La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel En ce beau jour de mai, un soleil éclatant nous accompagne. Je trouve cela bien agréable, mais, pour la photographe, cest.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel En ce beau jour de mai, un soleil éclatant nous accompagne. Je trouve cela bien agréable, mais, pour la photographe, cest."— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3 En ce beau jour de mai, un soleil éclatant nous accompagne. Je trouve cela bien agréable, mais, pour la photographe, cest une clarté qui écrase la profondeur des photos… Nous rentrons de Vannes, et sortons de lautoroute aux environs de Bouvron, pour aller à Nort-sur-Erdre voir mon amie Roseline. Sur la route de Bouvron, en bas côté dun carrefour, cette croix, surmontant un petit oratoire, nous accueille. Et, daprès vous, comment ce nomme ce croisement ? Aucune idée ? Mais bien sûr ! La Croix Blanche ! Regardez le Christ sculpté dans le granit.

4 À lentrée de Bouvron, nous apercevons un drapeau flottant au vent. Nous avons juste le temps de lire : "monument commé…" La route est trop passante pour faire demi-tour, nous prenons une route transversale pour revenir autour du monument. Et bien, nous narrivions plus à sortir du dédale de petites rues, sens uniques, sens interdits… Enfin, nous voilà devant le monument en question. Et cest encore une grande page dhistoire. Cest à cet endroit précis que fut signée la reddition du 11 mai 1945 ; À côté de ce monument, un lieu couvert donnait tous les détails. En voici les principaux, ci-dessous et dans les pages suivantes : LA REDDITION Le général Jung, commandant les allemands de la forteresse de Saint-Mazaire entouré de ses principaux officiers, escorté du Major Keating, du Colonel Payen, traverse la prairie du Grand Clos. Il sarrête devant le Général Kreamer, commandant de la 66ème division dinfanterie américaine, accompagné des généraux Chomel, commandant le secteur des Forces Françaises de lOuest et Forster, commandant la poche nord. Le Général Jung tend son révolver et déclare : -Je vous remets avec mon arme personnelle le signe de la reddition des troupes allemandes de la forteresse de Saint-Nazaire. Le Général Kreamer prend larme et répond : - Jaccepte votre reddition au nom des Alliés. Vous serez traités en prisonniers, con- formément aux lois de la guerre.

5

6 Voici le film des opérations : -Le 6 juin 1944, la population apprend avec joie le débarquement allié en Normandie. Les allemands se regroupent alors autour de points stratégiques quils considèrent comme imprenables, et que lon désignera sous le nom de "Poche de Saint Nazaire". -10 août 44 : la Poche se referme : les Alliés libèrent Fay de Bretagne et Blain, poussant devant eux les allemands en déroute, mais ils stoppent leur avancée à Vilhouin. Les Allemands réoccupent Bouvron et font sauter les ponts de Vilhouin et de Pont-Serin. Ils s'installent dans les écoles, dans les maisons inoccupées. La "Kom-mandantur" siège au village de Quéhillac. -17 août : Bouvron se réveille au son du canon. Les américains tirent sur le clo- cher transformé en poste d'observation par les allemands. -26 août : 21 villages situés le long des lignes américaines sont évacués sur ordre des allemands. -Fin septembre : la situation s'aggrave. Les bombardements font de nombreux morts et blessés. La Défense Passive est chargée d'enterrer les morts à l'aide d'une charrette à bras. -Le 27 août, la Croix-Rouge organise un premier convoi qui évacue vers la zone libre les personnes qui le désirent.

7 SUR LA POCHE DE SAINT-NAZAIRE Elle s'est refermée sur civils, lorsque, le 12 août 44, les forces américaines, tenues en échec devant Lorient et Quiberon, se sont emparées de Nantes. Cette Poche, d'une superficie de km2, permet aux allemands d'interdire l'usage de l'estuaire, et par conséquent les ports de Nantes et Saint-Nazaire. La 94 ème Division d'Infanterie, puis la 66 ème Division d'infanterie améri- caines, ainsi que les F.F.I. (Forces Françaises de l'Intérieur), comman- dées par le Général Chomel, font face à soldats allemands. À l'intérieur de la Poche, la résistance de groupes organisés opère la collecte des renseignements et accomplit des actes de sabotage.

8 Je reprends le film des évènements : -Janvier 1945 : pillages et perquisitions continuent. Les occupants démolis- sent les planchers des maisons pour aménager leurs abris. Les bombarde- ments font de nouvelles victimes. Il tombera environ obus sur Bouvron. 26 personnes seront tuées et 34 blessées. -7 mai : les premières négociations ont lieu entre américains et allemands. -8 mai : un cessez-le-feu est appliqué à partir de 13 heures mai : les troupes alliées déferlent à travers toute la Poche. -le 11 mai 1945 à 10 heures, la signature de la reddition mettra fin aux privations et aux vexations subies pendant 9 mois par la population civile.

9 Nous étions début mai, et, en vue des manifestations anniversaires du 11 mai, les ouvriers s'affairaient sur le site, qui était impeccable. Beau travail, Messieurs !

10 LE MONUMENT En 1947, pour commémorer ce souve- nir, une croix de Lorraine en bois est érigée dans la prairie même où se dé- roula cette reddition. Au cours des années suivantes, un comité local est constitué afin d'élever un monument. Le 9 octobre 1949, celui-ci est inaugu- ré en présence du Général de Larminat. Le 20 mai 1951, le général de Gaulle préside une cérémonie dans la prairie du Grand Clos. À cette occasion, il déclare : "LE 11 MAI 1945, C'EST ICI QUE S'EST TERMINEE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE." Photo Internet

11 L'église de Bouvron, dédiée au Bon Pasteur, s'orne d'une immen- se statue sur sa façade, représen- tant, bien sûr… le Bon Pasteur ! Il est entouré d'enfants. Mais ce ne sont pas seulement les enfants qui trouvent asile sans son amour voyez plutôt sur la diapositive suivante !

12 Voyez ? NOTRE pigeon est là, il a trouvé un asile sûr, et même des congénères !

13 À Fay-de-Bretagne, nous avons profité de la quiétude de ce beau plan d'eau.

14 Ce petit oiseau semble perplexe : le panneau pour handicapé est-il là pour Celui qu'il aperçoit derrière, sur son trône de supplicié ? Et lui, petit oiseau bien portant, peut-il rester dans cet endroit réservé ?

15

16 J'aime cette photo, présentant ensemble le plan d'eau, la croix et le clocher. Et je vous présente mieux le calvaire sur la diapositive suivante pour le plaisir de vous faire ad- mirer le travail des buis.

17

18 Nous saluons au passage Héric et son clocher original.

19 Nous arrivons sur le port de Nort-sur-Erdre, où nous accueille cette Madone en barque présentant son Enfant aux marins.

20 Les barques sont au repos dans le bassin du port, rêvant de belles randonnées…

21 Le clocher que l'on voit actuellement à une dizaine de mè- tres de l'église actuelle est celui de l'ancienne église, et date de C'était une tour importante, haute de 45 mètres, et com- posé d'un corps principal, d'un campanile, d'une lanterne surmontée d'une croix et d'un cop, ce qui en faisait un des plus hauts clochers du département. Pendant la construction de l'église actuelle ( ), l'ancien clocher fut conservé, en attendant l'édification de son successeur… qui n'a jamais été construit, faute de fonds ! Le 21 octobre 1930 au matin, le clocher est frappé par la foudre. Il sera réparé, mais réduit de 14 mètres, amputé de la lanterne, de la terrasse, d'une partie du campanile, et coiffé d'un toit d'ardoises au-dessus de l'horloge. Il sera laissé sans entretien pendant de nombreuses années. En 2006, il reçoit, enfin, une rénovation complète (intérieure et extérieure). Doté à nouveau d'une terrasse et ravalé, il est paré pour traverser le temps. Les cloches, elles aussi ré- novées, annoncent à nouveau les joies et les peines de la paroisse.

22

23 Et voilà l'Erdre, Messieurs-Dames ! Un charmant et paisible cours d'eau !

24 Ce rond-point dédié à la course d'obstacles, Nort-sur-Erdre nous rappelle son hippodrome très fréquenté. Nous ne sommes plus très loin de notre but…

25 Et nous voici enfin chez Roseline, un vrai paradis de verdures, de couleurs, d'ondes bruissantes aux mille reflets.

26

27 Voici la maîtresse de maison et la créatrice de ce nouvel éden, Roseline mon amie.

28

29 Ici, tout est harmonie et beauté.

30

31 C'est dans cet asile de paix que nous terminons cette partie de notre trajet, Avec, dis-je l'avouer ? Un délicieux repas. Mais je n'ai pas osé vous mettre encore une photo ! Autrement, vous m'accuseriez de vous faire grossir… Alors, simplement, je dis merci à Rose- line, et à vous, je dis "au revoir, et à bientôt !"

32 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : La Bretagne des Sonneurs - Ridée Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel En ce beau jour de mai, un soleil éclatant nous accompagne. Je trouve cela bien agréable, mais, pour la photographe, cest."

Présentations similaires


Annonces Google