La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Création d'une application de gestion de base de données relationnelle Michel MATTIUZZI – FAC Micro Consultant – Formateur Microsoft Office Specialist.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Création d'une application de gestion de base de données relationnelle Michel MATTIUZZI – FAC Micro Consultant – Formateur Microsoft Office Specialist."— Transcription de la présentation:

1 Création d'une application de gestion de base de données relationnelle Michel MATTIUZZI – FAC Micro Consultant – Formateur Microsoft Office Specialist Master Instructor Enseignant à Aix Marseille Université

2 Définitions Une base de données est un ensemble d'informations stocké par un ordinateur selon un structure définie (BD) Un système de gestion de bases de données est un ensemble d'outils logiciels qui permet la manipulation de BD (SGBD) 8/24/20122 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

3 Énoncé du problème La société LES COMPTOIRS DU SUD commercialise des produits alimentaires. Ses clients sont des entreprises de commerce alimentaire et sont situés dans divers pays du monde. Cette société (fictive) souhaite informatiser la gestion de ses produits et de ses clients et de ses commandes à l'aide d'un Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles. Elle fournit les documents et les règles issus de la gestion actuelle. Le discours Les clients de la société ont effectué au moins une commande Il faut différencier le prix de vente du prix catalogue Les produits sont classés par catégorie Etc… Le discours Les clients de la société ont effectué au moins une commande Il faut différencier le prix de vente du prix catalogue Les produits sont classés par catégorie Etc… 8/24/20123 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

4 8/24/2012 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro 4 FICHE CLIENT Code client : COMVA Nom : Spécialités du sud Adresse :25, impasse du Renard Orange FICHE PRODUIT Référence : 26 Désignation : Tarte aux pommes Quantité par unité : 1 tarte Prix Unitaire : 4,20 CATEGORIE : Dessert Pâtisseries, friandises, glaces… BON DE COMMANDE N° Commande : 20758Date : 12/05/2002 Code client: CAVIN La Cave à Vin 122, route du Ventoux Avignon Ref DésignationUnitéQtéPUTotal Camembert Tarte aux pommes 1 boîte 1 tarte ,00 4,00 60,00 40,00 Total HT100,00 TVA19,60 Total TTC119,60 LES DOCUMENTS ACTUELS

5 Niveau conceptuel Le modèle Entité/Association 8/24/20125 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

6 On établit à ce niveau : Le Modèle Conceptuel de Données (MCD) Le Modèle Conceptuel de Données (MCD) 8/24/20126Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

7 1 ère étape : Identification des entités 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro7 COMMANDECLIENTPRODUIT Définition Une entité est un objet, une chose concrète ou abstraite qui peut être reconnue distinctement Exemples d'entités : Client, Produit, Salarié, Livre, Film… Définition Une entité est un objet, une chose concrète ou abstraite qui peut être reconnue distinctement Exemples d'entités : Client, Produit, Salarié, Livre, Film… Après consultation des documents existants et des renseignement oraux obtenus, se déssinent 3 entités candidates

8 2 ème étape : les propriétés Chaque entité est complétée par ses propriétés Définition Une propriété (ou attribut ) est une caractéristique associée à une entité Exemples d'attribut : l'âge d'une personne, le code d'un fournisseur, le numéro d'un produit… Définition Une propriété (ou attribut ) est une caractéristique associée à une entité Exemples d'attribut : l'âge d'une personne, le code d'un fournisseur, le numéro d'un produit… CLIENT CodeClient Nomclient AdresseClient CodePostalClient VilleClient PRODUIT Refproduit Désignation Unité Qté PrixVente PrixUnitaire Catégorie Description Illustration COMMANDE N°commande Date commande TotalLigne TotalHT TVA TotalTTC 8/24/20128Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

9 3 ème étape :Définir les identifiants Définition Un identifiant d'une entité est constitué par un de ses attributs qui doit avoir une valeur unique pour chaque occurrence de lentité. Exemples d'identifiant : le numéro d'immatriculation d'une voiture, le code-barre d'un produit… Définition Un identifiant d'une entité est constitué par un de ses attributs qui doit avoir une valeur unique pour chaque occurrence de lentité. Exemples d'identifiant : le numéro d'immatriculation d'une voiture, le code-barre d'un produit… On souligne la propriété qui servira d'identifiant pour chaque occurrence de l'entité CLIENT CodeClient Nomclient AdresseClient CodePostalClient VilleClient PRODUIT Refproduit Désignation Unité Qté PrixVente PrixUnitaire Catégorie Description Illustration COMMANDE N°commande Date commande TotalLigne TotalHT TVA TotalTTC 8/24/20129Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

10 4 ème étape :Associer les entités 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro10 COMMANDE N° commande Date commande TotalLigne TotalHT TVA TotalTTC PRODUIT Code produit Désignation Unité Qté PrixVente PrixUnitaire Catégorie Description Illustration CLIENT CodeClient Nomclient AdresseClient CodePostalClient VilleClient passercontenir Définition Une association est un lien entre plusieurs entités. Les associations portent un verbe (de préférence lisible à la voix active et à la voix passive) caractérisant au mieux la relation. Exemples d'association : le mariage de deux personnes, le transport d'un produit vers un entrepôt, l'affectation d'un employé à un service… Définition Une association est un lien entre plusieurs entités. Les associations portent un verbe (de préférence lisible à la voix active et à la voix passive) caractérisant au mieux la relation. Exemples d'association : le mariage de deux personnes, le transport d'un produit vers un entrepôt, l'affectation d'un employé à un service…

11 5 ème étape : étude des cardinalités 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro11 Définition Une cardinalité, dans une association, exprime le nombre de participations possibles d'une occurrence de chaque entité à l'association. Ce nombre étant variable, on note la cardinalité minimum et la cardinalité maximum. Comme il y a deux entités (au moins) associées, la cardinalité est précisée pour chaque entité Définition Une cardinalité, dans une association, exprime le nombre de participations possibles d'une occurrence de chaque entité à l'association. Ce nombre étant variable, on note la cardinalité minimum et la cardinalité maximum. Comme il y a deux entités (au moins) associées, la cardinalité est précisée pour chaque entité

12 Placement des cardinalités 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro12 COMMANDE N° commande Date commande TotalLigne TotalHT TVA TotalTTC PRODUIT Code produit Désignation Unité Qté PrixVente PrixUnitaire Catégorie Description Illustration CLIENT CodeClient Nomclient AdresseClient CodePostalClient VilleClient passercontenir 1,n1,1 1,n0,n

13 contenir Utilisation des symboles corrects 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro13 COMMANDE N° commande Date commande TotalLigne TotalHT TVA TotalTTC PRODUIT Code produit Désignation Unité Qté PrixVente PrixUnitaire Catégorie Description Illustration CLIENT CodeClient Nomclient AdresseClient CodePostalClient VilleClient 1,n1,1 1,n0,n Verbe non obligatoire dans le rond On obtient un Modèle Conceptuel de Données (MCD) que l'on va vérifier au moyen des règles de normalisation

14 NORMALISATION 8/24/2012 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro 14

15 Première forme normale 8/24/2012 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro 15 Dans une entité, toutes les propriétés sont élémentaires (une propriété calculée n'est pas élémentaire) Il existe au moins une un identifiant caractérisant chaque occurrence de lobjet représenté. COMMANDE N°commande Date commande TotalLigne TotalHT TVA TotalTTC

16 Contenir Qté PrixVente Deuxième forme normale 8/24/2012 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro 16 Lentité doit être en 1NF Toute propriété dune entité doit dépendre de la clé par une DF élémentaire. Cest à dire que toute propriété de l entité doit dépendre de tout lidentifiant.DF élémentaire Dans la table "Produits" la Qté vendue ne dépend pas seulement du code produit mais aussi du "N° commande" la Qté va figurer dans l'association COMMANDE N° commande Date commande PRODUIT Code produit Désignation Unité PrixUnitaire Catégorie Description Illustration 1,N 0,N

17 Troisième forme normale 8/24/2012 Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro 17 Lentité doit être en 2NF Toute propriété doit dépendre de la clé par une DF élémentaire directe (on élimine les dépendances issues de la transitivité).DF élémentaire directe Ce cas se présente dans l'entité "Produits" PRODUIT Code produit Désignation Unité PrixUnitaire CATEGORIE Code catégorie Catégorie Description Illustration 1,1 1,N PRODUIT Code produit Désignation Unité PrixUnitaire Catégorie Description Illustration

18 Contenir Qté PrixVente Le Modèle Conceptuel de Données (MCD) 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro18 COMMANDE N° commande Date commande PRODUIT Code produit Désignation Unité PrixUnitaire 1, n 0,n CATEGORIE Code catégorie Catégorie Description Illustration 1,1 1,N CLIENT CodeClient Nomclient AdresseClient Code postalClient VilleClient 1,1 1,n

19 Niveau Logique Le modèle Entité/Association 8/24/ Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

20 La création dune base de données relationnelle implique que lon passe du niveau conceptuel au niveau logique. Les entités et les associations doivent être traduites sous forme de relations (tables) : le modèle logique ou schéma relationnel. 8/24/ Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

21 Traduction des associations de cardinalités (,1) vers (,N) Cest le cas le plus simple : Chaque entité devient une relation (table). L'identifiant de lentité située sur la patte (,N) de lassociation migre dans la relation (table) correspondant à lentité côté (,1). Code client est la clé dune autre relation (table) : cest une clé étrangère. Client (code client, Nomclient, AdresseClient, CodepostalClient, VilleClient) Commande (n° commande, Date commande, #CodeClient) Produits (Code produit, Désignation, Unité, Prix catalogue, #Code catégorie) Client Code client …. Commande N°Command e …. -,n -,1 Produit Code produit Désignation Unité PrixUnitaire 1,n Catégorie Code catégorie Catégorie Description Illustration 1,1 8/24/ Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

22 Traduction des associations de cardinalités (,N) vers (,N) 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro22 La règle est de constituer une relation (table) avec les identifiants des entités associées (qui constituent la clé primaire de la table) la relation (table) créée se voit adjoindre les propriétés portées par lassociation comme attributs supplémentaires. Ces attributs ne font pas partie de la clé. COMMANDE N° Commande PRODUIT Code produit Contenir Qté PrixVente 0,n 1,n Contenir (#N°Commande, #CodeProduit, Qté, Prixvente)

23 Le Schéma Relationnel final 8/24/2012Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro23 Client(codeclient, Nomclient, AdresseClient, CodepostalClient, VilleClient) Produit (Code produit, Désignation, Unité, Prix catalogue, #Code catégorie) Catégorie( Code catégorie, Catégorie, Description, Illustration) Commande (N° commande, Date commande, #CodeClient) Contenir (#N°Commande, #CodeProduit, Qté, Prix vente)

24 Niveau Physique Le modèle Entité/Association 8/24/ Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro

25 Access Déclaration de la base de données Création des tables à partir des relations précédentes Mise en relation des tables Utilisation d'un système de gestion de base de données relationnelle pour créer physiquement l'application 8/24/ Réalisation : Michel Mattiuzzi - FAC Micro


Télécharger ppt "Création d'une application de gestion de base de données relationnelle Michel MATTIUZZI – FAC Micro Consultant – Formateur Microsoft Office Specialist."

Présentations similaires


Annonces Google