donné le salut,... Sa majesté nous pouvons la contempler, S'il est venu ce n'est pas pour nous juger,... Mais seulement pour que nous soyons sauvés, Si nous croyons, par Lui nous sommes guéris,... Dieu parmi nous, c'est Jésus Emmanuel, Oui nous croyons que c'est Lui le Pain de vie,... Par son Esprit il est au milieu de nous,...

44 C10 Viens avec nous si tu veux et tu verras dans nos yeux _ Quil est des larmes de pluie qui font fleurir des mercis, Quil est des nouveaux matins pour inventer des chemins Où nous pourrons bâtir un avenir Un avenir où la guerre nappartiendra quau passé Où violence et misère ne seront plus quune idée Où lespérance chaque jour cisèlera des mots damour Allez ! viens partagez nos chemins Viens un peu voir à côté sil ny aurait pas des étés Où lon vivrait sans façon au rythme des quatre saisons, Où lon gagnerait du temps en en perdant chaque instant Comme on trouve sa vie en la donnant. Donner sa vie pour la vie, cest la vie à linfini, Etre premier ou dernier, du moment quon est aimé ! Et si des larmes aux paupières nexistaient plus sur la terre Que pour être des perles de lumière... Une lumière, un chemin, la vérité dans nos mains, Une vie de chaque instant où la porte à deux battants Pourrait renaître à la vie quon appelle « paradis »... Je crois bien que jai rêvé, tu sais... Tu sais, cest vrai que la vie souvent ne fait pas envie Cest vrai quelle va de travers et que ce pauvre univers Si gonflé de son chagrin peut éclater au matin Un beau jour, dun grand sanglot trop lourd... Viens avec nous, si tu veux, on va faire de notre mieux Pour quaux enfants de demain on puisse tendre la main Pour quils fabriquent à leur tour un autre monde où lamour Signerait les pages des années. Viens retrouver le silence avant dentrer dans la danse Au tourbillon de la vie, au cœur du monde en folie Viens ne me laisse pas seul, je vais me casser la gueule Dans les bas-fonds des douces illusions. Allez ! dis, viens, naie pas peur, Cest pas quelques coups au coeur Qui vont barrer le chemin vers de nouveaux lendemains. Allez ! Cest pour aujourdhui quil faut faire belle la vie ! On y arrivera, ne ferme pas les bras... VIENS UN PEU VOIR A COTE La Ré Mim Sol Ré Ré7 Sol Ré Mim


Télécharger ppt "13 Vers les docks où le poids et l'ennui Me courbent le dos _ Ils arrivent le ventre alourdi De fruits les bateaux _ Ils viennent du bout du monde Apportant."

Présentations similaires


Annonces Google