La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LENSEIGNEMENT EN ÉDUCATION PHYSIQUE AU COLLÉGIAL EN CONTEXTE DE PLEIN AIR Mémoire de maitrise en éducation Patrick Daigle, M.A., B.sc. Éducation physique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LENSEIGNEMENT EN ÉDUCATION PHYSIQUE AU COLLÉGIAL EN CONTEXTE DE PLEIN AIR Mémoire de maitrise en éducation Patrick Daigle, M.A., B.sc. Éducation physique."— Transcription de la présentation:

1 LENSEIGNEMENT EN ÉDUCATION PHYSIQUE AU COLLÉGIAL EN CONTEXTE DE PLEIN AIR Mémoire de maitrise en éducation Patrick Daigle, M.A., B.sc. Éducation physique Patrick Daigle M.A.

2 Évolution du plein air, dhier à aujourdhui! Lorigine de cette recherche Patrick Daigle M.A.

3 1900… Une division! Jean-Jacques Rousseau Les expériences de camping se poursuivront au début du XX e siècle sous plusieurs formes Écoles en plein air (EPA) La « méthode naturelle » de George Hébert en éducation physique William James et John Dewey La guerre comme source du développement des vertus les plus nobles chez lhomme Apprentissage par lexpérience, « Learning by doing » Émergence des groupes comme les scouts Patrick Daigle M.A.

4 Depuis 1990, une nouvelle clientèle? De 1998 à 2005: augmentation de la pratique de 89% escalade, de 99% kayak de rivière et de 91% surf (SGMA, 2007). Association de marchand de matériel de sport, « Sporting Goods Manufacturers Association ». Sommet de lEverest: – personnes/année – à 330 personnes/année – Étude du Ministère des Ressources naturelles et de la Faune. – 2,4 millions de Québécois sidentifient comme adeptes des activités de plein air – 1,9 million se disent intéressés par ces activités (Ministère des ressources naturelles du Québec, 2006). Patrick Daigle M.A.

5 Au Québec, avec la Révolution tranquille… les cégeps! Patrick Daigle M.A.

6

7 La situation actuelle pose des défis! Sécurité Direction et collègues Parents Assurances Poursuite légale Logistique Coûts Patrick Daigle M.A.

8 Constats Les enjeux actuels de la pratique des activités de plein air: sécurité, encadrement et gestion du risque. La hausse importante du nombre dincidents : lacunes reliées à la formation (Rudel-Tessier, 2005). Ces incidents, les risques de poursuites, les assureurs et les questionnements sur lencadrement en contexte de plein air ont amené certains organismes à agir. Aventure écotourisme Québec (AEQ) et le Conseil québécois du loisir (CQL) ont mis en place des guides de sécurité qui regroupent les procédures et les normes à suivre pour améliorer la qualité de lencadrement et de la pratique en contexte de plein air. Aucun document spécifique en éducation, sauf dans le guide de pratique du canot. Patrick Daigle M.A.

9

10 Et au collégial au Québec? Lenseignant assure : – Lorganisation, lencadrement, lenseignement et la sécurité du groupe. Question de recherche: – Décrire lenseignement en contexte de plein air au collégial. décrire les caractéristiques des enseignants dresser la liste des intentions pédagogiques dresser la liste des contenus denseignement. Patrick Daigle M.A.

11 Enseigner en plein air en 2013! Plus quun prof… Un secouriste…? Un animateur…? Un guide…? Patrick Daigle M.A.

12 Cadre conceptuel Patrick Daigle M.A.

13 Compétences dun leader en plein air Miles, J. C., et Priest, S. (1999). Adventure programming. State College, Pennsylvanie: Venture. Patrick Daigle M.A.

14 Intentions pédagogiques Types dintervention en plein airDescription (Traduction libre) Programme daventure récréative (Recreational adventure programming) Lapproche récréative vise à faire découvrir de nouvelles sensations, à avoir du plaisir, à sénergiser et à samuser dans le séjour en nature, mais elle peut comporter certains éléments dapprentissage afin de réaliser lactivité. Les participants sont centrés sur le plaisir retiré de la pratique de lactivité, mais peuvent transférer certains apprentissages dans leur vie courante. Programme déducation par laventure (Educational adventure programming) Lapproche éducative tente de faire évoluer la personne sur le plan de ses habiletés, de ses connaissances et de ses capacités physiques par un travail de mise à lépreuve et de dépassement de soi. Cette approche vise à changer la manière de penser des gens, leur façon de communiquer et utilise la perception du risque, la confiance, la dynamique de groupe, lentraide, le défi et la peur comme moyen de générer des apprentissages. Programme de développement de la personne par laventure (Developmental adventure programming) Lapproche développementale vise à créer ou à développer de nouvelles habiletés personnelles et interpersonnelles, dont celles de la communication, du travail déquipe, de la coopération... Cette approche vise à changer la manière de se comporter, de se conduire dans diverses situations. Programme daventure thérapeutique (Therapeutic adventure programming) Lapproche thérapeutique est de lordre du changement de comportement en lien avec une problématique précise comme la consommation de drogues, dalcool ou autre. Elle peut aussi être utile dans une approche thérapeutique de certaines maladies physiques. Tableau 1 Types dintervention en plein air Miles, J. C., et Priest, S. (1999). Adventure programming. State College, Pennsylvanie: Venture. Patrick Daigle M.A.

15 Contenus denseignement? Le chapitre 3 – La pratique autonome – sadresse particulièrement à ceux qui possèdent la formation, soit les compétences et les connaissances nécessaires pour sengager dans un premier niveau de difficulté sans encadrement. Le mot autonome signifie que le pratiquant est apte à prendre soin de lui-même, dans un petit groupe ou au sein dun club par exemple. Ce chapitre indique comment se préparer à la sortie, quel équipement il faut ajouter à celui qui est décrit au chapitre précédent et quelles sont les règles de la progression sécuritaire. Il termine avec des notions sur le respect du milieu naturel et humain (CQL, 2004). Patrick Daigle M.A.

16 Comparaison MELS-CQL Résultats attendus de la formation générale (MELS, 2009) Éléments de lautonomie en plein air (CQL, chapitre 3) Appliquer les règles, les techniques et les conditions de réalisation dun certain nombre dactivités physiques Raffiner la maitrise de techniques, de tactiques et de stratégies de base associées aux activités sportives, dexpression ou de plein air Compétence technique : En règle générale, le pratiquant autonome doit être capable dexécuter les manœuvres élémentaires pour pratiquer sans danger dans le premier niveau de la discipline (sect. 3.1). Utiliser ses ressources de créativité et de communication, notamment dans le contexte dactivités physiques impliquant la relation à autrui Assumer la gestion dun programme personnel dactivités physiques et des responsabilités dans lorganisation dactivités physiques La préparation de la sortie : Outils dinformation reconnus : livre guide, cartes, sites Internet, etc.(sect. 3.2) Le plan de route (sortie) (sect ) Les règles de progression sécuritaire (sect. 3.4) Le plan durgence décrit la procédure à suivre en cas dincident ou daccident (sect ) Léquipement adéquat et adapté au type de pratique, au milieu et à la durée de lactivité (sect. 3.3) Les expéditions et les normes pour lorganisation (sect. 3.6) Valoriser, par les connaissances acquises et la pratique de lactivité physique, la confiance en soi, le contrôle de soi, le respect de lautre et lesprit de coopération Respecter lenvironnement dans lequel se déroulent les activités physiques Les relations avec le milieu : Respect de lenvironnement, de la propriété, des autres usagers (sect. 3.5) Patrick Daigle M.A.

17 Le plein air au collégial? Méthodologie Phase de préenquête Recensement des 135 institutions collégiales (collèges, cégeps, instituts, campus, conservatoires…) 104 institutions offrent la formation générale 84 institutions collégiales (80%) offrent des cours en éducation physique en contexte de plein air, 14 nen offrent pas (6 sans réponse) 50% des enseignants affirment pouvoir ou avoir déjà enseigné en plein air (206 sur 431) Patrick Daigle M.A.

18 Palmarès des activités 80% des institutions collégiales utilisent les activités de plein air en éducation physique Patrick Daigle M.A.

19 Une offre de cours importante Nombre dinstitutions qui offrent des cours de plein air Session automneSession hiver Types de coursFc% % Ensemble Ensemble Ensemble Moyenne des proportions quoccupe loffre de cours de plein air Session automneSession hiver Types de cours% Ensemble Ensemble Ensemble Nombre dinstitutions qui offrent des cours de plein air et moyenne des proportions quoccupe loffre de cours de plein air sur lensemble des cours déducation physique offerts aux étudiants selon le type de cours et la session (n=71) Patrick Daigle M.A.

20 Nombre de groupe Types de coursAutomne (%)Hiver (%) Ensemble Ensemble 213 Ensemble Tableau 6 Moyenne des proportions quoccupe le nombre de groupe des cours de plein air sur lensemble des groupes déducation physique selon le type de cours et la session (n=71) Les réponses obtenues des institutions ont permis de répertorier 345 groupes de plein air à lautomne sur un total de 2565 groupes déducation physique (14%), alors quà lhiver, il y en a eu 274 sur 2350 (12%). Patrick Daigle M.A.

21 La tâche en nombre de groupe GroupeParticipants NbFc Total70 Moyenne3,6 Nombre de groupes en contexte de plein air pour lannée (n=70) Environ 25% de la tâche en moyenne Patrick Daigle M.A.

22 La tâche en nombre de jours dintervention Nombre de jours en contexte de plein air pour lannée (n=70) Moyenne de 15 jours par année en plein air Jours dencadrementParticipants NbFc Total Moyenne Patrick Daigle M.A.

23 Méthodologie des étapes de la recherche Recherche exploratoire descriptive Questionnaire en ligne diffusé dans toutes les institutions (88 questionnaires complets) Sélection de 10 répondants pour la deuxième étape des entretiens individuels Sollicitation des 88 répondants pour le corpus de document de la troisième étape. Patrick Daigle M.A.

24 Partie 1: Description des enseignants du collégial Les 88 participants de létude représentent 62 des 84 institutions collégiales qui donnent des cours de plein air La proportion dhomme est de 62% et 38% de femme Moyenne dâge est de 42 ans environ Patrick Daigle M.A.

25 La formation académique des enseignants 80% des répondants détiennent une formation de premier ou deuxième cycle en éducation 3 participants ont une formation spécialisée en plein air (DEC, Bac plein air, certificat) Un seul répondant à la reconnaissance du CQRHT Patrick Daigle M.A.

26 Formations techniques -activités-sécurité-environnement- 18% nont aucune formation + populaire: canot, ski de fond, escalade, ski alpin (semblable aux activités offertes au collégial) 18% nont aucune formation en 1 er soins 30% ont une formation 1 er soins spécifique aux régions éloignés 63% connaissent ou ont une formation au programme Sans trace Patrick Daigle M.A.

27 Nombre de formation technique aux activités de plein air (N=88) Hommes (Fc) Femme s (Fc) Total (Fc) 0 formation 1 formation 2 formations 3 formations 4 formations 5 formations 6 formations 7 formations 8 formations 9 formations et Patrick Daigle M.A.

28 Formation technique par activité (N=88) Hommes (Fc)Femmes (Fc) Total (Fc) Canot Ski de fond Escalade Ski alpin Randonnée pédestre Orientation Plongée Vélo Kayak Télémark Planche à neige Sauvetage en eau vive Autres Patrick Daigle M.A.

29 Formations techniques associées à la sécurité et lenvironnement (N=88) Hommes (Fc) Fem mes (Fc) Total (Fc) Premiers soins Premiers soins en région éloignée Pas de formation et ne connait pas ST. Pas de formation, à entendu parler de ST. Pas de formation, connait le programme ST. Possède une formation ST Patrick Daigle M.A.

30 Discussion sur laspect formation Répondants interviennent dans des milieux variés (plein air, gymnase,…) Premiers répondants 1 er soins en moyenne 15 jours/année Plusieurs nont aucune formation Correspondance possible entre les formations des répondants et les activités offertes Lors de lembauche, exige-t-on ces qualifications des futurs enseignants? Patrick Daigle M.A.

31 Lexpérience des enseignants « Experience based jugment » 0-4 ans 5 à 9 ans 10 à 14 ans 15 à 19 ans 20 à 24 ans 25 à 29 ans 30 à 35 ans Total88 Expérience denseignement au collégial en contexte de plein air Patrick Daigle M.A.

32 Homme (Fc) Femme (Fc) Total (Fc) Na jamais encadré A encadré uniquement en contexte parascolaire A encadré uniquement en contexte professionnel A encadré en contexte parascolaire et professionnel Total Expérience dencadrement en contexte parascolaire ou professionnelle Patrick Daigle M.A.

33 Discussion sur lexpérience Tous semble avoir une bonne expérience à titre personnel Plusieurs nont presque pas dexpérience denseignement en plein air +50% nont aucune autre expérience dencadrement que celle à lécole Ex: Intervenant en canot, sortie à la journée: minimum 400km de canotage à titre personnel, dont 200km sur des parcours avancés (classés II) et 10 jours comme leader de groupe (5j. classés II) (Source CQL) Les enseignants en éducation physique, détenteurs dun baccalauréat, ont-ils automatiquement la capacité dencadrer un groupe de plein air ou sils doivent « apprendre » à le faire? Patrick Daigle M.A.

34 Partie 2 Intentions pédagogiques Types dintervention Participants Fc Énoncés Fc Aventure récréative : « éveiller le plaisir, découvrir autre chose… » 1050 Aventure éducative «développer des habiletés, techniques, capacités physiques, connaissances, autonomie… » Aventure de développement de la personne « habiletés aux relations personnelles et interpersonnelles, collaboration, coopération, vie de groupe, leadership… » 6 27 Aventure thérapeutique 00 Total 163 Patrick Daigle M.A.

35 Discussion sur les intentions Orientation majeure Participants préconisent laventure éducative, puis récréative et ensuite le développement de la personne. Majorité des 163 énoncés vise à faire découvrir de nouvelles activités, apprendre un minimum de techniques et développer leurs capacités physiques afin dêtre autonome Lien fort avec les devis du MELS Patrick Daigle M.A.

36 Orientation mineure Évoquée par la moitié des répondants Vise à faire vivre de nouvelles sensations au contact de la nature, explorer les relations personnelles et interpersonnelles ainsi que de développer la coopération et la collaboration en équipe. Patrick Daigle M.A.

37 Partie 3 Contenus denseignement Documents de 11 institutions publiques dont 2 anglophones, représentent 30 cours différents et 38 enseignants Analyse basée sur les critères dune pratique autonome (CQL) Conclusion: – Les contenus observés sont axés vers les connaissances techniques – Très peu de cours touchent la grande majorité des critères de la pratique autonome Notions peu abordées: sauvetage et évacuation, plan de sortie et durgence, critères dun bon responsable de groupe, équipement collectif, premiers soins. Patrick Daigle M.A.

38 Globalement Nombre de sous-catégoriesNombre de cours Distribution du nombre de cours par tranche de sous-catégories abordées dans les cours Patrick Daigle M.A.

39 Conclusions Cohérence: Les répondants ont des formations techniques, souhaitent et enseignent des techniques Deux grands défis: – Répondre aux exigences actuelles dencadrement des activités de plein air afin de démontrer que la sécurité des étudiants est assurée et se prémunir contre les poursuites judiciaires. – Poursuivre le développement de contenus : liés à lautonomie afin que les étudiants puissent être autonomes et sécuritaires dans la pratique des activités de plein air. liés à dautres aspects de lintervention en contexte de plein air comme la vie de groupe, les relations interpersonnelles... Patrick Daigle M.A.

40


Télécharger ppt "LENSEIGNEMENT EN ÉDUCATION PHYSIQUE AU COLLÉGIAL EN CONTEXTE DE PLEIN AIR Mémoire de maitrise en éducation Patrick Daigle, M.A., B.sc. Éducation physique."

Présentations similaires


Annonces Google