La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SOMMET AFRICAIN SUR LE VIH/SIDA, LA TUBERCULOSE ET LES AUTRES MALADIES INFECTIEUSES 24 - 27 avril 2001 Abuja, Nigéria Commission économique pour lAfrique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SOMMET AFRICAIN SUR LE VIH/SIDA, LA TUBERCULOSE ET LES AUTRES MALADIES INFECTIEUSES 24 - 27 avril 2001 Abuja, Nigéria Commission économique pour lAfrique."— Transcription de la présentation:

1 SOMMET AFRICAIN SUR LE VIH/SIDA, LA TUBERCULOSE ET LES AUTRES MALADIES INFECTIEUSES avril 2001 Abuja, Nigéria Commission économique pour lAfrique (CEA)

2 SOMMAIRE Introduction : FDA 2000 Le Consensus africain et le Plan daction La mise en œuvre du Plan daction du FDA 2000 Conclusion

3 LE FORUM POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LAFRIQUE (FDA) Une initiative de la CEA visant à établir un agenda africain pour le développement, qui : reflète le consensus parmi les principaux partenaires et doit aboutir à des programmes spécifiques à mettre en oeuvre par les pays.

4 Le Forum se tient chaque année à Addis Abéba sur un thème différent : LES THEMES DU FDA FDA 1999 FDA 2000 FDA 2001 L'Afrique face aux défis de la mondialisation et l'ère de l'information ( octobre 1999 ) SIDA : un défi sans précédent pour tous les leaders ( décembre 2000 ) LIntégration régionale ( décembre 2001 )

5 Le FDA 2000 a été préparé et organisé en partenariat avec lOUA, les co-parrains de lONUSIDA, et le BIT. Plate-forme pour lengagement des leaders à tous les niveaux dans un effort exceptionnel de lutte contre le VIH/SIDA Cet engagement se traduit par : La mise en exergue dexpériences positives sur le plan national, régional et international Lélaboration et la mise en œuvre des plans dactions La mobilisation de toutes les ressources nécessaires au combat contre le SIDA. OBJECTIFS DU FDA 2000

6 PARTICIPATION Nombre des participants : 1500 Catégorie de participants Gouvernement (chefs dEtat et de gouvernement, ministres) Société civile Secteur privé PVVS Jeunes Média Agences des NU Organisations sous- régionales et régionales

7 FORMAT Réunions pré-Forum (OMS, BIT, Société civile, Média, Jeunes) Séances Plénières Discussions des Groupes dintérêts Forum des chefs dEtat Exposition Artistes contre le SIDA

8 RESULTATS ADOPTION DU CONSENSUS AFRICAIN ET DU PLAN DACTION : LEADERSHIP POUR JUGULER LE VIH/SIDA

9 LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Briser le silence autour des normes et valeurs qui favorisent la propagation de la pandémie du VIH/SIDA ; Combattre le reniement, la stigmatisation et la discrimination ; Reconnaître la vulnérabilité individuelle : chaque personne est soit infectée ou affectée par le VIH/SIDA ; Renforcer le partenariat concret avec les PVVS en tant que personnes ressources dans la lutte contre le VIH/SIDA ; Responsabiliser les jeunes pour relever le défi du VIH/SIDA. Leadership personnel :

10 Engagement total de chaque communauté, chaque famille, chaque village, chaque banlieue et établissement humain à travers toute l'Afrique ; Mobilisation des ressources nécessaires au niveau local ; Placer les PVVS au centre des efforts déployés par les communautés ; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership communautaire :

11 Donner aux femmes plus dautorité et de moyens et responsabiliser les hommes ; Susciter une responsabilité morale chez les militaires et les hommes en uniforme afin déviter les crimes sexuels ; Renforcer les mesures de prévention - la promotion des préservatifs (disponibilité et accessibilité) pour les jeunes et en milieu rural ; Reconnaître la jeunesse comme des acteurs principaux dans la lutte contre le VIH/SIDA ; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership communautaire : (suite)

12 Renforcer le partenariat entre les différentes couches de la société Créer un système immunitaire social contre le VIH/SIDA en mobilisant toutes les couches de la communauté ; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership communautaire : (suite)

13 Les PVVS : Partenaires indispensables dans la lutte contre le VIH/SIDA ; Les Chefs spirituels : Membres très influents de la communauté, à integrer dans les actions; Les tradipraticiens : Soins palliatifs et support, participation à leffort mondial dun traitement pour le SIDA ; Le personnel soignant : Allié crucial, éducateur sanitaire et source de réconfort ; Les femmes : Elément central de la communauté éducatrice, mères et dispensatrices des soins. LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership communautaire : (suite)

14 Assurer un environnement favorable pour une mobilisation des communautés ; Impliquer les chefs religieux, les chefs traditionnels et les personnes vivant avec le VIH/SIDA dans la prise des décisions politiques et dans leur mise en œuvre ; Mobiliser les ressources internes à travers les allocations budgétaires appropriées; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership national

15 Engagement concret des gouvernements pour faire de la lutte contre le VIH/SIDA une priorité nationale ; Les ministères des Finances : affecter les ressources nécessaires aux programmes de lutte contre le VIH/SIDA et en assurer une gestion efficace. Promotion dun leadership multisectoriel efficace incluant les activités et le rôle spécifique des différents secteurs dans la mise en eouvre dun Plan daction de lutte contre le SIDA ; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership national (suite)

16 LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership national (suite) Les organisations africaines de la société civile ont été instrumentales dans la lutte contre le VIH/SIDA : forger un véritable partenariat avec les leaders politiques et œuvrer de concert pour vaincre cette épidemie.

17 Elaborer une stratégie continentale pour laccès aux soins, aux traitements, et aux médicaments essentiels pour les PVVS Soutenir et promouvoir le Partenariat International contre le VIH/SIDA en Afrique (IPAA) ; Assurer la paix sur tout le continent et réduire l impact du SIDA dans les situations de conflits ; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership régional

18 Elaboration des programmes destinés aux populations migrantes, mobiles et déplacées ; Engagement d une plaidoirie convaincante pour que laide soit accordée sous forme de subventions et non de prêts. LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Leadership régional (suite)

19 Mobilisation de toutes les ressources nécessaires au niveau national ( secteur privée, les collectivités locales) régional et international ; Renforcer les capacités institutionnelles des gouvernements ; Exploiter les nouveaux mécanismes de financement : lallègement de la dette, lintégration des programmes de lutte contre le VIH/SIDA dans le plan de développement et de réduction de la pauvreté ; LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Partenariat international

20 Engager les plaidoieries pour la réduction du coût des médicament afin de favoriser laccès aux soins et aux traitements contre les infections opportunistes y compris les ARV ; Mobiliser et renforcer le partenariat avec la Diaspora africaine qui constitue une source importante de ressources et de connaissances. LES ENGAGEMENTS DU FDA 2000 Partenariat international

21 Organisation dun atelier national de suivi ; Elaboration dun rapport sur les initiatives et actions nationales par les leaders politiques notament dans lallocation des ressources ; Mise en place dune commission nationale de lutte contre le SIDA et dun plan stratégique multisectoriel ainsi que dun mécanisme de suivi et d évaluation ; Renforcement du partenariat avec les organisations de la société civile, les jeunes et le PVVS. MISE EN ŒUVRE DU CONSENSUS ET DU PLAN DACTION Au niveau national

22 Promouvoir les recommandations du FDA 2000 au niveau régional (organisations régionales et sous-régionales) ; Sassurer que le VIH/SIDA soit prioritaire dans les plans daction des sommets sous- régionaux ; Promouvoir le Partenariat International contre le VIH/SIDA en Afrique (IPAA) ; Mobiliser les ressources locales et internationales pour juguler lépidémie sur le continent ; MISE EN ŒUVRE DU CONSENSUS ET DU PLAN DACTION Au niveau r é gional et international

23 Inscrire le VIH/SIDA en Afrique à lordre du jour des futurs sommets et forums régionaux et internationaux : Conférence conjointe des ministres africains des Finances et du Plan de la CEA (Algers, mai 2001) Assemblée générale des Nations Unies - Session spéciale sur le VIH/SIDA ( New-York, juin 2001) Sommet annuel de lOUA (Lusaka, juillet 2001) et tous les sommets de lOUA Assemblée générale des Nations Unies - Session spéciale sur lenfance ( New-York, septembre 2001) MISE EN ŒUVRE DU CONSENSUS ET DU PLAN DACTION Au niveau régional et international (suite)

24 MISE EN OEUVRE DU CONSENSUS ET DU PLAN DACTION DU FDA 2000 Organisation de latelier national de suivi du forum dAddis Abéba Eléments clé des discussions des groupes dintérêt (PVVS, jeunes, genre, société civile)

25 ORGANISATION DE LATELIER NATIONAL DE SUIVI DU FORUM DADDIS ABÉBA Objectifs de latelier de suivi : Présentation des recommandations issues du FDA 2000 Identifier les actions prioritaires et les mécanismes pour la mise en œuvre du Consensus et du Plan daction du Forum au niveau national Préparer un rapport de suivi de FDA pour le Sommet dAbuja

26 ORGANISATION DE LATELIER NATIONAL DE SUIVI DU FORUM DADDIS ABÉBA Participants à l atelier de suivi: Leaders à différents niveaux : Politiques, sociaux, religieux, OSC, PVVS Les jeunes, les femmes, les tradipraticiens Les membres de lAssemblée Nationale Les représentants du gouvernement Les partenaires au développement

27 PAYS AYANT PLANIFIÉ/ORGANISÉ UN ATELIER DE SUIVI Atelier organisé et rapport reçu Algérie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Ethiopie, Egypte, Gambie, Libye, Mauritanie, Ile Maurice, Maroc, Sudan, Tanzanie, Tunisie Atelier planifi é avant avril et rapport attendu Botswana, RCA, Tchad, Congo, RDC, Ghana, Kenya, Lésotho, Mozambique, Rwanda, Sénégal, Swaziland, Togo, Zambia Atelier planifié après avril Angola, Cape Vert, Côte dIvoire, Djibouti, Madagascar, Malawi, Libéria, Namibie, Niger, Nigéria, Sierra Léone, Somalia, Zimbabwe

28 PAYS AYANT ORGANISE UN ATELIER DE SUIVI

29 ORGANISATION DE LATELIER NATIONAL DE SUIVI DU FORUM DADDIS ABÉBA Actions prioritaires identifiées au cours des ateliers nationaux Promotion du leadership: individuel communautaire national

30 ACTIONS PRIORITAIRES IDENTIFIÉES AU COURS DES ATELIERS NATIONAUX Promotion du leadership individuel Intégrer dans les activités quotidiennes des actions de lutte contre le VIH/SIDA ; Briser le silence sur le VIH/SIDA et les tabous sexuels ; Promouvoir le dépistage et le conseil volontaire (obligation morale) ; Promouvoir le dialogue à tous les niveaux (parents, enfants, époux-épouses) ; Promouvoir la solidarité envers les PVVS.

31 Promotion du leadership national Renforcer les capacités des institutions nationales Renforcer les mesures de prévention Faciliter laccès aux soins et aux traitements Créer un environnement favorable pour la mise en oeuvre des interventions (résoudre les conflits internes) Promouvoir le leadership individuel et communautaire et la mobilisation des leaders à tous les niveaux Renforcer le partenariat au niveau national Mobiliser les ressources nécessaires ACTIONS PRIORITAIRES IDENTIFIÉES AU COURS DES ATELIERS NATIONAUX

32 ELÉMENTS CLÉ EMMERGANT DE LA DISCUSSION ÉLECTRONIQUE DES GROUPES DINTÉRÊT Le plaidoyer pour le changement social ( la lutte contre la pauvreté, le chômage des jeunes et la discriminations des PVVS) Laccés aux soins et aux traitements de qualité pour sauver des vies et prévenir la transmission du VIH/SIDA Le rôle et la responsabilité des chefs dEtat et de gouvernements dans la prise des décisions, lélaboration des politiques générales, la mobilisation et lallocations des ressources. Le renforcement de la coordination en développant le partenariat avec tous les acteurs principaux dans la lutte contre le VIH/SIDA.

33 RECOMMANDATIONS POUR LE SOMMET DABUJA Adoption dun cadre de politique générale en vue de soutenir les actions aux niveaux national et local Engagement direct des chefs dEtat pour la mise en oeuvre de la Déclaration dAbuja et du Plan daction Renforcement du partenariat au niveau national pour inclure tous les acteurs dans la lutte contre le SIDA

34 MECANISMES DE SUIVI DU FDA 2000 ET DU SOMMET D ABUJA Création dun comité directeur de suivi: CEA,OUA,ONUSIDA,PNUD et UNICEF Intégration du VIH/SIDA dans le programme de la CEA Soutien et partenariat dans le cadre de lIPAA

35 CONCLUSION Les défis à rélever : La mobilisation politique au plus haut niveau et la mobilisation sociale La prévention Laccès aux soins et aux traitements La mobilisation des ressources Le partenariat international

36 merci !


Télécharger ppt "SOMMET AFRICAIN SUR LE VIH/SIDA, LA TUBERCULOSE ET LES AUTRES MALADIES INFECTIEUSES 24 - 27 avril 2001 Abuja, Nigéria Commission économique pour lAfrique."

Présentations similaires


Annonces Google