La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les différentes énergies renouvelables à Bruxelles Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Développer les énergies renouvelables en Région Bruxelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les différentes énergies renouvelables à Bruxelles Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Développer les énergies renouvelables en Région Bruxelles."— Transcription de la présentation:

1 Les différentes énergies renouvelables à Bruxelles Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Développer les énergies renouvelables en Région Bruxelles Capitale Didier DARIMONT Service du Facilitateur Bâtiment Durable Spécialiste SER et Cogénération

2 2 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

3 3 Scan des énergies renouvelables en RBC 2011 : +157 %/ GWh primaire Importation + production primaire régionale Total renouvelable Production délectricité par source renouvelable Production de chaleur par source renouvelable SER à Bruxelles : le contexte énergétique bruxellois 2011 : +109 %/ GWh2011 : +130 %/ GWh

4 4 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

5 5 SER à Bruxelles : définition bâtiment zéro énergie Définition fédérale belge 2011 Bâtiment qui répond : Aux conditions dune bâtiment passif ET Dans laquelle la demande résiduelle dénergie pour le chauffage et le refroidissement des pièces est compensée totalement par lénergie renouvelable produite sur place

6 6 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

7 7 Performance du bâtiment : basse énergie, très basse énergie, passif, … (exemple dun hall de sport) Lélectricité prend le dessus sur les besoins de chaleur; Les besoins dECS deviennent supérieures aux besoins de chaleur SER à Bruxelles : les besoins changent suivant la performance du bâtiment et de son usage !

8 8 Usage bureaulogement centre sportif SER à Bruxelles : les besoins changent suivant la performance du bâtiment et de son usage !

9 9 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

10 10 Source : Infrasport SER à Bruxelles : Stratégie générale de décision

11 11 SER à Bruxelles : Stratégie générale de décision

12 12 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

13 13 SER à Bruxelles : SER locale GEOTHERMIE Potentiel Tout Bruxelles nest pas logé à la même enseigne ! Le relief et les formations sont variables Analyse hydrogéologique pour les systèmes ouverts (caractéristiques de la nappe aquifère) Analyse de la réponse du sol pour les systèmes fermés Source : Vito

14 14 SER à Bruxelles : SER locale GEOTHERMIE Technologie des sources froides Géothermie système fermé Horizontale (extraction) Verticale (forage/stockage, extraction, pieux géothermique Eau souterraine système ouvert Stockage chaud/froid Extraction Puits canadien Source : EF4

15 15 SER à Bruxelles : SER locale GEOTHERMIE Technologie production de chaleur Type la pompe à chaleur eau/ eau La pompe à chaleur gaz eau/eau Pour bonne performance Besoin dune source froide chaude dépend du sol Besoin dune source chaude froide cest le cas pour les Bâtiments passifs Bonne intégration en chaufferie Bonne régulation Source : Ademe

16 16 SER à Bruxelles : SER locale GEOTHERMIE Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigé Logements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financier BP neuf BBE Rénov. BP neuf BBE rénov. Géothermie Pompe à chaleur sol/eau Proximité des ressources Accessibilité de la surface et de la profondeur Pour des besoins faibles de chaleur avec une géothermie horizontale ou verticale Attention à la régénération du sol Pour des besoins faibles de chaleur avec une géothermie horizontale ou verticale Attention à la régénération du sol Production Dans les BP ou BE le COP saisonnier est théoriquement bon vu les basses t° de la source chaude et haute t° de la source froide Durée de vie de linstallation Durée de vie des PAC : de lordre de 15 ans Attention à la pérennité du sol Impact environnement Limité Impact sur la santé Aucun, pour autant que les sondes géothermiques soit fermées StockageLe stockage dénergie est dans le sol Coût Coût élevé (PAC > 3 à 4 fois chaudière gaz, 50 /m de sonde verticale) Temps de réponse au besoin Lent (20 à 30 minutes) Critères de décision

17 17 SER à Bruxelles : SER locale HYDROTHERMIE Potentiel Essentiellement le long du canal de la Senne Les citernes deau dans les jardins, un potentiel prometteur ? Les étangs ? Canal de la SenneSource : ViessmannEtang

18 18 SER à Bruxelles : SER locale HYDROTHERMIE Technologie des sources froides Pompage de leau dans les rivières, les étangs,.. Placement de léchangeur dans leau Technologie de production de chaleur PAC électrique eau/eau et eau/air PAC gaz eau/eau Source : EF4

19 19 SER à Bruxelles : SER locale HYDROTHERMIE Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigéLogements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financier BP neuf BBE rénov. BP neuf BBE rénov. Hydrothermie Pompe à chaleur eau-eau Proximité des ressources Limitée en termes daccessibilité des cours deau à Bruxelles et de leur débit Pour autant que le débit soit suffisant et que le cours deau soit à proximité, lhydrothermie est envisageable. Attention à lECS dans lhabitat collectif Production Dans les BP ou BE le COP saisonnier est théoriquement bon vu les basses t° de la source chaude et haute t° de la source froide Durée de vie de linstallation Durée de vie des PAC : de lordre de 15 ans Attention au refroidissement de leau Impact environnement Limité Impact sur la santé Aucun pour autant que le soutirage de chaleur soit limité (un refroidissement trop important du cours deau pourrait avoir un impact sur son écosystème. Stockage Le stockage dénergie est dans le plan deau ou le cours deau pour autant quun débit de réalimentation suffisant soit présent. Coût Coût assez élevé (PAC > 3 à 4 fois chaudière gaz, tuyauterie, pompe, filtre) Temps de réponse au besoin Lent (20 à 30 minutes) Critères de décision

20 20 SER à Bruxelles : SER locale AEROTHERMIE Potentiel Partout ! En plus le centre de Bruxelles est en moyen 1 ou 2°C plus chaud que la périphérie (activité de transport importante)

21 21 SER à Bruxelles : SER locale AEROTHERMIE Technologie des sources froides Statique ECS et chauffage Dynamique ECS ? et chauffage Technologie de production de chaleur PAC électrique air/eau et air/air PAC gaz air/eau Source : Solaris-pac Source : Therma

22 22 Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigé Logements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financierBP neuf BBE rénov. BP neuf BBE rénov. Aérothermie Pompe à chaleur air/eau ou air/air Proximité des ressources Oui. Réserve importante. T° de lair en ville est plus haute quà la campagne Lintérêt est mitigé de par la nécessité de maintenir des t° dECS élevées Bonne performance quand la température de distribution est basse Performance réduite de par les températures élevées d e distribution Production Dans les BP ou BE le COP saisonnier est théoriquement bon vu les basses t° de la source chaude. Mes les t° de la source froide peuvent être basses Durée de vie de linstallation Les PAC peuvent avoir une durée de vie de lordre de 15 ans selon lentretien et la régulation appliquée au compresseur Impact environnement Limité Impact sur la santé Les nuisances sonore et visuelle des unités externes StockageNéans CoûtCoût modérément élevés (PAC > 2 x chaudière gaz) Temps de réponse au besoin Lent (20 à 30 minutes) SER à Bruxelles : SER locale AEROTHERMIE Critères de décision

23 23 SER à Bruxelles : SER locale EOLIEN Potentiel A la périphérie quelques sites possibles Au centre peu de potentiel car vent instable propre aux sites urbains

24 24 SER à Bruxelles : SER locale EOLIEN Technologie de production de chaleur PAC électrique Chauffage électrique direct : cest une solution mais bien voir le bilan en énergie primaire

25 25 Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigéLogements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financier BP neuf BBE rénov. BP neuf BBE rénov. Eolien Eolienne et PAC ou chauffage direct Proximité des ressources Limité pour la simple raison que les éoliennes nécessitent des sites dégagés de toute habitation pour garantir lefficacité de léolienne et la sécurité des occupants de proximité Turbulence des vents en milieu urbain, immeubles de logements de faible hauteur, stabilité du mat, sécurité, … nécessite une étude poussée au cas par cas Transport du combustible Non Production Une pompe à chaleur ou un chauffage électrique direct pourrait être associé à léolienne. Durée de vie de linstallation 20 ans (source ADEME) Impact environnement Difficile à dire StockageNéans CoûtCoûts élevés (éolienne + PAC - éolienne /électrique direct) Impact sur la santé Sonore et visuel Temps de réponse au besoin Si PAC, lent (20 à 30 minutes). Si radiateur électrique direct, rapide SER à Bruxelles : SER locale EOLIEN Critères de décision

26 26 SER à Bruxelles : SER locale SOLAIRE THERMIQUE Potentiel Pas tout à fait dans le concept zéro énergie (besoin de chauffage). Pour lECS OK car des besoins même en été Stockage limité par le volume du ballon Etude CERAA : m² moyen des logements ~ 85 m² surface moyenne des toitures ~ 25 à 28 m² Couverture solaire thermique ~ 350 à 500 kWhth/(m².an) de panneaux ST Possibilité avec 28 m²/ immeuble de couvrir les besoins de 7 appartements

27 27 SER à Bruxelles : SER locale SOLAIRE THERMIQUE Technologie de production de chaleur Pour le chauffage : pas vraiment en adéquation avec le climat Pour lECS via ballon de stockage Associé avec une autre ressource renouvelable ou fossile pour couvrir le chauffage et lECS Le ST seul est insuffisant pour arriver au zéro énergie Source : E+

28 28 SER à Bruxelles : SER locale SOLAIRE THERMIQUE Critères de décision Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigé Logements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financierBP neuf BBE rénovat. BP neuf BBE rénova. Solaire thermique Panneau solaire thermique avec lappoint dune chaudière, dune PAC, dune cogénération, … Proximité des ressources Limitée suivant la surface disponible et lorientation En habitat collectif, la couverture solaire est plus importante quen habitat individuel de par la simultanéité accrue des besoins et de la production Couverture solaire réduite car les besoins sont décalés par rapport aux apports solaires Production Couverture limitée pour les capteurs solaires (entre 40 et 60 %) Durée de vie de linstallation De lordre de 25 ans Impact environnemen t Très faible Impact sur la santé Néant StockageNéant CoûtCoût modérément élevé Temps de réponse au besoin Pas toujours en phase mais stockage nécessaire

29 29 SER à Bruxelles : SER locale SOLAIRE PV Potentiel Couverture des besoins de chauffage Stockage possible et nécessaire dans le réseau électrique Etude CERAA : m² moyen des logements ~ 85 m² surface moyenne des toitures ~ 25 à 28 m² Couverture solaire thermique ~ 106 kWhe/(m².an) de panneau PV En électricité directe, il faudrait ~12 m² de PV/appartement Avec une PAC (COP de 3) il faudrait ~ 4m² de PV/appartement

30 30 SER à Bruxelles : SER locale SOLAIRE PV Technologie de production de chaleur PAC électrique Chauffage électrique direct : cest une solution mais bien voir le bilan en énergie primaire

31 31 SER à Bruxelles : SER locale SOLAIRE PV Critères de décision Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigé Logements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financierBP neuf BBE rénovat. BP neuf BBE rénovat. Solaire photovoltaïque Association avec radiateur direct, PAC, cogénération, … Proximité des ressources Oui Suivant la taille des immeubles à appartements, la production et sa performance Attention à la performance de la production Production Rendement en énergie finale : 100 % en radiateur électrique, 300 % théorique en PAC Durée de vie de linstallation De lordre de 20 ans Impact environnemen t Très faible Impact sur la santé Néant StockageSur le réseau CoûtCoût élevé Temps de réponse au besoin Radiateur électrique rapide, PAC 20 à 30 minutes

32 32 SER à Bruxelles : SER locale ou à importer BOIS Potentiel Déchets verts des communes Forêt de Soigne (potentiel de 50 ménages)

33 33 SER à Bruxelles : SER locale ou à importer BOIS Technologie de production de chaleur Poêle à pellets Chaudière bois Cogénération bois

34 34 SER à Bruxelles : SER locale ou à importer BOIS Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigéLogements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financier BP neuf BBE rénov. BP neuf BBE rénov. Bois Chaudière, cogénération Proximité des ressourcesLimitée Difficulté de stockage et individualisation déconseillée Chauffage pellet de petite puissance Production Rendement limité (de lordre de 92 % à régime nominal). Gamme de puissance de chaudière élevée. Puissance de cogénération élevée Durée de vie de linstallation Les chaudières peuvent avoir une durée de vie entre 15 et 25 ans Impact environnement Rejet soufre (pluie acide) et rejet de CO 2 faible, risque de pollution des sols inexistant Impact sur la santéRejet de micro particule StockageVolume de stockage important Coût Elevé (de lordre de 2 à 3 fois les systèmes gaz et fuel) Temps de réponse au besoin Pellets : rapide Plaquette et bûche : lent Critères de décision

35 35 SER à Bruxelles : SER à importer HUILE VEGETALE Potentiel Quasi nul Colza pour le combustible ou pour la nourriture ?

36 36 SER à Bruxelles : SER à importer HUILE VEGETALE Technologie de production de chaleur Cogénération à lhuile végétale

37 37 SER à Bruxelles : SER à importer HUILE VEGETALE Vecteurs énergétiques Production et appoint Favorable Potentiel et intérêt de développement Intérêt mitigéLogements collectifs Logement individuel Peu favorable Critères énergétiques, de confort, de durabilité et financier BP neuf BBE rénov. BP neuf BBE rénov. Huile végétale Cogénération Proximité des ressourcesQuasi nul µCogénération envisageable mais attention au profil des besoins µCogénération intéressante µcogens domestiques apparaissent sur le marché. A préciser les performances Production Production de chaleur et délectricité locale intéressante réduisant limpact environnemental de 5 à 20 %. Favorable au réseau de chaleur Durée de vie de linstallation Les cogénérateurs peuvent avoir une durée de vie entre 10 et 15 ans selon le nombre dheure de fonctionnement et lentretien. La gamme de puissance est de 7,5 kW à … Impact environnement Pour une cogénération de qualité (critère daccès aux primes et aux certificats verts) les rejets de CO 2 devront être inférieurs à 5 % par rapport au système de référence Impact sur la santéBruit limité dans un caisson insonorisé StockageCiterne. Inconnue sur la stabilité du combustible Coût Elevé (de lordre de 3 à 4 fois les chaudières gaz) Temps de réponse au besoin Relativement rapide Critères de décision

38 38 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

39 39 SER à Bruxelles : Ressource fossile complément Potentiel Gaz : 80 % des immeubles connectés au gaz potentiel important; électricité directe : la grande majorité des immeubles ont lélectricité Mais dici 2050, passerons-nous à autre chose ? Technologie Les chaudières gaz à condensation restent une des meilleurs technologies en EP Les cogénérations gaz génèrent des économies CO2 non négligeables Les PAC gaz ont des rendements intéressants

40 40 SER à Bruxelles : Ressource fossile complément Electrique direct Mauvais Parc actuel Standard (pulsé) Performant (condensat ion) Top (PAC) Rendement global 87 % 50 %65 … 75 %80 %90 %400 % Rendement en énergie primaire 35 %50 %65 … 75 %80 %90 %160 % CO %160 %115 %100 %90 %37 % Attention à parler en énergie primaire pour évaluer la performance des différents équipements exemple pour les énergies fossiles

41 41 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

42 42 SER à Bruxelles : à léchelle du bâtiment Globalisation des besoins de chaleur, dECS et délectricité Centralisation des besoins en un endroit propice à lexploitation des ressources renouvelables et de leur diversification Vu que les technologies SER sont complexes, lintégration des équipements dans les chaufferies est délicate En site urbain, la démultiplication des productions devient un problème majeur Attention au régime de température différents (ECS et chauffage pour les PAC par exemple) Les pertes en ligne des boucles dECS peuvent être importantes

43 43 Synthèse logement collectif SER à Bruxelles : à léchelle du bâtiment Vecteurs énergétiques Production et appoint Critères énergétiques, de confort et de durabilité Potentiel et intérêt de développement Favorable Intérêt mitigé Peu favorable Immeuble de logement Neuf passifRénové à basse énergie Huile végétale Cogénération Production Production centralisée et semi-instantanée plus avantageuse Conservation de linstallation existante si système en bon état PuissanceGamme < 11 kW limtée Large gamme de puissance entre 11 et 30 kW voire plus StockageFacile Complément de puissance Besoin dun complément de puissance donné par une chaudière gaz la plupart du temps Donné par le système existant

44 44 Synthèse logement collectif SER à Bruxelles : à léchelle du bâtiment Vecteurs énergétiques Production et appoint Critères énergétiques, de confort et de durabilité Potentiel et intérêt de développement Favorable Intérêt mitigé Peu favorable Immeuble de logement Neuf passifRénové à basse énergie Géothermie et hydrothermie PAC eau/eau et sol/eau Production Production décentralisée /appartement avec une source froide commune Conservation de linstallation existante si système en bon état pour lECS et le backup PuissanceLarge gamme de puissance Source froideCas par cas Dans un ilot existant, la géothermie est difficile à mettre en place et coûteuse Pérennité de la source froide géothermie à sonde verticale : OK si des besoins de froid au niveau dimmeubles mixtes avec des commerces ou bureaux existent. Pour la géothermie à capteur plan : OK si dimensionnement soit correct Le sol ne se régénère plus dans la plupart des cas. Source chaude Vu les faibles déperditions, les températures des émetteurs peuvent être basses, ce qui améliore la performance énergétique de la PAC Déperditions plus importantes t° BBE émetteurs > t° émetteurs BP, ce qui limite la performance énergétique de la PAC Performance de la PAC Pour une source chaude basse température, bonne performance Pour une source chaude moyenne température, performance moyenne Complément de puissance Si système centralisé, besoin dun complément comme la chaudière gaz à condensation ou encore le préparateur dECS. Adjoindre le solaire thermique Système de chauffage existant et solaire thermique PuissancePuissance limitée en fonction de la surface des toitures. Pas trop de problème à Bruxelles ComplémentBesoin dun complément de puissance souvent donné par une chaudière gaz à condensation

45 45 Synthèse logement collectif SER à Bruxelles : à léchelle du bâtiment Vecteurs énergétiques Production et appoint Critères énergétiques, de confort et de durabilité Potentiel et intérêt de développement Favorable Intérêt mitigé Peu favorable Immeuble de logement Neuf passifRénové à basse énergie Aérothermie PAC air/eau Production Production décentralisée au niveau de chaque appartement avec une source froide commune Conservation de linstallation existante si système en bon état pour lECS et le backup PuissanceLarge gamme de puissance Source froideDisponible partout. Attention aux nuisances sonores Source chaude Vu les faibles déperditions, les températures des émetteurs peuvent être basses, ce qui améliore la performance énergétique de la PAC Les déperditions étant plus importantes, les températures des émetteurs seront plus élevées quen passif, ce qui limite la performance énergétique de la PAC Performance de la PAC Pour une source chaude de basse température et une température de source froide basse, performance moyenne Pour une source chaude de moyenne température et une température de source froide basse, performance limite Complément de puissance Si système centralisé, besoin dun complément comme la chaudière gaz à condensation ou encore le préparateur dECS. Adjoindre le solaire thermique Système de chauffage existant et solaire thermique PuissancePuissance limitée en fonction de la surface des toitures. Pas trop de problème à Bruxelles Complément de puissance Besoin dun complément de puissance donné par une chaudière gaz à condensation la plupart du temps

46 46 Synthèse logement collectif SER à Bruxelles : à léchelle du bâtiment Vecteurs énergétiques Production et appoint Critères énergétiques, de confort et de durabilité Potentiel et intérêt de développement Favorable Intérêt mitigé Peu favorable Immeuble de logement Neuf passif Rénové à basse énergie Solaire thermique Pour ECS ProductionProduction centralisée au niveau de chaque immeuble Puissance Puissance limitée en fonction de la surface des toitures. Pas trop de problème à Bruxelles Complément de puissance Besoin dun complément de puissance donné par une chaudière gaz à condensation la plupart du temps Solaire PV Pour Chauffage ProductionProduction centralisée au niveau de chaque immeuble par PAC ou décentralisée par Puissance et énergie Puissance et énergie limitée en fonction de la surface des toitures. Pas trop de problème à Bruxelles Complément de puissance et dénergie Complément de puissance et dénergie venant du réseau électrique

47 47 Sources dEnergie Renouvelable (SER) à Bruxelles : Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Sommaire Le contexte énergétique bruxellois : potentiel en énergie renouvelable Bâtiment zéro énergie : définition Les besoins changent suivant la performance du bâtiment et son usage ! Stratégie de décision pour assurer les besoins Les Sources dénergie renouvelable locales et importées pour assurer la base des besoins Le complément en énergie fossile pour assurer le confort ou le backup A léchelle du bâtiment Quelques BATEXs

48 48 SER à Bruxelles : Quelques BATEXs BATEX à sélectionner


Télécharger ppt "Les différentes énergies renouvelables à Bruxelles Quelle stratégie pour un bâtiment zéro énergie ? Développer les énergies renouvelables en Région Bruxelles."

Présentations similaires


Annonces Google