La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

3. Léconomie mondialisée multipolaire (depuis les années 1980)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "3. Léconomie mondialisée multipolaire (depuis les années 1980)"— Transcription de la présentation:

1

2 3. Léconomie mondialisée multipolaire (depuis les années 1980)

3 Exportations mondiales des marchandises par région et par certaines économies (évolution de 1948 à 2008). Source Organisation Mondiale du Commerce (OMC) (En milliards de dollars et en pourcentage) Valeur Monde Part Monde100,0 Amérique du Nord28,119,916,815,813,0 États-Unis21,714,911,29,88,2 Amérique du Sud et centrale11,36,44,43,03,8 Europe35,147,843,545,941,0 Allemagne1,49,39,210,29,3 France3,45,2 5,33,9 Communauté d'États indépendants (CEI)---2,64,5 Afrique7,35,74,52,43,5 Moyen-Orient2,03,26,84,16,5 Asie14,012,519,126,227,7 Chine0,91,31,25,99,1 Japon0,43,58,06,45,0 Vigoureuse croissance des échanges planétaires, depuis les années De plus, en dehors du Moyen Orient, déclin des zones exportatrices de matières premières dans les économies-mondes du passé (Amérique latine, Afrique). Déclin surtout de la place des Etats-Unis dans les exportations mondiales, stabilité relative de lEurope et affirmation de lAsie. En quoi peut-on parler dune économie mondialisée multipolaire, caractérisée par un accroissement des échanges et un remise en cause des relations centre-périphérie des économies mondes anciennes? Vigoureuse croissance des échanges planétaires, depuis les années De plus, en dehors du Moyen Orient, déclin des zones exportatrices de matières premières dans les économies-monde du passé (Amérique latine, Afrique). Déclin surtout de la place des Etats-Unis dans les exportations mondiales, stabilité relative de lEurope et affirmation de lAsie. En quoi peut-on parler dune économie mondialisée multipolaire, caractérisée par un accroissement des échanges et un remise en cause des relations centre-périphérie existant dans les économies-monde anciennes?

4 Exportations mondiales des marchandises par région et par certaines économies (évolution de 1948 à 2008). Source Organisation Mondiale du Commerce (OMC) (En milliards de dollars et en pourcentage) Valeur Monde Part Monde100,0 Amérique du Nord28,119,916,815,813,0 États-Unis21,714,911,29,88,2 Amérique du Sud et centrale11,36,44,43,03,8 Europe35,147,843,545,941,0 Allemagne1,49,39,210,29,3 France3,45,2 5,33,9 Communauté d'États indépendants (CEI)---2,64,5 Afrique7,35,74,52,43,5 Moyen-Orient2,03,26,84,16,5 Asie14,012,519,126,227,7 Chine0,91,31,25,99,1 Japon0,43,58,06,45,0 Vigoureuse croissance des échanges planétaires, depuis les années 1950, et croissance ne semblant pas ralentir. Croissance en partie liée à louverture de certains pays jadis assez fermés aux échanges internationaux, ainsi la Chine communiste jusquà la fin des années 1970 qui est devenu en trois décennies lun des principaux exportateurs mondiaux Vigoureuse croissance des échanges planétaires, depuis les années 1950, et croissance ne semblant pas ralentir. Croissance en partie liée à louverture de certains pays jadis assez fermés aux échanges internationaux, ainsi la Chine communiste jusquà la fin des années 1970 qui est devenue en trois décennies lun des principaux exportateurs mondiaux. Léconomie mondialisée contemporaine a pu saffirmer avec la fin du bloc communiste et un certain « triomphe » du libéralisme (affirmation de lOMC…)

5 Vue du port de Shanghai. Source: Joyeux A. (dir.): Géographies terminales ES, L, S, Hachette Essor des échanges entre les différentes parties du monde tenant aussi aux conditions nouvelles de transports et de communication, visibles ici avec la conteneurisation dans le domaine du transport maritime. Mais au-delà du document, importance de la « révolution numérique » et des conditions nouvelles de communication dans le monde

6 Lessor de Singapour, extrait de D. Cohen : Richesse du monde, pauvreté des nations, 1997 Les conditions de départ sont très défavorables. Le niveau de scolarisation de la population est lun des plus bas du monde : en 1947, plus de 75% de sa population na reçu aucune éducation ! Le contexte politique est également très instable, la ville étant secouée dabord par linsurrection communiste en Malaisie, dans les années cinquante, puis par la guerre entre lIndonésie et la Malaisie dans les années Lorsque lAngleterre décide de retirer son personnel militaire de la ville, en 1967, son décollage industriel na pas encore commencé marque la date charnière. La poigne de fer de Lee Kuan Yew étreint alors son destin. Le gouvernement promulgue une série de réformes quasi-dictatoriales. La législation du travail est « simplifiée ». Tous les conflits du travail sont soumis au jugement dune cour darbitrage industrielle dont la mission est de veiller aux « intérêts de la communauté dans son ensemble ». […] Un régime de retraite par capitalisation obligatoire est ensuite mis en place qui va contribuer, tout au long des années 1970 et 1980 à financer à lui seul près de la moitié de linvestissement de la ville. Enfin, le gouvernement offre aux investisseurs étrangers des exemptions fiscales pouvant aller jusquà 90% des profits générés. Résultat : Singapour devient le premier récipiendaire du monde des investissements internationaux. […] On mesurera en quelques chiffres, lirrésistible ascension de Singapour. En dix ans, de 1970 à 1980, la production de téléviseurs est multipliée par cinquante. A laube des années 1980, Singapour ne disposait daucune expérience informatique ; à la fin des années 1980 elle est devenue le premier exportateur mondial de disques durs ! […/…] [Singapour] doit sa richesse à sa transpiration plus quà son inspiration […] Le « miracle » de [Singapour] est tout simplement quil ny en a pas. Comme il est expliqué dans Adam Smith et dans les bibles luthériennes, la richesse vient récompenser les efforts de chacun. » Lessor de Singapour, extrait de D. Cohen : Richesse du monde, pauvreté des nations, 1997 Les conditions de départ sont très défavorables. Le niveau de scolarisation de la population est lun des plus bas du monde : en 1947, plus de 75% de sa population na reçu aucune éducation ! Le contexte politique est également très instable, la ville étant secouée dabord par linsurrection communiste en Malaisie, dans les années cinquante, puis par la guerre entre lIndonésie et la Malaisie dans les années Lorsque lAngleterre décide de retirer son personnel militaire de la ville, en 1967, son décollage industriel na pas encore commencé marque la date charnière. La poigne de fer de Lee Kuan Yew étreint alors son destin. Le gouvernement promulgue une série de réformes quasi-dictatoriales. La législation du travail est « simplifiée ». Tous les conflits du travail sont soumis au jugement dune cour darbitrage industrielle dont la mission est de veiller aux « intérêts de la communauté dans son ensemble ». […] Un régime de retraite par capitalisation obligatoire est ensuite mis en place qui va contribuer, tout au long des années 1970 et 1980 à financer à lui seul près de la moitié de linvestissement de la ville. Enfin, le gouvernement offre aux investisseurs étrangers des exemptions fiscales pouvant aller jusquà 90% des profits générés. Résultat : Singapour devient le premier récipiendaire du monde des investissements internationaux. […] On mesurera en quelques chiffres, lirrésistible ascension de Singapour. En dix ans, de 1970 à 1980, la production de téléviseurs est multipliée par cinquante. A laube des années 1980, Singapour ne disposait daucune expérience informatique ; à la fin des années 1980 elle est devenue le premier exportateur mondial de disques durs ! […/…] [Singapour] doit sa richesse à sa transpiration plus quà son inspiration […] Le « miracle » de [Singapour] est tout simplement quil ny en a pas. Comme il est expliqué dans Adam Smith et dans les bibles luthériennes, la richesse vient récompenser les efforts de chacun. » Singapour étant une ancienne colonie britannique, dans une situation peu enviable dans les années 1960, et qui en lespace de deux décennies a pu devenir un pôle important de production de biens de technologie avancée destinés au marché mondial. Economie mondialisée contemporaine caractérisée par le développement des échanges et une certaine dissémination des productions à technologies avancées, ce qui constitue une rupture certaine avec les anciennes économies-monde où le pays central apparaissait dominant en matière de production industrielle avancée...

7 Lessor de Singapour, extrait de D. Cohen : Richesse du monde, pauvreté des nations, 1997 Les conditions de départ sont très défavorables. Le niveau de scolarisation de la population est lun des plus bas du monde : en 1947, plus de 75% de sa population na reçu aucune éducation ! Le contexte politique est également très instable, la ville étant secouée dabord par linsurrection communiste en Malaisie, dans les années cinquante, puis par la guerre entre lIndonésie et la Malaisie dans les années Lorsque lAngleterre décide de retirer son personnel militaire de la ville, en 1967, son décollage industriel na pas encore commencé marque la date charnière. La poigne de fer de Lee Kuan Yew étreint alors son destin. Le gouvernement promulgue une série de réformes quasi-dictatoriales. La législation du travail est « simplifiée ». Tous les conflits du travail sont soumis au jugement dune cour darbitrage industrielle dont la mission est de veiller aux « intérêts de la communauté dans son ensemble ». […] Un régime de retraite par capitalisation obligatoire est ensuite mis en place qui va contribuer, tout au long des années 1970 et 1980 à financer à lui seul près de la moitié de linvestissement de la ville. Enfin, le gouvernement offre aux investisseurs étrangers des exemptions fiscales pouvant aller jusquà 90% des profits générés. Résultat : Singapour devient le premier récipiendaire du monde des investissements internationaux. […] On mesurera en quelques chiffres, lirrésistible ascension de Singapour. En dix ans, de 1970 à 1980, la production de téléviseurs est multipliée par cinquante. A laube des années 1980, Singapour ne disposait daucune expérience informatique ; à la fin des années 1980 elle est devenue le premier exportateur mondial de disques durs ! […/…] [Singapour] doit sa richesse à sa transpiration plus quà son inspiration […] Le « miracle » de [Singapour] est tout simplement quil ny en a pas. Comme il est expliqué dans Adam Smith et dans les bibles luthériennes, la richesse vient récompenser les efforts de chacun. » Lessor de Singapour, extrait de D. Cohen : Richesse du monde, pauvreté des nations, 1997 Les conditions de départ sont très défavorables. Le niveau de scolarisation de la population est lun des plus bas du monde : en 1947, plus de 75% de sa population na reçu aucune éducation ! Le contexte politique est également très instable, la ville étant secouée dabord par linsurrection communiste en Malaisie, dans les années cinquante, puis par la guerre entre lIndonésie et la Malaisie dans les années Lorsque lAngleterre décide de retirer son personnel militaire de la ville, en 1967, son décollage industriel na pas encore commencé marque la date charnière. La poigne de fer de Lee Kuan Yew étreint alors son destin. Le gouvernement promulgue une série de réformes quasi-dictatoriales. La législation du travail est « simplifiée ». Tous les conflits du travail sont soumis au jugement dune cour darbitrage industrielle dont la mission est de veiller aux « intérêts de la communauté dans son ensemble ». […] Un régime de retraite par capitalisation obligatoire est ensuite mis en place qui va contribuer, tout au long des années 1970 et 1980 à financer à lui seul près de la moitié de linvestissement de la ville. Enfin, le gouvernement offre aux investisseurs étrangers des exemptions fiscales pouvant aller jusquà 90% des profits générés. Résultat : Singapour devient le premier récipiendaire du monde des investissements internationaux. […] On mesurera en quelques chiffres, lirrésistible ascension de Singapour. En dix ans, de 1970 à 1980, la production de téléviseurs est multipliée par cinquante. A laube des années 1980, Singapour ne disposait daucune expérience informatique ; à la fin des années 1980 elle est devenue le premier exportateur mondial de disques durs ! […/…] [Singapour] doit sa richesse à sa transpiration plus quà son inspiration […] Le « miracle » de [Singapour] est tout simplement quil ny en a pas. Comme il est expliqué dans Adam Smith et dans les bibles luthériennes, la richesse vient récompenser les efforts de chacun. » Essor de nouveaux pôles économiques dans des espaces jusque là peu développés tenant à la mobilisation de leur main dœuvre qui, au départ, ne bénéficie guère des fruits de la croissance de la production. Importance des investissements étrangers, en particulier dentreprises américaines dans ce décollage. Condtions dimplantation avantageuses expliquant ces implantations mais, au-delà du texte, enjeux stratégiques: amener le développement de territoires où existait un risque de poussée communiste

8 Vue du port de Shanghai. Source: Joyeux A. (dir.): Géographies terminales ES, L, S, Hachette Economie mondialisée contemporaine voyant saffirmer certaines métropoles dont les quartiers daffaires reflètent le rôle directionnel. Ces pôles directionnels se développent pour lessentiel dans les trois grandes aires dominant les échanges mondiaux et multiplient les liens entre eux. Ils forment une sorte « darchipel métropolitain mondial ». Et ces métropoles semblent parfois déconnectées de leurs territoires nationaux ce qui est, là encore, une rupture avec les anciennes économies- monde dont le développement allait de pair avec laffirmation dun Etat (-nation) central

9 4. Trois schémas de synthèse

10 Etats Unis Europe occidentale Inde Egypte Afrique du Sud Royaume-Uni 1.Des territoires inégalement intégrés Le centre de léconomie monde: puissance industrielle et financière, innovations du premier âge industriel Espaces aux niveaux de développement proches, Territoires colonisés: débouchés commerciaux, fournisseurs de matières premières Autres territoires fournisseurs de matières premières et débouchés commerciaux Espaces peu intégrés à léconomie-monde britannique 2. Les échanges et leur contrôle Passages stratégiques contrôlés par les Britanniques Importants flux dinvestissements et dexportations Echanges inégaux: produits manufacturés contre matières premières. Investissements britanniques Australie Singapour Le Cap Canal de Suez Détroit de Gibraltar

11 1.Des territoires inégalement intégrés Le centre de léconomie monde: puissance industrielle et financière, capacité dinnovation Espaces aux niveaux de développement proches Territoires fournisseurs de matières premières et débouchés commerciaux Espaces peu intégrés à léconomie-monde américaine 2. Les échanges et leur contrôle Flottes américaines, contrôle des mers du monde Importants flux dinvestissements et déchanges Echanges inégaux: produits manufacturés contre matières premières. Importants flux migratoires Influence culturelle planétaire Etats Unis Europe occidentale Japon Singapour Australie Corée du Sud

12 1.Des territoires inégalement intégrés Métropoles de commandement: puissance financière, directions dentreprises, capacité dinnovation… Autres métropoles importantes Espaces intégrés à la dynamique métropolitaine (fabrication, niveau de vie élevé ou en croissance…) Territoires fournisseurs de matières premières et, ponctuellement activités de production mondialisée Espaces peu intégrés à léconomie mondialisée 2. Les échanges et leur contrôle Flottes américaines, contrôle des mers du monde Principaux flux commerciaux et dinvestissements Echanges inégaux: produits manufacturés contre matières premières. Influence culturelle américaine planétaire Etats Unis Europe occidentale Japon MoscouLondres Paris Mégalopole européenne Los Angeles San Francisco Chicago Mexico Sao Paulo Johannesburg Mumbai Singapour Beijing Shanghai Hong Kong Mégalopole japonaise Séoul Australie Mégalopole américaine


Télécharger ppt "3. Léconomie mondialisée multipolaire (depuis les années 1980)"

Présentations similaires


Annonces Google