La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Recherche documentaire Raymonde Wicky, automne 2014 Avec l’aimable autorisation de ©Ulf K, dans Kocliko, 2000.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Recherche documentaire Raymonde Wicky, automne 2014 Avec l’aimable autorisation de ©Ulf K, dans Kocliko, 2000."— Transcription de la présentation:

1 Recherche documentaire Raymonde Wicky, automne 2014 Avec l’aimable autorisation de ©Ulf K, dans Kocliko, 2000

2 Comment cherchez-vous ? Que cherchez-vous? Etes-vous satisfait-e de ce que vous trouvez ? Ce que vous trouvez satisfait-il à une recherche scientifique?

3 Chercher avec Où se trouve l’aide? Vos résultats sont-ils les mêmes que les miens? Google traduction Google scholar? Est-ce que tout l’internet est pris en compte? Existe-t-il des alternatives à Google ? Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 3

4 ça n’est pas pareil dans tous les navigateurs. C’est ainsi dans Firefox Pour trouver l’aide de Google, et d’autres fonctions de recherche, cliquez sur paramètres, en bas à droite Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 4

5 Examinez ce qui se trouve sous Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 5

6 6

7 Google, je l’utilise beaucoup, mais … Cherchez-vous dans google.ch ou bien dans google.com ? Accédez-vous à google.fr, google.de ou bien à google.it ? Vous identifiez-vous pour accéder à google ? Est-ce que les bases de données, les catalogues, les annuaires sont exploités par Google ? Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 7

8 Aronne Watkins: pages issues de recherches google immigration sans papiers à Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 8

9 Dans Chaque page de résultats que nous obtenons, même en navigation privée, tient compte de nos recherches précédentes Ce qui peut paraître pas bien grave puisque ces résultats de recherches sont plus proches de nos attentes et de qui nous sommes Mais cette situation a aussi des aspects négatifs. Les résultats de recherche sont orientés. Au bout d'un moment, une personne n’est plus confrontée à des avis, des idées, des références, autres que les siennes Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 9

10 Google traduction: attention aux traductions automatiques, elles sont utiles, mais … Français traduit en anglaisAnglais retraduit en français Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 10 Et pourtant il s’agit d’une simple énumération

11 Alternatives à Google ? On peut consulter Mes préférés : DuckDuckGo https://duckduckgo.com/ DuckDuckGohttps://duckduckgo.com/ Swisscows https://fr.swisscows.ch/ Swisscowshttps://fr.swisscows.ch/ Qwant https://www.qwant.com/ Qwanthttps://www.qwant.com/ Bing Binghttp://www.bing.com/ Yahoo https://www.yahoo.com/, https://fr.yahoo.com/ Yahoohttps://www.yahoo.com/https://fr.yahoo.com/ Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 11

12 Tester d’autres moteurs de recherche Faites des essais dans plusieurs domaines que vous maîtrisez Regardez les résultats, consultez l’aide pour affiner vos recherches, testez différents moteurs de recherche Utilisez les signes permettant de chercher des expressions exactes, la troncature, etc. -> consulter l’aide de chacun des moteurs Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 12

13 A côté de Google, il y a Google scholar qui permet de consulter des documents à caractère scientifique (articles, thèses, rapports … ) Google scholar n’atteint pas en terme de résultats les performances des bases de données scientifiques, mais il est gratuit et simple d’accès (on en déduit que les bases de données scientifiques ne sont pas gratuites, ni simples d’accès ;-) ) … ce n’est pas si vrai … Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 13

14 Que recense «Google Scholar permet d'effectuer facilement une recherche étendue portant sur des travaux universitaires. Vous pouvez, à partir d'un emplacement unique, explorer un grand nombre de domaines et de sources : articles revus par des comités de lecture, thèses, livres, résumés analytiques et articles. Ces travaux peuvent provenir de sources telles que des éditeurs scientifiques, des sociétés savantes, des référentiels de prépublication, des universités et d'autres organisations de recherche. Google Scholar vous permet d'identifier les travaux de recherche les plus pertinents du monde universitaire.» Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 14

15 Vous pensez avoir trouvé un livre en ligne avec Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 15 Alors que vous pensez avoir accès à un livre entier… Vérifiez soigneusement ce que l’on vous propose. On ne vous le dit pas au départ, que l’accès est lacunaire. Ou alors c’est bien caché. Des passages essentiels peuvent vous manquer – et la bibliothèque est fermée en fin de semaine. Les possibilités d’accès aux livres figurant dans google books ne sont pas forcément les mêmes d’un pays à l’autre Attention ! Au cours de votre lecture, vous croiserez souvent cette mention:

16 Documentation scientifique On a vu que Google Scholar donne accès à de la documentation scientifique C’est quoi la documentation scientifique ? Des périodiques, des articles, des thèses, des rapports, des congrès, etc. Ces documents peut être évalués par des pairs La documentation scientifique peut être disponible en ligne, mais aussi sous format papier Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 16

17 www2.unine.ch/bibliotheque www2.unine.ch/bibliotheque est votre sésame Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 17

18 Pour y aller, depuis n’importe quelle page de Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 18

19 Périodique - définition Publication qui paraît à intervalles - plus ou moins - réguliers, avec un titre identique d'une livraison à l'autre (titre courant). Chaque volume ou numéro ou fascicule est en général composé de plusieurs articles qui peuvent porter sur des sujets différents, ou bien être consacrés à un thème particulier. On emploie souvent les termes magazines ou revues au lieu de périodiques, notamment pour les publications à l'intention du grand public. En anglais, on utilise le mot «Journal » Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 19

20 Périodique Consultez la liste des périodiques en ligne accessibles à l’université de Neuchâtel à partir du site de la bibliothèque bliotheque/az bliotheque/az (Faites fonctionner vos réseaux personnels) Consultez les catalogues de bibliothèques pour voir si une bibliothèque du RBNJ, de RERO, ou en Suisse le possède en format papier r r Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 20

21 Article de périodique Un article de périodique est signé par un auteur et porte un titre spécifique. On peut les trouver dans des bibliographies ou des bases de données On ne trouve pas les articles de périodiques en cherchant dans des catalogues de bibliothèques Les catalogues de bibliothèques recensent les livres et les titres de périodiques Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 21

22 Thèse Une thèse «couronne» les études universitaires Fruit d’un travail de plusieurs années, elle est évaluée par un jury, universitaire Elle avance des aspects nouveaux sur un sujet, mais fait aussi «l’état des lieux de la recherche» sur ce même sujet Elle contient une partie méthodologique Une thèse peut être accessible en format papier, mais aussi parfois en ligne Dans une bibliothèque, elle est la plupart du temps traitée comme un livre Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 22

23 Pairs (peers) Comme un jury évalue une thèse, les articles de revue (de périodique) sont revus, souvent anonymement, par des pairs. On peut aussi dire par un comité de lecture. Une revue scientifique reconnue a toujours cette évaluation. Méfiez-vous cependant: il y a des «fraudes» avec des revues avec évaluation bidon. En cas de doute, demandez à un-e bibliothécaire Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 23

24 Rapport Un rapport est souvent établi à l’intention d’un commanditaire ou d’une autorité Il se doit (devrait) d’être objectif C’est souvent un ou des experts qui l’établissent Il fait partie de la littérature dite grise Il peut être confidentiel, public, en format papier, en ligne … Un rapport peut faire l’objet d’un contre- rapport Au sein d’une équipe, d’une commission, ou autre collectivité, il peut aussi y avoir des rapports de minorité Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 24

25 Congrès Un congrès est une réunion de spécialistes qui s’assemblent pour communiquer lors de sessions l’état de leurs recherches Les communications présentées à un congrès sont soumises à un comité d’organisation Ces publications peuvent être en format papier ou bien en ligne Les congrès font souvent l’objet de publications Une société savante ou une institution scientifique sont souvent les organisatrices de congrès Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 25

26 Ouvrage collectif Contributions à un ouvrage collectif Un ouvrage collectif rassemble, sous un titre commun, des chapitres écrits par des auteurs différents Il y a un ou des éditeurs scientifiques qui sont responsables de réunir ces contributions Chaque contribution a un titre particulier On trouve dans un catalogue de bibliothèque le titre commun de l’ouvrage, mais pas les titres des diverses contributions – ni les divers auteurs Il y a parfois des comités de lecture, mais ce sont avant tout les éditeurs scientifiques qui sont responsables de la qualité des écrits Parfois en ligne Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 26

27 Google ni Google Scholar ne recensent pas tout. Pas plus que DuckDuckGo, SwissCows, et les autres Une partie du web n’est pas exploitable avec les moteurs de recherche habituels. Il existe une autre partie du web, dit le web invisible ou web profond. Souvent, pour accéder aux ressources, il faut compléter des formulaires (ne serait-ce que pour l’annuaire du téléphone) Les ressources onéreuses, nécessitant une identification, en font aussi partie Web invisible ≠ darkweb Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 27

28 Il faut donc connaître d’autres outils, qui permettent de trouver la documentation et l’information scientifiques dont on a besoin, notamment les bases de données scientifiques et les catalogues de bibliothèques et leurs nouveaux avatars, les «outils de découverte» Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 28

29 Bases de données scientifiques Accès «réservés» pour la plupart = Besoin de s’identifier pour pouvoir les utiliser Donnent des références bibliographiques (décrivent le document) Donnent parfois (de plus en plus souvent) des accès en ligne au texte intégral via un résolveur de liens (boutons sfx, ou service ) Ouvrez l’onglet chercher par discipline de la page des bibliothèques, et cherchez celles qui vous concernent : des bases de données spécifiques sont listées Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 29

30 Catalogues et outils de découverte Les catalogues recensent avant tout des publications «papier» possédées par des institutions : livres et titres de périodiques Les «outils de découverte» recensent en plus des documents électroniques – soit en accès libre, soit auxquels les institutions sont abonnées Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 30

31 Comment accéder? S’identifier ! VPN Webaccess Shibboleth (parfois, mais pas souvent) Résolveur de liens Sfx (ou service) pour lier le tout Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 31

32 Rappel: votre sésame c’est www2.unine.ch/bibliotheque www2.unine.ch/bibliotheque Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 32

33 VPN Virtual Private Network Cliquer à partir du site de la biblio UniNE sur l’onglet informations pratiques, puis à droite, «comment se connecter» … ou directement L’Université paie pour posséder ou pour s’abonner à des ressources électroniques Ces ressources sont dites onéreuses N’importe qui ne peut pas y accéder Donc vous devez vous identifier en tant que membre de l’UniNE pour les utiliser Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 33

34 WebAccess WebAccess ne permet pas toutes les opérations possibles via vpn A utiliser comme second choix, par exemple si vous n’avez pas la possibilité de télécharger le VPN sur votre appareil, si vous vous trouvez dans un cybercafé, etc. Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 34

35 Shibboleth Pour accéder à une ressource électronique, un-e étudiant-e se connecte sur le site d'un éditeur au moyen des codes personnels attribués par son université pour les autres services usuels (sans avoir à se connecter au préalable sur le site de sa bibliothèque universitaire, qui redirige ensuite sur le site de l'éditeur). Mais actuellement peu de ressources sont atteignables via Shibboleth à l’UniNE Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 35

36 SFX, le résolveur de liens Les bibliothèques sont abonnées à des ressources en ligne à partir desquelles vous pouvez trouver les références bibliographiques de documents vous intéressant et/ou accéder directement au texte intégral de ces documents. Ces ressources sont hébergées sur différents sites. Pour faciliter l'accès à ces ressources et faire le lien entre elles, des outils ont été développés : il s'agit des résolveurs de liens dont SFX est un exemple. Le résolveur de lien permet notamment, en fonction des abonnements souscrits par les bibliothèques, de relier une référence bibliographique (trouvée par exemple sur une base de données à laquelle la bibliothèque est abonnée) au texte intégral du document concerné (qui peut être accessible sur une autre ressource en ligne, via un autre abonnement souscrit par la bibliothèque) Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 36

37 Explore Nouvel outil: et RERO = Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale RBNJ (NJ) = Réseau des bibliothèques neuchâteloises et jurassiennes «Anciens» catalogues: et Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 37

38 Swissbib + ancien fichier bpun est un métacatalogue qui rassemble les catalogues des diverses institutions documentaires à caractère scientifique ou patrimonial de Suisse (20 mio de notices, 900 bibliothèques, médiathèques et archives) Le vieux fichier scanné de la BPUN est disponible aussi: Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 38

39 Dossier lecteur-trice Vous accédez à votre dossier à partir notamment De la page d’accueil de la bibliothèque UniNE Du catalogue Explore RBNJ De l’ancien catalogue RBNJ Il vous permet de gérer vos emprunts, vos demandes au sein du RBNJ, de modifier votre mot de passe, de savoir si vous avez des frais comptabilisés Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 39

40 A propos des frais comptabilisés Au sein du RBNJ, les amendes sont comptées dès 5 jours après l’échéance du prêt. Elles s’élèvent à 20 centimes par jour et par document Pour les livres qui viennent d’autres bibliothèques de RERO, les frais peuvent être plus immédiats (dès l’échéance) et plus élevés (50 centimes par jour et par document) Dans votre dossier de lecteur-trice n’apparaissent que les frais pour les ouvrages qui ont été rendus ou prolongés. Autrement dit, les amendes pour les ouvrages en retard ne sont comptabilisées que lorsqu’une opération de retour ou de prolongation est effectuée D’autres frais peuvent apparaître (facture, prêt entre bibliothèques, etc.) Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 40

41 C’est compliqué toussa ! Le site des bibliothèques de l’UniNE sera un formidable compagnon pour voussite des bibliothèques de l’UniNE Vous savez où il se trouve On va détailler les rubriques «Chercher par disciplines» et la «liste AZ des périodiques électroniques» sont très importants Vous pouvez communiquer avec les professionnel-le-s de l’information de plusieurs manières Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 41

42 Rappel: votre sésame c’est www2.unine.ch/bibliotheque www2.unine.ch/bibliotheque Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 42

43 Accord entre les universités Les universités suisses ont adopté un référentiel des compétences informationnelles que doivent maîtriser les étudiant-e-s, avec 3 stades, débutant-e-s, avancé-e-s, expert-e-s référentiel des compétences informationnelles Vous devez acquérir les compétences listées sous débutant-e-s. A la fin de votre BA, vous serez en principe avancé-es- Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 43

44 Tout – ou en tout cas beaucoup – est dans la question On a fait rapidement le tour des documents et des outils Quand on fait une recherche documentaire, il faut savoir au moins un peu ce que l’on cherche Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 44

45 Pistes de recherche Dictionnaires, encyclopédies (y compris wikipédia), annuaires, manuels et autres ouvrages de base Choix des langues d’interrogation, synonymes Auteur-e-s incontournables Périodiques essentiels de la discipline Auteur-e-s cité-e-s dans les articles Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 45

46 Outils permettant de mieux interroger Opérateurs booléens Expressions (guillemets) Troncature Lemmatisation … Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 46

47 Opérateurs booléens Les principaux opérateurs booléens sont: – OR (ou: OU) : élargit votre recherche – AND (ou: ET) : restreint votre recherche – NOT (ou: MAIS PAS, SAUF): restreint votre recherche, à utiliser avec précaution) Selon les endroits, ils devront être écrits en français ou en anglais, en majuscules ou en minuscules ou encore représentés par des signes (+, &, -) ur.html : outil vous permettant de bien voir comment utiliser les opérateurs booléens ur.html Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 47

48 Expressions Pour trouver une expression, on utilise des guillemets. Les mots exacts seront alors cherchés dans le corpus On peut aussi souvent combiner des expressions avec des opérateurs booléens ; parfois aussi avec des troncatures Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 48

49 Troncature et caractère de substitution L’astérisque est très souvent utilisé pour remplacer un ou plusieurs caractères dans un mot: d*ne : dune, dine, donne, doline, dodeline Le point d’interrogation remplace un seul caractère: d?ne : dene (et: déné), dine, done, dune Les caractères de troncature ou de substitution peuvent ne pas exister ou bien être différents selon les bases de données ou catalogues. Toujours consulter l’aide en ligne de l’outil utilisé Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 49

50 Rédaction des données bibliographiques Consignes rédactionnelles de la FLSH Consignes rédactionnelles Guide pour élaborer une bibliographie en ethno Guide Utilisation de logiciels tels qu’EndNote ou Zotero Comment se procurer EndNote La qualité du produit final dépendra de la qualité des données Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 50

51 Citations Référez-vous aux consignes rédactionnelles de la FLSH pour savoir, selon votre discipline, comment mettre en évidence les citations Ne jamais omettre de citer l’auteur Si vous paraphrasez, vous devez aussi citer votre source de départ Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 51

52 Plagiat Le Rectorat de l’UniNE a pris diverses dispositions, qui se trouvent sur la page Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 52

53 Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 53

54 Exercices pour obtenir validation du cours: sur claroline Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 54

55 Exercice Pour le réussir, vous devez obtenir 22 points sur 33 ; il s’agit d’un QCM (questionnaire à choix multiples) Il vous faudra environ une heure pour le faire Vous avez droit à deux essais. Attention : si vous vous interrompez – ou si vous êtes interrompu-e – pendant une session, vous ne pouvez pas récupérer ce que vous avez déjà fait; si vous sauvegardez votre travail au milieu d’une session, ceci comptera comme un essai … et seulement le nombre de points obtenus au moment où vous vous êtes arrêté-e sera comptabilisé Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 55

56 Merci de votre attention Les bibliothécaires de l’UniNE sont à votre service pour tout renseignement complémentaire La version en ligne de ce document est à votre disposition sur la page ocumentaire ocumentaire Vous pouvez y consulter aussi les supports de cours de Madame Patricia Jeanneret et de M. Karim Chèvre, du service Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 56

57 Rappels de liens essentiels Page Internet des bibliothèques de l’UniNE Outil de découverte (=catalogue) Explore du RBNJ Catalogue Swissbib Référentiel des compétences informationnelles https://collection.switch.ch/objects/LOR:6491 /datastreams/DS1 https://collection.switch.ch/objects/LOR:6491 /datastreams/DS1 Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 57

58 Consignes rédactionnelles de la BFLSH Consignes rédactionnelles Introduction à la recherche documentaire, automne 2014, Raymonde Wicky 58


Télécharger ppt "Recherche documentaire Raymonde Wicky, automne 2014 Avec l’aimable autorisation de ©Ulf K, dans Kocliko, 2000."

Présentations similaires


Annonces Google