La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Approche du programme de Terminale L, ES Le centre historique de Paris : patrimoine national et mondial Lafon Alexandre, lycée B. Palissy (Agen) Sources.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Approche du programme de Terminale L, ES Le centre historique de Paris : patrimoine national et mondial Lafon Alexandre, lycée B. Palissy (Agen) Sources."— Transcription de la présentation:

1 Approche du programme de Terminale L, ES Le centre historique de Paris : patrimoine national et mondial Lafon Alexandre, lycée B. Palissy (Agen) Sources :

2 Introduction enseignant : Regards historiques sur le monde actuel Thème 1 – Le rapport des sociétés à leur passé (9-10 heures) Histoire et patrimoine - Lecture historique du patrimoine dun centre urbain ancien au choix : - la vieille ville de Jérusalem ; - le centre historique de Rome. - La ville de Paris – 4/5 heures Une lecture patrimoniale et historique de Paris, capitale de la France et ville-monde Passé = Ce qui fut Présent= Ce qui est/reste et fait patrimoine et sa mise en valeur (choix) Avenir = Ce qui sera Projection – conservation/transformation?

3 Objectif : Montrer en quoi Paris sinscrit dans une double dimension : une volonté de construction mythique de lhistoire de France composite, sélective et comment aujourdhui elle est perçue dans patrimoine mondial Problématique : Pourquoi et comment Paris a pris une dimension nationale, mais également mondial? Plan proposé : I. Etude de cas : les halles de Paris II. Des strates historiques qui témoigne de lhistoire de France III. Un patrimoine mondialisé Compétences/capacités évaluées : Prise dindices et travail sur paragraphes de synthèse (méthodologie de la composition)

4 Le centre historique de Paris : patrimoine national et mondial Une devise qui lie le rapport au fleuve à la puissance de la ville Ordre de la Libération Le fleuve, le commerce, louverture Capitale façonnée par les rois de France Un lieu, une histoire, un patrimoine qui se donne à lire Introduction élèves : Séquence

5 I. Histoire et patrimoine : Les Halles de Paris Etude de cas : approche des notions de « centre historique » et « patrimoine »

6 Définir aujourdhui : prise dindices Où, quoi, comment? Sources photographiques: Kos, domaine public, 2007

7 Résumé : Les origines des halles de Paris remontent à 1137, date à laquelle Louis VII décide de créer un marché sur le lieu-dit des Champeaux, situé extra muros, à lendroit danciens marécages Les Halles sont construites tout d'abord sous Philippe-Auguste qui fait élever, en 1187, 2 longs bâtiments qui sont destinés à entreposer et vendre les produits des marchands. Une troisième halle est construite, en 1265, puis deux autres destinées aux poissons. Mais au XIXème siècle, les Halles deviennent trop étroites et sont déménagées, en 1962, au marché de Rungis. La ville de Paris rétablit le quartier et inaugure le Forum des Halles en ) Une histoire séculaire - Sources : html

8 Localisation Au centre aujourdhui… 1964 De lextérieur Sources : Service éducatif – Archives municipales de Paris et auguste.com/ville/plan.html

9 Les Halles et la rue de la Tonnellerie. Giuseppe CANELLA ( ) – Musée Carnavalet -Paris Etagement Galeries dites « piliers » La foule Paris Un héritage médiéval

10 « Il leva une dernière fois les yeux, il regarda les Halles. Elles flambaient dans le soleil. Un grand rayon entrait par le bout de la rue couverte, au fond, trouant la masse des pavillons dun portique de lumière ; et, battant la nappe des toitures, une pluie ardente tombait. Lénorme charpente de fonte se noyait, bleuissait, nétait plus quun profil sombre sur les flammes dincendie du levant. En haut, une vitre sallumait, une goutte de clarté roulait jusquaux gouttières, le long de la pente des larges plaques de zinc. Ce fut alors une cité tumultueuse dans une poussière dor volante. Le réveil avait grandi, du ronflement des maraîchers, couchés sous leurs limousines, au roulement plus vif des arrivages. (…)A droite, à gauche, de tous côtés, des glapissements de criée mettaient des notes aiguës de petite flûte, au milieu des basses sourdes de la foule. Cétait la marée, cétaient les beurres, cétait la volaille, cétait la viande. Des volées de cloche passaient, secouant derrière elles le murmure des marchés qui souvraient. Autour de lui, le soleil enflammait les légumes. Il ne reconnaissait plus laquarelle tendre des pâleurs de laube. Les cœurs élargis des salades brûlaient, la gamme du vert éclatait en vigueurs superbes, les carottes saignaient, les navets devenaient incandescents, dans ce brasier triomphal. A sa gauche, des tombereaux de choux séboulaient encore. (…) La mer continuait à monter. Il lavait sentie à ses chevilles, puis à son ventre ; elle menaçait, à cette heure, de passer par-dessus sa tête. Aveuglé, noyé, les oreilles sonnantes, lestomac écrasé par tout ce quil avait vu, devinant de nouvelles et incessantes profondeurs de nourriture, il demanda grâce, et une douleur folle le prit, de mourir ainsi de faim, dans Paris gorgé, dans ce réveil fulgurant des Halles (…). » Extrait du chapitre 1 – Le Ventre de Paris - Emile Zola -Présentez le document. -Quels termes renvoient à la Révolution industrielle? -Quelle fonction attribuée aux Halles? Quel sentiment? 2) Le « cœur » de Paris

11 Quels changements? Photographie Henri Lemoine – 1900 Sources : Site Histoire en images

12 Un site Internet dédié Transfert des halles à Rungis au Sud Est de lagglomération – 1959 Forum des halles, centre commercial et culturel – 1979 (archi : Claude Vasconi) 2004 : Projet de rénovation/réaménagement du quartier – début des travaux 2010

13 3) Un patrimoine évolutif : quel sens à donner aux différentes transformations repérées? Du marché au centre commercial/culturel = la ville mise en scène Recompositions urbaines Référence esthétiques et patrimoine mondial = patrimonialis ation? Vers la ville capitale, un centre historique Le site des halles MédiévaleXIXe siècleAujourdhui Localisation Fonctions Matériaux = Un patrimoine hérité et vivant, historique et présent, en constante évolution

14 II. Le centre de Paris : des strates historiques Notre-Dame de Paris : 1163 – 1272 Louis VII Corps de Saint-Louis, Sacre de Napoléon Ier… Palais de Justice. Ce monument était, sous le règne des rois mérovingiens, la résidence du roi. C'est Philippe-Auguste qui est à l'origine de sa construction ( ). Au XIVème siècle le Louvre devient la résidence principale du roi et le palais devient le Palais de Justice. La Conciergerie constituant les restes du palais royal fut transformée en 1392 en prison. Il y subsiste 3 salles importantes construites au XIVème siècle par Jean Le Bon: la salle des gardes, la salle des Gens d'armes et les cuisines. C'est Marie-Antoinette qui fut l'une des prisonnières les plus célèbres. 1) La ville capitale des rois

15 Lîle de la Cité constitue le centre politique et religieux de la ville. A louest, le Palais, construit à lemplacement de la résidence du gouverneur romain, est résidence royale jusquà son abandon au Parlement en A lest la cathédrale et le groupe épiscopal : Saint-Etienne puis Notre-Dame, le baptistère, Saint-Jean-le-Rond, le palais épiscopal et, au nord, le quartier des chanoines – le Cloître Notre-Dame.

16 Sources : Services éducatif – Archives municipales de Paris

17 Palais des Tuileries XVIe siècle – brûlé en 1791 Palais du Luxembourg XVIIe siècle Gravures – 1705 ( Agence Roger-Viollet) Palais royal – Louis XIV

18 1775 Embellissements successifs Empreinte des rois Mise en forme du paysage urbain

19 2) La ville révolutionnaire – 1789/XIXe siècle Lépicentre révolutionnaire

20 Musée Carnavalet

21 Histoire des Arts : Paris et les Révolutions Révolution française Commune de Paris Les trois glorieuses Le printemps des peuples – La fin de lAncien régime La révolution libérale La République démocratique La République sociale = Monuments emblématiques dune période = marque limaginaire contemporain Faire fiche élèves Relier les quatre dates, aux bonnes périodes, aux bons document, et à leurs significations

22 3) La ville des lumières … et des guerres industrielles Ouverture Extension Modernisation

23 Une période fondatrice : Paris dHausmann paris-avant-et-apres-haussmann.php

24 Des lieux de mémoires multiformes et entretenus Le Mur des Fédérés au cimetière du Père-Lachaise (source : wikipedia) La chapelle expiatoire ( source : centre des monuments nationaux)

25 III. Un patrimoine mondialisé Paris : 30 millions de touristes, 18 millions détrangers, + de 12 fois la population parisienne intra-muros

26 1) Une ville musée? Conserver Extrait : Jusqu'à la fin du XIXe siècle, la Ville de Paris ne possédait aucun musée : depuis 1797, la majeure partie des collections nationales était présentée au public dans le Museum, actuel musée du Louvre, une autre partie étant attribuée aux musées des beaux- arts des grandes villes de province. Sous le Second empire, à l'époque où les travaux d'Haussmann bouleversaient le vieux Paris, l'administration parisienne conçut le projet d'un musée consacré à l'histoire de la ville. C'est ainsi que naquit le musée Carnavalet. Inauguré en 1880, c'est le plus ancien musée municipal de la capitale. Jusqu'alors, les sculptures, tableaux et peintures murales se déployaient dans l'Hôtel de Ville et les divers établissements municipaux, y compris les églises. Pour soutenir la création artistique, la Ville achetait également dans les Salons, des peintures, des sculptures, des estampes, des médailles et autres objets d'art. Ces œuvres, stockées en dépôt, étaient inaccessibles au public. L'exposition universelle de 1900 fut l'occasion de présenter une partie de ces collections dans le bâtiment du Petit Palais, construit pour la circonstance. Après l'exposition, la ville décida de transformer cet édifice en musée permanent, le "Palais des Beaux-arts de la Ville de Paris".

27 Eugène Viollet-Le- Duc, Durant la période révolutionnaire : Démontage de la flèche du XIIIe siècle ; Destructions des 28 statues de rois de la galerie des rois ; Destruction de toutes les grandes statues des portails à lexception de la Vierge du trumeau du portail du Cloître. Elle est restaurée de 1845 à 1865 par Viollet-Le- Duc, après avoir subit les dégradations des parisiens lors de la révolution. Restaurer un édifice, ce nest pas lentretenir, le réparer ou le refaire, cest le rétablir dans un état complet qui peut navoir jamais existé à un moment donné. (Viollet- le-Duc) Commission des Monuments Historiques (Prosper Mérimée) Aujourdhui, reconstruire les Tuileries? Un « patrimoine » détruit en 1871

28 Le Panthéon LArc de triomphe La conciergerie Le domaine national du Palais royal La sainte Chapelle Tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris Hôtel particulier Béthune-Sully – siège des monuments Nationaux Rôle de lEtat dans la politique de restauration et gestion de monuments classés

29 Inscription au patrimoine mondial de lHumanité Brève description : « Du Louvre jusqu'à la tour Eiffel, ou de la place de la Concorde au Grand Palais et au Petit Palais, on peut voir l'évolution de Paris et son histoire depuis la Seine. La cathédrale Notre-Dame et la Sainte- Chapelle sont des chefs-d'œuvre d'architecture. Quant aux larges places et avenues construites par Haussmann, elles ont influencé l'urbanisme de la fin du XIXe et du XXe siècle dans le monde entier. » Site Internet de lUNESCO Sources : Unesco et word-travel-photos.com

30 2) Un patrimoine « vivant » et mobilisé watch?v=x2gk0ZAp8ak Source : Valdès/Malissin Le Panthéon

31 3 ) La valorisation du patrimoine Paysage urbain Conservation du Paris Haussmanien ? ?

32 Des enjeux économiques contemporains… et de pouvoir - Ville dart et dhistoire qui sappuie sur son passé : trois sites remarquables En 1978, le bâtiment fut classé monument historique et l'établissement public du musée d'Orsay fut créé pour diriger la construction et la mise en oeuvre du musée. Le 1er décembre 1986, le Président de la République, François Mitterrand, inaugura le nouveau musée qui ouvrait ses portes au public le 9 décembre suivant. 3 millions de visiteurs Musée dOrsay La tour Eiffel Le Louvre et sa pyramide La pyramide du Louvre Le musée dOrsay La tour Eiffel sur le Champs de Mars Site ou construction originelle Date délévation et instigateur

33 Conclusion : reprise des éléments principaux Réponse à la problématique - UN lieu de mémoire en France et dans le monde Concentré de lhistoire de France Patrimoine construit comme héritage Lieu vivant de transmission et à transmettre

34 Bibliographie et sitographie (Les halles) Démolir la Bastille, l'invention d'un lieu de mémoire Démolir la Bastille, l'invention d'un lieu de mémoire dHéloïse Bocher


Télécharger ppt "Approche du programme de Terminale L, ES Le centre historique de Paris : patrimoine national et mondial Lafon Alexandre, lycée B. Palissy (Agen) Sources."

Présentations similaires


Annonces Google