La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Revenir à une architecture informatique centralisée, avec toutes les nouvelles solutions de virtualisation. Rationaliser son SI et en simplifier ladministration.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Revenir à une architecture informatique centralisée, avec toutes les nouvelles solutions de virtualisation. Rationaliser son SI et en simplifier ladministration."— Transcription de la présentation:

1 Revenir à une architecture informatique centralisée, avec toutes les nouvelles solutions de virtualisation. Rationaliser son SI et en simplifier ladministration. Quels sont les gains potentiels, quels sont les avantages et inconvénients. Soirée STICS du 21 septembre 2009

2 Introduction Objectifs de la présentation: Dégager les principales tendances actuelles sur architectures dinfrastructure informatique. Donner un aperçu des différentes technologies de virtualisation qui existent sur le marché. Que peut retirer lentreprise de ces différentes technologies ? Sur quels points doit-on être attentifs pour mener un projet de virtualisation? Soirée STICS du 21 septembre 2009

3 Introduction Agenda de la présentation: 1.Comprendre les tendances actuelles. 2.Présentation sommaire des différentes technologies de virtualisation. 3.Contraintes et gains pour lentreprise. 4.Conclusions – Questions/Réponses Soirée STICS du 21 septembre 2009

4 Comprendre les tendances actuelles Soirée STICS du 21 septembre 2009 Un peu dhistoire 70 – 80: Informatique très centralisée dans un environnement propriétaire. ère du Mainframe Puissance machine limitée Liens réseau LAN et WAN peu performants peu de services aux utilisateurs (logiciel métier), interface graphique pauvre.

5 Comprendre les tendances actuelles Soirée STICS du 21 septembre 2009 Un peu dhistoire 1990 – 2000: Informatique décentralisée. ère de la micro-informatique Les puissances machines augmentent, notament pour les postes de travail. avènement de la bureautique et du multimédia Linformatique offre de nouveaux services aux utilisateurs

6 Comprendre les tendances actuelles Soirée STICS du 21 septembre 2009 Et maintenant: Puissances machines serveurs et postes de travail importantes: Processeurs multicoeurs Quantité de mémoire embarquée sur les serveurs importante: 30 à 60 GO Liens Telecoms performants (DSL, Fibre optique) permettant de faire transiter de grandes quantités de données entre différents sites. Services rendus à lutilisateurs: Logiciels métiers, bureautique, messagerie visioconférence, Téléphonie / Informatique tous les services de lentreprise utilisent loutil informatique: criticité importante du système dinformation sans informatique: lentreprise est-elle capable de produire ?

7 Comprendre les tendances actuelles Soirée STICS du 21 septembre 2009 Et maintenant: Les technologies permettent une consolidation du système dinformation: optimisation des infrastructures. Lentreprise doit rationaliser ses coûts informatique. Accélération dans le déploiement de nouveaux services: linformatique doit être réactive, voire proactive. Informatique agile. la sécurité du système dinformation est une préoccupation majeure: disponibilité, intégrité, confidentialité, traçabilité. les utilisateurs sont mobiles: accès à leurs applications depuis nimporte où et depuis nimporte quel poste de travail (Poste de travail professionnel et personnel, PDA )

8 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Utilisation dun même serveur physique pour héberger plusieurs systèmes virtuels. Serveur physique ou système hôte: processeurs, mémoire, cartes réseau, disques. Systèmes virtuels invités: se partagent les ressources du serveur physique. Couche de virtualisation: hyperviseur Présente les ressources physiques en ressources virtuelles Virtualisation de systèmes ou de serveurs

9 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Les différents acteurs du marché: 1 Leader: VMWare avec la suite logicielle Vsphere 4 (dernière version de VMWare ESX) 2 challengers: Citrix XenServer Microsoft HyperV Et les autres…: Oracle Novell Virtualisation de systèmes ou de serveurs

10 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation de présentation ou client léger Les applications des utilisateurs sont exécutées sur un serveur et seules les entrées/sorties sont transmises au poste de travail. Les applications ne sont plus installées sur les postes de travail, mais sur des serveurs de présentation. Les serveurs de présentation exécutent les applications. Seules les informations daffichage et dentrées clavier/souris sont transmises entre le poste de travail et le serveur de présentation

11 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation de présentation ou client léger 2 leaders incontournables: Microsoft Terminal Services Citrix XenApp (anciennement Presentation Server) Des outsiders: Systancia Applidis (entreprise alsacienne). XWindows, DotRiver sous Unix/Linux. Tous les systèmes fonctionnant sur systèmes Microsoft (Citrix, Systancia) utilisent la couche Microsoft Terminal Services.

12 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation dapplications Découplage des applications du système dexploitation. Exécution des applications dans un environnement isolé. Plus de communication directe entre lapplication et le système: la couche de virtualisation intercepte les appels système. Applications installées de manière classique: Applications virtualisées:

13 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation dapplications Les applications virtualisées ne sont plus installées sur le poste de travail ou le serveur. Cest un package. La Virtualisation dapplications utilise la notion de streaming dapplications: Le package de lapplication virtualisée nest pas chargé en une seule fois mais « à la demande », selon les besoins de lutilisateur, et mise en cache. La virtualisation dapplication peut être couplée à la technologie de virtualisation de présentation: Les applications installées sur les serveurs de présentation sont virtualisées et « streamées ».

14 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation dapplications Les différents acteurs: Microsoft APP-V (anciennement SoftGrid): le pionnier. Citrix XenApp: nécessairement couplé à de la virtualisation de présentation. VMWare Thinapp: solution très légère qui ne nécessite pas dagent.

15 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation des postes de travail Concept identique à la virtualisation de systèmes mais pour les postes de travail utilisateurs. Utilisation dun serveur pour héberger plusieurs postes de travail virtuels.

16 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation des postes de travail Les différents acteurs: VMWare View (anciennement VDI). Citrix XenDesktop Microsoft MED-V (inclus la virtualisation dapplications APP-V) Oracle (SUN) …..

17 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation de stockage Dissociation du matériel destiné au stockage par une couche dabstraction. les baies de stockage sont masquées par la couche de virtualisation.

18 Les différentes technologies de virtualisation: Soirée STICS du 21 septembre 2009 Virtualisation de stockage Les différents acteurs du marché: HP (solution LeftHand et SVSP) Datacore SAN Melody / SAN Symphony: le pionnier IBM SAN Volume Controler

19 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Réduction des coûts dacquisition du matériel: Serveurs : 2 serveurs actuels remplacement 10 à 15 serveurs traditionnels. Soit un investissement 5 fois moindre en terme de serveurs. A pondérer avec le coût dacquisition des licences de virtualisation ( entre 800 et 6000 / serveur). Soit un gain immédiat denviron pour 15 serveurs virtualisés. Gain sur le long terme: à chaque renouvellement dinfrastructure (tous les 3-4 ans). Postes de travail : virtualisation de présentation et du poste de travail permettent de ne plus investir dans des postes de travail puissants et coûteux (disques durs, mémoire). Terminal léger coûte 15 à 30 % moins cher quun poste de travail. Inutile de remplacer le poste de travail tous les 3 ans. Remplacement lorsquil tombe en panne. Gains plutôt sur le long terme.

20 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Réduction des coûts de déploiement de nouveaux postes de travail ou de remplacement: Virtualisation dapplications / présentation / postes de travail: A chaque remplacement des postes de travail: réalisation dun nouveau Master (image système avec les différentes applications installées). Réalisation dun master = quelques journées de travail. Nest rentable que si le nombre de nouveau postes est important (> 20 au minimum). Si changement de système dexploitation (Vista, Windows 7), tester toutes les applications sur le nouveau système. Quelques journées de travail. Si nécessaire résoudre les problèmes rencontrés: quelques jours de travail. Sans virtualisation: temps incompressible de 1 à 2 semaines. Avec virtualisation: déploiement quasi immédiat. Garantie de stabilité.

21 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Réduction des coûts de déploiement de nouvelles applications: Virtualisation de systèmes: Infrastructure serveurs et stockage immédiatement disponible. Virtualisation dapplications / présentation / postes de travail: Inutile de déployer lapplication sur tous les postes de travail de lentreprise. Ex: 200 postes / 30mn de déploiement par poste = 13 Jours Homme. Contre 1 à 2 jours homme pour le déploiement en mode virtualisé. Virtualisation dapplications: Aucun test de compatibilité entre les différentes applications installées. Si changement de version de lapplication: tests de non régression facilités: lancienne version et la nouvelle version peuvent cohabiter.

22 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Sécurisation de linfrastructure: Disponibilité: Serveurs sont nativement hautement disponibles: Idem pour les postes de travail dans le cas de la virtualisation de postes de travail

23 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Sécurisation de linfrastructure: Intégrité: la virtualisation des postes de travail ou la virtualisation de présentation permet de centraliser les données utilisateurs et de les sauvegarder. La virtualisation de stockage permet une réplication des données dun espace de stockage vers un autre. La défaillance dun espace de stockage nentraîne aucune perte de données. Confidentialité: La virtualisation de présentation / dapplication ou de poste de travail garantit un accès aux applications et aux données autorisées. Plus de stockage de données localement sur le poste: le vol du poste de travail na pas de conséquences sur la confidentialité. La mise au rebut des postes de travail noccasionne pas de fuite de données.

24 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Mobilité facilité: Lutilisateur retrouve son environnement de travail à lidentique depuis nimporte quel endroit

25 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Sécurité + Mobilité = Plan de Reprise dActivité (DRP) facilité: Linfrastructure informatique nétant plus liée au matériel. Les éléments de linfrastructure étant nativement tolérants aux pannes. La mobilité des utilisateurs étant assurée Linfrastructure Informatique est prête pour la mise en œuvre dun PRA.

26 Quels gains ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Green IT et lécologie ? Virtualisation de systèmes: Remplacer 15 serveurs par 4 Virtualisation des postes de travail: Remplacer 200 postes de travail par 20 serveurs. Consommation électrique réduite: 1 terminal léger consomme 50W contre 250 à 300W pour un Poste de travail. Besoins en refroidissement réduits: aussi bien dans le datacenter que dans les bureaux. Moins de matériel à mettre en œuvre = moins de matériel à recycler par la suite.

27 Quelles contraintes ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Les inconvénients de la centralisation des fonctions : Limpact dune défaillance matérielle est potentiellement beaucoup plus grand: Une défaillance dun serveur a pour conséquence larrêt de toutes les machines virtuelles. Une défaillance dun serveur hébergeant des postes virtualisés a pour conséquence larrêt de tous les postes de travail hébergés. La dépendance par rapport aux réseaux de transport des données est plus grande: les flux de données convergent vers le datacenter: le cœur de réseau doit être fiable et performant. Les liens Telecom constituent le talon dAchille: rupture dun lien Telecom ou sa mauvaise performance impacte tous les utilisateurs qui en font usage. Il est impératif de prendre en compte ces contraintes lors de la définition de linfrastructure cible.

28 Quelles contraintes ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 La difficulté de faire le bon choix technologique: De quoi ai-je besoin ? Virtualisation de présentation ou virtualisation du poste de travail ? La virtualisation dapplications est elle nécessaire ? Il est impératif de bien préciser les besoins. Quels services apporter aux utilisateurs ? Repenser totalement son système dinformation de manière globale. Calculer de manière réaliste les Retours sur Investissement à attendre: coûts dacquisition, coûts de mise en œuvre, coûts de maintenance, coûts induits (évolution de liens télécoms, évolution réseau, évolution du stockage). Impliquer les utilisateurs dans le choix de la solution: surtout pour les solutions de virtualisation de poste de travail ou de présentation: faire tester les solutions retenues aux utilisateurs. Ne pas croire quune solution technique sera adaptée à 100% des besoins.

29 Quelles contraintes ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Projets complexes et transversaux à mettre en œuvre: Pouvoir assurer la maîtrise dœuvre du projet dans sa globalité (en interne ou en externe, mais dans ce dernier cas avec engagement de résultat au vu des enjeux stratégiques). Impérativement mener en parallèle une démarche de conduite du changement pour les équipes informatiques (dans certains cas), et pour les utilisateurs finaux. Faire monter en compétence technique léquipe informatique, ou externaliser une partie de ladministration des systèmes (avec également pour éviter la dépendance, une garantie formelle de réversibilité de la maitrise dœuvre sur demande). Les conséquences dune erreur humaine peuvent être dramatiques de part la centralisation des fonctions.

30 Quelles contraintes ? Soirée STICS du 21 septembre 2009 Projets complexes à mettre en œuvre: Eviter la dépendance envers un prestataire, ou une technologie: Toute solution mise en œuvre doit être documentée et validée par une recette. Choisir une technologie « ouverte » et reconnue sur le marché, maîtrisée par plusieurs prestataires potentiels. Cela implique une bonne maîtrise du sujet, ou une parfaite transparence & objectivité du prestataire.

31 Questions / Réponses…… Soirée STICS du 21 septembre 2009


Télécharger ppt "Revenir à une architecture informatique centralisée, avec toutes les nouvelles solutions de virtualisation. Rationaliser son SI et en simplifier ladministration."

Présentations similaires


Annonces Google