La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quest-ce que la communication ? Le paradigme des communications Des spécifications sans variable Introduction à CCS Source : R. Milner, Communication and.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quest-ce que la communication ? Le paradigme des communications Des spécifications sans variable Introduction à CCS Source : R. Milner, Communication and."— Transcription de la présentation:

1 Quest-ce que la communication ? Le paradigme des communications Des spécifications sans variable Introduction à CCS Source : R. Milner, Communication and Concurrency, Prentice Hall, 1989

2 La communication : idée centrale (1) x := 1 (2) x:= 0; x := x + 1 Si ces deux programmes ninterfèrent pas, ils ont le même effet Mais si un autre programme, exécute (1) à un moment imprévisible, les effets sont différents : (1)x = 1 (2)x = 1 ou x = 2 R. Milner

3 Media de communication 2 agents : émetteur et récepteur Le medium où les infos résident pendant le transit MEDIUM Récepteur Emetteur 1e idée

4 Les messages 2e idée Les infos sont transmises sous forme de messages Chaque message : une seule action denvoi dune info Un message nest envoyé quune seule fois. Chaque action de réception implique un message différent : Chaque message est reçu au plus une fois

5 Léther Emetteur Récepteur ETHER -lémetteur peut toujours envoyer un message - le receveur peut toujours recevoir un message, pourvu que le medium ne soit pas vide - lordre de réception des messages peut différer de lordre denvoi

6 Éther (suite) Un éther est un ensemble de messages (et non une suite) Il leur permet de se déplacer de la source à la destination Bien sûr, un éther parfait nest jamais implanté Approchons le …

7 Ether borné ETHER BORNE Emetteur Récepteur -lémetteur peut toujours envoyer un message, pourvu que le medium ne soit pas plein. -le receveur peut toujours recevoir un message, pourvu que le medium ne soit pas vide. (comme pour léther) -Lordre de réception des messages peut être différent de lordre denvoi. (comme pour léther)

8 Le tampon non borné EmetteurRécepteur -lémetteur peut toujours envoyer un message (comme pour léther) -le receveur peut toujours recevoir un message, pourvu que le medium ne soit pas vide (comme pour léther) - lordre de réception des messages est égal à lordre denvoi

9 Tampon borné EmetteurRécepteur -lémetteur peut toujours envoyer un message, pourvu que le medium ne soit pas plein (comme pour léther borné) -le receveur peut toujours recevoir un message, pourvu que le medium ne soit pas plein (comme pour le tampon) -lordre de réception des messages est égal à lordre denvoi des messages (comme pour le tampon)

10 Retour sur la 2e idée 2e idée : éléments transmis sous forme de messages Si le medium est une mémoire partagée récepteurémetteur

11 Mémoire partagée -lémetteur peut toujours écrire un élément sur un registre -Le receveur peut toujours lire un élément sur un registre -Écrire et lire peuvent se produire dans nimporte quel ordre Difficile de mettre en œuvre avec lidée de message Ici un élément qui est envoyé (écrit) une fois peut être reçu (lu) plusieurs fois Aussi les messages nont-ils pas didentité

12 La base de toutes ces formes de transmission Chaque flèche: une action indivisible dans le temps, consistant à faire passer une information entre deux entités Les agents émetteur et récepteur, le medium participent tous à ces actions indivisibles de communication Les media sont agents actifs dans la mesure où ils participent à lacte de communication

13 Agents passifs/actifs et implantation Et même si on peut considérer certains agents comme passifs, quand on les implante (par exemple dans limplantation dun tampon), ils déplacent des données (voir lexemple du raffinage où nous avons introduit le move, dans notre 2e cours de Spec2)

14 Un seul type dagent Ces agents participent à des actes indivisibles de communication, vécus simultanément par les deux participants. Une flèche ne représente pas un « canal » dans le sens où un canal a une capacité. Elle représente une adjacence ou une contiguïté entre deux agents, leur permettant dinteragir (poignée de main)

15 Media de communication Mediumtypeasyn/syncadresse Courrier1-1asynchronephysique Courrier élec1-1asynchronelogique Téléphone1-1synchronephysique Conversation électronique1-1synchronelogique Bulletins info1-nasynchronephysique Bulletins info électronique1-nasynchronelogique Diffusionn-nsynchronephysique Diffusion Radion-nsynchronelogique

16 Media de com (suite) On pourrait ajouter dautres caractéristiques : Exemples : -certains appareils mémorisent le message (le fax est un téléphone avec mémoire, un tableau noir un appareil de diffusion avec mémoire)

17 Simulations Courriertéléphonerépondeur Courrierdiffusionappel personnel Courrier éleccourrierréexpédier Courrier électéléphonerépondeur avec appel différé Téléphonediffusiontalkie-walkie Discussiontéléphonerenvoi dappel Bulletin infocourrierroutage en nombre Bulletin info électroniquediffusiondiffusion de nouvelles Pour simulerparutiliser


Télécharger ppt "Quest-ce que la communication ? Le paradigme des communications Des spécifications sans variable Introduction à CCS Source : R. Milner, Communication and."

Présentations similaires


Annonces Google