La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO SUR LE SENTIER POETIQUE Il était une fois? un tout petit village du Québec, bien calme, hors des grandes voies de circulation, tout près.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO SUR LE SENTIER POETIQUE Il était une fois? un tout petit village du Québec, bien calme, hors des grandes voies de circulation, tout près."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 SUR LE SENTIER POETIQUE

4 Il était une fois? un tout petit village du Québec, bien calme, hors des grandes voies de circulation, tout près de la frontière du New-Hampshire! Ce petit village a vu son économie diminuer, progressivement, avec la disparition du chemin de fer, le départ des Religieuses, la fermeture de la Caisse Populaire (la plus vieille caisse rurale en Amérique du nord) et il navait plus que 118 habitants en Mais un homme, Richard Seguin, un artiste amoureux de la région, est venu sy installer en 1973, avec sa compagne de toujours, Marthe Levesque. Il lança lidée dune vaste réalisation collective et réunit toutes les forces vives du village autour dune table pour partager son rêve… Tous ensemble, bénévolement, ils ont travaillé encore et encore, utilisant les talents et les ressources quils trouvent sur place : pierre, essences forestières, fleurs, arbustes, musique et mots. Et ainsi, ils ont créé ce havre de paix quest « Le sentier poétique ».

5

6 Dans la nuit La flamme dune chandelle Un livre Et voilà quau matin Je marche avec les mots du poète Je rêve dun sentier Jen parle à voix basse Voilà que lidée fait le tour du village Comme leau du ruisseau… Linauguration du premier site de ce sentier a lieu en 1998 alors que « Les amis du Patrimoine de Saint- Venant-de-Paquette » obtiennent leurs lettres patentes. Le rêve de Richard Seguin

7 « Défricher, planter, semer, marcher, imaginer » Voici, maintenant, la maison de larbre qui accueille les visiteurs, les informe et leur offre boutique et restauration…

8 Grâce à tous ces bénévoles qui poursuivent inlassablement leur tâche, au cours dune promenade charmante, dans un lieu de silence, nous pouvons découvrir les poètes de la région et du Québec. Il y en a plus de quarante, avec leur biographie et des extraits de leurs œuvres. Difficile de choisir! Dans les circonstances, mon principal critère : lespace requis!!! Nous visitons dabord la charmante petite église qui offre un musée dart religieux dans sa galerie supérieure, depuis 1984, mais continue dy accueillir des célébrations lors de certaines fêtes. Sur le côté, un sentier nous conduit à un jardin, puis au cimetière. Un autre jardin est installé près de la maison de larbre et, traversant le petit bourg, nous reprenons la promenade dans les sous-bois.

9 Construite en 1877, léglise Saint-Venant, du nom dun saint ermite ayant vécu au VIIIe siècle, a vu son aménagement intérieur se terminer en En 2000, Les Amis du Patrimoine achetèrent léglise, le vieux cimetière et le terrain. Cest une toute petite fille, précoce bénévole, qui nous présente les trésors avec application et compétence!!!

10 Entièrement recouvert de bois, lintérieur apparaît magnifique. Notre guide nous explique que, périodiquement, les bénévoles font une grande corvée pour assurer lentretien. Photos Matthew Farfan

11 JE FERAI UN GRAND JARDIN Cet été je ferai un jardin Si tu veux rester avec moi Encore quelques mois Il sera petit, cest certain. Jen prendrai bien soin Pour quil soit aussi beau que toi. Si tu peux attendre avec moi Que les oiseaux reviennent Si tu peux souffrir ces semaines De silence et de froid, Jai déjà dessiné pour toi Un jardin au fond de la cour A limage de notre amour Quand tu y crois. …/ Clémence Desrochers, 1933 – poète, fabuliste, philosophe, animatrice, etc.

12 /… Nous regarderons pousser les fleurs Les légumes et les fruits Avec la foi des tout-petits. Le soleil de cinq heures Fera renaître nos ardeurs Tu te souviens de nos étés ? Si tu voulais encore rester Jusquaux chaleurs. Cet été je ferai un jardin Si tu veux rester avec moi Encore quelques mois. Il sera petit, cest certain Jen prendrai bien soin Pour quil soit aussi beau que toi. Poème écrit pour son père en fin de vie, le poète Alfred Desrochers.

13

14 LA MARCHE DE L AMOUR Tu as les yeux pers des champs de rosée tu as des yeux daventure et dannée-lumière la douceur des brises au mois de mai dans les accompagnements de ma vie en friche avec cette chaleur doiseau à ton corps craintif Gaston Miron

15

16 Anne Hébert 1911 – 2000 NEIGE La neige nous met en rêve sur les vastes plaines, sans traces ni couleur Veille mon cœur, la neige nous met en selle sur les coursiers décume Sonne lenfance couronnée, la neige nous sacre en haute mer, plein songe, toutes voiles dehors La neige nous met en magie, blancheur étale, plumes gonflées où perce lœil rouge de cet oiseau Mon cœur; trait de feu sous des palmes de gel file le sang épais qui sémerveille. Mystères de la parole - Poèmes 1960

17 Et voici le petit cimetière ancien, si émouvant dans sa simplicité… Puis, revenant sur nos pas, nous traversons le bourg constitué de quelques maisons seulement.

18 CLAIR DE LUNE INTELLECTUEL Ma pensée est couleur de lumières lointaines, Du fond de quelque crypte aux vagues profondeurs. Elle a léclat parfois des subtiles verdeurs Dun golfe où le soleil abaisse ses antennes. En un jardin sonore aux soupirs des fontaines, Elle a vécu dans les soirs doux, dans les odeurs; Ma pensée est couleur de lumières lointaines, Du fond de quelque crypte aux vagues profondeurs. Elle court à jamais les blanches prétentaines, Au pays angélique où montent ses ardeurs, Et, loin de la matière et des brutes laideurs, Elle rêve lessor aux célestes Athènes. Ma pensée est couleur de lunes dor lointaines. Emile Nelligan

19

20 Blanche Lamontagne LE LARGE Dans la fenêtre on voit le large, Flottant dans la brume du soir, Le coucher rouge ainsi quun vin dans le pressoir, Et la rive où rêve la berge. Et lîle assise au sein des flots, Où le ciel est si pur quon le voudrait étreindre; Et les rocs où toujours la vague vient séteindre Avec la même plainte, et les mêmes sanglots. Quavez-vous fait ô flots de ces marins habiles, Mes aïeux qui chassaient loutarde et le marsouin, Dont la barque filait, voile haute, au loin, Comme des ailes immobiles ?... La vieille maison

21

22 Suzanne Jacob QUAND JE TE DIS Quand je te dis que je te possède, je dis que ton existence possède son espace à lintérieur de moi. Je te dis que ton existence à lextérieur de moi mest parvenue et que te voilà double. Ton double ne partira pas en mer jeudi. Si tu ne reviens pas de la mer, toi, cest ton double qui va se charger de ton existence, et pour longtemps. Gémellaires 1980

23 Cest le sculpteur Roger Nadeau qui a eu lidée de se servir de pierres locales pour créer ces guides qui servent de fil conducteur tout au long du sentier. Tout le village a participé à la recherche des pierres!

24 Suivez-moi!

25 Roland Giguère JERRE Je ne vous suis plus je ne suis plus dévoué je ne vous suis plus fidèle jerre à ma guise enfin hors des sentiers bénis jerre aux confins de ma vie (…) jerre pour ne pas mourir Lâge de la parole 1991

26 Le 17 septembre 1954, arriva un nouveau curé, labbé Aimé Doyon, qui rêvait dinstaller une statue de la Vierge dans la montagne, pour le 8 décembre. Il sactiva, trouva le financement parmi ses paroissiens et, le 7 décembre, Notre-Dame de lAssomption fut installée! A la dissolution de la Paroisse, fin 1999, Les Amis du Patrimoine de Saint- Venant-de-Paquette achetèrent le terrain du sanctuaire et se chargèrent de lentretien!

27 Hélène Dorion La main devant lévénement qui tremble. On ne demande rien à la lumière, au vent, à un bruit deau sinon de continuer dêtre une direction, un souffle qui oriente une matière qui rassemble. Lempreinte du bleu 1999

28 Dans le sous-bois…

29 Denise Boucher UN BEAU GRAND BATEAU (extrait) Si le silence craque Pour couper lhiver en deux Vous avez tout fait pour ça Cest bien de votre faute Si je me souviens de vous (…) Si le silence veille Pour couper le cœur en deux Vous avez tout fait pour ça Cest bien de votre faute Si je méloigne de vous Vous mavez monté un beau grand bateau Vous mavez fait de bien grandes vagues. Chanté par Jerry Boulet

30

31 Pauline Julien LÂME A LA TENDRESSE Ce soir jai lâme à la tendresse Tendre tendre, douce douce Ce soir jai lâme à la tendresse Tendre tendre, douce douce 1 – Tresser avec vous ce lien et cette délicatesse Vous mes amis dhier et daujourdhui Cette amitié dans la continuité Un mot un regard un sourire une lettre 2 - Françoise Allen Claire Patrick Kim Roland Rejean Louise Et tous les autres que je nsaurais nommer Vous êtes mes havrs des soirs de détresse La goutte deau qui fait jaillir la source ma lumière …/

32 /… 3 – Aujourdhui pourtant je vous attends en vain, je vous espère Que faites-vous jappelle je tends les bras Nos amitiés se sont-t-elles évanouies ? Peut-être navons-nous plus rien à nous dire je chavire 4 – Pourtant nous savons que la vie est plus forte que la mort Le désespoir a dit son dernier mot Permettez-moi de vous aimer toujours Riche de nos secrets jattendrai jattendrai Jattendrai jattendrai jattendrai jattendrai Les amitiés nouvelles. Sur une musique de François Dompierre

33 Découvertes! Les chercheurs de champignons sont comblés dans cet espace!!!

34 Gilles Vigneault 1928 LE POETE Je prendrai dans ma main gauche Une poignée de mer Et dans ma main droite Une poignée de terre Puis je joindrai mes deux mains Comme pour une prière Et de cette poignée de boue Je lancerai dans le ciel Une planète nouvelle Vêtue de quatre saisons Et pourvue de gravité Pour retenir la maison Que je rêve dhabiter Une ville. Un réverbère. Un lac. Un poisson rouge. Un arbre et à peine Un oiseau Car une telle planète Ne tournera que le temps De donner à lunivers La pesanteur dun instant.

35

36 Madelaine Gagnon (…) Ecrire les pierres telles quon les a lues Avec cette drôle de langue échappée de lécole Offerte au tableau du ciel Au pupitre des migrateurs En passant Rêve de pierre 1999

37

38 Félix Leclerc 1914 – 1998 COMPLOT DENFANT Nous partirons Nous partirons seuls Nous partirons seuls loin Pendant que nos parents dorment Nous prendrons le chemin Nous prendrons notre enfance Un peu deau et de pain Et beaucoup despérance Nous sortirons pieds nus En silence Nous sortirons Par lhorizon. Cent chansons 1950

39 Musique : Vivaldi Les Quatre Saisons – Eté - Presto Documentation sur place, site des Amis du Patrimoine et du CyberMagazine Patrimoine des Cantons Images de Fleurs : « Redouté » glanées sur le Web par Jacky Questel Photos, conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Septembre 2008

40 AU REVOIR

41


Télécharger ppt "AVEC MARIJO SUR LE SENTIER POETIQUE Il était une fois? un tout petit village du Québec, bien calme, hors des grandes voies de circulation, tout près."

Présentations similaires


Annonces Google