La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT) vit et protège les enfants avec les Technologies de lInformation et de la Communication.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT) vit et protège les enfants avec les Technologies de lInformation et de la Communication."— Transcription de la présentation:

1 Le Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT) vit et protège les enfants avec les Technologies de lInformation et de la Communication (TIC)

2 Temps forts de lhistoire des TIC au sein du MAEJT Utilisation denregistreurs de cassettes audio pour faire les rapports dactivités, les articles pour le bulletin annuel «Défi des EJT» et collecter les informations pour les projets de capitalisation des recherches et dévaluations En 2000 : le MAEJT commence à faire des dons doutils informatiques au Associations dEnfants et Jeunes Travailleurs (AEJT) En 2003 : le MAEJT organise des ateliers nationaux sur lanimation démissions Radio En 2009 : capitalisation de lexpérience du MAEJT sur lutilisation des TIC et publication de la brochure « Jeuda 120 » pour partager les résultats : «From the Gong Gong to ITC » :

3 Une idée sur les TIC utilisées par les AEJT

4 TIC modernes Téléphones portables Vidéo Projecteurs Télévisions, radios Lecteurs CD, DVD, etc. Ordinateurs (de bureau et portables), imprimantes, photocopieurs, scanneurs Caméras vidéo, flips vidéo, appareils photo numériques et analogiques Cartes mémoires, cassettes audio et vidéo, clés USB, CD/DVD, Disques durs externes Internet ( s, blogs, sites web, skype, facebook, twitter, etc.) Bandes Dessinées, boites à images Dessins animés

5 TIC traditionnelles Tam-tam, fanfare, « orchestre en bambou », Gongs (tambour) Crieurs publics Dessins Bouche à oreille Sketchs, théâtres forums, réunions « porte à porte », chorégraphies Sensibilisation dans les marchés hebdomadaires Affiches, pancartes, banderoles, posters, dépliants Galas sportifs, sonorisation, fêtes traditionnelles Boites postales, …

6 Dans notre présentation, nous allons beaucoup plus parler des TIC modernes dans le MAEJT en lien avec la protection des enfants

7 TIC pour protéger et faire le suivi des enfants et jeunes en Mobilité Partager nos contacts avec les enfants qui vont en mobilité Rechercher les enfants perdus ou identifier leurs parents dans les quartiers et villages dans les quels nous sommes organisés Organiser des émissions radio pour informer, identifier les enfants qui ont des problèmes et les écouter Interroger et évaluer les enfants sur leurs conditions de vie et de travail

8 La Coordination Nationale des AEJT du Benin est allée à lopérateur téléphonique Mobile (MTN Benin) pour payer un abonnement flotte avec les numéros de tous les AEJT. Elles sappellent gratuitement durant labonnement sans payer des frais. Toutes les AEJT des 31 villes membres disposent de numéros flotte appelés «corporate ». Ces numéros sont utilisés pour orienter les enfants qui se déplacent d'une ville à une autre. Si un enfant veut quitter la ville de kétou pour aller à Cotonou, les EJT de Kétou appellent ceux de Cotonou pour les informer et donnent le numéro à l'enfant. Les EJT de Cotonou vérifient pour confirmer les informations avant le départ de lenfant. Arrivé à destination, l'enfant appelle le numéro des EJT de la ville. Les EJT de la ville d'arrivée laccueillent et appellent ceux de la ville de départ pour confirmer l'arrivée de l'enfant à destination où il est suivi régulièrement et adhère à lAEJT sil le souhaite. Il a la possibilité de communiquer avec sa localité de départ gratuitement. Ce dispositif existe au Burina, au Niger, en Côte divoire….etc. See « Protection of mobile children by organized children and youth » Jeuda 123 _experience_protection_version_anglaise.pdf Sécuriser le voyage et rester en contact permanent avec les EJT et leurs parents

9 En 2012 : le MAEJT compte membres (dont 71% denfants), disponibles pour écouter, informer et intervenir pour protéger les enfants Nos membres sont des enfants et jeunes qui, pour la plus part nont jamais été à lécole ou lont quitté très tôt Ce sont ceux là que nous appelons les «victimes». Avec et dans le MAEJT, ils se transforment en « acteurs » pour construire leurs droits et protéger leurs amis Le MAEJT est un réseau de protection très dense, présent dans quartiers et villages dans lesquels se développent les Groupes de Base Il fédère 311 Associations dans 24 pays Afrique En Afrique de lOuest il est difficile de parcourir 200 Km sans rencontrer une Association d'EJT.

10 Les TIC pour mieux sorganiser et faire fonctionner notre Mouvement Téléphone portable : avoir des numéros (puces), sabonner et avoir un téléphone portable Téléphone portable : avoir des numéros (puces), sabonner et avoir un téléphone portable – Pour les EJT : développer des AGR (cabine, réparation, décodage, vente daccessoires, charge r les batteries, etc.). Ecouter de la musique, jouer et samuser avec ses amis (En Côte dIvoire et au Mali, pendent la crise beaucoup denfants et leurs familles ont été sauvés par les EJT grâce au téléphone avec lenvoi de crédit pour appeler et planifier les départs en groupe. – Pour les Groupes de Base, AEJT et Coordinations : convoquer les réunions, coordonner et suivre les activités des enfants en mobilité. Négocier avec les partenaires, projeter le film Tounga, prendre des photos, etc. Ordinateur, photocopieur, scanner Ordinateur, photocopieur, scanner – Pour les EJT : se former à lutilisation de ces outils, apprendre à lire et écrire, préparer ses projets, etc. – Pour les AEJT et Coordinations : avoir un siège et des collaborations. Monter les projets des EJT, avoir des ressources, saisir les informations, les multiplier pour tous (rapports, articles, etc.) Camera, flip vidéo, appareils photo numérique : Camera, flip vidéo, appareils photo numérique : – Pour les EJT : se former et avoir un métier. Produire et garder les souvenirs des évènements des EJT, partager les expériences, monter son entreprise, etc. – Pour les Groupes de Base, AEJT et Coordinations : produire les rapporte dactivités, faire des restitutions et témoignages, archiver les documents, faire du plaidoyer, rendre visibles les actions, etc. Internet, création de blogs, dadresses , skype, etc. Internet, création de blogs, dadresses , skype, etc. – Pour les EJT : partager la vie avec ses porches, sinformer sur lactualité, découvrir, se distraire, avoir des nouveaux amis et échanger, sécrire, faire des appels téléphoniques moins chers avec ses amis et partenaires, etc. – Pour les AEJT et Coordinations : publier les articles sur les activités (rapports, photos, dessins, vidéo, etc. ) Site web du MAEJT ; Site web du MAEJT ; – Pour les EJT : apprendre de lexpérience des autres AEJT, sinformer et partager ses expérience, avoir accès aux documents du MAEJT, les utiliser comme témoins et productions pour les partenaires, etc. – Pour le MAEJT (AEJT et coordinations) : permettre aux partenaires de nous découvrir, dapprendre nos façons de faire, de sinformer sur nos progrès, davoir accès à nos différentes productions (Calao Express, Défi des EJT, Jeuda, Dessins Animés Posters, dépliants, contacts des AEJT à travers lAfrique, etc.)

11 TIC comme moyen pour rentrer en contact avec les enfants, mobiliser les populations et les informer sur les droits, les problèmes, les risques, les solutions, etc. Émission, débat interactif animé par les enfants sur leurs Droits et passer des informations et annonces Organiser des activités grand public pour entrer en contact avec les enfants et leur donner loccasion de dialoguer avec les populations Faire des sensibilisations porte à porte, inviter les populations à participer dans les activités des groupes denfants

12 TIC comme sources de revenus et de formations, Quelques exemples de nouvelles sources de revenus pour les enfants et jeunes Ouverture de cabines téléphoniques Charger les batteries de téléphones (100fcfa par batterie). Dans nos pays, beaucoup de personnes possèdent des téléphones portables malgré le fait que la majorité des localités ne sont pas électrifiées Envoyer des sons musicaux dans les téléphones portables. Ce sont de nouvelles AGR qui se développent, surtout dans les villages (50fcfa par chanson). Le téléphone avec carte mémoire est utilisée pour écouter de la musique, faire de lanimation et se distraire Photographier avec des appareils numériques : au Mali les EJT développent la technique de « photo snopé» (les anciennes photos noir/blanc prises avec des boites quils ont fabriquées» Faire des films des et le montage de vidéos (mariage, cérémonies, etc.) Faire la réparation et lassistance de matériels électroniques (téléphones, radios, ordinateurs, etc.) Vendre des accessoires de téléphone, des clé USB, etc. Quelques nouvelles sources de revenus pour les Associations et les Groupes de base Secrétariat public (saisie, impression, photocopie, scann, etc.) Troupe culturelle et groupe de chanteurs (production de musique, prestation dans les cérémonies, etc.) Studio de musique, production, location et vente de CD, DVD, etc. Location de matériel de sonorisation et animation de cérémonies

13 Les TIC, sources de motivation pour construire nos villages et donner le choix aux enfants dy rester tout en se valorisant A adomi au Togo : grâce à lacquisition de lordinateur, les EJT ont acheté un groupe électrogène qui alimente le bureau de lAssociation et éclaire souvent le village (cest le seul éclairage qui existe dans le village). Cela a motivé les enfants à rester pour construire leur village. Aujourdhui, nous voyons naître des classes dalphabétisation, des groupes denfants qui sorganisent, des AGR développées par les enfants. Les autorités traditionnelles contribuent et les parents aident les enfants à réaliser leurs activités. A kazaoué au Niger : la photocopieuse des EJT est la seule qui existe dans la localité. Sinon, il faut se déplacer 400 km à moto. Cela a permis de collaborer avec la Mairie et de bénéficier de son soutien dans les activités de lassociation. En 2012, lassociation a aidé beaucoup denfants et de jeunes de la localité à constituer des dossiers et postuler aux concours du recrutement de contractuels et dans les formations professionnelles (cétait la 1 ère fois que les jeunes de la localité participent à des concours en grand nombre) Au Lac S-thanhoué au Bénin : les EJT ont mis en place un groupe de chant qui produit de la musique et font des prestations de service. Pour les enfants et jeunes, cest devenu la principale source de mobilisation de ressources et de financement des Activités Génératrices de Revenus (AGR) collectives ou individuelles et de réalisation des activités sur les Droits. Exemples des classes dalphabétisation. Au Burkina Faso : la Coordination Nationale des EJT a produit un film vidéo où les différents partenaires donnent leurs avis sur lAssociation. La diffusion de ce film vidéo contribue à valoriser les atouts des AEJT, à augmenter leur crédibilité vis à vis des partenaires mais aussi à rendre visible leurs activités Quelques exemples

14 Les TIC pour sexprimer, créer des supports pédagogiques et dinformations adaptés aux enfants et sur leur mobilité Poster, dépliant, boite à image, etc., nous permettent danimer des causeries débats sur la mobilité et les Droits avec des groupes denfants au village et dans les lieux de destinations, les informer des dangers, des problèmes et sur les solutions possibles Dessins animés produits par les EJT : Tounga 1 er : « ça peut tarriver » en 2010 et Tounga 2 ème : « écoute ça te concerne» en 2012 Pour amener des innovations dans les villages, nous navons pas le matériel pour faire des projections. Dans les grandes villes, les gens nont pas le temps de venir nous écouter. Nous avons donc mis le dessin animé « Tounga » sous format 3GPP (téléphone mobile). Grâce à la technologie « bluetooth », nous avons envoyé le film à tous les enfants qui ont des téléphones portables, aux parents, aux patrons, etc. Lavantages pour nous, est que beaucoup denfants et un grand nombre de populations disposent du film et sont informés de la Mobilité et des Droits des enfants

15 Les TIC comme thème de formation nationale pour les EJT Formation sur l'utilisation de l'outil informatique (Ordinateur et navigation internet) Formation à lutilisation dappareils photo numériques, de flip vidéo, de montage vidéo, de presse écrite et danimation démissions radio NB : nous utilisons les TIC aussi pour apprendre à lire et à écrire

16 Constat général La plupart des AEJT se développent dans des localités rurales où les populations nont jamais vu dordinateur. Les EJT sont les premiers à donner loccasion aux enfants de ces localités de voir, de toucher et dapprendre à manipuler lordinateur. Cela rend les enfants ambitieux, constructifs et créatifs. Ils ont des connaissances, sont valorisés et les populations les respectent. Les TIC encouragent le développement des communautés rurales et certains enfants nont plus envie de partir de leurs localités équipées. Les TIC donnent aux candidats à la mobilité, la possibilité de bien préparer leurs voyages et de construire leurs projets qui leur sont bénéfiques. Les TIC permettent aux enfants de ne pas sisoler, dêtre en contact avec le reste du monde, de sinformer et dinformer (savoir ce qui les attend et où chercher de laide en cas de problème) Les TIC permettent aux enfants de gagner leur vie, davoir une formation, un métier, des ressources pour financer leurs projets et davoir accès à diverses opportunités de la vie.

17 Je vous laisse apprécier et commenté Merci à tous,…


Télécharger ppt "Le Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT) vit et protège les enfants avec les Technologies de lInformation et de la Communication."

Présentations similaires


Annonces Google