La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evolution Spectrale de la Source Transitoire et du Candidat Trou Noir XTE J1720-318 Marion Cadolle Bel (CEA-Saclay, France) J. Rodriguez, P. Sizun, A.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evolution Spectrale de la Source Transitoire et du Candidat Trou Noir XTE J1720-318 Marion Cadolle Bel (CEA-Saclay, France) J. Rodriguez, P. Sizun, A."— Transcription de la présentation:

1 Evolution Spectrale de la Source Transitoire et du Candidat Trou Noir XTE J Marion Cadolle Bel (CEA-Saclay, France) J. Rodriguez, P. Sizun, A. Goldwurm, P. Goldoni, S. Corbel, J-P. Roques 4 ème Semaine de lAstrophysique française, SF2A juin 2004, Paris

2 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Les Novae X, « Sources transitoires molles en X Transitoire : sursauts X brillants, épisodiques sursauts en visible/radio Binaire de faible masse objet compact + compagnon de faible masse Durée : semaines/mois, longues périodes de récurrence (années) Luminosité 1-10 keV :<10 34 ergs s -1 état quiescent >10 35 ergs s -1 quand flux X (Tanaka & Shibazaki 96, Chen et al. 97, Liu et al. 01) Cibles prioritaires pour INTEGRAL - spectres très durs, évolution avec le taux daccrétion - la plupart associées avec un trou noir (TN)

3 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Découverte de XTE J Découverte le 9 janvier 2003 avec RXTE/ASM (Remillard et al. 03) Flux 2-12 keV : 130 ± 20 mCrab le 9 janvier 100 mCrab le 28 février Observée avec XMM- Newton, INTEGRAL 30 mars: détectée avec IBIS/ISGRI au-dessus de 40 keV (Goldoni et al. 03) Temps Universel (MJD) Taux de comptage ASM 1,2-12 keV (cps/s) Sursaut 10 janvier 430 ± 40 mCrab

4 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Contreparties IR et Radio Détection IR à M K = 15,31 ± 0,03 le 18 janvier (Nagata et al. 2003) Courbe de lumière décroissante, 2 pics secondaires IR corrélés avec X -1 er pic IR (29 janvier) 5 jours avant que X -2 nd pic IR (17 février) ~ en même temps que X Couleurs compatibles avec un disque irradié Forte extinction visible (A V ~ 8) : localisation probable au Centre Galactique Détection radio avec VLA et ATCA (Rupen et al. 2003) 16 janvier : 4,9 ± 0,1 mJy à 4,9 GHz α = 17 h 19 m 58 s.985 δ = -31° ± 0,25 (J2000) Radio et IR : positions cohérentes

5 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Observations et Données analysées 20 février XMM-Newton/EPIC-PN : ToO de 20 ks Du 28 février au 2 mars RXTE- PCA : 1 ks INTEGRAL- JEM-X (3-35 keV) et IBIS/ISGRI ( keV) : 176 ks déplacement 5×5 (ToO) Du 25 mars au 22 avril : vue par INTEGRAL, détectée par IBIS/ISGRI et SPI (20 keV-8 MeV)- 552 ks (dont 191 ks avec SPI * ks (ToO sur H 1743) Du 2 août au 16 octobre : vue par INTEGRAL, détectée par IBIS/ISGRI- 700 ks * * balayage approfondi des régions centrales

6 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Courbe de lumière IBIS/ISGRI 2003 Temps Universel (MJD) Taux de comptage IBIS/ISGRI (cps/s) keV Orbites 46 à 122 (fin février-mi octobre) Pas temporel ~ 2 jours 2,1 mCrab 1,5 mCrab 36 mCrab

7 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Chronologie des Observations XMM, RXTE et INTEGRAL XMM RXTE Temps Universel (MJD) Taux de comptage ASM 1,2-12 keV (cps/s) Taux de comptage IBIS/ISGRI keV (cps/s) Découverte TRANSITION

8 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Spectre XMM (20 février) Disque multicouleurs (corps noir) + loi de puissance absorbés N H ~ 1,24 ± 0,02 ×10 22 cm -2 kT in = 0,67 ± 0,01 keV α = 2,81 +0,60 χ 2 réd = 0,84 (ndl = 1062) A 8 kpc, L 0,7-10 keV = 4,9 × ergs s -1 Disque représente ~ 85 % de la luminosité totale keV R int = 48,7 ± 0,5 km (disque vu sous 60°) Energie (keV) norm cts/s/keV χ ks 2,5 % systématiques -0,66

9 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Spectres RXTE/PCA, INTEGRAL/JEM-X et IBIS/ISGRI (28 février-2 mars) Même modèle raie Fe à 6,70 ± 0,20 keV kT in = 0,59 ± 0,01 keV R int = km α = 2,72 +0,29 χ 2 réd = 0,97 (ndl = 72) Spectre très mou L keV = 2,5 × ergs s -1 Composante du disque ~ 93 % de la luminosité totale L keV = 2,2 × ergs s - 1 T et R int : légères évolutions norm cts/s/keV Energie (keV) RXTE/PCA 1ks 8 % systématiques N H bloquée à la valeur de XMM INT/JEM-X2 21 ks INT/IBIS/ISGRI 167 ks χ ,34

10 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Contribution des composantes Energie (keV) E F(E) : keV/cm -2 /s/keV Disque multicouleurs Modèle Total Loi de puissance

11 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Mosaïque du centre galactique orbites 58 à 61 (debut avril) Coordonnées IBIS/ISGRI (J2000) α = 17 h 19 m 58 s,7 δ = -31° ,7 : écart avec radio S/B = 312 S/B = keV Centre Galactique Sgr A*

12 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Temps Universel (MJD) Taux de comptage IBIS/ISGRI (cps/s) keV Orbites 46 à 122 Pas temporel ~ 2 jours Courbe de lumière détaillée et rapport de dureté IBIS/ISGRI (fin mars-mi avril) Taux de comptage (cps/s) keV Pas temporel ~ 1 jour Pas temporel ~ 3 jours Indice de dureté 20-40/40-80 keV Orbites 55 à ,8 0,6 0,4 Temps Universel (MJD) mCrab 34 mCrab Courbe de lumière IBIS/ISGRI 2003

13 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Spectres sommés des orbites 55 à 63 (fin mars-mi avril) SPI (rev 62,63 exclues) IBIS/ISGRI 8% systématiques Norm cts/s/keV χ Energie (keV) ,0001 0,001 0, α = 1,9 ± 0,1 χ 2 réd = 1,11 (ndl = 51) Spectre bien plus dur relativement à fin février L keV = 7 × ergs s -1 Loi de puissance

14 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Norm cts/s/keV χ ,0001 0,001 0,01 20 Energie (keV) IBIS/ISGRI 8% systématiques SPI (rev 62,63 exclues) kT = keV τ = 2,7 ± 0,9 χ 2 réd = 0,99 (ndl = 50) F-test nouvelle composante de « coupure » significative à 99,8 % Comptonisation -11 Spectres sommés des orbites 55 à 63 (fin mars-mi avril)

15 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Bilan de cette étude (Cadolle Bel et al. 04, soumis à A&A) XTE J : comportement typique de nova X variations déclat importantes Transition spectrale : état mou puis dur (anticorrélation flagrante) - caractéristique des candidats TN - paramètres du disque différents entre XMM et RXTE/INTEGRAL récession du disque ? XMM pendant maxi pic secondaire (vu par IR) : norme changée ? - état dur : coupure à haute énergie ? paramètres de comptonisation typiques de létat dur Extinction déduite de lIR cohérente avec notre estimation du N H fortement obscurcie : localisée dans les régions centrales de la galaxie

16 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Novae X observées dans le Bulbe Galactique Novae X déjà observées (flux 1 Crabe-100 mCrabes) KS ,GRS , GRS , H , XTE J , XTE J novae vues en 2003 grâce à INTEGRAL : XTE J et H :éruption en avril spectres combinés keV (JEM-X et SPI) état mou, indice de photon 2,70 ± 0,09 (Parmar et al. 2003)

17 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J XTE J , un candidat trou noir Explosions courtes, cycliques Courbe de lumière classique, état mou puis dur (pic secondaire vu par SIGMA en septembre 1997, Goldoni et al. 99) Taux de comptage ASM 2-12 keV (mCrabes) Indice de dureté 5-12/1,3-3 keV 0,1 10 Temps Universel (MJD ) ,01 Observation SIGMA

18 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J Perspectives XTE J actuellement sous le seuil de détection dINTEGRAL Observations dautres novae X du bulbe (faibles aussi) - étude statistique des populations - ToO simultanées INTEGRAL et RXTE prévues - variations déclats : laboratoire idéal pour létude de la physique autour dun TN Sources brillantes et proches encore mieux observables Observations simultanées importantes en X, visible et IR indices essentiels pour comprendre - la nature de la source émissive - les mécanismes dexplosions - la propagation de zones chaudes à travers le disque

19 17/06/04 Marion Cadolle Bel Evolution spectrale de la source transitoire XTE J


Télécharger ppt "Evolution Spectrale de la Source Transitoire et du Candidat Trou Noir XTE J1720-318 Marion Cadolle Bel (CEA-Saclay, France) J. Rodriguez, P. Sizun, A."

Présentations similaires


Annonces Google