La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Licône de la nativité. Travail présenté par : Julie Defoort Fabian Tonola.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Licône de la nativité. Travail présenté par : Julie Defoort Fabian Tonola."— Transcription de la présentation:

1 Licône de la nativité

2 Travail présenté par : Julie Defoort Fabian Tonola

3 Tout dabord quest-ce quune icône? Icône vient du mot grec « Eikon » qui signifie : image, ressemblant, figuratif, similitude. Une icône est une représentation de figures religieuses, de personnages bibliques. Licône est parole de Dieu pour les yeux. Cest un support de prière et de méditation. Cest une prière en couleur.

4 Licône de la nativité Avec cette icône, nous plongeons aux sources de la fête liturgique de Noël. A travers le regard que lon pose sur licône de la nativité, nous entrons davantage dans le mystère de la venue du Christ Jésus en notre humanité.

5 Origine de licône de la nativité Cest lévangile de Saint Luc qui a principalement inspiré cette icône. Elle a également été complétée par lévangile de Matthieu. Elle fait aussi référence à lAncien Testament et aux évangiles apocryphes.

6 Que voyons-nous au premier coup dœil?

7 Au premier coup dœil… Un paysage montagneux Une grotte Un enfant Une femme allongée Un âne et un bœuf Des anges Des cavaliers Un berger avec ses moutons Un homme « pensif » Des femmes avec un enfant …

8 Regardons de plus près cette icône…

9 On peut remarquer : Un axe vertical Un axe horizontal Au centre de cette croix: le visage de lenfant

10 On aurait pu croire que cest la mère, celle qui prend le plus de place sur licône, qui était le personnage le plus important : mais non,nous nous rendons compte que tout nous invite à la rencontre avec cet enfant nouveau-né, car cest bien sûr au centre dune croix que se trouve le visage de cet enfant, mais cest aussi au centre dun croisement qui marque le point zéro de lhistoire de lhumanité.

11 Licône est divisée en 3 parties : Lespace divin Lespace de lunion sacrée Lespace humain

12 La partie haute nous décrit lespace divin, avec le ciel, la sphère, létoile et les anges.

13 La partie centrale nous parle du mystère de lunion sacrée entre le ciel et la terre, entre le divin et lhumain, avec les mages, lenfant, la mère, le berger,la grotte, les animaux.

14 La partie basse est la partie réservée à lespace humain, avec Joseph, lenfant,les nourrices,…

15 Le fond or de licône de la nativité nous fait penser à la lumière, car Jésus est lumière du monde. La couleur or symbolise aussi la victoire sur les ténèbres.

16 La demi-sphère Ce demi-cercle symbolise lessence divine. Il représente Dieu, Dieu qui transcende notre temps, notre espace, notre terre.

17 Le rayon De cette demi-sphère sécoule un rayon. Ce rayon se divise en trois autres rayons qui symbolisent la gloire du Dieu trinitaire. Chacun des rayons symbolise : Le Père Le Fils Le Saint Esprit

18 Létoile Létoile est le signe donné par Dieu aux mages pour annoncer que son Fils est né.

19 La grotte Comme le dit Luc dans son évangile : « Marie accoucha de son fils premier-né, lemmaillota et le déposa dans une mangeoire. » En fait, la grotte nest pas mentionnée dans les évangiles. Cependant, on retrouve la grotte dans certains évangiles apocryphes. Lobscurité qui règne dans la grotte symbolise notre péché.

20 Cest dailleurs sur ce fond de ténèbres que lenfant apparaît. La terre sest ouverte pour accueillir le Sauveur mais elle est encore marquée par le péché. Lenfant est la lumière qui éclaire la grotte. Le Christ plonge au cœur de nos ténèbres pour y apporter la lumière. De lui vient la lumière car il est la lumière du monde. Saint Luc nous dit que cet enfant nouveau-né a été déposé dans une mangeoire. En fait, ce que veut dire Saint Luc, cest que Jésus, le Messie, apparaît discrètement, dans la simplicité et lhumilité, aussi bien à sa naissance que pendant sa vie publique. Sur licône, cette mangeoire est représentée comme un autel-tombeau. Cela nous renvoie donc déjà à la mort et à la résurrection du Christ. Jésus a donc ainsi été déposé dans une mangeoire, on peut donc dire quil va se donner à manger. Par là, on peut donc dire que sa naissance annonce déjà leucharistie. Lenfant

21 Les animaux : lâne et le boeuf Ces deux animaux ne figurent ni en Luc ni en Matthieu mais on les retrouve également dans les évangiles apocryphes. Lâne et le boeuf ne sont pas là uniquement pour réchauffer lenfant. Dans cette icône, lâne et le bœuf, cest NOUS, SI nous sommes capables de reconnaître dans ce nouveau-né, notre Maître, le Christ. Lâne est le plus humble des animaux. Cest lui qui transporte les hommes. Il aide Jésus à monter vers Jérusalem, vers sa passion. Il est aussi lemblème de la paix. Le bœuf est lanimal qui servait pour les sacrifices. Il est aussi symbole de fécondité et de vie.

22 Marie est allongée sur un coussin de couleur rouge. Cette couleur symbolise la vie, le don de la vie, mai aussi le sang, le sang qui coule dans les veines, qui nourrit, qui est la sève de tous les vivants Elle est vêtue dun manteau rouge foncé qui la recouvre de tête aux pieds. Le rouge foncé du manteau rappelle la couleur royale du pourpre. Marie tient la plus grande place dans licône, elle est comme disproportionnée par rapport aux autres personnages. La place quelle tient nous montre limportance de la Vierge dans lEglise, dans le mystère de lincarnation. Par la naissance de son fils, Marie devient Mère de Dieu. Le fait quelle soit couchée pour se reposer après la naissance de son fils exprime la réalité de la nature humaine de Jésus. Marie tourne le dos à son enfant, elle ne le tient pas à bras, et ne le regarde même pas. Cela pour nous montrer que celui-ci nous est donné, il nest pas que pour elle. Marie est sereine, elle médite dans son cœur ces évènements et envisage déjà plus loin le mystère de la vie et de la mort de son fils. La mère : Marie

23 Les anges La présence des anges atteste la présence de Dieu. En effet le terme « ange » vient du grec « aggelos » et cela veut dire messager, porteur dune nouvelle. Ils sont porteurs dune nouvelle de la part de Dieu. Le mot ange qualifie une classe de créatures intermédiaires entre Dieu et les hommes. Ils sont le pont, les intermédiaires entre le ciel et la terre. La présence des anges est toujours signe dune action décisive de Dieu pour le peuple. Ils interviennent également dans les grands évènements de la vie de Jésus, notamment lors de sa naissance.

24 Les anges Dans licône de la nativité, on retrouve deux catégories danges. Les anges adorateurs Les anges annonciateurs

25 Les anges adorateurs

26 - Dans les textes, on parle dune troupe nombreuse de larmée céleste. Or, sur cette icône, ils ne sont que trois. Cest évident que cest la taille réduite de licône qui empêche que soit représentée cette troupe innombrable danges. - Les anges sont par leur nature adoration et louange de Dieu. - Ils ont les mains couvertes du pan de leur habit en signe de respect et de soumission. - Cest leur louange qui confirme aux hommes la venue dans le monde du Christ-Sauveur. Les anges adorateurs

27 Les anges annonciateurs

28 Sur licône de la nativité, on retrouve un ange annonciateur. En cette nuit de Noël, il annonce aux bergers la bonne nouvelle.

29 A lépoque de Jésus, les bergers étaient exclus de la société, ils étaient méprisables. Ils étaient considérés comme des gens impurs, plus impurs encore que les animaux quils gardent car leur vie auprès des troupeaux ne leur permettait pas de fréquenter la synagogue et de pratiquer les rites de la religion juive. Pourtant, les bergers sont les premiers destinataires de la Bonne Nouvelle. Cest à eux quest annoncée en premier la naissance du Messie par les envoyés de Dieu, les anges. Les premiers témoins de la naissance du Christ ne sont donc pas des grands de ce monde, mais des gens simples. Ils représentent les pécheurs, les malades, les marginaux, les méprisés, tout le peuple des pauvres à qui Dieu, en Jésus, sadresse. Les bergers sont le symbole des chrétiens: ils veillent dans la nuit, comme des gardiens de la Parole, ils voient et reconnaissent dans le nouveau-né, Jésus, leur Sauveur; ils partent annoncer partout la Bonne Nouvelle, ce quils ont vu et entendu. Ils sont le modèle des missionnaires chrétiens. Les bergers

30 Les mages représentent le monde païen en recherche de Dieu, les païens qui veulent se convertir. Ces mages viennent dOrient. Les mages pratiquaient la divination, la médecine, lastrologie et lastronomie à la cour royale. Ils étaient intimement persuadés quà chaque naissance céleste correspondait une naissance terrestre. Les mages sont attirés par Jésus, son étoile les guide, ils viennent ladorer en le reconnaissant comme Dieu. Cest pour cela quils lui offrent des cadeaux : - myrrhe - or - encens Significations de ces présents : Lor est un cadeau royal, pour montrer que Jésus est roi. La myrrhe pour montrer que Jésus est un homme mortel. Lencens pour montrer que Jésus est Dieu. Sur licône, les mages sont représentés sur des chevaux au galop, et manteaux au vent. Ils arrivent guidés par létoile. Il y a un jeune homme,un homme dâge mûr et un homme âgé. Ils représentent les 3 âges de la vie. Ceci nous rappelle que tous les hommes de tous les âges et de toutes les nations sont appelés à adorer le Fils de Dieu. Cest la tradition latine qui en a fait des rois au nombre de trois en fonction des cadeaux offerts. On précisera même leur nom : (au 6 ème siècle) Gaspard Melchior Balthazar Plus tard, on en fera les représentants des trois races et des trois continents: - Europe : blancs - Asie : jaunes - Afrique : noirs Les mages

31 Joseph Joseph est assis, le dos courbé, la tête dans les mains, il est pensif. Joseph exprime lincompréhension de tout homme devant le mystère de lincarnation. Certains interprètent cette scène en disant que le personnage qui parle avec Joseph est le démon, le tentateur qui vient mettre le doute dans le cœur de Joseph.

32 Les nourrices Cet épisode est tiré des évangiles apocryphes. Cest le Christ Seigneur qui se fait totalement homme : il a besoin dêtre nourri, soigné, baigné,… Il ne se distingue extérieurement en rien dun autre enfant et se soumet aux usages humains.

33 En espérant quaprès cette présentation vous porterez un autre regard sur licône de la nativité. Merci de votre attention!


Télécharger ppt "Licône de la nativité. Travail présenté par : Julie Defoort Fabian Tonola."

Présentations similaires


Annonces Google