La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4 ème Conférence des Femmes dUNI Europe 27 – 28 septembre 2012 Leyla Ben Hazem Présidente Réseau Uni Femmes – Tunisie UNI Africa – région Mena.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4 ème Conférence des Femmes dUNI Europe 27 – 28 septembre 2012 Leyla Ben Hazem Présidente Réseau Uni Femmes – Tunisie UNI Africa – région Mena."— Transcription de la présentation:

1 4 ème Conférence des Femmes dUNI Europe 27 – 28 septembre 2012 Leyla Ben Hazem Présidente Réseau Uni Femmes – Tunisie UNI Africa – région Mena

2 L'explosion de colère qui a engendré le départ du président déchu avaient pour cadre les profondes inégalités et disparités régionales qui nourrissaient un sentiment d'injustice et d'humiliation éprouvé par le sous-prolétariat des régions intérieures discriminées durant des décennies sur les plans économique, social et politique. La 1 ère étincelle partie de la Tunisie.

3

4 Le suicide historique Le 17 décembre 2010, on confisque les outils de travail (une charrette, des légumes et fruits et une balance) dun jeune marchand ambulant Essayant de plaider sa cause et d'obtenir la restitution de son stock auprès de la municipalité et du gouvernorat, Bouazizi s'y fait insulter et chasser, Humilié publiquement, désespéré, le jeune homme s'immola par le feu devant le siège du gouvernorat

5

6 Jamais ce jeune vendeur de légumes à la charrette naurai pensé quen simmolant,il allait déclencher involontairement un mouvement dampleur historique dans le pays et dans toute la région.

7 À l'appel de militants syndicaux, la révolte atteint la capitale Tunis le 27 décembre 2010, avec plus de mille personnes exprimant leur solidarité avec Bouazizi et les manifestants de Sidi Bouzid, de Kasserine, de Gafsa et tous les villages qui les entourent. En parallèle, quelques centaines davocats se rassemble devant le 1 er ministère à Tunis réclamant la dignité et le respect des droits Humains pour Tous les tunisiens et les tunisiennes. La réaction de lUGTT

8 Le 28 décembre 2010 le président déchu rend visite à Bouazizi hospitalisé

9 Le décès de Mohamed Bouazizi fut annoncé le 04 janvier 2011 alors quil navait que 27 ans.

10

11 Depuis, les manifestations se généralisent sur toutes les villes et samplifient quand les policiers ouvrent le feu sur la foule.

12 Nos 1 ère réactions La 1 ère impression était que le monde sétait enfin tourné avec admiration vers notre pays. Ainsi, après la Tunisie, ce fut le tour de lEgypte, le Maroc, la Libye, la Syrie…. Est-ce un hasard ??? Pourquoi ces peuples qui avaient toujours été présentés comme des citoyens frustrés et apathiques et tout simplement faciles à manipuler par les dictatures se soulèvent –ils maintenant ????... Qui gère ça???

13 Au début du mouvement social en Tunisie, les réactions dans la rive nord med ont été marquées par un silence prudent des responsables politiques. Cette attitude, explique le soutien que certains gouvernements de lépoque accordaient aux dictatures des pays sud – med jusquà leur abolition ( cas du gouvernement Sarko avec le régime tunisien déchu). Réactions internationales

14 Coté syndicats, nous étions en contacts réguliers par téléphones et mails avec nos ami(e)s et nos camarades syndicalistes qui sinquiétaient sur notre sort. UNI GLOBAL Union fut la 1 ère organisation syndicale internationale à soutenir le mouvement en Tunisie (19 janvier 2011).

15 Depuis janvier 2011, nous traversons une période transitoire "périlleuse" certes, mais exaltante, où tout est à faire… ou à refaire … : La liberté, la démocratie, la justice sociale, le respect des droits Humains, l'égalité entre les genres… La situation actuelle en Tunisie

16 femmes de Tunisie ( 1934)

17 LUGTT sest préoccupée des incidences négatives de la crise sociale sur les femmes travailleuses contre les inégalités et pour l'inclusion de lapproche genre dans les programmes de formation, ainsi que linstauration des discriminations positives en faveur des femmes et linstauration du système de « quota » prévu pour le conseil national en janvier 2013.

18 Cette éveil syndical a été la conséquence de lapparition des partis islamiques appelant à revenir sur les droits et acquis des tunisiennes au nom de lidentité « arabo-musulmane ». Aujourdhui, nous devons défendre nos acquis face à ces mouvements qui sont soutenus par des puissances étrangères comme les EU ou encore le Qatar ou LArabie Saoudite.

19 Les syndicats de la région Avant la révolution; lUGTT pouvait être critiquée pour son « inféodation » au régime, mais de nombreuses tendances coexistaient en interne… si bien que le sommet a fini par être débordé par la base ! En fait, il y a peu de temps, la majorité des organisations syndicales du monde arabe étaient, dune façon ou dune autre, des instruments des pouvoirs en place.

20 Mais depuis janvier il y a eu tout un socle commun pour les syndicalistes et les composantes de la société civile : plus de justice sociale, plus de démocratie, moins de corruption. Mais pour les femmes militante, lobjectif central est toujours sassurer que légalité de genre et les droits des femmes ne soient pas les grands oubliés dans lagenda des réformes.

21 . Bien sûr, les objectifs antérieurs demeurent valides : promouvoir les femmes dans notre organisation et contribuer à bâtir une vision plus égalitaire de la femme dans la société civile. En fait, il ny aura pas de démocratie et de justice sociale sil ny a pas dégalité de genre..

22 Le 08 mars 2011

23 Ainsi, le 8 mars 2011,avec la collaboration dUNI global, nous organisons un séminaire initial sous le thème « La femme dans la révolution Tunisienne ». Les discussions et les débats que nous avons eu nous ont amené à penser à la création du Réseau Femmes de Tunisie dUNI-Africa (sous région Mena), en collaboration avec le département Egalite à UNI Global Union.

24 Manif Femmes

25 UNI Global Union Plutôt que de rejeter les syndicats de notre région, ou de les isoler, UNI a fait le choix de les accepter et de les accompagner vers une plus grande autonomie. UNI a pris la décision daccompagner les femmes tunisiennes dans le changement qui sétait produit dans leur pays.

26 « Allons de lavant, ensemble nous pourrons y arriver » était le thème dun 2 ème séminaires de 2jours, organisé avec UNI Egalité et UNI Europe Zone 4. Ce séminaire a vu la participation des 15 femmes des secteurs suivants : Finance, Poste et logistique, Telecom, Graphique et medias La délégation UNI était composée de Veronica Fernandez-Mendez, Cheffe du Département dégalité, et Arlette Puraye, qui a apporté le soutien dUNI Europa Femmes à cette activité

27

28 Comme le « comité des femmes », existe déjà dans notre organisation; nous avons donc fait le choix de créer un réseau de femmes « Réseau Femmes de Tunisie » composé des femmes travailleuses dans les secteurs affiliés à UNI: o Banque et institutions financières, o Poste, o Télécoms, o Services et professions, o Commerce.

29 Les travaux ont donc abouti à la planification de session de formation en différents thèmes : communication, législation du travail, en formation syndicale de base et informatique.

30 Et malgré les évènements socio- économiques et politiques qua connu le pays, nous avons réussi a réalisé 4 séminaires de juin 2011 à Juin 2012.

31 Parfois, et bien que lon parle de révolutions, de mouvements pour la justice sociale et la démocratie, il semble que lenthousiasme est en train de retomber à la fois sur le processus lui- même et sur ce que les femmes ont à y gagner.

32 Avec la montée des courants islamistes, hostiles à la démocratie mais accédant au pouvoir grâce à elle, la question qui se pose est quel est lavenir de la démocratie après le printemps arabe en Tunisie, en Libye et en Égypte.

33

34 Entre la peur des islamistes, la dépendance économique vis-à-vis de létranger, comment la question de légalité entre hommes et femmes peut-elle émerger ?

35

36 Journée Internationale de la Femme 8 Mars 2012 – Réseau femmes UNI Europe Zone 4 Réseau Femmes UNI MENA Tunisie

37 4

38 Le 8 mars 2012, la journée Internationale de la Femme a été commémorée dans la capitale Tunis. Avec la collaboration dUNI Egalité et Uni Africa, trente femmes des Réseaux UNI Femmes de la Zone 4 dEurope et le Réseau UNI Femmes de Tunisie se sont réunies au siège de la UGTT, à Tunis.

39

40 Les discussions entre les femmes syndicalistes du nord et du sud ont tourné autour de la nouvelle situation et les risques de retour sur les droits des femmes tunisiennes après « la révolution ».

41

42 Le jour suivant la délégation de femmes dUni Europe a eu une réunion avec le Ministre des Affaires sociales, qui a apporté son soutien à la campagne du département égalité dUni Global Union en signant la déclaration UNI 40/40.

43 La délégation a également eu une réunion avec la Ministre des femmes qui a montré un engagement fort pour les droits des femmes en Tunisie. Elle a aussi manifesté son engagement à la campagne du département égalité dUni Global Union en signant la déclaration UNI 40/40.

44 Lorsque les femmes Tunisiennes ont demandé à la Ministre de répondre au sujet des rumeurs qui consistaient à ce quil y ait un retour sur leur droits, la Ministre a déclaré: «Cela ne peut plus se produire en Tunisie, si les droits des femmes régressent, nous commettrions un suicide politique. »

45

46 Cela dit, même si la conjoncture sociale et politique est moins favorable que voilà quelques mois, je pense nous devons rester très optimistes : le mouvement de fond vers légalité de genre gagne en influence, et lexistence du Réseau Femmes de Tunisie dUNI ne pourra que la renforcer.

47 Un autre événement a démarré en ce 08 mars 2012 : le lancement de la Campagne Internationale des Femmes d UNI Global Union : « Voilà pourquoi ! » L'objectif de cette campagne est d'encourager les femmes à participer et démontrer que les actions peuvent produire de réels changements.

48

49 L'égalité plutôt que la « complémentarité » Un projet darticle pour la nouvelle Constitution tunisienne adopté en commission le 1er août dernier fait mention de la « complémentarité » des femmes par rapport aux hommes, revenant sur le principe dégalité des sexes légalement établi en Tunisie. Une députée a lancé une pétition pour réclamer le retrait définitif du texte.

50 Le 1er août dernier, la commission Droits et libertés de lAssemblée nationale constituante tunisienne (ANC) a adopté un article polémique qui établit la «complémentarité » des femmes par rapport aux hommes, revenant sur le principe dégalité entre les sexes. Le texte na pas encore été voté en séance plénière.

51 En Tunisie, les droits des femmes sont garantis par le Code du statut personnel de 1956, qui autorise le divorce, garantit légalité des sexes, et interdit la répudiation. Les défenseures des droits Humains craignent une remise en question de ces acquis.

52 Soutien aux femmes tunisiennes en lutte pour l'égalité de genre - 06/09/2012 – Les droits des femmes sont une priorité pour l'action, et la lutte contre toutes les formes de discrimination

53

54 Merci pour votre attention LEYLA Merci pour votre attention LEYLA


Télécharger ppt "4 ème Conférence des Femmes dUNI Europe 27 – 28 septembre 2012 Leyla Ben Hazem Présidente Réseau Uni Femmes – Tunisie UNI Africa – région Mena."

Présentations similaires


Annonces Google