La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROMENADE DANS BORDEAUX « Tout dans le Bordeaux moderne respire la grandeur comme à Versailles ; tout dans le vieux Bordeaux raconte lhistoire comme à

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROMENADE DANS BORDEAUX « Tout dans le Bordeaux moderne respire la grandeur comme à Versailles ; tout dans le vieux Bordeaux raconte lhistoire comme à"— Transcription de la présentation:

1

2 PROMENADE DANS BORDEAUX « Tout dans le Bordeaux moderne respire la grandeur comme à Versailles ; tout dans le vieux Bordeaux raconte lhistoire comme à Anvers. » Victor Hugo (« Alpes et Pyrénées ») (juillet 1843)

3 Ruines du Palais Gallien

4 Contraste : Moyen Âge, Epoque contemporaine

5 Le Pont de pierre : on entre dans Bordeaux

6 Eglise Saint-Michel, un jour de marché

7 Le Campanile de lEglise Saint-Michel

8 Les Pulsations de Bordeaux « On peut ignorer ses habitants, on ne peut pas ignorer la majesté soudaine de Bordeaux, lorsquà la tombée du jour, de lautre côté du fleuve, à La Bastide, son profil de clochers et de toits se découpe sur le ciel rouge, se déploie et sétire infiniment, à lombre de la haute flèche de Saint-Michel, cette flèche de pierre que les vieux Bordelais portent plantée dans le cœur, ce symbole, cette synthèse ». Louis Emié.

9 La Porte Cailhaud

10 Les Travaux du tramway Les Quais, devant la Bourse maritime

11 Les Travaux du tramway (février 2002) Place de la Bourse

12 Les travaux du Tramway (septembre 2002) Cours de lIntendance

13 Bordeaux 2003 Tu ne reconnais plus ce Bordeaux que tu aimes Tout y est massacré : ses places, ses cours Et encore ses rues. La Garonne seule se joue de ces travaux, Ses eaux ocre et glauques Poursuivent leur parcours. Tu ne sais plus dans quel sens circuler Tout change au quotidien au rythme du chantier. Malgré le froid, la pluie et les grêlons Tu te mets à envier cyclistes et piétons. La Garonne seule se joue de ces travaux, Ses eaux ocre et glauques Poursuivent leur parcours. Renée Beauvieux.

14 Le Miroir deau face à la Garonne

15 Après les travaux

16 Le tramway dans une allée des Quinconces …

17 … et sur le Pont de pierre

18 Encore un contraste : XVIIIème et XXIème siècles

19 Place de la Bourse

20 Fontaine, Place de la Bourse

21 Senfoncer dans la vieille ville

22 Une venelle …

23 … et danciens magasins, et puis …

24 … le plus beau balcon de Bordeaux (?)

25 Le pays denfance. A Alain-Fournier _ 7 août 1906 La maison où je suis né, et où jai habité jusquà 15 ans, est dans le vieux quartier de Bordeaux, étroit, humide, avec la proximité, quon sent, de la rivière et des quais. Cette maison était grande : elle datait du XVIIème siècle et au-dessus des fenêtres il y avait des masques de femmes sculptés. Et voici, dans cette maison, un souvenir délicieusement banal. Au printemps, de notre second étage (le dernier), jécoutais les hirondelles, au- dessus de notre petite cour, se poursuivre en criant et leur cri séteindre et revenir et séteindre encore. Sur la place Saint-Pierre des gosses jouaient à la pirouette. Jétais tout petit et sage. Je sentais en moi une quiétude déchirante. Jaurais pleuré à force de paix. Jai choisi exprès ce souvenir, qui est le plus banal et le plus vide pour autrui, parce quil mest le plus cher et le plus intense. ………………………………………………………………………………… Jacques RIVIERE (Correspondance avec Alain-Fournier )

26 Les mascarons foisonnent à Bordeaux

27 La Grosse Cloche, la Rue Saint-Jammes qui se continue par la rue du Pas- Saint-Georges, où naquit François Mauriac, à langle de la Rue des Herbes. « Jaime et je hais Bordeaux comme moi-même. » (« Commencements dune vie »)

28 Le goût du risque … chez les architectes !

29 La Cathédrale Saint-André Place Pey-Berland : prenons le tramway, remontons la Rue Vital-Carles, descendons le Cours de lIntendance, et …

30 …voici le Grand-Théâtre !

31 En face, le Grand Hôtel de Bordeaux, dans sa splendeur retrouvée

32 Quelques pas encore, et nous voici sur la Place des Quinconces. La Colonne des Girondins

33 Monument allégorique : ignorance, mensonge et vice, et aussi, image du bonheur.

34 Détail : puissance et beauté de loeuvre

35 MONTAIGNE Statue de Montaigne, Place des Quinconces. Montaigne ( ) fut Conseiller au Parlement de Bordeaux. En 1570, il se démet de sa fonction pour se consacrer au loisir de sa « librairie ». Il note ses réflexions, ses réactions : ainsi se font les « Essais » qui sont édités dabord en Cet ouvrage ne cessera de senrichir (édition définitive en 1595, grâce à Mademoiselle de Gournay et à Pierre de Brach)************

36 MONTESQUIE U La statue de Montesquieu ( ) règne aussi sur la Place des Quinconces. Montesquieu a été conseiller au Parlement de Bordeaux, puis Président à mortier. Et il a fort bien conduit ladministration de son domaine bordelais. Mais il préférait écrire ! En 1726, il vend sa charge et se consacre à la grande œuvre quil projette. ************ ************

37 Quelques instants de repos au Jardin Public Lentrée principale, majestueuse.

38 « Là, tout nest quordre et beauté … »

39 « Bordeaux », de Louis Emié (1937) Une ville au clair du monde, Un fleuve qui a raison Dêtre un beau bras replié Sur sa jeune confidence, Un ciel qui toujours libère Des messages dévasion. Des maisons, - une maison, La maison de tous les jours, Celle qui est un visage, Une présence qui glisse, Une voix dans le couloir, Une chambre à jamais vide. Celle-là, - et puis une autre, Dans une rue oubliée Dont le nom nest plus un nom Mais un sourd tressaillement, (Quand on passe devant elle, Il faut quon ferme les yeux Et quon sorte de soi-même Pour se regarder grandir) Une ville au clair du monde, Quand le monde avait quinze ans, Une ville qui se tient, Debout, sur notre jeunesse, Sur tous ces tendres fantômes Qui bougent sur le trottoir, Sur tous ces enfants prodigues Que nous navons pas été, Avec son fleuve, son ciel, Ses maisons et son visage, Une ville et cette enfance, Une ville et cet amour Qui ne font plus quun pour nous …

40 Le Poème de Louis Emié est illustré par son ami, le peintre Mildred Bendall.

41 Auteurs du diaporama : Photos : Jean Beaumont Montage : Mathilde Accompagnement musical : Zamfir Contribution : Josiane


Télécharger ppt "PROMENADE DANS BORDEAUX « Tout dans le Bordeaux moderne respire la grandeur comme à Versailles ; tout dans le vieux Bordeaux raconte lhistoire comme à"

Présentations similaires


Annonces Google