La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Profils Pharmaceutiques des Pays Dr Gilles Forte Mr Enrico Cinnella EMP/OMS, Genève 13 Juin 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Profils Pharmaceutiques des Pays Dr Gilles Forte Mr Enrico Cinnella EMP/OMS, Genève 13 Juin 2011."— Transcription de la présentation:

1 Profils Pharmaceutiques des Pays Dr Gilles Forte Mr Enrico Cinnella EMP/OMS, Genève 13 Juin 2011

2 Pourquoi collecte-on des données? Au fin de prendre des décisions et fixer ses priorités. Pour savoir si on est en train de bien faire ou pas. Evaluation PlanExecution Suivi

3 Connaitre la situation Pays A USAGE RATIONNEL Dernier version de la LNME: 2009 Dernier version de la Guide Th é rapeutique Normalisé: 2009 Antibiotiques délivrés sans ordonnance: NON ACHATS ET APPROVISIONNEMENTS Approvisionnement public limité à la LNME: NON ONGs chargées de l''approvisionnement public: OUI Établissements privé chargé de l'approvisionnement public: OUI Cout d'approvisionnement des génériques: 2.00* Disponibilité des principaux médicaments secteur public 50% *Comparé au Prix International de Référence

4 Savoir si on va dans la bon direction

5 Le système de l'OMS Niveau III Indicateurs et instruments pour des components specifiques du secteur pharmaceutique: Prix Medicine Traditionelle Ressources humaines Reglementation Achat et distribution Niveau II Indicateurs sur les results et l'impact au niveau des structures sanitaires et de menage Niveau I Indicateurs sur les structures et processus pharmaceutiques Questionnaire (Fonctionnaires du Ministere de la Santé) Etudes Sistematiques Niveau I Questionnaire/évaluation rapide/liste de contrôle/ Montrer les accomplissements et les faiblesses, illustrez les approches sectorielles. Niveau II Surveillance complète des résultats et de l'impact de la politique pharmaceutique nationale. Il mesure le niveau des progrès vers les objectifs. Niveau III Ces sont des indicateurs pour suivre et évaluer des aspects spécifiques de la situation pharmaceutique.

6 Niveau I Indicateurs sur les structures et processus pharmaceutiques Niveau II Indicateurs sur les results et l'impact au niveau des structures sanitaires et de menage Niveau III Indicateurs et instruments pour des components specifiques du secteur pharmaceutique: Prix Medicine Traditionelle Ressources humaines Reglementation Achat et distribution

7 Niveau I- Une Enquête Globale Questionnaires envoyés au Ministère de la Santé chaque quatre années (1999, 2003, 2007). Pour la plupart il s'agit de questions oui/non. Les réponses sont collectées et entrées dans une base des données globale. Un rapport sur la situation pharmaceutique est produit au niveau du siège, mais les bureaux régionaux aussi peuvent produire leur propres rapports.

8 Niveau I- Qu'est qu'il y a dedans? Politiques, structures et processus dans 6 domaines: Politiques Pharmaceutiques. Réglementation. Approvisionnent et distribution. Financement. Production et commerce. Usage Rational.

9 A-t-on fait des progrès? Guides Thérapeutiques Normalisées Revenue faible Revenue intermediarie Revenue élevé

10 Niveau II Niveau I Indicateurs sur les structures et processus pharmaceutiques Niveau II Indicateurs sur les results et l'impact au niveau des structures sanitaires et de menage Niveau III Indicateurs et instruments pour des components specifiques du secteur pharmaceutique: Prix Medicine Traditionelle Ressources humaines Reglementation Achat et distribution

11 Niveau I vis à vis du Niveau II NIVEAU I Un questionnaire par pays. Investissement limité (argent & RH.) Politiques et structures en place. S'appui sur la stratégie du département des Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques. NIVEAU II Enquête avec échantillonnage. Plus chère et longue. Résultats. S'appui sur la stratégie du département des Médicaments Essentiels et Politiques Pharmaceutiques.

12 Des structures aux résultats Niveau I- Est-ce qu'il y a une LNME ? Niveau II- Est-ce que la LNME est disponible dans les formations publiques de santé? Quelle est la pourcentage des médicaments prescrits qui figurent sur la LNME? Niveau II- Est-ce les politiques pharmaceutiques sont en train de saisir leurs objectifs ? Disponibilité des produits traceurs et nombre des jours de rupture observés en Accessibilité. ( jours de salaire le plus bas de la fonction publique nécessaires pour acheter le traitement pour certaines conditions communes, e.g. infections respiratoires). Qualité. % de médicaments étiquetés de manière appropriée, % de médicaments périmés. Usage rationnel. Indicateur INRUD (Réseau International pour l'usage rationnel des médicaments).

13 Enquête des formations de santé 5 zones géographiques choisies. La Capitale (ou la zone la plus riche), la zone la plus rurale (ou la plus pauvre) et trois autres (3) zones. Dans chaque zone, il faut choisir 1 Dépôt provincial, 6 formations publiques de santé et 6 officines pharmaceutiques privés. 5Dépôts provinciaux 30Formations publiques de santé 30Officines Pharmaceutiques privés

14 Quelques Résultats

15 Enquête des ménages

16 Situation des m é nages Est-ce ils ont acc è s aux m é dicaments? Ou obtiennent ils leurs m é dicaments? Combien paient-ils pour leurs m é dicaments Identifier quels sont les principaux obstacles à l'acc è s aux m é dicaments au niveau des m é nages. Examiner l'usage des m é dicaments (maladies chroniques et aiguës). Ce que les patients pensent de leur accès aux médicaments, de l'usage et de la qualité.

17 Ménages avec des médicaments à la maison Niveau de revenues des ménages Le plus basLe plus haut % de ménages avec des médicaments à la maison

18 Profils Pharmaceutiques des pays

19 QUESTIONNAIRE 9 Chapitres: Données sanitaires et demographiques Services de santé Politiques Pharmaceutiques Commerce et production des médicaments. Réglementation pharmaceutique. Financement des médicaments. Achat et distribution des produits pharmaceutiques. Sélection et usage rationale Données sur les menages

20 INDICATEURS Pour chaque domaine du secteur pharmaceutique, le questionnaire permettra de recueillir des indicateurs sur les structures, les processus et les résultats. Ces sont mis ensemble pour donner un aperçu complet de la situation. Par exemple, le questionnaire va recueillir des données sur l'existence de directives de traitement standard, savoir si ces lignes directrices sont disponibles au niveau des établissements et si le traitement des principales maladies au niveau de l'établissement suit les directives nationales. Les données pour les indicateurs de résultats proviennent d'enquêtes déjà menées au niveau national, le plus souvent avec l'appui de l'OMS: Niveau II ainsi que les enquêtes-ménages. Enquêtes sur les prix des médicaments et de disponibilité. Etudes sur l'utilisation rationnelle menées au niveau des pays.

21 Profils Pharmaceutiques des Pays OBJECTIF: Recueillir et diffuser des informations fiables sur le secteur pharmaceutique de 193 Etats membres. LIVRABLES: Information de bonne qualité sur 193 Etats membres. Profils de pays pharmaceutiques pour 193 Etats membres. Rapports régionaux et mondiaux sur la situation pharmaceutique. QUESTIONES TRANSVERSALES: Assurer la qualité des informations recueillies. Réduire le fardeau de la collecte de données sur les pays. Favoriser la diffusion et la visibilité des informations collectées. Analyser la situation et les tendances. Assurer l'appropriation des données recueillies. Collaboration avec le Fonds mondial

22 Assurer la qualité des informations recueillies Un manuel d'instructions pour remplir le questionnaire a été élaboré pour orienter la collecte de données; Un glossaire avec des définitions d'éléments clés a été produite par Harvard Centre collaborateur de faire des questions que sont interprétées de façon cohérente entre les pays et régions; Les noms et contacts des répondants sont recueillies; Année et la source de chaque élément d'information est enregistrée et documents clés sont attachés. Les champs de commentaires sont fournies pour permettre aux répondants de fournir des informations plus nuancées; Les données sont approuvées par une personne âgée fonctionnaire au ministère de la Santé.

23 Réduire le fardeau de la collecte de données sur les pays Le questionnaire a été pré-remplie avec toutes les informations disponibles au Siège de l'OMS. Jusqu'à 50% de chaque questionnaire a été pré-remplie. Les pays sont invités à vérifier les informations fournies et à combler les lacunes. Le questionnaire a été officiellement approuvé par le Fonds mondial de lutte contre le VIH / SIDA, la tuberculose et le paludisme et remplacer leur "Procurement and Supply Management Plans" (PSM).

24 Favoriser la diffusion et la visibilité des informations collectées Un haut fonctionnaire du Ministère de la Santé sera demandé de fournir une autorisation officielle pour diffuser les données. Cela permettra de rendre les données publiques peu de temps après la collecte. Cela sera fait dans un certain nombre de façons: Développement des différents profils pharmaceutiques des pays du secteur. Affichage des informations recueillies dans les bases de données clés (par exemple le Global Health Observatory de l'OMS). Développement des rapports mondiaux et régionaux sur la situation pharmaceutique.

25 Analyser la situation et les tendances Les rapports global et régionaux contiennent une analyse de la situation actuelle par niveau de revenu et la taille du pays. Des comparaisons seront faites entre la situation en 2007 et en 2011 pour les indicateurs qui sont utilisés dans les deux enquêtes (par exemple la présence de PPN, la présence de la LNME). Des rapports techniques sur des domaines spécifiques du secteur pharmaceutique fourniront une analyse plus ciblée sur des thèmes spécifiques (la réglementation, par exemple).

26 Assurer l'appropriation des données recueillies L'enquête est coordonnée par le personnel national (consultants ou personnel de l'OMS) en étroite collaboration avec les homologues nationaux des agences de médicaments essentiels (par exemple, Ministère de la Santé, ARM, etc.) L'approbation formel des données recueillies est signée par les pays. Les données recueillies sont utilisées pour élaborer un profil pharmaceutique qui sera publié en tant que documents nationaux et restera la propriété du pays.

27 Fonds Mondial Informations sur les systèmes et les structures utilisées pour gérer les produits pharmaceutiques et autres produits de santé lors de la mise en œuvre des subventions du Fonds mondial est capturée dans les plans de PSM. PSM plans reflète une "approche par projet»: avec les plans de PSM, la même information doit être présenté séparément pour chaque subvention, en tout temps une nouvelle subvention est négocié (à la fois la phase 1 et phase 2) et même si le principal bénéficiaire est le même. Toutefois, de nombreux pays ont maintenant un grand nombre de subventions (même dans certains cas). En outre, il est nécessaire d'aligner les mécanismes de financement nouveaux (Single Stream et du financement de la Stratégie nationale Applications). Besoin de passer à une «approche programme ».

28 Dans le pays X avec PSM Plans: Mal R8 PSM Plan LFA PHPM Assessment TB R4 PSM Plan LFA PHPM Assessment TB R6 PSM Plan HIV R3 PSM Plan Projets approuvés LFA PHPM Assessment Mal R5 PSM Plan LFA PHPM Assessment HIV R6 PSM Plan LFA PHPM Assessment HIV R7 PSM Plan LFA PHPM Assessment Mal R3 PSM Plan LFA PHPM Assessment

29 Example: Thailand avec profil Pharmaceutique du Pays Country Profile HIV R8 Phase 2 Procurement Plan TB R8 Phase 2 Procurement Plan HIV R1 RCC Procurement Plan Update Procurement Plan to reflect HIV SSF (Round 10) Update Procurement Plan to reflect TB SSF (Round 10) Mal SSF R10 Procuremen t Plan

30 Profils de pays: l'harmonisation avec l'OMS En 2010, l'OMS-EMP et GF ont travaillé ensemble pour harmoniser les 2 outils: Juin-Septembre 2010: série de réunions techniques entre l'OMS et le personnel GF mettre d'accord sur un instrument commun. Finalement, il a été conçu en Septembre et couvrira la partie I de GFTAM profils. PARTIE 1 - Contexte et description du système pharmaceutique (entièrement harmonisé avec l'OMS). PARTIE 2 - Systèmes d'exploitation en place (spécifique au bénéficiaire principal). Un protocole d'entente a été signé entre l'OMS et GF pour collaborer à la collecte de données dans 75 pays prioritaires. Dans ces pays, l'OMS prendra la tête de la partie I de l'outil commun et donnera soutien aux récipiendaires principaux GF pour remplir la partie II de celle-ci.

31 Merci beaucoup de votre attention


Télécharger ppt "Profils Pharmaceutiques des Pays Dr Gilles Forte Mr Enrico Cinnella EMP/OMS, Genève 13 Juin 2011."

Présentations similaires


Annonces Google