La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réussir sa vie ! Comment aider nos enfants Colloque 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réussir sa vie ! Comment aider nos enfants Colloque 2007."— Transcription de la présentation:

1

2 Réussir sa vie ! Comment aider nos enfants Colloque 2007

3 Pourquoi organiser des colloques ? Parce que les APEL ont pour mission de proposer des réflexions sur des sujets éducatifs répondant aux préoccupations des familles. Parce que nous souhaitons nous entourer dexperts et de grands témoins pour nous aider à mener à bien notre recherche de solutions. Parce quun colloque permet de se mobiliser, de se retrouver et de réfléchir ensemble. Parce quun tel événement accroît la visibilité du mouvement et de lEnseignement Catholique dont nous sommes les partenaires.

4 Parce que tout parent souhaite la réussite de ses enfants mais quil ny a pas de recette infaillible. Parce que nous ne sommes pas certains de parler tous de la même chose lorsque nous parlons de réussir sa vie. Parce que nous ne savons pas toujours comment faire pour aider nos enfants à y parvenir. Bref, ce colloque avait pour but daider les parents à trouver des pistes pour agir et à éviter les principaux écueils. Pourquoi avoir choisi ce thème ?

5 Une enquête pendant lautomne 2006 auprès des lycéens et des collégiens de 3ème de lacadémie. Une concertation pendant lhiver au sein des APEL entre parents et éducateurs à partir des résultats de lenquête. Vous y avez peut-être participé. Le colloque le 17 mars. Le processus a été conçu en 3 étapes

6 Six mois de Préparation Enquête Soirées débats

7 Que nous ont révélé lenquête et les soirées débat ? réponses à lenquête 59 % de filles et 41 % de garçons 38 % délèves de LEG 26 % délèves de LP 9 % délèves en agricole 27 % délèves de 3ème Âge moyen : 15 ans et 8 mois

8 Réussir ma vie, pour moi, cest quoi ?

9 Puis, les sentiments : Fonder une famille : 14 % Vivre le grand amour : 14 % Sans oublier lintendance : Exercer un métier bien payé : 10 % Et la tranquillité… Mener une vie paisible au quotidien dans un environnement agréable : 8 % Exercer un métier passionnant : 46 %

10 Et pour les parents et éducateurs, que signifie « Réussir sa vie » ? : Aimer et être aimé. Être heureux de se lever le matin. Avoir un métier intéressant, fonder une famille et donner un sens à sa vie. Avoir toujours le sourire. « Jaurai réussi ma vie si mes enfants réussissent la leur » !

11 Comment réagissent-ils devant les résultats de lenquête ? Surprise devant la maturité des réponses et la lucidité des jeunes. Ils sont très réalistes mais où est leur part de rêve ? Inquiétude devant limportance attribuée aux résultats scolaires et le fait que la réussite soit principalement reliée au métier exercé. Volonté daccompagner les choix de leurs enfants.

12 Lécole peut-elle maider à réussir ? Oui à 95 % ! Mais comment ?

13 Avant tout, En maidant à obtenir un bon diplôme : 59 % Puis En maidant à morienter : 11 % Puis, très loin : En maidant à devenir rigoureux dans mon travail : 7 % En maidant à réfléchir et à exercer mon esprit critique : 7 %

14 Oui, mais « Cest sur le terrain que je veux être, pas derrière un bureau » (Collégien de 15 ans) « On peut ne pas être très fort à lécole et être très compétent dans un métier » (Collégien de 15 ans) « Lécole me donne les paroles mais cest moi qui fais la musique » (Lycéen pro de 20 ans)

15 Quest ce que les parents attendent de lécole quils ont choisie pour leur enfant ? Un véritable projet éducatif. Rendre les enfants autonomes, les mener le plus loin possible. Aller au-delà des notes, sans jugement. Ouvrir leur esprit sur le monde en leur donnant le goût dapprendre.

16 Mes parents peuvent-ils maider à réussir ? Oui à 94 % Mais comment ?

17 En me donnant confiance en moi : 30 % Et en étant là quand jai besoin deux : 14 % Sans oublier de me donner des conseils : 14 % En me guidant si je fais des erreurs : 12 % Et finalement en maimant comme je suis : 11 %

18 Oui, mais « Mon père ne veut pas que jexerce le métier que je voudrais faire » (lycéenne agricole de 17 ans) « Il ny a pas de dialogue entre nous » (lycéenne de 16 ans) « Je ne les vois pas » (collégien de 14 ans)

19 Comment les parents voient-ils leurs possibilités daide ? Les aimer, les écouter, leur faire confiance, les aider matériellement et moralement dans leurs choix, leur transmettre des valeurs telles que le respect de lautre. Leur apprendre à saimer soi-même. Accepter leurs différences et leur personnalité. Leur communiquer la joie de vivre. Être toujours là pour eux.

20 Quest-ce quils voudraient Transmettre à leurs enfants ? Des valeurs humaines et évangéliques, lamour du travail bien fait, lestime de soi, lécoute, le partage, le respect des autres et de la nature, le sens de la famille, la fidélité, le courage, la politesse, le don de soi, la tolérance, la générosité, la foi… La certitude quils seront toujours aimés.

21 Finalement, est-ce que nos enfants pensent quils vont réussir leur vie ? Oui à 86 % ! Et les 14 % restants ?

22 Mauvais résultats scolaires : 46 % Ils ne savent pas mettre leurs talents en valeur : 15 % La société ne leur propose pas davenir : 11 % Ils nont envie de rien : 8 % Ils naiment pas travailler : 8 % Ils ont peur déchouer car :

23 En définitive, quel est leur but dans la vie ? « Pour linstant, obtenir de bons diplômes » (collégien de 14 ans) « Essayer de faire mes études sans quon men empêche » (lycéenne agricole de 15 ans) « Réussir ma vie professionnelle, familiale et personnelle » (lycéenne pro de 15 ans) « Fonder une famille et avoir un travail bien rémunéré » (lycéen pro) « Devenir une personne respectable et devenir une bonne mère » (lycéenne pro de 18 ans)

24 Ou encore : « Transmettre à mes descendants ma manière de penser et les valeurs auxquelles je crois » (lycéen de 17 ans) « Être heureuse et toujours croire en moi, me relever et réussir à vivre bien, quoi quil arrive » (lycéenne de 17 ans) « Savoir pourquoi je vis et dans quel but » (lycéen de 17 ans) « Essayer daider à améliorer le monde » (collégienne de 14 ans)

25 Colloque des APEL Au Centre de Conférences dOrléans Le Samedi 17 Mars 2007

26

27 Plus de 300 participants venus de toutes les régions de France et même de Polynésie…

28 Monseigneur Fort, évêque dOrléans, a rappelé limportance du témoignage familial. Il a aussi insisté sur le fait que, au centre de lécole, ce nest pas le savoir mais lenfant qui doit être privilégié. Après laccueil de Daniel Schlesinger et de Véronique Bilbault

29 Il nous a partagé son expérience dans un témoignage rempli de dynamisme et de foi. Laurent de Chérisey, est parti avec son épouse et ses 5 enfants à la rencontre de 21 hommes et femmes qui, partout dans le monde, ont refusé le défaitisme et ont agi là où la dignité de lhomme était en souffrance. Un livre à lire : « Passeurs dEspoir » Quelques extraits de lintervention :

30 Jean-Luc Guillemin, secrétaire général du CAEC, Laurent de Chérisey, Claude Bébéar, président fondateur dAXA Marie-Laure Dubus, médecin Jean-Marc Eychenne, prêtre « Espérer en lenfant, cest aimer son avenir » Stéphane de Laage, journaliste, a ensuite animé une table ronde réunissant :

31 Donner confiance à nos enfants : quils naient pas peur ! Les aider à monter des projets réalistes. Leur montrer ce que cest quentreprendre, par lécole et par lexemple. « Lenvie dentreprendre » avec Claude Bébéar Quelques extraits de lintervention :

32 Les nourrir : Parler de nos valeurs et leur ouvrir la porte vers le monde Les sécuriser : Poser des limites et les aimer sans condition Les aider à entrer en relation avec les autres. « Le développement de lenfant » avec Marie-Laure Dubus Quelques extraits de lintervention :

33 Faire de sa vie un don. Vivre dans le présent. Découvrir le silence et lintériorité. « Le Sens de la vie » avec le Père Jean-Marc Eychenne Quelques extraits de lintervention :

34 Les APEL sont aux côtés des parents pour la réussite des 2 millions délèves de lenseignement catholique. « Continuez daimer vos enfants, cest lamour qui fait grandir ! » Message de Sylvie Picard au nom de lUNAPEL Extrait de lintervention :

35 « Il faut encourager nos enfants à faire leurs premiers pas dans la vie, le même que lorsquils étaient petits. Merci à tous et rendez-vous en 2009 » Envoi par Véronique Bilbault, Présidente de lURAPEL

36 Quest-ce quon attend pour être heureux ? Compte rendu détaillé sur le site


Télécharger ppt "Réussir sa vie ! Comment aider nos enfants Colloque 2007."

Présentations similaires


Annonces Google