La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN 2008 1) LE SOUHAIT DU MAITRE D'OUVRAGE: ASSURER LA CLIMATISATION DES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN 2008 1) LE SOUHAIT DU MAITRE D'OUVRAGE: ASSURER LA CLIMATISATION DES."— Transcription de la présentation:

1 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) LE SOUHAIT DU MAITRE D'OUVRAGE: ASSURER LA CLIMATISATION DES BUREAUX Réhabilitation thermique de bureau très performante : siège social de l'ALLP Page 1 L'Association Lyonnaise de Logistique Post-hospitalière a acquis en 2004 un bâtiment de bureaux à Lyon 8e de 2850 m², datant de 1974, pour y établir son siège. Durant l'été 2004, les T°relevées dans les bureaux (> à 37°) ont mis à jour les problèmes d'inconfort d'été récurrents dans ce type de bâtiment. La chaudière gaz ayant été changée lors de l'acquisition, une simple climatisation des locaux était envisagée par le maître d'ouvrage.

2 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) ORGANISATION DES LOCAUX – PRINCIPE DE RENOVATION Réhabilitation thermique de bureau très performante : siège social de l'ALLP Page 2 Circulation et services Bureaux Accueil et bureaux Ateliers et magasin 1- Améliorer la qualité du confort des salariés et personnes accueillies, notamment durant la saison estivale. 2- Maîtriser les consommations dénergie qui représentent une part non négligeable des charges étant donné létat des locaux et le type dactivité. 3- Entretenir et prendre soin dun patrimoine immobilier récemment acquis, et valoriser ainsi son image.

3 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) DIAGNOSTIC ENERGETIQUE PAR LE BE ETAMINE Réhabilitation thermique de bureaux très performante : siège social de l'ALLP Page 3 - Un bâtiment très énergivore : a) Forte déperdition thermique b) Absence de ventilation dans les bureaux c) Consommation électrique d'éclairage très importante. - 4 scénarios d'intervention : 1) Climatisation sur bâtiment actuel. 2) 1 + Isolation parois terrasse vitrages + VMC 3) Idem 2 + Contrôle solaire renforcé 4) Idem 2 + Éclairage

4 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN 2008 JUIN 2005 A DECEMBRE 2006 Réhabilitation thermique de bureau très performante : siège social de l'ALLP Page 4 MAITRE D'OUVRAGE ALLP Architectes : FLEURENT VALETTE Audit : ETAMINE JUIN 2005 BE FLUIDE: ITF ECO : PROCOBAT MOE GENHEPI : CEA REGION RA ADEME OPERATION : Chantier de Mai 2007 à Octobre 2007 INSTRUMENTATION MONITORING Simulations thermodynamiques BUDGET Dossier de Subvention sur APD OCTOBRE 2006 Engagement de l'ALLP sur les études d'avant projet Lettre d'intention OCTOBRE 2005 Etudes d'avant projet Réunions techniques avec les partenaires DECEMBRE 2005 A SEPTEMBRE 2006 Service fiscaux : validation concernant les immobilisations et les amortissements exceptionnels NOVEMBRE 2006 Opération pilote et démonstrative 4) MONTAGE D'UNE OPERATION DEMONSTRATIVE

5 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) ENVELOPPE Réhabilitation thermique de bureaux très performante : siège social de l'ALLP Page 5 ITE laine minérale et fixation des panneaux Trespa. Isolation des appuis de baies. Isolation des acrotères et sur-isolation des terrasses Isolation du RdC : RME sur isolant collé. Protection des angles «sensibles» : cornière acier galva + caillebotis.

6 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) PAC, VENTILATION et GTC Réhabilitation thermique de bureaux très performante : siège social de l'ALLP Page 6 Ventilation : VMC simple flux à fonctionnement permanent. - Fonctionnement asservi à l'occupation des locaux. - Sur-ventilation nocturne d'environ 3 vol/h. Son fonctionnement est optimisé en fonction des températures intérieures et extérieures. Chauffage – Climatisation : Une PAC sur air réversible (terrasse) : - Production deau glacée en été - Production d'eau chaude en hiver. Des ventilo-convecteurs avec batterie hydraulique deux tubes (faux plafonds des circulations) permettant de traiter lair des bureaux. Couplage de la PAC à la chaudière gaz existante. Celle-ci prend le relais quand la T° extérieure ne permet plus à la PAC d'être performante (Le Change-over est géré par la GTC) GTC : Gestion des installations techniques, soit : 1. Gestion de la production de chaleur 2. Gestion de la production de froid 3. Gestion du CHANGE -OVER avec une fonction d'intégration de l'énergie, des coûts (en fonction des plages tarifaires), des rejets de CO 2 et de l'énergie primaire 4. Gestion et contrôle des bureaux (température ambiante,...) Pour un suivi des consommations, des compteurs seront installés (PAC, ventilo-convecteurs, éclairage,...).

7 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) ECLAIRAGE ET CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE Réhabilitation thermique de bureau très performante : siège social de l'ALLP Page 7 CENTRALE SOLAIRE SUR TERRASSE HAUTE 66 Capteurs polycristallins puissance 12kWc, production annuelle Kw (revente totale) Dépose des anciens luminaires. Optimisation (simulation informatique de chaque espace) du nombre et de l'emplacement des nouveaux luminaires. Luminaires bureaux sur mesure de type encastré fluorescent 2x28W tube T5, ballast électronique à gradation. Intégration dans les faux-plafonds existants. Appareillages équipés en standard de capteurs permettant une gestion automatique par gradation et détection. Circulations, escaliers et sanitaires sur détection de présence avec temporisation de 15mn minimum.

8 FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN ) MONITORING ET REPRODUCTIBILITE Réhabilitation thermique de bureau très performante : siège social de l'ALLP Page 8 TRAVAUX DE RENOVATION EN SITE OCCUPE SUR UN BATIMENT DE 2850 m² ESTIMATION APD: HT MONTANT DES MARCHES: HT MONTANT APRES TRAVAUX (TS): HT RESULTATS ATTENDUS -65t/an de CO² économisées -Environ 65 kWh/m²/an (Ep sur SHON) pour le chauffage rafraichissement (optimisation sur CO²) et 55kWh/m²/an en intégrant la production solaire. Les campagnes de mesures permettront de suivre les consommations en fonction de l'utilisation du bâtiment par les usagers PARTENAIRES: REGION RHONE-ALPES ADEME CEA + INES ENTREPRISES: LOT 01 CHAUFFAGE RAFF. VENTILATION GTC: COFATHEC S/TRAITANT IRIS LOT 02 ELECTICITE INST. SOLAIRES: SOGEC LOT 03 PLATRERIE PEINTURE FX-PLAF SOLS SOUPLES:PATRU LOT 04 ETANCHEITE: S.A.R ETANCHEITE LOT 05 FACADES ITE: REPPELIN LOT 06 MENUISERIES EXTERIEURES: C.P.B Cette opération n'a en soi rien d'innovant, L'objectif était d'obtenir une haute performance énergétique par l'utilisation des techniques éprouvées, avec des moyens courants et simples à mettre en oeuvre. 18 mois seront nécessaires pour commencer à avoir des retours sur les options choisies et leur potentiel de performance. Le budget de l'opération est largement supérieur à celui envisagé par le maître d'ouvrage pour la mise en place d'un simple rafraichissement ( HT) Celui-ci, au vu des études et du calcul du temps de retour sur ces investissements (entre 12 et 15 ans pour la plupart des options choisies) et aussi grâce à la participation de la région Rhône Alpes et de l'ADEME, a accepté de se lancer dans l'aventure. Rappelons que de nombreux bâtiments construits dans les années arrivent aujourd'hui à la fin de leur premier cycle de vie (35-40 ans) et nécéssitent dans tous les cas de lourdes réhabilitations (façades, chauffage, électricité...).


Télécharger ppt "FLEURENT VALETTE architectes – Colloque Bâtiment & Aménagement durables – 25/26 JUIN 2008 1) LE SOUHAIT DU MAITRE D'OUVRAGE: ASSURER LA CLIMATISATION DES."

Présentations similaires


Annonces Google