La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Novembre 2011 Des mutations qui « bousculent » trente ans de mobilité urbaine Francis Beaucire Université Paris1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Novembre 2011 Des mutations qui « bousculent » trente ans de mobilité urbaine Francis Beaucire Université Paris1."— Transcription de la présentation:

1 Novembre 2011 Des mutations qui « bousculent » trente ans de mobilité urbaine Francis Beaucire Université Paris1

2 Francis Beaucire nov. 2011

3

4 Tendances Territoires === dédensification & décompaction Temporalités === désynchronisation fragmentations Société Quel impact sur les mobilités ? Sociabilités === décohabitations

5 Trois mutations majeures… 1.La structure démographique de la population change (sûrement, mais plus si lentement) Francis Beaucire nov. 2011

6

7 2. Les temporalités de la vie quotidienne changent

8 Francis Beaucire nov. 2011

9

10

11

12

13 Evolution du trafic quotidien de la RATP (semaine en trait gras, week end en trait fin)

14 Francis Beaucire nov Se loger, se déplacer : mutations dans le pouvoir dachat

15 Francis Beaucire nov. 2011

16 En haut : francs courants Au milieu : francs constants En bas : minutes de travail

17 Francis Beaucire nov. 2011

18

19

20 Francis Beaucire janvier 2008

21 Francis Beaucire nov. 2011

22

23 Le périurbain au risque de lénergie

24 Francis Beaucire nov. 2011

25 4. Approcher les mutations par la notion de « système de valeurs » Francis Beaucire nov. 2011

26 Valeurs environnementales (1)

27 Valeurs environnementales (2)

28 Valeurs environnementales (3)

29 Toutefois, ne pas sexagérer les changements dans la mobilité Francis Beaucire nov. 2011

30 Rapport aux TIC

31 e-lettrés, mais pas tous - 35% = moins de 5 messages/semaine - 30% = jamais de sms - 40% = sans internet au domicile

32 Francis Beaucire nov % de la population = illettrés - mais 64% des usagers de TC ne trouvent pas facilement leur point darrivée sur un plan de réseau - 56% de savent pas aisément relier leur destination et larrêt correspondant (daprès des mises en situation)

33 Létat de la mobilité dans les années 1990 : pas aussi exclusivement automobile… …mais un net changement de tendance au milieu des années 2000 Francis Beaucire nov. 2011

34

35

36

37 Francis Beaucire janvier 2008

38 Francis Beaucire nov Evolution de la part de marché de la voiture particulière ( % sur tous modes, puis variation en points entre les 2 dernières EMD) Lille ( )56%+6 -5 Lyon ( )49%+5 -4 Rennes ( ) 58% Rouen ( )56% Strasbourg ( )45%+3 -7 Marseille ( )50%+5 -5 Bordeaux ( )64%+3 -3 Grenoble ( )48%-1 -5

39 Francis Beaucire nov. 2011

40

41 Banlieue Paris Périurbain Centre Banlieue Périurbain Centre Banlieue Périurbain Pôle Urbain Périurbain Communes multipolarisées Espace rural Île de France Aires urbaines plus de habitants Aires urbaines de à habitants Aires urbaines moins de habitants 00,511,522,53 Mobilité longue distanceMobilité locale 1,9 Émission moyenne dun français Source : ENTD 2008 – traitement Let – Certu, revue CGDD déc 2010 Les émissions individuelles des français pour se déplacer en tonnes de CO2 par habitant et par an

42 Banlieue Paris Périurbain Centre Banlieue Périurbain Centre Banlieue Périurbain Pôle Urbain Périurbain Communes multipolarisées Espace rural Île de France Aires urbaines plus de habitants Aires urbaines de à habitants Aires urbaines moins de habitants Mobilité longue distanceMobilité locale Source : ENTD 2008 – traitement Let – Certu, revue CGDD déc 2010 Les émissions des habitants des territoires pour se déplacer en millions de tonnes de CO2/an

43 Francis Beaucire nov. 2011


Télécharger ppt "Novembre 2011 Des mutations qui « bousculent » trente ans de mobilité urbaine Francis Beaucire Université Paris1."

Présentations similaires


Annonces Google