La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Oracle: OO. Amanda EvansOracle/OO2 La programmation OO avec Oracle Dans PL/SQL la programmation orientée-objet est basée sur des types objets (object.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Oracle: OO. Amanda EvansOracle/OO2 La programmation OO avec Oracle Dans PL/SQL la programmation orientée-objet est basée sur des types objets (object."— Transcription de la présentation:

1 Oracle: OO

2 Amanda EvansOracle/OO2 La programmation OO avec Oracle Dans PL/SQL la programmation orientée-objet est basée sur des types objets (object types). Ces types objets fournissent 1)des modèles abstraits pour des objets du monde réel 2)l'encapsulation ("boîte noire"). Pour utiliser un type objet dans un programme, il suffit de connaître ce qu'il fait et non comment il le fait.

3 Amanda EvansOracle/OO3 Le Type Objet Un type objet est un type de données composé défini par l'utilisateur, qui encapsule une structure de données ainsi que les fonctions et procédures nécessaires à la manipulation des données. Les variables qui forment la structure de données sont appelées des attributs et les fonctions/procédures qui caractérisent le comportement du type objet sont les méthodes. Un objet a donc des attributs et un comportement.

4 Amanda EvansOracle/OO4 L'encapsulation des données Les attributs et les méthodes sont encapsulées dans un type objet. La structure de données formée par les attributs est publique. Toutefois, une programmation "stricte" ne devrait pas directement manipuler les attributs mais appeler les méthodes proposées. Oracle prévoit la possibilité de définir une structure de données dite privée, dont les attributs sont accessibles uniquement via les méthodes.

5 Amanda EvansOracle/OO5 L'instance Lorsque qu'une structure de données est remplie avec des valeurs, une instance est crée. Autant d'instances désirées peuvent être crées, souvent appelées objets.

6 Amanda EvansOracle/OO6 La structure d'un type-objet Un type-objet est formé de 2 parties: 1)une spécification L'interface déclarant la structure de données (l'ensemble des attributs) ainsi que les opérations (méthodes) associées à la manipulation de ces données. 2)un corps (body) Il définit complètement les méthodes, et ainsi implémente la spécification. Spécification Déclaration des attributs Spécification des méthodes Corps Corps des méthodes Interface publique Implémentation privée

7 Amanda EvansOracle/OO7 Remarques La notion d'encapsulation est déjà très forte dans PL/SQL grâce au paradigme du package. Le paradigme du package permet de protéger les spécifications des procédures. En effet, le corps dune procédure peut être modifié tout en conservant son en-tête, ainsi le programmeur na nul besoin de se préoccuper de mettre à jour ses anciens programmes. On perçoit une analogie très forte entre le type objet et le package, non seulement au niveau conceptuel mais également au niveau de la structure.

8 Amanda EvansOracle/OO8 La spécification d'un type objet Dans la spécification d'un type objet, tous les attributs doivent être déclarés AVANT les méthodes Si la spécification d'un type objet déclare uniquement des attributs, le corps du type objet est inutile. Il n'est pas possible de déclarer des attributs dans le corps d'un type objet. Dans la spécification d'un type objet, il est possible de déclarer des attributs et des méthodes, mais impossible de déclarer des constantes, exceptions, curseurs ou types. Il est nécessaire de déclarer au moins un attribut (max 1'000) dans un type objet; les méthodes sont optionnelles.

9 Amanda EvansOracle/OO9 Les attributs Un attribut est déclaré avec un nom (unique dans le type objet) et un type de données. Tous les types de données Oracle sont possibles à l'exception de: LONG, LONG RAW, NCHAR, NCLOB, NVARCHAR2, MLSLABEL, ROWID, BINARY_INTEGER, BOOLEAN, PLS_INTEGER, RECORD, REF CURSOR, %TYPE, %ROWTYPE, et les types définis à l'intérieur d'un package PL/SQL. Un attribut ne peut pas être initialisé (pas de clause DEFAULT). La contrainte NOT NULL ne peut pas être imposée. La structure de données peut devenir très complexe. Par exemple, le type de données d'un attribut peut être un autre type objet (appelé "nested object type").

10 Amanda EvansOracle/OO10 Les méthodes Une méthodes est un sous-programme déclaré dans la spécification d'un type objet par le mot-clé MEMBER. La méthode ne peut pas avoir le même nom que le type objet ni qu'aucun des attributs. Une méthode se réfère aux attributs ou à d'autres méthodes du type objet sans préfixe.

11 Amanda EvansOracle/OO11 Le paramètre SELF Toute méthode d'un type objet accepte une instance de ce type comme premier paramètre (SELF). Ce paramètre peut être implicitement ou explicitement déclaré. Lorsque SELF n'est pas explicitement déclaré, son mode par défaut est –IN pour une fonction –IN OUT pour une procédure. Dans le corps d'une méthode, SELF se réfère à l'objet appelant la méthode. Le préfixe SELF n'est pas obligatoire lors de l'utilisation d'un attribut par une méthode.

12 Amanda EvansOracle/OO12 La méthode CONSTRUCTOR Chaque objet est pourvu d'une méthode de construction appelée CONSTRUCTOR, définie par le système avec le même nom que le type objet. Une méthode de construction est une fonction utilisée pour initialiser et retourner une instance de ce type objet. Le type des paramètres ainsi que leur ordre sont identiques à ceux des attributs du type objet.

13 Amanda EvansOracle/OO13 La définition d'un type objet CREATE [OR REPLACE] TYPE type_name AS OBJECT (att_name datatype [, att_name datatype] … [ MEMBER {procedure_spec | function_spec} [, MEMBER {procedure_spec | function_spec}] ] … ); [CREATE [OR REPLACE] TYPE BODY type_name AS MEMBER {procedure_spec | function_spec}; [, MEMBER {procedure_spec | function_spec}; ] … END ; ]

14 Amanda EvansOracle/OO14 Exemple CREATE TYPE Nbre_rationnel AS OBJECT (NumerateurINTEGER, DenominateurINTEGER, MEMBER FUNCTION plus (x Nbre_rationnel) RETURN Nbre_rationnel, MEMBER FUNCTION moins (x Nbre_rationnel) RETURN Nbre_rationnel, MEMBER FUNCTION fois (x Nbre_rationnel) RETURN Nbre_rationnel ); CREATE TYPE BODY Nbre_rationnel AS MEMBER FUNCTION plus (x Nbre_rationnel) RETURN Nbre_rationnel IS r Nbre_rationnel; BEGIN -- retourne la somme de SELF et x -- appel du CONSTRUCTOR r:= Nbre_rationnel (numerateur * x.denominateur + x.numerateur * denominateur, denominateur * x. denominateur ); RETURN r; END plus; … END;

15 Amanda EvansOracle/OO15 Les objets Une fois un type objet défini et inséré au schéma, il peut être utilisé pour déclarer des objets dans n'importe quel bloc PL/SQL, sous-programme, ou package.

16 Amanda EvansOracle/OO16 La déclaration d'un objet Les types objets peuvent être utilisés partout où un type prédéclaré tel que CHAR ou NUMBER le serait. Exemple: DECLARE r Nbre_rationnel; BEGIN -- appel de la méthode CONSTRUCTOR r:= Nbre_rationnel (6,7); DBMS_OUTPUT.PUT_LINE (r.numerateur); …

17 Amanda EvansOracle/OO17 Initialisation d'un objet Tant qu'un objet n'a pas encore été initialisé par l'appel du CONSTRUCTOR de son type objet, l'objet est atomiquement nul. Un objet nul n'est jamais égal à un autre objet. Le fait de comparer un objet NULL avec n'importe quel autre objet donne toujours la valeur NULL.

18 Amanda EvansOracle/OO18 L'accès aux attributs L'accès à un attribut peut se faire simplement par référence à son nom. Pour accéder ou modifier la valeur d'un attribut, la notion pointée est utilisée. Exemple: r.denominateur r.numerateur Les noms des attributs peuvent être enchaînés, ce qui permet d'accéder aux attributs d'un "nested object type".

19 Amanda EvansOracle/OO19 Le partage d'objets Le partage d'objets a deux avantages: 1)les données ne sont pas répliquées inutilement 2)lorsqu'un objet partagé est modifié, ce changement est effectué une seule fois et n'importe quel référant a accès aux nouvelles valeurs. Le mot-clé REF sert à déclarer les références. Il contient un pointeur sur un objet. Exemple: CREATE TYPE T_Ligne AS OBJECT ( QuantiteNUMBER, MontantNUMBER(10,2), ProduitCommandeREF T_Produit, MEMBER PROCEDURE CalculMontant );

20 Amanda EvansOracle/OO20 La manipulation des objets Les types objets peuvent être utilisés dans les instructions SQL CREATE TABLE pour spécifier le type de données d'une colonne. Dès qu'une table est crée, les instructions SQL sont utilisées pour insérer un objet, sélectionner des attributs ou des méthodes et mettre à jour son état. Exemple: CREATE TABLE Nombre (nr Nbre_rationnel,…) -- insère 3/7 INSERT INTO Nombre (nr) VALUES (Nbre_rationnel (3,7)) -- retourne 3 SELECT n.nr.numerateur INTO Mon_nombre FROM Nombre n WHERE … -- modifie le numérateur à 10 et le dénominateur à 7 (3/7 +1= 10/7) UPDATE Nombre n SET n.rn=n.rn.plus(Nbre_rationnel(1,1)) WHERE... Remarque: Un alias est nécessaire lorsqu'un attribut ou une méthode est référencé.

21 Amanda EvansOracle/OO21 La table objet Une table stockant des objets de type objet sont appelées des tables objets. Chaque colonne dans un enregistrement correspont à un attribut du type objet. Exemple: CREATE TABLE Nombre OF Nbre_rationnel; Remarque: Chaque enregistrement dans une table objet a un OID (object identifier), qui identifie uniquement l'objet stocké dans une enregistrement et sert comme référence à l'objet.

22 Amanda EvansOracle/OO22 L'accès aux objets référencés La navigation à travers à un objet référencé dans une instruction procédurale PL/SQL n'est pas possible. Il est impératif de passer par l'opérateur DEREF dans une instruction SQL. (DEREF-"déréférence": lorsqu'un pointeur est "déréférencé", la valeur de l'objet pointé est retourné) L'opérateur DEREF prend comme paramètre une référence à un objet, puis retourne la valeur de l'objet.

23 Amanda EvansOracle/OO23 Exemple Considérons le type objet suivant: CREATE TYPE T_Commande AS OBJECT ( DateCommandeDATE, RabaisNUMBER, MontantTotalNUMBER(10,2), EmetteurREF T_Client, LignesT_lignes, MEMBER FUNCTION Destinataire (SELF IN T_Commande) RETURN T_Client, MEMBER FUNCTION Destination (SELF IN T_Commande) RETURN T_Adresse ); La requête suivante "déréférence" la référence à un objet de type T_Client UnClient T_CLient; BEGIN SELECT DEREF(Emetteur) INTO UnClient FROM Dual; Remarque: La référence est sélectionnée depuis une table "bidon" dual. Il n'est pas nécessaire de spécifier la table objet ni le critère de recherche étant donné que chaque objet stocké dans une table objet a un identifiant unique et immuable.


Télécharger ppt "Oracle: OO. Amanda EvansOracle/OO2 La programmation OO avec Oracle Dans PL/SQL la programmation orientée-objet est basée sur des types objets (object."

Présentations similaires


Annonces Google