La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal1 Histoire de l'EIP et son rôle dans le suivi et l'évaluation à l'échelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal1 Histoire de l'EIP et son rôle dans le suivi et l'évaluation à l'échelle."— Transcription de la présentation:

1 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal1 Histoire de l'EIP et son rôle dans le suivi et l'évaluation à l'échelle nationale

2 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 2 Schéma de la présentation Bref historique du développement de l'EIP Discuter de ce que peuvent apporter ou non les enquêtes sur le paludisme. Mesurer la couverture des interventions Mesurer limpact Présentation de l'instrument EIP

3 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 3 Bref historique de l'EIP Résultats de l'évaluation Roll Back Malaria (Faire reculer le paludisme) sur le suivi et l'évaluation Manque de cohérence dans les mesures Concentration sur le coté programme Questions sur la validité des instruments utilisés Besoin général d'un suivi et d'une évaluation améliorés Conséquence : Création du MERG (groupe de référence pour le suivi et l'évaluation du paludisme) en 2002 Définition de protocoles standard pour la mesure de l'étendue du paludisme Développement d'outils et de directives pour tous les pays Travail avec des agences internationales pour collecter, compiler et communiquer des informations sur le paludisme

4 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 4 Développement des principaux indicateurs Groupe de travail sur les indicateurs et les enquêtes Principaux indicateurs développés sur : Possession et utilisation de moustiquaires Traitement rapide et efficace Traitement préventif intermittent pour les femmes enceintes Anémie Parasitémie Plus récemment : PID Module de diagnostic

5 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 5 Développement du module de l'enquête Questionnaires normalisés développés pour les enquêtes de l'EDS et de la MICS Début de la collecte de données Problèmes sur la collecte de données à travers des enquêtes à grande échelle basées sur des éléments tels que : le caractère saisonnier, la période, le coût Développement d'une enquête « autonome » = EIP

6 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 6 Réunions du MERG Genève 2008 Bamako 2008 Le Caire 2005

7 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 7 Objectif de l'EIP Collecter des données représentatives à l'échelle nationale sur la couverture des interventions clés contre le paludisme Mesurer limpact sur le paludisme à l'aide de biomarqueurs Permettre le suivi des tendances dans le temps Collecter des données plutôt lors de la saison de haute transmission Enquête plus simple et exclusivement consacrée au paludisme. Alternative aux enquêtes de l'EDS et de la MICS

8 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 8 Malawi: utilisation des MII chez les moins de 5 ans

9 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 9 Zambie: Utilisation des MII chez les moins de 5 ans

10 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 10 Pourquoi utiliser une enquête basée sur la population ? Données de grande qualité Représentative à l'échelle nationale Liens avec d'autres données démographiques / comportementales Comparaison dans le temps et entre pays Possibilité d'obtenir des informations supplémentaires telles que le géocodage, l'anthropométrie, l'indice de richesse, etc. Possibilité de collecter des biomarqueurs Possibilité de calculer les indicateurs normalisés (standardisés)

11 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 11 Inconvénients des enquêtes basées sur la population Généralement (mais pas toujours) non représentatives à l'échelle du district Échantillonnage basé sur la population, et non sur les groupes à risque. Enquêtes transversales (même s'il commence à y avoir au moins deux enquêtes par pays) Basées sur les souvenirs des participants (mêlés d'éventuels partis pris) Plus longues et plus coûteuses que les autres méthodes de collecte de données

12 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 12 Rôle des enquêtes dans le suivi et l'évaluation : besoins en termes de données Questions clés Quelles sont les campagnes en cours du programme et qui est concerné ? Prévalence/incidence actuelle ? Marchandises existantes et besoins prévus ? Budget des activités ?

13 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 13 Rôle des enquêtes : sources de données Quelles sont les campagnes en cours (ménages) ? Enquêtes auprès des ménages Quelle est la prévalence/l'incidence actuelle ? Suivi, système d'information et de gestion sanitaire Quelles sont les marchandises disponibles/nécessaires ? Système logistique (secteur privé ?) Quels sont le budget et les ressources disponibles ? Système financier

14 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 14 Utilisation de données pour le suivi et l'évaluation Données d'enquête : Progression du suivi à plus long terme pour atteindre les objectifs nationaux Mesure de la couverture de la population (ou des ménages) Mesure de l'étendue de la maladie à l'échelle de la population Données de routine Surveillance régulière et prompte Mesure de la performance du système Réponse aux épidémies

15 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 15 Composants du cadre – relations entre les composants du programme entréesactivités sorties résultats impact Basée sur le programmeBasée sur la population

16 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 16 Exemple : programme de lutte contre le paludisme Entrées : personnel formé, médicaments, constructions, équipement Processus : distribution de moustiquaires, fourniture de services, formation continue du personnel Sorties : disponibilité des médicaments appropriés, distribution de moustiquaires, absorption de TPI Résultats : possession/utilisation de moustiquaires, recherche d'un traitement, couverture des TPI Impact : transmission réduite, incidence et mortalité plus faibles

17 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 17 Calendrier de suivi et d'évaluation du programme Enquête de couverture de base Enquête de couverture finale Interventions Surveillance de routine via le système d'information et de gestion sanitaire et le suivi Enquête à moyen terme ?

18 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 18 Exemple d'utilisation des données de l'enquête :

19 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 19 Données du registre d'un patient de Madagascar en 2008 Exemple d'utilisation des données de routine

20 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 20 Utilisation des données de l'EIP (et d'autres enquêtes) Suivi de l'intensification de la couverture Mesure de limpact Suivi de la progression pour atteindre les objectifs du Mou d'Abuja, les objectifs de lPMI, les OMD, etc. Rapports internationaux : Rapport sur le paludisme en Afrique (2003) Rapport international sur le paludisme (2005) Rapport sur le paludisme chez les enfants (2007) (en anglais) Rapport mondial sur le paludisme 2008

21 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 21 Expériences liées à l'EIP La première EIP fut réalisée en Zambie en : Zambie, Angola, Sénégal 2007: Kenya, Ethiopie, Rwanda, Mozambique 2008: Zimbabwe, Zambie

22 Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal 22 Conclusions L'EIP NE peut se substituer à la surveillance de routine et au suivi. Même si elle est moins importante que l'EDS ou la MICS, l'EIP requiert une rigueur statistique ainsi qu'une planification et une formation méticuleuses. L'EIP est un composant important du plan général de suivi et d'évaluation.


Télécharger ppt "Atelier RBM-MERG sur la formation à lEIP, 6 au 9 octobre 2008, Dakar, Sénégal1 Histoire de l'EIP et son rôle dans le suivi et l'évaluation à l'échelle."

Présentations similaires


Annonces Google