La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le circuit économique 2012. Contenu du cours 1. Introduction 2. Les agents économiques 3.Les marchés macroéconomiques 4.Le schéma des flux circulaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le circuit économique 2012. Contenu du cours 1. Introduction 2. Les agents économiques 3.Les marchés macroéconomiques 4.Le schéma des flux circulaires."— Transcription de la présentation:

1 Le circuit économique 2012

2 Contenu du cours 1. Introduction 2. Les agents économiques 3.Les marchés macroéconomiques 4.Le schéma des flux circulaires 5.Conclusion

3 1. Introduction Contrairement à la microéconomie, la branche macroéconomique des sciences économiques étudie les mécanismes qui déterminent les phénomènes économiques globaux. Elle sintéresse ainsi au degré d utilisation des ressources et à la production nationale correspondante plutôt qu à lallocation des ressources entre les différentes productions.

4 Dans une telle perspective, les agents économiques et les différents marchés sont regroupés chacun en quatre grandes catégories: Les 4 agents économiques sont: 1- Les ménages 1- Le marché des biens et services ou marché réel Les 4 marchés sont: 2- Les entreprises 3- Le gouvernement 4- Le secteur extérieur 2- Le marché des facteurs de production 3- Les marchés financiers 4- Le marché de change

5 Les ménages Les ménages détiennent les ressources productives qu ils offrent aux entreprises en échange d un revenu qui leur permettra de financer leur consommation de biens et services. Les entreprises Les entreprises regroupent tous les agents engagés dans la production des biens et services: entreprises individuelles, sociétés incorporées (privées ou publiques), membres des professions libérales… 2. Les agents économiques

6 Le gouvernement Le gouvernement est caractérisé par tous les ministères et organismes gouvernementaux qui fournissent des services publics sur une base non commerciale. Le secteur extérieur Le secteur extérieur comprend tous les agents résidents à l extérieur des frontières et qui transigent avec les nationaux. Ces 4 agents économiques sont reliés par le biais de 4 marchés macroéconomiques entre lesquels s effectuent des transactions.

7 Au niveau macroéconomique, tous les marchés sont agrégés et leur analyse nous permet d expliquer les phénomènes macroéconomiques importants. marché des biens et services À ce titre, lanalyse du marché des biens et services nous permet d expliquer le volume de la production nationale, le niveau général des prix et le taux d inflation. 3. Les marchés macroéconomiques

8 marché des facteurs de production L analyse du marché des facteurs de production nous permet d expliquer, par le biais du marché du travail, le niveau d emploi, le taux de chômage et le taux de salaire. marchés financiers L analyse des marchés financiers, essentiellement celui de la monnaie, nous permet d expliquer la détermination du taux d intérêt. marché des changes Lanalyse du marché des changes nous permet détablir le taux de change de la monnaie nationale ie la valeur de la monnaie nationale en terme d une monnaie étrangère.

9 En somme, le fait d étudier le comportement de ces 4 agents économiques et de leurs interaction nous permettra d analyser le fonctionnement d une économie. Pour cette fin, nous ferons appel au schéma des flux circulaires.

10 Dans sa forme la plus simple, il ne tient compte que de deux catégories dagents: Le schéma des flux circulaires 4. Le schéma des flux circulaires. les ménages. les entreprises. Ces 2 agents sont reliés entre eux par deux marchés:. le marché des biens et services. le marché des facteurs de production.

11 Les transactions des deux agents économiques considérés donnent naissance à un double flux:. un flux réel. un flux monétaire Le flux réel correspond à un mouvement de biens et de facteurs de production d un agent économique à un autre. Quant au flux monétaire, il représente les sommes versées en échange des biens et des facteurs de production.

12 flux monétaire (en $) Dépenses des ménages = recettes des entreprises Flux monétaire (en $) MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS MÉNAGES ENTREPRISES Échange de biens et services (flux réel) Échange de services productifs (flux réel) Revenus des ménages = coûts des entreprises

13 Ce schéma simplifié montre clairement que les dépenses d un agent économique constituent des revenus pour l autre agent économique d où l identité d équilibre suivante: Au niveau de notre économie simplifiée ceci revient à dire que les dépenses de production des entreprises sont des revenus pour les ménages et les dépenses des ménages sont des revenus pour les entreprises. Dépenses = Revenus

14 On observe ainsi le phénomène de la circularité des flux qui est central à la macroéconomie et absent de la microéconomie. Cest lépargne Toutefois, une partie des revenus des ménages nest pas remise en circulation et donc non récupérée par les entreprises. Cest lépargne. Elle représente ainsi une fuite et atténue le caractère circulaire des flux macroéconomiques. Cette épargne peut être aussi le fait des entreprises. Ce sont les bénéfices non répartis.

15 Pour maintenir léquilibre, cette fuite doit être compensée nécessairement par une injection. Dans ce cas,. Dans ce cas, cest linvestissement. Dépense globale = (C + I) = Revenu global Cette injection caractérise ainsi une demande de biens d investissement des entreprises qui sajoute à la demande de consommation pour donner la demande globale de biens et services:

16 Ainsi pour qu une économie soit en équilibre, toute fuite possible doit être compensée par une injection doù une deuxième identité d équilibre: fuites = injections Épargne = Investissement marché financier épargne investissement Pour atteindre ledit équilibre lexistence dun marché financier local est nécessaire. Il doit canaliser lépargne des ménages et des entreprises (Ep) vers linvestissement (I) Ce qui revient à écrire dans notre cas:

17 Dépenses des ménages = recettes des entreprises Revenus des ménages = coûts des entreprises MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS MÉNAGES ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises Consommation des ménages MARCHÉS FINANCIERS Investissement des ménages et des entreprises

18 En fait, les ménages et les entreprises ne sont pas les seuls agents économiques. En effet, les biens et services produits peuvent aussi être achetés par ladministration publique. T Tr) Pour payer leurs dépenses (G), les gouvernements prélèvent des impôts (T) de toutes sortes qui servent aussi à effectuer des transferts (Tr) et ce dans le but de redistribuer le revenu global d une façon plus égalitaire. C est pourquoi: Dépense globale = (C + I + G) = Revenu global

19 MÉNAGES GOUVERNEMENT MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises I P (I P ) Investissement MARCHÉ FINANCIER REVENU GLOBAL = DÉPENSE GLOBALE = C + I + G C P (C P ) Consommation Impôts (T) Transferts (Tr) Dépenses publiques G = C G + I G (G = C G + I G ) Épargne privée totale (E P ) EPARGNE (E P + E G ) = (I P + I G ) INVESTISSEMENT

20 Ainsi, lintroduction du gouvernement dans le circuit provoque à la fois une fuite et une injection. La fuite est due aux impôts nets prélevés (T-Tr) Linjection provient des achats par les administrations publiques des B&S (G). de sorte que la deuxième identité d équilibre ( fuites = injections) devient: Épargne + (T - Tr) = Investissement + G

21 À son tour, lintroduction du secteur extérieur dans le circuit provoque à la fois une fuite et une injection: La fuite provient des importations (M). Linjection provient des exportations (X) dans la mesure où les sommes impliquées ne proviennent pas du circuit économique par le biais des ménages.

22 MÉNAGES GOUVERNEMENT MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises (I) Investissement MARCHÉ FINANCIER REVENU GLOBAL = DÉPENSE GLOBALE = C + I + G +X - M C (C) Consommation NON RÉSIDENTS MARCHÉ DES CHANGES M (M) Importations X (X) Exportations Impôts (T) Transferts (Tr) G (G) Dépenses publiques Épargne privée totale (E P ) EPARGNE (E P + E G + Ef ) = (I) INVESTISSEMENT

23 En somme, une économie ouverte est en équilibre quand les deux identités suivantes sont vérifiées: C + I + G + X - M = Revenu global et fuites = injections (2) Ep + (T-Tr) + M = X + I + G (X - M) + (I - Ep) + [G - (T - Tr)] = 0 Cest la contrainte financière d une économie ouverte... Dépenses = Revenu global

24 En effet, il ne dit pas comment se déterminent les principales variables économiques. Leur détermination fera l objet de développements subséquents 5. Conclusion Même si le schéma des flux circulaires permet de montrer les liens existants entre les marchés et les agents économiques tout en schématisant les conditions d équilibre, il nexplique pas le fonctionnement de l économie.


Télécharger ppt "Le circuit économique 2012. Contenu du cours 1. Introduction 2. Les agents économiques 3.Les marchés macroéconomiques 4.Le schéma des flux circulaires."

Présentations similaires


Annonces Google