La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leçon 2 pour le 11 octobre 2014. Jacques 1.2-3 L'épreuve de votre foi Jacques 1.4 La foi rend parfait Jacques 1.5-6 Demandez dans la foi Jacques 1.7-8.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leçon 2 pour le 11 octobre 2014. Jacques 1.2-3 L'épreuve de votre foi Jacques 1.4 La foi rend parfait Jacques 1.5-6 Demandez dans la foi Jacques 1.7-8."— Transcription de la présentation:

1 Leçon 2 pour le 11 octobre 2014

2 Jacques L'épreuve de votre foi Jacques 1.4 La foi rend parfait Jacques Demandez dans la foi Jacques La foi et le doute Jacques Les pauvres et les riches Foi et sagesse (Jacques ) « [Courons] les yeux fixés sur Jésus, qui est l’auteur de la foi et qui la mène à la perfection » (He 12.2, Colombe).

3 « Mes frères, considérez-vous comme très heureux quand vous avez à passer par toutes sortes d'épreuves ; car, vous le savez, si votre foi résiste à 'épreuve celle-ci produit la persévérance. » (Jacques 1.2-3) Pierre nous dit que, à cause des difficultés, nous sommes "affligés dans de diverses épreuves" (1Pierre 1.6). Comment pouvons-nous sentir une " joie suprême " quand nous sommes affligés par les épreuves ? L'expression l’"épreuve de votre foi" fait référence au processus par lequel une chose est prouvée. La foi du croyant est testée de différentes manières (parfois douloureuses) à cause des difficultés de la vie. En restant fidèle à sa foi dans l’épreuve, le croyant resplendit comme l'or et produit le fruit de la patience (persévérance).

4 Comment exercer la foi : 1.Croire en un Père aimant. 2.Avoir confiance en sa sagesse. 3.Agir sur la base de sa Parole. Celui qui est capable de voir, par la foi, le résultat final au-delà de la peine profonde présente, est bienheureux. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous. (Matthieu 5.12). Nous éprouverons une "joie suprême" si notre foi – comme de l’or raffiné par le feu - sert à la louange et à la révélation de Jésus-Christ.

5 « Mais veillez à ce que votre persévérance se manifeste pleinement, afin que vous soyez parfaits, sans défaut, qu'il ne vous manque rien. » (Jacques 1.4) FoiÉpreuvePatience Le but que Dieu nous propose consiste en ce que nous devenions parfaits, c’est-à-dire en pleine maturité spirituelle. Quand atteindrons-nous cette perfection, selon Éphésiens 4.13 ? Seulement quand nous serons ferme dans notre foi, « à l’état de l’homme adulte, à la mesure de la stature parfaite du Christ ». Paul est conscient de ne pas encore l'avoir atteinte (Philippiens ). Nous, comme lui, devons reconnaître humblement que nous ne pouvons pas l’atteindre par nous-mêmes et demander à Christ de nous transformer à son image. Perfection

6 « Cependant, si l'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui la lui donnera ; car Dieu donne à tous généreusement et avec bienveillance. Mais il faut qu'il demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable à une vague de la mer, que le vent soulève et pousse d'un côté ou de l'autre. » (Jacques 1.5-6)

7 « Un tel homme ne doit pas s'imaginer qu'il recevra quelque chose du Seigneur, car il est indécis et incertain dans tout ce qu'il entreprend. » (Jacques 1.7-8) Aussi comme Elie, Jacques nous demande : « Quand cesserez-vous de sautiller tantôt sur un pied, tantôt sur l'autre ? » (1Rois 18.21) L’homme double vacille entre la foi et le doute. Une foi qui provient de Dieu et qui a été purifiée dans le creuset des épreuves est une foi qui déplace des montagnes. Une foi exempte de doute. Notre foi doit être vivante et croître. Cela se produit uniquement lorsque nous exerçons la foi qui cherche Dieu et qui lui fait confiance en toutes circonstances.

8 « Les plus difficiles vicissitudes de la vie chrétienne devraient être celles qui fournissent de plus grandes bénédictions. Les providences spéciales reçues aux heures sombres devraient encourager l'âme dans de futures attaques de Satan, et la préparer à rester ferme dans les épreuves ardentes. Le test de notre foi est plus précieux que l'or. Mais en supportant les épreuves avec cette foi, cette confiance en Dieu, nous ne serons pas touchés par les arguments et les tentations du séducteur. E.G. White, (Review and Herald, 17 avril 1894.)

9 Prenons comme sûrs les mots du Seigneur, « La foi est par le fait d'entendre, et le fait d'entendre, par le Mot de Dieu. » (Romains 10.17). Heureuse cette âme qui, quand elle est tentée, se trouve riche en connaissance des Écritures et se réfugie dans les promesses de Dieu. Nous avons besoin de cette foi éternelle et calme, ce courage moral que seul le Christ peut donner, afin d'être en mesure d'affronter les épreuves et d’être renforcés afin de remplir notre devoir. » E.G. White, (Review and Herald, 17 avril 1894.)

10 « Que le frère pauvre se réjouisse de ce que Dieu l'élève, et le frère riche de ce que Dieu l'abaisse. En effet, le riche passera comme la fleur d'une plante sauvage. Le soleil se lève, sa chaleur brûlante dessèche la plante ; sa fleur tombe et sa beauté disparaît. De même, le riche disparaîtra au milieu de ses activités. » (Jacques ) Les riches vont disparaître (Jacques 1.11). Ils doivent s’occuper de l'orphelin et de la veuve (Jacques 1.27). Ils ne se soucient que d'eux- mêmes (Jacques 5.1-4). Ils retiennent les salaires de leurs employés (Jacques 5.4). Les richesses étouffent la graine de l'Évangile (Luc. 8.14). Ils doivent se préoccuper des nécessiteux (Matthieu ). Ils ne se soucient que d'eux- mêmes (Luc ). L'ouvrier est digne de son salaire (Luc 10.7).

11 « La Bible ne condamne pas un homme riche du fait qu’il soit riche; elle ne dit pas que l’acquisition des richesses soit un péché, ni que l’argent soit la racine de tous les maux. Au contraire, l’Écriture déclare que c’est Dieu qui donne la possibilité d’acquérir des biens. Et cette faculté représente un talent précieux lorsqu’il est consacré à Dieu et utilisé pour faire progresser sa cause. La Bible ne condamne pas le génie ou l’art: ce sont des manifestations de la sagesse accordée par Dieu. Nous ne pouvons pas augmenter la pureté ni la sainteté du cœur en revêtant le corps de bure, ou en privant le foyer de tout ce qui constitue le confort, l’harmonie ou la commodité.» E.G.White, Conseil à L’Économe, p

12 «L’Écriture nous enseigne que la richesse devient une possession dangereuse uniquement lorsqu’elle entre en compétition avec les biens éternels. La possession des choses terrestres et temporelles devient un piège lorsqu’elle absorbe les pensées, les affections, l’adoration que Dieu réclame. » E.G.White, Conseil à L’Econome, p

13 L’ÉPREUVE DE VOTRE FOI Les premières années de vie chrétienne sont marquées par la découverte d’une nouvelle vie. Cette période du début est souvent celle dont on garde les meilleurs souvenirs car tout semble facile. Puis, arrive l’étape suivante où Dieu semble silencieux et plus difficile à trouver. « Mon Dieu, je t'appelle tout le jour, et tu ne réponds pas. » (Psaume 22.3)

14 LE CAS DE MOÏSE Il est normal de passer à travers des moments de découragement. Ce sont des étapes importantes dans notre marche avec Dieu car elles marquent le début de nouvelles approches de notre relation lui. Le cas de Moïse est tout à fait pertinent dans ce domaine ; lui aussi a dû passer par différentes étapes avant d’être considéré comme un modèle d’homme de foi.

15 « Envoie qui tu voudras, mais pas moi, car je ne m’en sens pas capable » (Exode 3.11) … Voilà, en substance, ce qu’a répondu Moïse à Dieu lorsqu’il l’a appelé pour sortir son peuple d’Égypte. Cela faisait quarante ans qu’il avait fui l’Égypte, après avoir tué un Égyptien qui violentait un Hébreu. Mais il oubliait que Dieu lui-même pouvait lui donner ce dont il avait besoin pour conduire sa mission. Moïse va développer sa confiance en Dieu en se mettant en route avec Dieu. Précédé et accompagné par lui. Il en est de même pour nous. C’est en nous mettant en marche avec Dieu que nous le verrons agir et que notre confiance sera fortifiée.

16 MALGRE LES EPREUVES ! Même si notre foi est balbutiante, comme celle de ce père dont l’enfant était démoniaque, nous pouvons, comme lui, demander l’aide du Seigneur : « Je crois, viens au secours de mon manque de foi. » (Marc ). Et le Seigneur fortifiera notre foi. Souvenons-nous de la dernière phrase prononcée par Jésus dans l’Évangile de Matthieu avant son ascension : « Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. » ; « Je suis avec vous jusqu’à la fin du monde ». (Matthieu et 20)


Télécharger ppt "Leçon 2 pour le 11 octobre 2014. Jacques 1.2-3 L'épreuve de votre foi Jacques 1.4 La foi rend parfait Jacques 1.5-6 Demandez dans la foi Jacques 1.7-8."

Présentations similaires


Annonces Google