La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Free Powerpoint Templates Page 1 Free Powerpoint Templates La méthodologie de Keynes Présenté par Trabelsi Mahjouba & Meriam Islam Caïd Essebsi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Free Powerpoint Templates Page 1 Free Powerpoint Templates La méthodologie de Keynes Présenté par Trabelsi Mahjouba & Meriam Islam Caïd Essebsi."— Transcription de la présentation:

1 Free Powerpoint Templates Page 1 Free Powerpoint Templates La méthodologie de Keynes Présenté par Trabelsi Mahjouba & Meriam Islam Caïd Essebsi

2 Free Powerpoint Templates Page 2 Introduction : La crise de 1929, est la période de l'histoire mondiale qui va du krach de 1929 aux Etats Unis jusqu'à la seconde guerre mondiale. C'est la plus importante dépression économique du siècle, qui s'accompagna d'une importante déflation et d'une explosion du chômage. Avant cette crise John Maynard KEYNES était déjà connu, mais cest sa suite qui lui apporte vraiment la notoriété. Face à un chômage dévastateur, les gouvernements démocratiques restent passifs, attendant du marché le retour du plein emploi.

3 Free Powerpoint Templates Page 3 Le communisme, recours dune certaine gauche, propose la mise en place dune étatisation de léconomie qui conduit à un arbitraire sanglant. Pour ces deux idéologies, la fin du chômage vient de lorganisation de loffre. Pour les premiers, le marché doit faire baisser le prix du travail jusquau niveau permettant aux entreprises dembaucher. Selon le dogme communiste, cest lEtat qui doit assurer directement lembauche. Le coup de génie de Keynes sera dadopter une approche économique complètement différente. Alors qui est vraiment Keynes ?

4 Free Powerpoint Templates Page 4 John Maynard Keynes ?: ( ) Membre de la délégation britannique pour la conférence de la paix après la 1ére guerre mondiale le début des années 30, Keynes abandonne définitivement les mathématiques pour léconomie. Il a fait des études de mathématiques à Eton et Cambridge.

5 Free Powerpoint Templates Page 5 SON APPROCHE DES PROBLEMES EST MACRO-ECONOMIQUE Ses livres: John Maynard Keynes ?:

6 Free Powerpoint Templates Page 6 Ses livres reflètent sa pensée et ses idées Son ouvrage de référence est, apparu en 1936 John Maynard Keynes ?: La demande de biens de consommation La demande de biens dinvestissement consiste donc à découvrir ce qui détermine

7 Free Powerpoint Templates Page 7 Théorie Générale Cette analyse nous explique le paradoxe de la pauvreté au sein de labondance. Le seul fait quil existe une insuffisance de la demande effective peut arrêter et arrête souvent laugmentation de lemploi avant quil ait atteint son maximum.» (Théorie générale)

8 Free Powerpoint Templates Page 8 Keyn é sianismes? courants de pens é e tr è s diversifi é s, qui se d é velopperont en r é f é rence à Keynes à partir des ann é es quarante Mod é r é s : synth è se n é oclassique Radicaux : post-keyn é siens

9 Free Powerpoint Templates Page 9 É thique à laquelle il adh è re Nature du bien Le bien est indéfinissable; on ne peut le saisir que par intuition. Cette intuition nous révèle que le bien est relié à des bons états desprit. Et que ces bons états desprit sont eux-mêmes liés: -A la contemplation de la beauté, naturelle ou crée par lêtre humain (lart, dont Keynes dit que cest la plus noble des activités humaines). -A la recherche de la vérité (la science). -Aux plaisirs des relations humaines, amicales et amoureuses. Bien agir: agir de manière à ce quaugmente la quantité de bien dans lunivers.

10 Free Powerpoint Templates Page 10 É pist é mologie (connaissance) Le jeune Keynes admet que l incertitude et l ignorance est une donn é e fondamentale de la destin é e humaine (ce th è me occupe une place centrale dans la Th é orie g é n é rale). Mais il ne peut accepter la conclusion de Moore à l effet qu il faut suivre morale et traditions. C est pourquoi il consacre plusieurs ann é es de sa vie à l é tude des probabilit é s et de leurs fondements logiques. Il s agit de montrer qu il est possible de prendre des d é cisions é clair é es, dans sa vie priv é e comme dans les domaines politique et é conomique, en d é pit de l incertitude dans laquelle nous sommes plong é s.

11 Free Powerpoint Templates Page 11 Probabilités? Critique de la conception fr é quentiste (statistique, quantitative) des probabilit é s Conception logique des probabilit é s les probabilit é s sont g é n é ralement non quantifiables, et même souvent non comparables

12 Free Powerpoint Templates Page 12 Nature des sciences « morales » (sociales, humaines) Keynes tire la conclusion quon ne peut appliquer à létude des affaires humaines les même techniques, précises, mathématiques et quantitatives, quon utilise dans le domaine des sciences naturelles: De ce qui précède « Lespoir, qui a soutenu plusieurs chercheurs au cours du dix-neuvième siècle, damener graduellement les sciences morales sous lemprise du raisonnement mathématique, sestompe régulièrement – si nous voulons dire, comme ils lentendent, par mathématiques lintroduction de méthodes numériques précises. La vieille hypothèse, selon laquelle toute quantité est numérique et toutes les caractéristiques quantitatives sont additives, ne peut plus être soutenue. Le raisonnement mathématique apparaît désormais comme une aide dans son aspect symbolique plutôt que numérique. En ce qui me concerne, en tout cas, je nai pas le même espoir enthousiaste que Condorcet, ou même Edgeworth : « éclairer les Sciences morales et politiques par le flambeau de lAlgèbre ». A Treatise on Probability, 1921

13 Free Powerpoint Templates Page 13 Nature des sciences « morales » (sociales, humaines) -Rejet du monisme méthodologique (identité de méthodes entre les sciences naturelles et humaines). -Place fondamentale de l incertitude et de l ignorance. -Pas de calcul rationnel dans le domaine de l action humaine -Rôle fondamental de l intuition, de l observation et de l introspection, plutôt que de l inf é rence statistique -Unit é organique : dans le domaine des sciences humaines, les qualit é s des ensembles observ é s sont rarement la somme des qualit é s des é l é ments qui les composent

14 Free Powerpoint Templates Page 14 M é thode de l' é conomie Critique de l inf é rence statistique : Pearson Tinbergen et l é conom é trie Contre la r é duction de l é conomie à une science naturelle

15 Free Powerpoint Templates Page 15 M é thode de l' é conomie Critique de l homo oeconomicus : il n y g é n é ralement pas de rationalit é, mais plutôt des pulsions ( « esprits animaux » ) dans les d é cisions é conomiques Construction de mod è les causals, sur la base de l observation

16 Free Powerpoint Templates Page 16 M é thode de l' é conomie Importance de l intuition Unit é organique É conomie comme art et comme discours

17 Free Powerpoint Templates Page 17 –« Ce que nous voulons simplement rappeler, c est que les d é cisions humaines engageant l avenir sur le plan personnel, politique ou é conomique ne peuvent être inspir é es par une stricte pr é vision math é matique, puisque la base d une telle pr é vision n existe pas ; c est que notre besoin inn é d activit é constitue le v é ritable moteur des affaires, notre cerveau choisissant de son mieux entre les solutions possibles, calculant chaque fois qu il le peut, mais s effa ç ant souvent devant les impulsions dues au caprice, au sentiment ou à la chance» –Th é orie g é n é rale de l emploi, de l int é rêt et de la monnaie, 1936 Méthode de l'économie

18 Free Powerpoint Templates Page 18 M é thode de l' é conomie –La pseudo analogie avec les sciences physiques va directement à l encontre de l é tat d esprit qu il est le plus important pour un é conomiste d acqu é rir. – Je tiens aussi à souligner fortement l id é e selon laquelle l é conomie est une science morale. J ai mentionn é plus haut qu elle traite d introspection et de valeurs. J aurais pu ajouter qu elle traite de motifs, d anticipations, d incertitudes psychologiques. Lettre à Harrod, 16 juillet 1938

19 Free Powerpoint Templates Page 19 Méthodologie de Keynes Sarticule autour trois des formules suivantes: Atomisme Linterdépendance Et organicisme La méthodologie de Keynes fait lobjet dune attention particulière notamment la question de savoir si elle se référait à un système atomique ou organique.

20 Free Powerpoint Templates Page 20 ATOMISME vs GLOBALISME Deux présupposés métaphysique de la pratique scientifique: l'individu est « l'atome logique de l'analyse » car il constitue l'élément premier de tout phénomène social Globalisme: tendance à considérer une question dans son ensemble, sans en distinguer les différents aspects.

21 Free Powerpoint Templates Page 21 Méthodologie de Keynes Pour J.B.Davis Keynes restait fidèle à un type de pensée atomique quil défend dés ses premiers textes philosophiques non publiés des années , « Miscelleana Ethica » en passant par le traité de la probabilité jusquà la théorie générale.

22 Free Powerpoint Templates Page 22 ATOMISME vs ORGANICISME Un système organique est tel quil existe des lois et des principes qui nagissent et nopèrent quau niveau global; mais tout système qui possède des lois et des principes globaux nest pas nécessairement organique Autrement dit, selon j.B.Davis lexistence de loi et des principes globaux est nécessaire au système organique, mais nest pas suffisante pour le désigner comme tel

23 Free Powerpoint Templates Page 23 ATOMISME vs ORGANICISME Un système atomique possède souvent des lois qui sopère seulement au niveau mais ces lois ne sont pas seulement compatible avec des relations atomiques mais également sont aussi des instruments de fonctionnement t de relations entre les atomes

24 Free Powerpoint Templates Page 24 Critique de la méthodologie de Keynes Keynes a été critiqué par beaucoup notamment par Hayek qui a fait une critique poppérienne de Keynes surtout quau cours des années trente il commence à avoir une nouvelle préoccupation dans sa pensée qui est dobédience falsificationniste:

25 Free Powerpoint Templates Page 25 Critique de la méthodologie de Keynes car cest en sautorisant de la critique poppérienne de linductivisme et du confirmationnisme que Hayek rejette les fondements méthodologiques du keynésianisme.

26 Free Powerpoint Templates Page 26 Conclusion La crise économique que nous avons vécu en 2008 a suivi le cercle vicieux classique étudié il y a longtemps par Keynes : les anticipations pessimistes des ménages et des entreprises renforcent encore la dépression qui les avait rendus pessimistes..

27 Free Powerpoint Templates Page 27 La sortie de crise passe elle aussi par Keynes : ce n'est pas la dépense privée mais bien la dépense publique qui permettra de rompre ce cercle vicieux Ce qui montre que même 80 ans après la crise économique de 1928 Keynes prend toujours sa revanche.

28 Free Powerpoint Templates Page 28 I believe myself to be writing a book on economic theory which Will largely revolutionize-not,I suppose, at once but In the course of the next ten years-the way the world thinks about economic problems. John Maynard

29 Free Powerpoint Templates Page 29 MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Free Powerpoint Templates Page 1 Free Powerpoint Templates La méthodologie de Keynes Présenté par Trabelsi Mahjouba & Meriam Islam Caïd Essebsi."

Présentations similaires


Annonces Google