La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport Octobre 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport Octobre 2005."— Transcription de la présentation:

1 1 LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport Octobre 2005

2 2 MISE EN GARDE La loi n o 106 a une incidence sur les droits des employeurs, des employés et autres personnes visées dans le secteur de l’éducation. D’autres lois et règlements dont l’application ne relève pas du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport peuvent également avoir une incidence sur ces droits.

3 3 MISE EN GARDE Cette présentation se veut un outil de familiarisation et son but est de rendre plus accessibles les dispositions de la Loi n o 106 aux personnes susceptibles de la mettre en application. Elle ne saurait toutefois remplacer la lecture attentive de la Loi.

4 4Historique  Le rapport du Vérificateur général  Les événements malheureux  Le plan d’action  Le comité  Les modifications réglementaires (projets)  Les modifications législatives

5 5 Modifications Projet de loi n o 106 (2005, chapitre 16) Modifications législatives Projet de loi n o 106 (2005, chapitre 16) Loi modifiant la Loi sur l’instruction publique et la Loi sur l’enseignement privé

6 6 VOLET 1 MODIFICATIONS À LA LOI SUR L’INSTRUCTION PUBLIQUE Dispositions à l’égard des autorisations d’enseigner

7 7 Ce qui est visé par la notion d’antécédents judiciaires  Déclaration de culpabilité pour une infraction criminelle ou pénale commise au Canada ou à l’étranger, sauf si un pardon a été obtenu pour cette infraction;  Accusation pendante pour une infraction criminelle ou pénale commise au Canada ou à l’étranger;  Ordonnance judiciaire qui subsiste contre une personne au Canada ou à l’étranger. (Art LIP, art LEP)

8 8 Spécification des fins pour lesquelles les renseignements sont requis Les renseignements relatifs aux antécédents judiciaires ne peuvent être recueillis, utilisés et conservés qu’aux fins d’assurer la sécurité et l’intégrité des élèves. (Art LIP)

9 9 Autorisation d’enseigner Déclaration d’antécédents judiciaires: à quel moment doit-elle être transmise?  Lors d’une demande d’autorisation d’enseigner;  Sur demande du ministre. (Art et 25.3 LIP)

10 10 Autorisation d’enseigner (suite)  Vérification de la déclaration d’antécédents judiciaires;  Communication et réception de tout renseignement. (Art. 22.1)

11 11 Autorisation d’enseigner (suite) Formule de déclaration - mention obligatoire: « La formule de déclaration établie par le ministre mentionne que le ministre peut vérifier ou faire vérifier cette déclaration, notamment par un corps de police du Québec, et, à cette fin, communiquer et recevoir tout renseignement nécessaire à la vérification de cette déclaration. » (Art al. 2 et 25.3 al. 2 LIP)

12 12 Autorisation d’enseigner (suite)  Délivrance;  Renouvellement; (Art. 34, 34.1 et 34.2 LIP)

13 13 Autorisation d’enseigner (suite)  Renouvellement;  Suspension;  Maintien sous conditions;  Révocation. (Art LIP)

14 14 Autorisation d’enseigner (suite) Demande d’autorisation d’enseigner à la suite d’une révocation (Art LIP)

15 15 Autorisation d’enseigner (suite) Comité d’enquête  Accusation encore pendante;  Ordonnance judiciaire. (Art LIP)

16 16 Autorisation d’enseigner (suite)  Déclaration de culpabilité. (Art. 26 al. 2.)

17 17 Autorisation d’enseigner (suite) Constitution d’un comité d’experts (Art LIP)

18 18 Autorisation d’enseigner (suite) Étapes préalables à la décision du ministre  Préavis au demandeur ou au titulaire de l’autorisation d’enseigner. (Art LIP)

19 19 Autorisation d’enseigner (suite) Décision du ministre (suite)  Notification de la décision;  Motifs;  Contestation de la décision;  Avis de la décision à l’établissement. (Art al..2, 34.7 et 34.8 LIP, art LEP)

20 20 Autorisation d’enseigner (suite) Transmission de la déclaration d’antécédents judiciaires:  Par le demandeur ;  Par le titulaire. (Art. 25.1, 25.3 et 25.4 LIP)

21 21 VOLET 2 MODIFICATIONS À LA LOI SUR L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ

22 22 Établissements d’enseignement privés Spécification des fins pour lesquelles les renseignements sont requis Les renseignements relatifs aux antécédents judiciaires ne peuvent être recueillis, utilisés et conservés qu’aux fins d’assurer la sécurité et l’intégrité des élèves. (Art LEP)

23 23 Établissements d’enseignement privés (suite) Obligations de l’établissement  Accessibilité aux renseignements ;  Engagement écrit – respect des fins pour lesquelles ils sont destinés. (Art al.. 2 LEP)

24 24 Établissements d’enseignement privés (suite) Obligations de l’établissement (suite)  Avant l’embauche;  Motifs raisonnables;  Suite à l’avis d’une personne visée d’un changement relatif à ses antécédents judiciaires. (Art. 54.5, 54.7 et 54.8 LEP)

25 25 Établissements d’enseignement privés (suite) Obligations de l’établissement (suite)  Obligation d’informer le ministre, s’il conclut à l’existence d’un lien entre les antécédents judiciaires d’un titulaire d’une autorisation d’enseigner et les fonctions confiées ou susceptibles de l’être au sein de l’établissement. (Art LEP)

26 26 Établissements d’enseignement privés (suite) Pouvoirs conférés à l’établissement au regard :  du personnel à l’emploi;  de toute autre personne œuvrant auprès des élèves mineurs. Pouvoirs connexes (Art et 54.9 LEP)

27 27 Établissements d’enseignement privés (suite) Formule de déclaration - mentions obligatoires: « La formule de déclaration établie par l’établissement qui porte sur des antécédents judiciaires (…) mentionne que l’établissement peut vérifier ou faire vérifier cette déclaration, notamment par un corps de police du Québec, et, à cette fin, communiquer et recevoir tout renseignement nécessaire à la vérification de cette déclaration. » (Art al. 1 LEP)

28 28 Établissements d’enseignement privés (suite) Formule de déclaration - mentions obligatoires: (suite) « Cette formule de déclaration mentionne également que l’établissement informe le ministre de chacun des cas où il a conclu à l’existence d’un lien entre les antécédents judiciaires d’un titulaire d’une autorisation d’enseigner et les fonctions confiées ou susceptibles de l’être au sein de l’établissement. » (Art al. 2)

29 29 Établissements d’enseignement privés (suite) Obligations des personnes visées par la vérification d’antécédents judiciaires Déclaration d’antécédents judiciaires  Avant l’embauche;  Sur demande de l’établissement;  Lors d’un changement relatif à leurs antécédents judiciaires. (Art. 54.5, 54.6, 54.7 et 54.8 LEP)

30 30 Entente-cadre Entre : Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et Le ministre de la Sécurité publique (Art LEP)

31 31 Guide  Élaboration et diffusion d’un guide relatif à la vérification des antécédents judiciaires à l’intention des établissements. (Art LEP)


Télécharger ppt "1 LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport Octobre 2005."

Présentations similaires


Annonces Google