La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Par Jacques membre des Alcooliques Anonymes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Par Jacques membre des Alcooliques Anonymes."— Transcription de la présentation:

1 1 Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Par Jacques membre des Alcooliques Anonymes et du Groupement Régional dAlcoologie et dAddictologie « Le sentiment dappartenance » Alcool Assistance – Croix Bleue – Vie Libre Les groupes Anonymes

2 Commentaire 1 ère diapo En préparant ce travail je me suis aperçu que les groupes d'entraide avaient beaucoup plus de points communs que de différences. Tous ces points communs font d'ailleurs, au travers du sentiment d'appartenance, l'efficience des groupes d'entraide. Néanmoins, entre parenthèse, n'oublions pas que certains mouvements sont spécifiques dune dépendance et donc les différences entre mouvements se caractérisent par le langage addictif pratiqué; en effet le rétablissement dans la durée passe par une identification aux autres dans un langage qui est commun pour un type daddiction. Autre remarque d'avant propos: la structure de mon exposé est basée sur la problématique Alcool mais, qu'en faite, on peut pratiquement transposer ce modèle sur la plupart des dépendances 2

3 3 Appartenance : à une nation, à une région, à une famille, à un milieu, à une profession, à une institution, à une entreprise, à une équipe sportive, à un club, à une culture, à soi-même Vie relationnelle et Appartenances

4 Commentaire 3 ème diapo 4 Le sentiment d'appartenance est fort discret, on est tellement plongé dedans que l'on ne le cerne pas d'emblée, car en fait, il fait partie de toute notre vie relationnelle et il est multiple.

5 5 Progression de la dépendance, Rupture progressive des liens, Se sentir incompris, Mise à mal des sentiments dappartenances, Réaction défensive: le Déni, Protection de sa dépendance par la dénégation Dépendance, ruptures relationnelles, Déni

6 6 On n'éprouve pas d'emblée le sentiment d'appartenance à un groupe d'entraide, c'est un cheminement. Dans la progression de la dépendance il y aura: - Une rupture progressive des liens, une détérioration des relations, donc : une mise à mal des sentiments d'appartenance à son milieu, du fait de se sentir incompris et mal jugé. - De ce fait, la réaction défensive pour ne pas perdre ses appartenances au milieu de vie, va être: le " Déni ", le déni aussi pour inconsciemment protéger la dépendance au produit. Souvent le refus de participer à un groupe d'entraide n'est que le prolongement du " Déni" Commentaire 5 ème diapo

7 7

8 Commentaire 7 ème diapo 8 Afin de se remémorer par quelles tribulations nous passons pour accéder à ce "sentiment d'appartenance" au groupe de soutien mutuel, J'ai emprunté à la courbe de Jelinek une partie des items de la : "La descente aux enfers" du dépendant Cela commence par des" consommations occasionnelles euphorisantes"..... Pour aboutir à "la défaite totale reconnue" qui est un peu, avec le sentiment d'appartenance naissant, lacte dadhésion sincère au groupe d'entraide.

9 9 Aide du médecin et/ou du Psychologue, Découverte dun mouvement dentraide, Acceptation de sa dépendance par identification, Renaissance des sentiments positifs dappartenance Défaite totale reconnue. Recherche sincère daide.

10 10 C'est la plus part du temps lorsqu'il y a une défaite totale reconnue qu'il y a une recherche sincère d'aide. La recherche d'aide peut intervenir beaucoup plus en amont, soit auprès du médecin, du psychologue, ou d'un groupe d'entraide mais, dans ce cas, souvent la bonne volonté n'est pas au rendez-vous et l'aide ne pourra devenir efficace que si la demande d'aide est bien sincère. "Mais moi c'est pas pareil" C'est ce que je disais à l'époque, jusqu'au jour ou la prise de conscience, "le déclic ", "la défaite totale reconnue" s'est produite, j'ai alors accepté de m'identifier aux autres avec "une demande sincère d'aide". Point de départ du sentiment d'appartenance au groupe dentraide choisi. Commence alors une renaissance avec des sentiments positifs dappartenance Commentaire 9 ème diapo

11 11

12 Voilà donc l'autre partie de la courbe de Jelinek : le rétablissement à partir du « désir sincère d'aide »..... jusquà « la continuation de laide mutuelle, thérapie de groupe et accompagnements médico-sociaux. Voilà donc l'autre partie de la courbe de Jelinek : le rétablissement à partir du « désir sincère d'aide »..... jusquà « la continuation de laide mutuelle, thérapie de groupe et accompagnements médico-sociaux. Il y a de nombreux items supplémentaires non incorporés dans le graphique. Il y a de nombreux items supplémentaires non incorporés dans le graphique. Cela peut paraître un peu idyllique mais en fait rares sont ceux qui rechutent sil y a persévérance dans la recherche sincère d'aide et persévérance au groupe d'entraide. Cela peut paraître un peu idyllique mais en fait rares sont ceux qui rechutent sil y a persévérance dans la recherche sincère d'aide et persévérance au groupe d'entraide. 12 Commentaire 11 ème diapo

13 13 Les souffrances, les problèmes, les difficultés sont similaires, Les souffrances, les problèmes, les difficultés sont similaires, La maladie est la même, La maladie est la même, Le sentiment dappartenance se renforce Le sentiment dappartenance se renforce Les groupes dentraide : Un partage dexpériences vécues

14 14 Les groupes d'entraide sont essentiellement des partages, des échanges d'expériences et surtout d'expériences vécues. Où l'on s'aperçoit que les souffrances, les problèmes, les difficultés sont similaires. Que la maladie est la même. Le sentiment d'appartenance se renforce. Là, donc le sentiment d'appartenance va prendre corps et se renforcer au fil des partages et des rencontres. Commentaire 13 ème diapo

15 15 Le groupe dentraide permet : de vivre lamitié, de renouer avec une convivialité saine, de se sentir aidé de façon désintéressée,

16 16 Les groupes d'entraide vont permettre de façon à la fois explicite, implicite et/ou induite : De vivre l'amitié: qui peut vivre sans amitié sans affection? J'ai besoin qu'on m'aime et au sortir de l'alcool le geste affectueux dans l'entourage est plutôt rare. Dans le groupe je reçois la chaleur de l'amitié. renouer avec les gestes simples d'une convivialité sans arrière pensée. De se sentir aidé de façon désintéressée : est un sentiment qui touche souvent profondément, se sentir aidé sans contrepartie, gratuitement par des personnes bénévoles. Voilà qui renforcera aussi le sentiment d'appartenance. Commentaire 15 ème diapo

17 17 de sidentifier, une meilleure connaissance de soi par l écoute des autres, de se sentir soutenu, Le groupe dentraide permet :

18 Commentaire 17 ème diapo De s'identifier : Il n'y a pas que l'identification à l'autre pour se reconnaître alcoolo-dépendant. Il y a aussi la mise en relief de sa propre identité, apprendre à se connaître par lécoute. Découvrir son positif, prendre conscience de ses manques et de ses limites. Pouvoir répondre à la question qui suis- je? Se vivre en évolution. En fait une meilleure connaissance de soi par l'écoute des autres et de son propre vécu. Se sentir soutenu, surtout en début d'abstinence ou même encore dans l'alcool, si je me sens soutenu, la désespérance s'estompe, le courage revient, les pensées suicidaires disparaissent. 18

19 19 Le groupe dentraide permet : de se sentir compris et non jugé, daccepter et dintégrer progressivement dêtre Alcoolo dépendant (Alcoolique). de concrétiser lespoir den sortir,

20 20 De se sentir compris et non jugé : Je peux très bien être compris sans me sentir compris. L'ambiance qui règne dans le groupe d'entraide qui est fait de l'ensemble des sentiments d'appartenance des uns et des autres me fait ressentir d'emblée que je suis compris. Il est très rassurant d'être dans une atmosphère de compréhension sans jugement. D'accepter et d'intégrer progressivement d'être alcoolo- dépendant (Alcoolique) : Comprendre est un chose, accepter en est une autre et intégrer le fait d'être Alcoolo-dépendant en est encore une autre. Aller régulièrement au groupe d'entraide, dire ses petits bonheurs, ses déconvenues, ses frustrations, ses réussites, aide peu à peu à intégrer cette chose, repoussée si longtemps, être un Alcoolique. Le terme est démystifié au sein du groupe. De concrétiser l'espoir d'en sortir : les autres me communiquent une bouffée d'énergie. Ils y sont arrivés, pourquoi pas moi. L'espoir motive, l'espoir donne de l'énergie. Commentaire 19 ème diapo

21 21 Le groupe dentraide permet : de sortir de la solitude. de trouver une famille de substitution ( vie affective et sociale) de vivre sa souffrance du manque sans reboire

22 22 De sortir de la solitude : Terrible l'angoisse de solitude, le groupe comble en partie cette angoisse existentielle de la solitude; pour le reste, j'ai compris que tout être humain est seul à sa naissance, seul tout au long de sa vie, seul devant sa mort, mais qu'en partageant avec d'autres nos sentiments de solitude on pouvait la vivre, non pas en creux, mais en plein; vivre en fin de compte quelque chose de l'ordre d'une solitude habitée, grâce, me semble-t-il, à une intériorité enrichie par les autres. De trouver une famille de substitution (la vie affective): Se retrouver en début d'abstinence avec un grand vide autour de soi est une rude épreuve. Qui peut vivre sans affection, sans reconnaissance, sans considération, sans amitié...? Le groupe dans ce cas est très précieux. Il m'a servi à l'époque de famille de substitution. Commentaire 19 ème diapo

23 23 - De vivre sa souffrance du manque sans reboire : vivre sa souffrance pour pouvoir la dépasser. C'est la grosse difficulté du dépendant à ses débuts sans le produit. Vivre sa souffrance du manque sans reboire est un point de passage obligé pour une abstinence stable et durable. Comment ? Alors que toute ma vie j'ai utilisé l'alcool pour faire face à mes difficultés et à mes émotions, comment, à un moment où, en début d'abstinence, j'ai tout à refaire sans savoir si je vais y réussir, comment je peux faire face à tout cela sans recours à mon produit ?.... Sans aide, C'est au dessus de mes forces, ensemble c'est possible, ils me l'ont démontré et redémontré Suite commentaire 19 ème diapo

24 24 De démystifier les symboles liés à lalcool, Déviter ou datténuer les frustrations, La prise de conscience à nouveau, De comprendre son passé Le groupe dentraide permet :

25 25 Démystifier les symboles liés à l'alcool. Dans nos traditions, us et coutumes à la française nous avons beaucoup de symboles liés au verre. Il y a le symbole de la fête, le symbole de la convivialité, le symbole de l'amitié, le symbole du contrat que l'on conclut, le symbole de l'amour aussi, symbole de la bonne gastronomie... En fait des symboles forts, comment je peux résister à toutes ces traditions, us et coutumes, isolé dans notre bonne culture française qui elle est alcoolisée ? Je vais me retrouver face à une frustration permanente. Qui peut résister longtemps à des sentiments de frustration?.... Au sein du groupe d'entraide je vais pouvoir démystifier tous ces symboles, ce qui va non seulement atténuer ou réduire mes frustrations, mais encore développer une culture en contre poids à celle de la société, pour en définitif pouvoir vivre libéré des influences de cette culture française alcoolisée. commentaire 24 ème diapo

26 26 La prise de conscience à nouveau. J'ai besoin de prendre conscience à nouveau. Quand je me regarde devant une glace le matin rien ne me dit que je suis alcoolique. Comment je peux faire pour m'en rappeler? La solution est d'en parler et où je puis le plus souvent en parler, si ce n'est dans le groupe d'entraide ? Comprendre son passé. Dans le partage d'expériences avec d'autres on peut comprendre beaucoup d'événements de son passé. Un philosophe n'a-t-il pas dit un jour : "Qui n'a pas compris son passé est condamné à le revivre éternellement " Suite commentaire 24 ème diapo

27 27 De comprendre ses fonctionnements, de sortir de lauto compassion, de Sortir de lauto-justification, une prise de conscience du besoin daide spécialisée Le groupe dentraide permet :

28 Commentaire 27 ème diapo De comprendre ses fonctionnements. J'ai toutes sortes de fonctionnements pour faire face aux réalités de ma vie, il est important que je les comprenne soit pour les éliminer sils sont négatifs, ou les modifier pour les rendre positifs. Deux exemples : sortir de l'auto-compassion, sortir de l'autojustification. De comprendre ses fonctionnements. J'ai toutes sortes de fonctionnements pour faire face aux réalités de ma vie, il est important que je les comprenne soit pour les éliminer sils sont négatifs, ou les modifier pour les rendre positifs. Deux exemples : sortir de l'auto-compassion, sortir de l'autojustification. L'auto-compassion, ou apitoiement sur soi, m'a été un fonctionnement pernicieux. J'ai pleuré sur mon sort accusant tout le monde de mes déboires, c'était la faute à pas de chance, j'étais né sous une mauvaise étoile, j'étais bien malheureux, je pouvais donc bien me consoler avec un "petit verre". Il fallait que je comprennes que je dois accepter mon destin car comme le dit si bien Sénèque : "Le destin, si je l'accepte, il me porte, si je le refuse, il me traîne" L'auto-compassion, ou apitoiement sur soi, m'a été un fonctionnement pernicieux. J'ai pleuré sur mon sort accusant tout le monde de mes déboires, c'était la faute à pas de chance, j'étais né sous une mauvaise étoile, j'étais bien malheureux, je pouvais donc bien me consoler avec un "petit verre". Il fallait que je comprennes que je dois accepter mon destin car comme le dit si bien Sénèque : "Le destin, si je l'accepte, il me porte, si je le refuse, il me traîne" 28

29 Suite commentaire 27 ème diapo Pour L'auto-justification même danger mais là encore moins facilement décelable car je peux très facilement me raconter une belle histoire pour m'en faire accroire, ou utiliser une logique irréfutable à mes yeux pour accréditer mon choix négatif. Je me souviens qu'en ma qualité, à l'époque, d'agent commercial, je me disais qu'il était tout à fait normal que je trinque avec mes clients qu'un représentant qui refuserait de le faire ne serait pas bon commerçant. Je pouvais même dire cela devant d'autres en étant approuvé. Pour L'auto-justification même danger mais là encore moins facilement décelable car je peux très facilement me raconter une belle histoire pour m'en faire accroire, ou utiliser une logique irréfutable à mes yeux pour accréditer mon choix négatif. Je me souviens qu'en ma qualité, à l'époque, d'agent commercial, je me disais qu'il était tout à fait normal que je trinque avec mes clients qu'un représentant qui refuserait de le faire ne serait pas bon commerçant. Je pouvais même dire cela devant d'autres en étant approuvé. Aussi maintenant, je fais beaucoup plus confiance à mes intuitions et mes ressentis qu'à mes raisonnements. L'écoute dans les groupes d'entraide me permet de me rendre compte si je suis à nouveau sur une voie d'erreur. Prise de conscience du besoin d'aide spécialisée. Dans cette ambiance du groupe d'entraide qui pousse à accepter sa réalité, il m'a été permis de me rendre compte de névroses plus enkystées qui nécessitait une aide plus cernée. J'ai donc pu, soutenu par le groupe, entreprendre une psychothérapie et entreprendre des formations. Prise de conscience du besoin d'aide spécialisée. Dans cette ambiance du groupe d'entraide qui pousse à accepter sa réalité, il m'a été permis de me rendre compte de névroses plus enkystées qui nécessitait une aide plus cernée. J'ai donc pu, soutenu par le groupe, entreprendre une psychothérapie et entreprendre des formations. 29

30 30 De se débarrasser de la culpabilité, de retrouver lestime de soi par la confiance, dAvoir un rôle social par une participation active, Le groupe dentraide permet :

31 31 se débarrasser de la honte et de la culpabilité du passé : on ne vit pas 20 ans dans l'alcool sans entasser une culpabilité consciente et inconsciente importante. Quand je piquais de l'argent dans le sac de mon ex-épouse alors que je ne voulais pas lui prendre, elle en avait besoin pour les enfants et que je lui prenais quand même, a pesé lourd sur le cœur jusqu'à pouvoir le dire dans le groupe et me sentir accepté avec cela. Se libérer de la culpabilité demande du temps. Peu à peu dans les échanges d'expériences vécues, répétées sous leurs différents aspects, les faits négatifs du passé reviennent à la surface et sont exprimés. L'expression populaire de " vider son sac" prend tout son sens dans les réunions de groupe lors des témoignages. Peu à peu par l'écoute et la parole, parfois par l'autodérision, la culpabilité disparaît. Aujourd'hui je peux dire que non seulement je suis détaché de mon passé mais aussi réconcilié avec lui. Commentaire 30 ème diapo

32 32 Retrouver l'estime de soi : L'amitié offerte et la confiance accordée par le groupe me permet de me rendre compte que je suis à nouveau aimable. Je peux à nouveau, parce que les membres du groupe croient en moi, et me font confiance, m'estimer, me faire davantage confiance, m'aimer. Avoir un rôle social par une participation active. Avec cette estime de soi qui revient, les souffrances des débuts d'abstinence qui diminuent, je deviens assez rapidement apte à prendre une part active dans le groupe ou le mouvement. Je commence alors à m'assumer et à m'accomplir. Cette prise de responsabilité donne du sens à ma vie. Carl Jung disait d'ailleurs " La névrose est la souffrance de l'âme qui n'a pas trouvé son sens". Suite commentaire 30 ème diapo

33 33 Le groupe dentraide permet : de vivre des relations égalitaires, de vivre des relations égalitaires, de Sortir de sa toute puissance, de Sortir de sa toute puissance, de découvrir la force de lhumilité, de découvrir la force de lhumilité, de vivre lesprit démocratique de vivre lesprit démocratique

34 Commentaire 33 ème diapo Il est confortable dapprécier toute ses relations avec tout autant de considération pour les uns et les autres comme pour soi-même. Vivre des relations égalitaires met de la sérénité dans nos rapports sociaux, les sentiments négatifs de mépris ou de supériorité ont disparu. Il est confortable dapprécier toute ses relations avec tout autant de considération pour les uns et les autres comme pour soi-même. Vivre des relations égalitaires met de la sérénité dans nos rapports sociaux, les sentiments négatifs de mépris ou de supériorité ont disparu. Je demandais tout à lalcool et notamment une sorte de toute puissance. Avec la philosophie ou culture du mouvement jai calmé ce besoin de toute puissance en faisant confiance et quitté de la sorte ma volonté forcenée. Acquérir davantage de simplicité, dhumilité. Je demandais tout à lalcool et notamment une sorte de toute puissance. Avec la philosophie ou culture du mouvement jai calmé ce besoin de toute puissance en faisant confiance et quitté de la sorte ma volonté forcenée. Acquérir davantage de simplicité, dhumilité. Vivre enfin le confort de lesprit démocratique en tenant compte de lavis des autres pour en tirer une synthèse positive qui puisse faire consensus plutôt que de manipuler les uns et les autres pour « tirer les ficelles à mon profit » ou essayer de tout diriger. Vivre enfin le confort de lesprit démocratique en tenant compte de lavis des autres pour en tirer une synthèse positive qui puisse faire consensus plutôt que de manipuler les uns et les autres pour « tirer les ficelles à mon profit » ou essayer de tout diriger. 34

35 35 Une excellente Prévention de la rechute. Un outil efficace pour comprendre, accepter et vivre sa différence et son unicité avec bonheur. En résumé les mouvements dentraide offrent :

36 36 un mot entendu à une journée "Toxicomanie" à Hénin-Beaumont, mot de Charles Melmant, psychanalyste, auteur du livre: "L'homme sans gravité" et qui dit: « L'on apprend davantage à notre époque à être consommateur que citoyen » Pour ma part j'ajouterai à l'inverse que, dans les groupes d'entraide, l'on apprend davantage à être citoyen que consommateur. Deux citations pour conclure Voir diapo suivante

37 37 Nous sommes ici parce que finalement, nous ne pouvons échapper à nous-mêmes. Aussi longtemps que lhomme ne saffronte pas lui-même, dans les yeux et le cœur de ses semblables, il est en fuite. Aussi longtemps quil craint dêtre démasqué, il ne peut ni reconnaître ni lui-même, ni les autres…..Il est seul. Où pouvons nous trouver un tel miroir, si ce nest dans tout ce qui nous est commun ? Ce nest que dans la communauté quun homme peut voir clair en lui-même et ne plus se considérer comme le géant de ses rêves ou comme un nain devant ses angoisses, mais comme un homme qui, en tant que partie dun tout, apporte sa contribution à la poursuite du but commun. Sur un tel terrain, chacun peut prendre racine et croître, non plus seul comme dans la mort, mais vivant en tant quhomme parmi les hommes. Richard BEAUVAIS (voir site) (voir site) Suite 37 ème diapo

38 38


Télécharger ppt "1 Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Pour mieux comprendre lefficience des groupes dentraide Par Jacques membre des Alcooliques Anonymes."

Présentations similaires


Annonces Google